razorspoon's Content - The Overlord Jump to content

razorspoon

Members
  • Posts

    2,593
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by razorspoon

  1. J'ai fait un peu de rangement, et je suis retombé sur mes exemplaires de Stormbringer et Shadowrun. ça m'a remémoré plein de souvenirs sympas. Du coup, j'ai fait un petit tour de ce que je connais en JdR, ce que j'ai pratiqué, ce qui m'a intrigué. Premier constat, j'ai comme l'impression que le jeu de rôle se porte plutôt bien en ce moment: il y a même tout un rayon "en libre service" chez Cultura. C'est assez étonnant, quand je rappelle l'oeil suspicieux de pas mal de gens il y a 20 ans quand je disais "ah, ce week end on joué à Stormbringer avec les copains, c'est un jeu de rôle." A croire qu'au jourd'hui c'est une activité respectable et même culturelle. Certainement parce que les joueurs boutonneux d'hier sont aujourd'hui de respectable adultes qui en font un promotion mesuré et appuyé par une solide culture -pas forcement mon cas quand j'étais ado, d'ailleurs- et à la démocratisation du GN, par le biais des "Escape Games". Marrant d'ailleurs, de voir à quel point, il y a encore 4/5 ans, dire "J'ai fait un Escape Games" faisait dandy cool, alors que dire "j'ai fait un jeu de rôle" sonnait limite adorateur de secte. Bref, le jeu de rôle commence à être considéré comme un jeu tout a fait ordinaire, et ce n''est pas plus mal. Donc me revoilà, mes exemplaires pirates de Stormbringer 2eme edition en main, à refaire l'histoire des jeunes royaumes au travers des yeux de mes héros. J'avoue, la majorité du temps, aujourd'hui, je me sers des JdR, non pas pour jouer, mais comme un compagnon pour rester plus longtemps avec Elric, Corwin, Conan, ou Gandalf. J'aime souvent la vision des auteurs de jeu, qui complète, comble les manques et vont plus loin que la vision de l'auteur des livres. Dans mon adolescence, les JdR se résumaient souvent à une succession de bagarres, finalement avec assez peu de profondeur. c'était une époque où les dès avaient pour moi importance primordiale. Monstre, baston, trésor, porte, monstre,.... mais en tant que débutant, ça me plaisait bien. à tel point qu'à un moment, j'avais emprunté des figurines de chevalier pour jouer au jdr, comme avec un jdp. Puis vint Ambre. Choc culturelle. J'avais en main non plus un jeu de rôle, à mon sens, mais une véritable usine à réécrire les bibliothéques. Pensez donc un jeu où, guidé par un conteur -que je refuse d'appeler maitre de jeu, tellement le niveau d'interaction devint élevé- mes aventures n'avaient plus de limite. Les séances de jeu devinrent pratiquement des brainstorming d'écriture... C'est à ce moment là que mes personnages, sont devenus de vrai héros. Je tenais enfin le fil de ce qui fait d'un jeu une aventure narrative. Fini les péquins tirés au dès (avec des stats potentiellement tellement minables, qu'il me tardait de les voir mourir...). Et ainsi, nous avons mainte fois sauvé l'univers... C'était une belle époque, qui dura malheureusement assez peu. La faute au grand cirque de la vie... Je pense que c'est à ce moment précis où j'ai commencé "à jouer tout seul" au jeu de rôle. J'imagine mes histoire en tant que conteur, j'imagine des personnages à mettre en situation. J'en imagine d'autres, dans le même contexte, et je réécrit l'histoire que j'ai déjà imaginé. Bizarre non, de jouer en solo à un jeu conçu à la base pour l'échange? Du coup, pour motiver mes activités de peinture, j'ai remis la main sur Torg. J'avais joué à la version de West End Games, sur le tard. je en souviens pas d'avoir terminé la campagne que nous avions commencé... Cet univers, m'a toujours fasciné. j'y retourne avec plaisir en ce moment. J'ai en projet de réaliser un petit groupe de Chevaliers de Tempêtes (5/6 personnages, ce serait pas mal). Une compo cool serait un archer (façon Legolas), un chasseur de monstres (type Van Helsing), un mercenaire cyberpunk, un combattant asiatique (dans le genre Infinity) et un super hero (genre Phatom). Mais cet univers est tellement ouvert que ça pourrait aller plus loin... J'ai également pris une version de Mournblade, en complément des BD Elric. Je trouve le système moins manichéen que la version de Stormbringer/Elric. Le jeu et vachement plus proche de l'oeuvre d'origine (je ne m'y suis pas trompé, c'est préfacé par Moorcock). J'ai me la façon d'appréhender les PJ: ils sont qualifiés "d'élus". Dès la création, j'ai m'impression d'avoir affaire à un héros, et pas à vulgum pecus tiré au hasard sur une table de références. Je vais me replonger dans les classique Hawkmoon et Shadowrun 2, histoire de voir à quel point les choses ont évolué... Potentiellement à suivre...
  2. oui, light metal pour le coup! 😉
  3. lectures de cet été J'ai mis la main sur quelques livre de la collect 1 heure lumière chez Belial. la collec' regroupe des textes inédits, rares, ou re traduits, d'auteurs de SF et d'anticipation contemporains. Personnellement c'est inégal -mais, comme beaucoup de choses, la lecture, c'est affaire de goûts, donc l'avis est purement subjectif- mais m'a permis de découvrir des auteurs, et d'en voir d'autres sous un angle nouveau. chaque volume se lit assez vite (150 pages en moyenne, au format "un peu moins que poche") et ça n'encombre pas dans la valise. donc, pour amateur d'aventures insolites et de découvertes, c'est le moment de se faire plaisir. Lectures de la rentré: Après les kegendes Viking et Arsènes Lupin -sans oublier la collection je ne sais plus quoi à l'eau de rose- RBA se lance dans la collection "Les Maîtres du Fantastique". Collection qui regroupe les poids lourds du 19eme et 20eme siècle en matière de littérature fantasique. Stocker, Shelley, Lovecraft, Wells, Poe,... autant de pionniers et de précurseurs dont les œuvres manquaient à ma bibliothéque. Alors, passons sur le styles, c'est écrit comme au siècle dernier, mais, comme avec Maurice Leblanc, on n'a finalement pas vraiment fait beaucoup mieux ou plus original depuis. C'est assez troublant de voir comment les bases de la SF d'aujourd'hui sont tout naturellement posées -comme une référence pour les générations futures- La reliure est belle, comme pour les "grands livres" de mon enfance -j'avais une collection Jules Vernes dans le même style- et chaque volume est accompagné d'un feuillet de commentaire. Pas indispensables, mais probablement essentiels... Lecture de Demain: Le 41éme millénaire, en littérature, c'est pour moi une vrai énigme. J'ai grandi avec un pied à cette époque et à chaque lecture, c'est toujours mitigé. Je n'ai jamais vraiment été transporté. alors, oui, il y de vrai bon livres, avec Deathwatch -à l'ambiance 12 salopards dans l'espace- ou l'Heure du Loup et du plus poussif -Indomitus- Le pire, c'est le traitement de certains auteurs pour des personnages phares du jeu. J'ai parcourru certains tomes de la serie Primarch en me disant "Non, mais, c'est ce co##ard le général de mon armée!!!" Bref, d'un manière générale, ce n'est pas du tout le panthéon, ou l'univers que j'ai imaginé sur ma table de jeu, et ce malgré la présence de tout les codes de Warhammer à chaque page. J'ai décidé de donner sa chance à Mike Brooks. Verdict prévu en fin d'année.
  4. J'ai cogité sur le truc toute le journée. Bonne ou mauvaise nouvelle. Impossible de trancher pour moi...
  5. Un jeu revival avec CMON aux commandes. Si localisation il y a, je serais du voyage dans le circuit boutique, mais j'ai bien peur que Master of the Universe ne soit plus une licence très forte chez nous ces temps ci. Nota: une fois de plus, je suis déçu par le choix du 30 (marre du 30...). Masters of... se prêtait tellement à des figurines plus grandes (à minima le 54, grand mais sans excès).
  6. . ah, c'est un double album -comme le Book of Souls- bon reste à trouver le temps d'écouter (sachant que j'ai mis plusieurs années pour écouter Matter of Life and Death...)
  7. les paroles, c'est presque du Steel Panther!!!
  8. non, non. du coup j'ai appris un truc et ça m'a donné envie d'en savoir plus sur cette chanson. c'est, à priori et paradoxalement, le premier single de Maiden à atteindre la première place des charts britanniques ET à avoir reçu le prix du plus mauvais single de 1990 (à mon avis le titre à été auréolé par la médiocrité du Freddy 5 sur ce coup...). Dingue non? Bref, Long Live Metal!!!
  9. j'avais acheté quelques boite d'AT43 à l'poque. J'étais surtout intéressé par le côté prépeint. J'étais parti du principe que comme ça j'y jouerai plus que je ne passerai de temps à peindre. Je n'ai malheureusement pas trouvé beaucoup de joueurs à l'époque (et la quantité de boites à transporter...) Dommage, car de mémoire, le jeu en lui même était bien foutu et donnait une bonne alternative à 40K. Il y a d'autres afficionados sur le fofo?
  10. Sur fonds noir, les figurines du joker ne sont pas vraiment à leur avantage, je trouve. C'est un peu dommage, je ne profite pas au maximum de la jolie peinture. J'adore les cartes, sur le socle de jojo, ceci dit.
  11. Je me lance dans le PLA. techniquement, je trouve que c'est plus complexe que la résine. après un certain nombre de déconvenues, voici ma première réalisation: pratique, et qui vont m'éviter de vider d'autres pots de lavis ou de contrast.
  12. tests d'échelles Pour ce test j'ai augmenté la taille de figurines Artisan Guild et réduit des modèles Printed Obsession. La pose des supports a pris un peu de temps. j'ai un peu abusé sur les plus grands modèles. je ne recommance pasde changer l'echelle des modéles présupportés.
  13. J'ai relus les quelques numéros que j'ai, et bien figure toi que non. la présentation du matériel, les tutos pour gobelins et elfes sont toujours d'actualité, comme les tutos pour décors maison etc... En fait youtube, ça n'a fait que rendre l'explication dynamique. edit: il me semble que certains numéros contiennent des patrons de bannières (Rohan, Mordor, Harad...), un fan de LOTR et de figurine y trouvera son compte.
  14. oui, je trouve ce lifeline, banal, comparativement à ce que faisait le groupe avec Vext au chant. j'attends la suite... NB, marrant, j'ai justement pensé à Rollins cette semaine... Le grand esprits?
  15. J'évoquais pas si loin d'ici comment ST et BC étaient loin de mon univers. Curieusement, avec Bad Wolves, autre groupe LA, j'y trouve plus mon compte: Formé autour de John Boecklin (ex DevilDriver) et Tommy Vext , le groupe s'est surtout fait connaitre en 2018, avec sa reprise de Zombie (Cramberys). a priori un nouvel album est en préparation (avec un nouveau frontman (Daniel Laskiewicz ex Acacia Strain, Allthat Remains)
  16. Apéro entre copains: - allez santé, on trinque!?! - ah, non, c'est fini "trinquer". -... - non, sérieux. ça ne ce fait plus. -bon, alors on fait quoi maintenant? -Maintenant, on grocque! - ah parfait! Santé, et grocquons!!
  17. bah de rien, ça fait toujours plaisir de trinquer à la santé des copains!
  18. Je suis bien d'accord pour Rocky. Par contre ST -comme BodyCount- c'est tellement éloigné de moi -LA, les gangs, le skate,...-
  19. Pitch Side report de la rentrée!!! Nouveau SP pour les équipe necromantiques. Je l'aime bien le gros toutou!
  20. Je suis un peu surpris de voir qu'il n'utilise pas le livre autrement...
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy