Jump to content
Edouard Le sec

Add-on kit de diversité pour les Héros

Recommended Posts

Je ne promet rien en terme de temps, mais je vais tenter d'illustrer des équivalents de héros pour la boite de base. (je fais ça pour le fun, pas pour intégrer un coté ou l'autre du débat qui a eu lieu ici)

Donc bientôt vous aurez les fiches de Ciara, Shosanna, Haldalina et Gugal pour jouer dans votre univers alternatif.

(et comme je ne sais pas combien de temps ça va me prendre, je ne m'avance pas pour le reste).

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aller, je remets 100 balles dans la machine... Mais je ne peux pas m'empecher. :riposte:

Il y a 2 heures, Pirouette a dit :

féminiser la langue (les métiers, l'écriture inclusive...) montre simplement une non-compréhension de ce qu'est une langue

 

Mais mon bon ami, on ne veut pas féminiser la langue.

On veut simplement appliquer les règles de l'époque, celles du bon francais, celles que tout le monde utilisait !

Car il n'y a pas si longtemps, on disait "Monsieur et Madame sont belles " (accord à la proximité)

Ou bien "Laure, Georgette et Lucien sont belles" (accord à la majorité)

Ou bien, "Cette autrice écrit d'excellents livres".

 

Mais comment ? Pourquoi cela a t'il changé ???

Et bien, ces messieurs de l'académie n'était pas d'accord. Une femme, d'abord, ce ne pouvait pas écrire de bon livre : Exit le métier d'autrice (et de très nombreux autres, comme lieutenante...). Ce n'était pas convenable. Et puis l'accord, ca n'était pas sérieux, ils ont donc inventé une nouvelle règle. "Le masculin l'emporte sur le féminin, car c'est le genre noble".  Remarquez que seul le début de la règle est restée...

 

Mais bien sur, personne n'en a tenu compte, de ces académiciens ! Les gens ont continué à parler normalement. Dans une langue non masculinisée.

Il a fallu attendre l'école obligatoire, école administrée par des "maitres-hommes" et uniformisée par une administration. C'est seulement à partir de là (et donc bien après l'invention de règles contre nature par l'académie francaise) que le francais a été dénaturé,  que la langue a été masculinisée et que cela est passé dans l'usage.

 

Vous m'aurez compris, masculiniser la langue, c'est parfaitement comprendre ce qu'est une langue : Un "objet" qui évolue dans le temps et qui est soumis aux rapports de force existant dans la société.

 

Donc tous avec moi, appliquons les vraies règles du francais, revenons aux sources, et montrons quel est notre héritage et notre compréhension de ce qu'est une langue !

Bisous

 

PS à noter que je ne suis pas fan de l'écriture inclusive, trop moderne pour moi !

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Arzoc : Si tu remontes à avant l'unification de la langue ("l'époque" dont tu parles), tu peux trouver de tout en effet ; mais les accords que tu cites en exemple sont largement minoritaires et quand tu lis les auteurs ou chroniqueurs depuis le XVIème, tu trouves bien un accord au masculin dans au moins 9 cas sur 10. Simplement parce qu'en français, les terminaisons du masculin sont les mêmes que les terminaisons du neutre qui a donc disparu à son profit. Quand on dit "lui et elle sont beaux", "beaux" est en fait un neutre... 

Je sais que ce serpent de mer féministe a envahi le discours et qu'on le trouve partout, s'appuyant sur quelques exceptions pour les ériger en règles, mais quand on étudie les grammairiens (les scientifiques de notre langue), ces arguments fondent tout à coup comme neige au soleil.

 

Au passage, j'ai un copain "sage-femme", et ça ne gêne ni lui ni moi ni ses collègues... C'est un MOT, pas une REALITE. Ça ne me viendrait jamais à l'idée de l'appeler "sage-homme" - quelle horreur ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Arzok a dit :

PS à noter que je ne suis pas fan de l'écriture inclusive, trop moderne pour moi !

Ce n'est pas moderne. C'est atroce et gênant pour une lecture fluide. C'est d'un pénible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pirouette a dit :

@Arzoc : Si tu remontes à avant l'unification de la langue ("l'époque" dont tu parles), tu peux trouver de tout en effet ; mais les accords que tu cites en exemple sont largement minoritaires et quand tu lis les auteurs ou chroniqueurs depuis le XVIème, tu trouves bien un accord au masculin dans au moins 9 cas sur 10. Simplement parce qu'en français, les terminaisons du masculin sont les mêmes que les terminaisons du neutre qui a donc disparu à son profit. Quand on dit "lui et elle sont beaux", "beaux" est en fait un neutre... 

Je sais que ce serpent de mer féministe a envahi le discours et qu'on le trouve partout, s'appuyant sur quelques exceptions pour les ériger en règles, mais quand on étudie les grammairiens (les scientifiques de notre langue), ces arguments fondent tout à coup comme neige au soleil.

 

Au passage, j'ai un copain "sage-femme", et ça ne gêne ni lui ni moi ni ses collègues... C'est un MOT, pas une REALITE. Ça ne me viendrait jamais à l'idée de l'appeler "sage-homme" - quelle horreur ! ;)

Attention Pirouette, le XVIIe siècle est le siècle où la priorité du masculin a commencé à être érigé en règle… Certains auteurs pensant que le masculin était le sexe « noble ». Je ne suis pas sûr que le 9 cas sur 10 soit réel. À cette époque on pouvait même dire « Ces hommes et cette femme est belle » (même pas d'accord sur le nombre). Il faut se référer aux textes originaux et non retravaillés pour devenir conformes au règles d'aujourd'hui (comme par exemple, le s long et l'esperluette étaient utilisés à cette époque et qui ont disparu lors des rééditions).

 

D'ailleurs, pourquoi dit-on sage-femme ? et non des termes d'origines plus anciennes comme maïeuticien ? Pourquoi n'était-il réservé qu'aux femmes ? Une grande part de machisme en est la cause…

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Shika a dit :

Attention Pirouette, le XVIIe siècle est le siècle où la priorité du masculin a commencé à être érigé en règle… Certains auteurs pensant que le masculin était le sexe « noble ». Je ne suis pas sûr que le 9 cas sur 10 soit réel. À cette époque on pouvait même dire « Ces hommes et cette femme est belle » (même pas d'accord sur le nombre). Il faut se référer aux textes originaux et non retravaillés pour devenir conformes au règles d'aujourd'hui (comme par exemple, le s long et l'esperluette étaient utilisés à cette époque et qui ont disparu lors des rééditions).

 

D'ailleurs, pourquoi dit-on sage-femme ? et non des termes d'origines plus anciennes comme maïeuticien ? Pourquoi n'était-il réservé qu'aux femmes ? Une grande part de machisme en est la cause…

C'est bien les textes d'origine que j'ai en tête (en fait, c'est même mon boulot de travailler sur les textes d'origine justement) ;  et oui, "on pouvait même dire « Ces hommes et cette femme est belle »," mais ce n'était usité qu'à la marge.

 

Quant à la sage-femme, évidemment que c'est un héritage culturel - discutable, mais réel. Il n'empêche, c'est un MOT, pas une RÉALITÉ ; aucun souci donc pour appeler un homme "sage-femme".

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Pirouette a dit :

Quant à la sage-femme, évidemment que c'est un héritage culturel - discutable, mais réel. Il n'empêche, c'est un MOT, pas une RÉALITÉ ; aucun souci donc pour appeler un homme "sage-femme".

Certes, il s'agit d'un mot, un assemblement de traits qui mis ensemble forment des lettres qui mises les unes à la suite des autres forment des mots. Et aucun soucis pour moi d'utiliser sage-femme ou même sagefemme.

Néanmoins, je trouve ça très réducteur de dire qu'il ne s'agit que d'un mot. Un mot est fait pour exprimer une notion, et ils ont une histoire. Pourquoi utilise-t-on ce mot et pas un autre ? Autant, il est difficile de retrouver le pourquoi du comment de certains mots, autant pour d'autres, leurs origines peuvent en dire long sur ce qu'ils représentent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Shika a dit :

 leurs origines peuvent en dire long sur ce qu'ils représentent.

Sur ce qu'ils ont représenté à un moment pour être exact : d'un point de vue de l'histoire de la langue, c'est passionnant ! Mais le même mot représente aujourd'hui autre chose (ici, une profession - donc un concept asexué). Pour le dire autrement et pour décentrer la question, que le mot "cat" soit senti comme féminin ("she") en anglais ne recouvre aucune réalité puisqu'il désigne aussi bien mâles que femelles - ça ne les gêne pas...

 

Mais pour revenir au français :  un mot n'est bien qu'un mot et n'a nullement besoin d'être masculin pour désigner un homme : "une personne" ne désigne pas seulement une femme. Je suis un homme et une personne à la fois. (et cela ne remet pas en cause ma virilité ;))

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Pirouette a dit :

Sur ce qu'ils ont représenté à un moment pour être exact : d'un point de vue de l'histoire de la langue, c'est passionnant ! Mais le même mot représente aujourd'hui autre chose (ici, une profession - donc un concept asexué). Pour le dire autrement et pour décentrer la question, que le mot "cat" soit senti comme féminin ("she") en anglais ne recouvre aucune réalité puisqu'il désigne aussi bien mâles que femelles - ça ne les gêne pas...

 

Mais pour revenir au français :  un mot n'est bien qu'un mot et n'a nullement besoin d'être masculin pour désigner un homme : "une personne" ne désigne pas seulement une femme. Je suis un homme et une personne à la fois. (et cela ne remet pas en cause ma virilité ;))

Nous sommes d'accord sur ce point.

 

(Et pour éviter les fausses idées sur ce sujet, je me fiche du débat sur une parité dénombrable. Mais que les femmes comptent autant que les hommes - si ce n'est plus -, c'est important, et qu'on prenne chacun pour ses qualités est essentiel)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me doute que nous sommes d'accord en fait ;) - et puis les femmes, les hommes... on s'en fout. La seule chose qui différencie des êtres humains c'est qu'ils soient ou non des gamers... :)

  • Like 3
  • Haha 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, FranHoiss a dit :

...

Bon ben tant qu'on y est...

...

Pourquoi "couille" c'est féminin?

Pourquoi on dit "un" utérus?

...

 

Je suis déjà parti...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Shika a dit :

D'ailleurs, pourquoi dit-on sage-femme ? et non des termes d'origines plus anciennes comme maïeuticien ? Pourquoi n'était-il réservé qu'aux femmes ? Une grande part de machisme en est la cause…

 

Je ne suis vraiment pas sûr qu'appliquer des notions modernes comme le machisme, le racisme, l'éthique, écologie, etc. aux pratiques et schémas de pensée et  nos ancêtres soit si facile. L'humain oublie très vite et on a tendance à considérer comme ancestral, normal et acquis des notions qui sont, somme toute, très récentes. C'est un sentiment renforcé par les productions audiovisuelles et les écrits actuels (ne serait-ce que ça, quelle est la part des lettrés dans la population si on remonte au XIXe). Et permis par le fait que l'on n'ai plus à lutter pour simplement survivre, on peu donc réfléchir à des trucs moins vitaux et plus humains, croit-on.

 

le sentiment d'amour maternel n'apparaît, comme tel, dans les écrits qu'au XIXe, par exemple. Non pas qu'il était totalement absent auparavant, mais la forte mortalité infantile, la difficulté de la vie et les bouches à nourrir ne devaient pas aider. C'est à ce moment qu'on a mit un nom sur ce que l'on considère aujourd'hui comme ancré dans les gênes. alors que non, ce sont des évolutions de la société et de notre mode de pensée.

Comment serait vue, aujourd'hui, une femme qui accroche son bébé au clou pendant le travail aux champs pour éviter qu'il se fasse boulotter par les rats ?

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Pirouette a dit :

Je me doute que nous sommes d'accord en fait ;) - et puis les femmes, les hommes... on s'en fout. La seule chose qui différencie des êtres humains c'est qu'ils soient ou non des gamers... :)

 

Même pas vrai d'abord... il y 10 catégories de personnes, ceux qui comprennent le binaire et les autres :)

  • Like 1
  • I'm Joker! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Pirouette a dit :

Si tu remontes à avant l'unification de la langue ("l'époque" dont tu parles), tu peux trouver de tout en effet ; mais les accords que tu cites en exemple sont largement minoritaires et quand tu lis les auteurs ou chroniqueurs depuis le XVIème

 

Comme je te l'ai indiqué, tout ca est beaucoup plus récent, ce qui rend caduque ton argument.

 

Si tu veux plus de renseignement, tu peux lire ce petit livre très sourcé :

 

Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! petite histoire des résistances de la langue française

 

Je cite :

Citation

Initiée au XVIIe siècle, la domination du genre masculin sur le genre féminin ne s'est en effet imposée qu'à la fin du XIXe avec l'instruction obligatoire.

Bien sur, c'est largement sourcé dans le livre.

 

+Donc je maintiens (et démontre) que la langue a été masculinisée très récemment.

+Je maintiens que la langue est vivante (il n'y a qu'à examiner le nombre de termes issues des nouvelles technologies, anglicismes et autre qui l'enrichisse chaque année, et qui pose moins de problème que le féminin des métiers, qui pourtant existait il y a 100 ans).

+Je maintiens que la langue est l'illustration de rapport de force qui traversent la société (et de résistance aussi...)

 

Pour en revenir au jeu, si tu ne vois pas le problème dans Conan, il peut être intéressant de te mentionner que l'auteur lui même est sensible à ces questions, et pour autant que j'ai compris, trouve à postériori que le point de fonctionnement du jeu n'est pas satisfaisant DE CE POINT DE VUE (on ne parle pas de la mécanique qui est génial, mais de l'enrobage).

 

Pour Batman, cela est très différent, et je suis sur que l'on n'abordera même pas ce problème, car le jeu est beaucoup moins traversé (voir pas du tout) par une vision réductrice de la femme (mais je ne sais pas si c'est voulu ou non, bien que cela ne m'étonnerait pas que cela ait été plus réfléchit que pour Conan).

Donc oui, il y a aussi évolution dans le jeu de société et oui Conan ET Batman ont été aussi traversés par ces rapports de force, mais pas de la même manière.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Déjà, avec Batman, les cartes restent en anglais. donc déjà ça solutionne des tas de choses coté domination des genres)

 

Maintenant, ça fait plus de 100 ans que ça a été mis en place (y a eu un paquet de guerres mondiales entre temps), et c'est une question d'habitude. C'est juste un respect vis à vis d'un langage inculqué au plus grand nombre (ce qui facilite les échanges.. sauf en Picardie où on y parle un autre dialecte).

Les habitudes sont prises et deviennent un reflexe plus qu'une manifestation consciente de la "domination" masculine.

Des fois je lâche un "Putain!" mais cela manifeste juste le fait que je me suis pris un orteil dans un coin de meuble, pas que je traite la mère de mes enfants de péripatéticienne.

(qui prend d'ailleurs mal cette exaction ; étant d'origine malgache, elle n'a pas ces habitudes vis à vis de ces mots)

 

D'ailleurs, parler de Batman me fait penser à un truc ;

Le genre est assez spécialement géré selon les langues.

Cela voudrait dire qu'un français est théoriquement conditionné pour être un macho alors qu'un américain non?

 

On devrait tous parler anglais, ça solutionnerait des tas de choses...

Edited by FranHoiss
  • Like 2
  • I'm Batman! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ça me rappelle Don Quichotte : une quête épique et noble, mais individuelle, pas forcément justifiée et incompréhensible de l'extérieur.

 

Je ne dis pas qu'il n'y a pas combat, juste qu'il y a d'autres cibles prioritaires.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Arzok a dit :

 

Comme je te l'ai indiqué, tout ca est beaucoup plus récent, ce qui rend caduque ton argument.

 

Si tu veux plus de renseignement, tu peux lire ce petit livre très sourcé :

 

Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! petite histoire des résistances de la langue française

 

Je cite :

Bien sur, c'est largement sourcé dans le livre.

 

+Donc je maintiens (et démontre) que la langue a été masculinisée très récemment.

+Je maintiens que la langue est vivante (il n'y a qu'à examiner le nombre de termes issues des nouvelles technologies, anglicismes et autre qui l'enrichisse chaque année, et qui pose moins de problème que le féminin des métiers, qui pourtant existait il y a 100 ans).

+Je maintiens que la langue est l'illustration de rapport de force qui traversent la société (et de résistance aussi...)

 

Pour en revenir au jeu, si tu ne vois pas le problème dans Conan, il peut être intéressant de te mentionner que l'auteur lui même est sensible à ces questions, et pour autant que j'ai compris, trouve à postériori que le point de fonctionnement du jeu n'est pas satisfaisant DE CE POINT DE VUE (on ne parle pas de la mécanique qui est génial, mais de l'enrobage).

 

Pour la date, au contraire, ça ne fait que renforcer l'argument... Depuis l'ancien français, une personne brave et vertueuse est un "prud'homme" : pas de place pour la femme. La "masculinisation" dont tu parles existe depuis les débuts de notre langue.

 

Quant à cette référence, l'auteur est bien connue dans le milieu des grammairiens - mais ses travaux peu reconnus en raison de ses thèses disons très orientées. Alors on peut - et doit - écouter ses arguments, mais il faut savoir que derrière il existe nombre de thèses parfaitement opposées et plus universellement acceptées.

 

Bref, pour le reste évidemment que la langue est vivante, évidemment qu'elle porte les traces de la pensée d'un peuple - mais encore une fois il faudrait simplement arrêter de confondre ce que nous sommes et comment on nous nomme...

 

 

Quant à Conan, non, aucun souci de mon côté - ni pour ma femme et mes amies d'ailleurs : on est dans un autre univers, tiré d'une œuvre faite ainsi. Qu'on nous crée "un conan-féminin" pour faire tendance et féminiser à tout va... eh bien ce ne sera plus Conan et dans ce cas autant créer un jeu différent.

Edited by Pirouette

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Pirouette a dit :

Qu'on nous crée "un conan-féminin" pour faire tendance et féminiser à tout va... eh bien ce ne sera plus Conan et dans ce cas autant créer un jeu différent.

Je suppose que cela montre que tu n'as pas compris le problème.

Je t'engage à relire tout le thread pour mieux appréhender OU est réellement le problème.

Howard lui même suivant l'époque où il écrit, est tantôt "non masculinisé", tantot "masculinisé".

Mais on l'a déjà largement abordé ici.

 

il y a 58 minutes, Pirouette a dit :

Depuis l'ancien français, une personne brave et vertueuse est un "prud'homme" : pas de place pour la femme.

Avec des exemples uniques, tu vois l'arbre et non la forêt. Que tirer d'exemple unique ? On en trouve dans tous les sens...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Arzok Si si, j'ai tout lu, et je sais bien que Howard a ses périodes, mais pas vraiment sur Conan au final, plutôt dans d'autres séries. Disons plutôt que toi et moi ne sommes tout simplement pas d'accord - inutile d'épiloguer.

 

Quant à mon arbre, rassure-toi, il est loin d'être seul - mon exemple en est bien un parmi une majorité...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'aurait pas un coloriste sur le forum pour un travail à 2 souris*, sinon ?

 

*Oui, je sais que l'on utilise une palette, mais je préfère l'expression. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, FranHoiss a dit :

Je ne suis pas aussi doué que certains pour poser des couleurs, donc je réfléchi encore sur quelle méthode appliquer.

 

Ça manque un peu de bites a l’air et de crucifixions, je trouve. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy