ANIMES du +/- grand est (on est pas sectaires) - Page 4 - Natter - The Overlord Jump to content

ANIMES du +/- grand est (on est pas sectaires)


Recommended Posts

Il y a 10 heures, Aerth a dit :

 

Tant qu'on s'en fout de la crédibilité, qu'on n'est pas regardant sur les clichés sur la France bien comme il faut, qu'on s'approche pas de trop près la psychologie des personnages et que le scénario est très secondaire, ça laisse une bande son pas trop pire.

 

Bon, très très très très loin en dessous de la B.O. de Cowboy Bebop mais quand même largement mieux que celle du Collège Fou Fou Fou et de Juliette je t'aime...

 

ça, ça veut rien dire ces critères. ^_^

je nomerai Saiki Kusuo no Ψ Nan sur Netflix qui entre dans les mêmes catégories et qu'on a vraiment apprécié, ici, en version apéro.

 

Saiki Kusuo no Ψ Nan (TV)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 112
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Hop comme je suis en vacances, j'ai eu un peu de temps et j'ai rouvert Netflix un peu au hasard pour regarder ça :      le pitch :   J'avoue au départ j'avais un peu

Pourquoi conseiller Star Wars ?   Pourquoi parler de la Joconde ?   Pourquoi dire de ne surtout pas lire Knightfall et Batman Metal ?   Parce qu'il peut y avoir une âme e

Moi j'ai eu beau essayer plusieurs fois, Cowboy Bebop j'arrive pas  Voilà c'est tout. Vous pouvez me lyncher et reprendre le court normal de votre discussion 😁

Posted Images

Saison automnale plutôt intéressante.

C'est le début, donc je peux carrément me tromper sur l'intérêt des titres, au final. Mais de ce que j'ai regardé pour l'instant :

 

Akudama Drive : J'en ai parlé, 2 nouveaux Ep dispo (pas encore vu). Certainement un de mes top avec celui ci-dessous.

[Edit : Après avoir vu l'Ep 2, je confirme ce que j'ai dit plus tôt. C'est vraiment bien. Graphiquement et le reste, on est limite au niveau d'un film... D'action, le film. ^_^]

 

Un nouveau titre tiré d'un Manga que je prend en cours (Ep4) : Jujutsu Kaisen.

En bref : Yuji Itadori et un lycéen membre du club d'occultisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais il est doté d'une force physique hors norme qui représente un véritable atout pour les missions du groupe... jusqu'à ce que l'une d'elles prenne une mauvaise tournure.

Une énième série sur le thème de la lutte contre les esprits et avec des combats, mais pas que, enfin... beaucoup, tout de même.

Je ne sais pas si ça va se confirmer par la suite, mais pour l'instant on a droit à de magnifiques arrières plans en mode réaliste d'un Japon on ne peut plus classique et moderne. L'ensemble des figurants est d'ailleurs traité du même trait réaliste. c'est moins le cas pour les persos principaux. quelques passages chibi bienvenus (pas dérangeants pour moi, en tout cas). On n'est donc pas dans du contemplatif, et j'espère que ça ne tournera pas en huis-clos par la suite, mais ça reste très bien fait.

Question animation, j'aime beaucoup également et un (très) gros point positif : ça avance. Entendre qu'il se passe pas mal de trucs par épisode, sans que ce soit bâclé ou survolé. Je vous disais qu'il y avait pas mal de combats, mais ceux-ci sont expéditifs et rythmés. Ce qui fait qu'au 4e épisode, on en est à un stade que d'autres séries auraient pris une saison entière à atteindre. Ou presque. Le contrepoint étant qu'on entre peu dans la psychologie des personnages (2 sont esquissés, et intéressants, pour l'instant), car on n'en a pas le temps. Mais les relations humaines ne semblent pas être le but de la série.

 

Et deux lignes sur un autre, Munou na Nana, beaucoup moins graphique. Du classique, ici aussi et sans trop spoil : une île perdue avec une classe d'enfants "Supers" en mode 1pouvoir/1enfant qu'on entraine/éduque/parque pour lutter contre des monstres (qui peuvent avoir apparence humaine). Classique donc, jusqu'à ce qu'on passe en mode "10 petits nègres" ou "ils étaient 10" (au choix). Je vais suivre pour connaitre le dénouement, mais vraiment pas fan du dessin.

Si vous regardez, vous verrez à quel point je vous ai "menti". Mais ne vous forcez pas pour ça, c'est largement dispensable, je crois.

 

En mode Dragonquest, ben... Dragonquest, justement. ^_^

Je ne sais pas si c'est une nouvelle mouture ou juste un lifting HD. J'ai regardé 2-3 images du nouveau et je crois que c'est juste lifting. à l'époque je suivais, mais il me semble que c'est plus que moyen moins. et j'avais, genre 10 ans. je classerai ça dans la catégorie : pour fans uniquement.

Mais sinon j'ai regardé 2-3 Ep de Kami-tachi ni Hirowareta Otoko. ou les pérégrinations d'un éleveur de slimes. ça se regarde, même si c'est assez mou.

J'attends la fin de la S3 DanMachi pour regarder l'ensemble, ou en 2 fois car c'est 24Ep, la saison, me semble.

 

Et en mode pop-corn, Kamisama ni Natta Hi. Une fillette se pointe et dit à un ado bosseur qu'elle est un dieu (odin) avec l'omniscience et qu'il reste 30 jours avant la fin du monde. Elle propose de les passer avec lui. Un classique pas Ecchi (à ce que j'en ai vu) que je regarde agréablement pour l'instant.

 

Quelques autres titres semblent intéressant à première vue.


En mode rattrapage : Oregairu* que j'ai découvert au printemps à cause de la S3 qui est sortie 5 ans après la S2 (la S1 datant de 2013).

* Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru
 

Pitch : Hikigaya Hachiman est un lycéen qui voit la vie différemment des autres. N'ayant pas d'amis ou de vie sociale, il ne comprend pas pourquoi ses camarades voient que leur jeunesse est si importante. En fait, il pense que les adolescents ne font que mentir quand ils parlent de leurs vies excitantes. Il n'a pas de rêves et d'ambitions pour le futur et mène une vie bien vide. C'est en lisant un de ses essais scolaires que sa professeur se rend compte de son problème. Elle le convainc alors à rejoindre le club de services volontaires, qui n'a pour membre que la fille la plus populaire du lycée : Yukinoshita Yukino.

 

On est sur de la comédie romantique (qui passe mieux en Anime qu'en film ou série) scolaire mais avec de l'introverti, du philanthrope et d'autres profils classiques du genre. Purement du rapport humain, des occasions manquées et des gars/filles qui ont des problèmes, sinon il n'y aurait pas de série/sujet. ^_^

C'est peut-être l'ambiance confinement qui veut ça mais j'aime vraiment beaucoup. même si les psychologies assez complexes, silences, ellipses, raccourcis et sous-entendus sont parfois difficiles à saisir. D'autant qu'on a les dialogues, les pensées du narrateur et que les sous-titres rapides suivent les échanges joutes verbales assez rythmés. C'est léger sans l'être. Il y a certainement des aspects sous-entendus et/ou de la culture japonaise qui m'échappent, également.

 

J'en suis au début de la S3. Je ne vais pas vous spoiler, mais si vous aimez le genre et que vous n'êtes pas contre des personnages négatifs, dépressifs, complexés et souvent exaspérants, je vous invite vivement à jeter un œil. Vraiment. Dit comme ça, je conçois que c'est peu engageant, mais je vous rappelle qu'on n'est pas dans du psychodrame à la française, non plus et qu'il ressort de ces oppositions quelque chose de carrément positif, au final*. ^_^

(avec en prime une réunion de brainstorming qui devrait rappeler des souvenirs à plus d'un)

 

* là où j'en suis, en tout cas. vais regarder la suite.

Edited by Helyss
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 5 weeks later...

Deux trois petites choses...

 

En rattrapage :

 

Aobuta / Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai

Il existe une rumeur, cette dernière concerne un mystérieux phénomène appelé "syndrome de l'adolescence".
Sakuta Azusagawa est un jeune lycéen qui fait la rencontre de Mai Sakurajima, alors qu'elle se promène dans une bibliothèque déguisée en "bunny girl". Pour une raison étrange, les gens autour d'elle ne peuvent plus la voir. Mai est en fait son aînée au lycée ainsi qu'une ancienne actrice célèbre qui s'est retirée de l'industrie du cinéma suite à un désaccord avec sa mère.
Pourquoi était-elle devenue invisible et comment régler ce problème ?

 

Série de 2018 que je n'avais pas retenu à cause de l'affiche racoleuse montrant une "bunny girl". J'ai finalement regardé car plutôt bien notée. J'ai bien fait, car c'est à raison.

J'ai avalé la série d'une traite avec le film qui la clôture (à voir). A nouveau un contexte lycéen et ce qui pourrait s'avérer être le classique chassé croisé amoureux. Mais non. Les personnages sont clairement définis, et dans leurs attitudes et dans leurs sentiments. des échanges caustiques intéressants avec des caractères trempés qui changent des demi-tons habituels. Et ce n'est pas le seul intérêt de la série. ça pourrait s'approcher d'un Stein's gate, en moins barré.

Alors, ce n'est pas exceptionnellement profond, mais beaucoup plus que nombre séries du genre et vraiment poignant par moments si on entre dedans. questionnements existentiels, etc. Une de mes séries préférés du genre.

Je le propose à ma fille dés qu'on a fini un autre (de Maid-café) qui lui plait bien : Kaichou wa Maid-sama ! très classique et cliché, pour le coup. mais les filles savent s'y défendre et c'est moins glauque que ça doit être en réalité. (Un des trucs qui ne m'a vraiment pas attiré au japon, les maid-café).

Je suis sûr qu'elle va adorer.

 

FLCL / Fuli Culi (2000-2001)

Cet anime a pour thème général la transition à la majorité civile, dans le sens plus rituel que légal du passage de l'adolescence à l'âge adulte. C'est l'histoire du garçon Nandaba Naota vivant dans la banlieue japonaise ordinaire quoique étrange de Mabase qui rencontre Haruhara Haruko, une fille en Vespa. Elle lui envoie dès lors un coup de guitare basse Rickenbacker dans la tête. Des parodies, pouvoirs étranges et extra-terrestres s'en suivent. Naota a aussi une relation ambiguë avec une jeune lycéenne Mamimi Samejima, censée être la petite amie de son frère.

Comme quoi il y a de bon vieux trucs. Même avec mes critères relou...

Sans être au point d'un Crisis Yung ou d'un Kill la Kill, on s'en rapproche. Série carrément déjantée et assez speed sur une base de connotation sexuelle. C'est suffisamment particulier pour mériter ne serait-ce qu'un coup d’œil. Celle là, je vais attendre pour la montrer aux gamins, même si...

Inversement, je regardais ce qui se faisait sur Netflix et ai testé Prison School, classé en 13+... C'est peut-être moi qui suis prude, sais pas. mais quand c'est juste suggéré ou par des ellipses dans FLCL, dans Prison School, on a droit à des gros plan et scènes clairement sado/maso avec tout le bon goût dont sont capables les japonais pour les trucs du genre. Les enfants l'ont vu ailleurs et on en a parlé. ce à quoi ma fille disait que c'est une école de fille avec des gars pervers. Et ben non, les filles sont carrément pires dans cet anime. classer ça en 13+ est plus que limite vu le nombre de sévices infligés, consentis et l'aspect malsain de l'ensemble. J'avais presque eu le même ressenti sur Gambling School (netflix aussi). Des animes qui s'adressent à un public un minimum averti et le lock parental sur Netflix, c'est 13+...

 

En trucs juste fini :

 

Yesterday wo Utatte dont j'avais parlé plus tôt.

À la fin de ses études universitaires, Rikuo Uozumi, un garçon sans réelle ambition dans la vie, a trouvé un petit job dans un konbini, une petite supérette ouverte 24h/24, très populaire au Japon. Les jours se suivent et se ressemblent pour Rikuo jusqu'à sa rencontre avec son ancienne camarade de classe mais surtout avec la troublante Haru Nonaka, toujours accompagnée de son fidèle corbeau...

"triangle" amoureux post scolaire plutôt réaliste et bien fait. quelques classiques bizarreries et quiproquo typiquement nippon. J'ai vraiment bien aimé, malgré quelques retenues exaspérantes. Même si la série peut se finir telle qu'elle, ça incite fortement à poursuivre sur le Manga. Ce que je trouve moyen comme process. Mais ce qui prouve qu'on aimerait connaitre la suite.

 

Kuutei Dragons sur Netflix, que j'ai enfin fini. traitement particulier avec pas mal de 3D et évoquant un peu les univers graphique de Miyazaki. plutôt pas mal, même si le calque de l'univers d'un navire baleinier m'a plus que dérangé. et en totale opposition à Miyazaki sur ce point...

 

Et en cours [S1 de 3 Ep finie, en fait], que je viens de découvrir :

 

Wu Shan Wu Xing

Une légende raconte qu'il y a fort longtemps, des monstres pouvaient donner la capacité à certains élus de maitriser les cinq éléments. Mais pour cela, il faut passer par les dangereuses montagnes brumeuses... Nous suivons les aventures d'un de ces élus !

C'est chinois et semble être un classique des films de Kung-fu, mais en mode augmenté et paranormal. Si je le cite ici, sans avoir trop regardé (Ep1), c'est que les arrières plans sont somptueux. Et avec un générique en aquarelles chinoises du plus bel effet. Question parties animées, par contre, on est sur un trait BD assez épais qui ne colle pas vraiment. Donc, pour le dépaysement et des combats qui s'annoncent dantesque dans un folklore de base chinoise.

 

[après avoir regardé (c'est court, 3Ep uniquement), je confirme. Un travail des arrières plans agréable dans un style très peint. des combats rapides, magnifiques et colorés dans la lignée des films d'épopée chinoise. Ce qui va pêcher, c'est le trait général de l'histoire, mais ça on s'y fait. Par contre, les expressions faciales exagérées dans un mode caricatural et pas japanime/smiley du tout, là j'ai un peu tiqué. Le 3e Ep, très court, se poursuit sur un mini making-off des génériques. S2, annoncée, mais avec les prods chinoises, soit on ne les a pas, soit ça peut mettre un temps fou. Un peu de mal à appréhender l'humour chinois, également. On sent que des trucs se voudraient drôles, mais... Comme ce n'est pas le premier qui me fait ça, je présume que c'est un manque de connaissance culturelle.]

 

Edited by Helyss
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Il y a 6 heures, Aerth a dit :

 

Alors, Cowboy Bebop ?

 

Ah, pas re-testé encore... 😞

Si c'est sur Nflx, je vais faire un essai. La bande son m'a paru pas mal du tout quand j'avais testé.

Si c'est bien, ça ira vite. :D

 

Je suis sur la saison anime actuelle et un rattrapage intensif sur plus de la moitié de Railgun & Co (bien plus glauque que ça ne l'est en surface).

là j'attaque Accelerator, mais vu que ça fait un moment que j'avais regardé les autres Index, Railgun, etc. et pas vu les oav : c'est un vrai fouillis avec leur timeline et spin off...

 

Je re-recommande Akudama Drive, étant une création originale, ils ont pu faire pas mal de trucs qui diffèrent un peu de ce qu'on voit d'habitude. après une période moins à mon goût (mais nécessaire) on repart sur du tout bon pour le sprint final. On en est à l'Ep9. ça confirme l'esprit Cyberpunk badass et le run qui ne se passe pas tout à fait comme prévu... S'il y en a qui se passent bien. (on sent kkes ficelles, j'espère me tromper)

Jujutsu Kaisen vaut un petit détour aussi.

Le reste de la saison est assez classique et dépendra pas mal des goûts et du mood de chacun. Rien d'inoubliable, à mes yeux. Mais suis très loin d'avoir tout vu. Je réserve mon avis (pour ce qu'il vaut) sur 1-2 trucs dont je n'ai vu qu'1 ou 2 Ep mais dont le dessin est vraiment bien.

 

L'Attaque des Titans Final fight (ou last supper) viens de commencer aussi. Le générique Clive à ce que j'ai entendu, mais l'impression pourra changer avec le temps. je le trouve assez approprié et suggérant une certaine folie ambiante. moyennement hypé, mais envie de voir le bout.

Merci de ne pas spoil. ^_^

 

Et puis j'ai Cowboy Bebop à rattraper !

C'est qu'il file les j'tons, ce clown...

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Sokoben a dit :

Ça y est ? C’est dispo sur Netflix ? Quand j’ai regardé il y a 3-4 semaines, c’était pas dispo...

C'était sur Netflix il y a bien deux ans... si ça n'y est plus.... condoléances 

 

Sinon dans les trucs que j'ai regardé ces derniers temps j'ai retenu Wotakoi. Des "otaku" adultes, mais comme geek, otaku n'est plus du tout péjoratif au Japon. Qui ont leurs interactions sociales en partie dictés par leur passion. C'est très légé, assez girly, mais souvent drôle. Quand on a un minimum de culture geek ça nous parle assez souvent.

Edited by Leduendas
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Sokoben a dit :

Bon bah tant pis, merci...

Ma culture va encore avoir un volet inassouvi...

 

Ouais, y'a pu, je viens d'aller vérifier...

-_-

 

D'ailleurs, en parlant de ça. Je ne sais qui me disait que ce n'était pas la peine de garder des trucs qui étaient sur Nflx.

des DVD, notamment, même si c'est vrai que j'ai tendance à les regarder en dématérialisé.

En fait, tant que l'on n'aura pas une offre globale et stable d'un catalogue personnel, si on veut pouvoir garder accès à certains titres en particulier, ça reste indispensable.

 

C'est aussi vrai pour la musique, même si on trouve beaucoup plus de choses aujourd'hui.

J'ai un pote qui est fan de (genre) Deezer depuis les débuts et en a profité pour bazarder ses CD's... Je reconnais que c'est super pratique, mais j'ai du mal avec le concept d'accéder à une bibliothèque dont certains titres pourraient disparaitre pour des raisons futures, indépendantes de ma volonté, intégristes ou de consensus social. Tout simplement parce que ce n'est pas ma bibliothèque.

 

Est-ce que "Autant en emporte le vent" va rester au catalogue de diffusion ? (s'il l'a été, ne sais pas... je l'ai juste subi enfant chez Mr Eddy)

Est-ce qu'un "Bernie" ou "C'est arrivé près de chez vous" ne vont pas dériver de moralement douteux vers inacceptables ?

 

Je n'aime pas le contrôle de la pensée que l'on le subi (pour notre bien et avec notre accord tacite et souvent par flemme) de plus en plus. Le développement des IA est devenu redoutable et insidieux, à ce sujet.

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Helyss a dit :

Je reconnais que c'est super pratique, mais j'ai du mal avec le concept d'accéder à une bibliothèque dont certains titres pourraient disparaitre pour des raisons futures, indépendantes de ma volonté, intégristes ou de consensus social. Tout simplement parce que ce n'est pas ma bibliothèque.

Sans compter les petites modifications genre les fesses couvertes pour le film Splash, et un truc sur le magazine érotique du premier Retour vers le futur il me semble.

Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Nekhro a dit :

Sans compter les petites modifications genre les fesses couvertes pour le film Splash, et un truc sur le magazine érotique du premier Retour vers le futur il me semble.

 

Oui, c'est le genre de petits trucs anodins qui mis bout à bout et sur des années changent la société et s'intègrent directement jusqu'au mode de pensée.

Une collègue me disait qu'il n'y avait plus de topless sur les plages comme il y a 20-30 ans et que c'était même mal vu.

 

cette dernière année a aussi été radicale pour la vision du port du masque en occident et aura peut-être aussi des conséquence sur les contacts humains.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Un petit post juste pour un truc sur lequel je viens de tomber : Ling Long : Incarnation

la saison actuelle d'animes qui mériterait un mot ou deux, également. on verra plus tard. ça c'est de 2019 et Chinois.

 

La Terre, précédemment surpeuplée, subit de plein fouet une catastrophe décimant une bonne partie des êtres humains. Le peu d'humains restants tentent de survivre comme ils peuvent !

 

Pourquoi j'en parle ?

Parce que ça pourrait presque être du WH 40k. Un monde impérial oublié de la bordure.  Un peu comme la divergence qu'il peu y avoir entre la saga SW et un Rogue one.

Je viens de regarder l'Ep 1, c'est de la full 3D plutôt bien faite. Malgré la rigidité classique au niveau des visages, certains persos arrivent à sortir leur épingle du jeu. Mais on est tout de même sur quelque chose qui a du mal à faire passer du sentiment. Mais ce n'est pas le but, le monde ne s'y prête pas.

On est dans une espèce de post-Apo technologique. Une société de caste récente et une religion génique qui semble toute puissante. Il semblerait que la "catastrophe" évoquée plus haut soit d'origine Alien et provoque une sorte de contamination/pétrification de l'individu. les humains survivent en grappillant des ressources au sein d'un écosystème franchement hostile en mode escouade (cf. Aliens) sur une terre désertique.

Donc, ce n'est clairement pas du WH 40k, il manque des éléments de folklore, mais ça m'y a fait penser.

 

[Edit quelques Ep plus tard : c'est vraiment plutôt très bien ^_^]

Edited by Helyss
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Hop comme je suis en vacances, j'ai eu un peu de temps et j'ai rouvert Netflix un peu au hasard pour regarder ça

 

295774.thumb.jpg.bc60bdfd5655d489096076352014194a.jpg

 

le pitch :

Révélation

Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d'imaginer pouvoir vivre l'aventure urbaine dans la peau de... Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

 

J'avoue au départ j'avais un peu peur. Le coup de l'échange de corps je voyais partir ça dans la comédie lourde, et en fait pas du tout. Ça m'a embarquée (bon, je suis plutôt bon publique faut dire), et j'ai beaucoup aimé. C'est joli, léger et romantique, et j'ai trouvé l'histoire plutôt bien amenée. Bref un bon moment.

  • Like 6
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 17 heures, Djimne a dit :

J'avoue au départ j'avais un peu peur. Le coup de l'échange de corps je voyais partir ça dans la comédie lourde, et en fait pas du tout. Ça m'a embarquée (bon, je suis plutôt bon publique faut dire), et j'ai beaucoup aimé. C'est joli, léger et romantique, et j'ai trouvé l'histoire plutôt bien amenée. Bref un bon moment.

 

Ils font du bon boulot, oui. Perso, je préfère ce studio à Ghibli, ces dernières années. Par contre il n'y a pas à les comparer...

Tu as les enfants du temps qui est sorti il y a 1-2 ans, dans la même veine.

Je ne sais pas si c'est dispo sur Nflx, par contre.

 

De manière générale, les films qui ne sont pas issus d'une série TV ne tombent pas dans les catégories que tu pourrais redouter, mais sont des une œuvre à part entière et non du film pour fan.

 

note : il y a des animes d'échanges de corps en comédie qui ne sont pas si lourds, voir tendance philo. j'en ai un en tête (dont je n'ai plus le nom) qui m'avait bien surpris sur les comportements des protagonistes, pour de la série.

 

  

Le 09/12/2020 à 08:33, teil a dit :

J'ai pas lu tout les message mais vous avez regardé les samourai shamploo


Une réponse avec 1, voir 2, trains de retard...

Oui, ça fait un moment. Je me suis un poil forcé par moments, mais dans l'ensemble, j'ai trouvé ça très bien. malgré le trait vieillissant.

Quand je dis que je me suis forcé, c'est juste que je n'étais pas en mode "aller, juste un autre épisode... bon, encore un dernier... après celui-là j'arrête"

 

J'ai repris la S1 de Fire Force (Enen no Shouboutaï) récemment pour commencer la S2 sereinement.

Je me souvenais que j'avais trouvé ça plutôt intéressant, même si assez basique, et je confirme. bizarrement, les plans fixes lors d'échanges ou autres suggèrent très bien la stupéfaction ou la folie latente de ce monde. Dans la même catégorie qu'un Hero Academia sur le fond, mais bien supérieur sur la forme.

Edited by Helyss
  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Moi en ce moment je termine l'attaque des titans (s04) mais je trouve cela assez complexe (je ne comprends pas tout et mélange les personnages). Sinon, en parallèle j'ai commencé démon slayer, plus simple mais très très bien

Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2021 à 22:44, Djimne a dit :

J'avoue au départ j'avais un peu peur. Le coup de l'échange de corps je voyais partir ça dans la comédie lourde, et en fait pas du tout. Ça m'a embarquée (bon, je suis plutôt bon publique faut dire), et j'ai beaucoup aimé. C'est joli, léger et romantique, et j'ai trouvé l'histoire plutôt bien amenée. Bref un bon moment.

 

Je ne sais pas trop comment exprimer ma pensée parce que je pourrais y opposer tellement de contre exemples. Mais souvent ce genre d'histoires sont traités dans cette veine par les japonais. Je veux dire par là que les drames humains sont souvent amenés au spectateur en douceur, via le prisme d'un attachement aux personnages et ça rend le tout beaucoup plus touchant. C'est bien souvent a l'opposé su modèle américain dans lequel, en tant que français, j'ai baigné depuis des années. Du coup quand on tombe sur des perles comme your name, mais aussi erased par exemple (anime ou live sur netflix), on est toujours agréablement surpris (même quand on en a vu plein déjà :D).

 

Bon et en même temps y a les manga/animes sur les jeux vidéos (WTF powa) les manga/animes sur les jeux (putain les japs et les jeux débiles!!!!) les .... bref le pays des contradictions.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Leduendas a dit :

Bon et en même temps y a les manga/animes sur les jeux vidéos (WTF powa) les manga/animes sur les jeux (putain les japs et les jeux débiles!!!!) les .... bref le pays des contradictions.

Et les anime qui sont du fan service dans leur entièreté  (nichons / culotte powa )

 

C'est ce qui est un peu inquiétant avec les animes, tu sais jamais vraiment sur quoi tu va tomber... 

Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Djimne a dit :

Et les anime qui sont du fan service dans leur entièreté  (nichons / culotte powa )

 

C'est ce qui est un peu inquiétant avec les animes, tu sais jamais vraiment sur quoi tu va tomber... 

Gantz (ou le combo débile jeux/nichon/violence)....

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Leduendas a dit :

Gantz (ou le combo débile jeux/nichon/violence)....

Pas vu celui-là, le dessin ne m'a pas emballé.

J'ai vu le (ou un des ) film, par contre. c'était pas flagrant, pour moi...

 

comme cité précédemment, ce que j'ai trouvé de plus trash sur Netflix ça va être Prison School et Gambling School.

Je crois que c'est le côté sado-maso débridé qui m'affecte le plus, contrairement à des trucs pur fight.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy