Jump to content

Les bouquins avec que des mots dedans


Sokoben
 Share

Recommended Posts

Le 05/11/2020 à 16:45, Barbi a dit :

Edit: @Elrad, complétement en phase avec tes conclusions sur l'épée de vérité, on les lit vite, on est dedans avec une sorte d'addiction mais 2 ans apres, on a tout oublié

 

Bizarrement, c'est typiquement le genre de série fleuve que j'aurais du lire (à l'idée que je m'en fais et la description d'@Elrad) mais il est peut-être parut un peu tard pour ça.

2003 en France, manifestement, et j'avais la tête (et les maigres finances) ailleurs, à l'époque.

Typiquement mon truc.

 

Donc, je suis passé à côté. Puis j'ai vu la série avec son acteur "plastique" et tablettes. Pas désagréable, mais on est plus dans du Xena que du GoT, ça n'aide pas.

Peut-être une série que je me résoudrai à lire...


annecdote HS :

Révélation

Pour mon plus grand plaisir, ma fille vient de me taxer le T1 de GoT après avoir vu la S1 et + avec sa mère en louzdé.

(j'aurais attendu 1 ou 2 ans, perso, ils sont trop jeunes pour la profondeur psycho du truc).

En évitant de leur Spoiler on a parlé des personnages préféré. Pour moi, c'est le limier (suivi de près par le père Lannister dans la série), mais ils n'ont pas compris, car il sonne comme un personnage secondaire. Il y a le "couple" Jame/Brienne, aussi.

 

Depuis le temps que je leur dit que la ma bibliothèque est bourrée de perles (et de sombres merdes, faut avouer, même si j'ai fait du tri) et autres lectures qu'il faut faire à un certain age pour les apprécier pleinement. Non pas que l’œuvre change, c'est juste nous qui vieillissons. J'ai du lire le cycle des épées de Leiber vers leur age (ou avant ?). ça reste un de mes must, même si je reconnais aujourd'hui ses faiblesses et certaines longueurs. Moorcock ou Lovecraft, idem, c'est génial (parfois, faut trier) jeune, après...

Et en même temps, je me demande si je ne fais pas mon réac à leur proposer mes lectures "moisies" quand autant de bons trucs modernes sortent chaque année. à l'instar d'une collègue qui regarde des films limite ou carrément en N/B avec son fils. Je ne critique pas l'idée, ni même l'apport culturel puisque c'est ce qu'on nous a enseigné depuis des les bancs d'école avec les "classiques", mais il faut reconnaitre que les profs proposent aujourd'hui des lectures plus actuelles. Donc, je me questionne.

 

Edited by Helyss
Link to comment
Share on other sites

Je viens de commencer le livre des Martyrs (T1 : les jardins de la lune) de Steven Erikson.

Un pavé un peu conséquent puisqu'il compte 6 tomes chez Leha (éditions), et donc au niveau du prix également.

Je n'en suis qu'au début, mais l'écriture est plutôt plaisante, même si l'ensemble est volontairement confus : l'auteur ne veut pas aider le lecteur.

J'avais un à priori négatif suite à la préface, mais non, ça me plait bien. Avec la pointe d'humour grinçant que l'on a dans nos parties.

C'est d'ailleurs issu d'un monde de campagne pour GURPS. Et ils n'aiment pas les mages, manifestement.

^_^

 

Si kk'un l'a lu ? pour savoir si l'écriture ou le style change et se détériore par la suite. ça me l'avait fait sur la roue du temps, que je n'ai pas pu continuer à cause des questionnements existentiels incessants du "héros".

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pas grand chose de lu, la faute à un gros  pavé qui m'a pris du temps :

Le  signal de Ma41Hg-2HRE-L.jpg.84757d2e69065b97052ddc96f5a51ffe.jpgxime CHATTAM :

Le pitch :

La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls.
Un havre de paix.
Du moins c’est ce qu’ils pensaient....
Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents...
Comment le shérif dépassé va-t-il gérer cette situation inédite?
Ils ne le savent pas encore mais ça n’est que le début…

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Mon Avis : Tout d'abord, je précise que je suis  fan de Maxime CHATTAM que j'ai eu la chance de rencontrer et d'échanger quelques mots. Il est très abordable , sympa et intéressant. Ce livre m'a fait penser aux livres de Stéphane King (plus particulièrement à ça) et en vérifiant sur Internet, ce livre est plus ou moins un hommage (il reprend d'ailleurs un extrait d'une nouvelle du king dans sa préface). On y retrouve le club des garçons intrépides à la stranger thing , la brute qui terrorise tout le monde et  le policier qui découvre le pot aux roses mais qui est considéré comme un emmerdeur par sa hiérarchie Pas déçu, très prenant et   sanglant (on n'est pas dans du disney),Je ne dis rien pour pas spoiler mais malgré le gros pavé (700 pages environ), je ne me suis pas ennuyé.

 

J'ai poursuivi avec ça :

651662596_511x5xPuA4L._SX306_BO1204203200_.jpg.b86b0d0b617ec5ece9fa5524ebb0876d.jpgC'est quoi ce bordel de Laurent BAFFIE :

Le pitch : Après le succès de son dictionnaire, Laurent Baffie revient avec un livre d’humour où les répliques et vannes s’enchaînent à toute vitesse. Pour notre plus grand bonheur ! Jean Dujardin, Jean-Marie Bigard, Geneviève de Fontenay, Omar Sy, sont dans ce livre à leurs risques et périls. Et tous ces dialogues sont vrais.

Mon Avis : Là encore, je suis fan de Laurent Baffie : non seulement il me fait rire mais en plus, je suis admiratif devant sa vivacité d'esprit et sa maitrise de la langue française. Il s'agit ici, repris sous forme de dictionnaire (par rapport aux noms de ses invités), des extraits de son émission radio "C'est quoi ce bordel" dans laquelle il était sans limite. Des extraits seront plus parlants :

Armande Altaï

ARMANDE ALTAÏ : Je suis une vieille Orien­tale très mélangée.

LAURENT BAFFIE : Tu es née en Syrie, tu as passé toute ta vie sur les planches, il y a quand même une continuité dans tout ça.

 

UN AUDITEUR : Une question pour Salvatore Adamo : quel est le secret de sa longévité ?

LAURENT BAFFIE : Déjà, on peut dire que tu te couches dans le congélateur tous les soirs. Et puis tu es prémomifié, on t’a retiré les organes internes et on a mis de la paille de rembourrage.

SALVATORE ADAMO : Oui… et disons que j’ai la chance de faire un métier que j’aime.

LAURENT BAFFIE : Sérieusement, tu n’aimes pas ton métier, on le sait, tu le dis dans le privé. Tu méprises ton public, tu fais ça pour l’argent, la drogue et les putes.

*

SALVATORE ADAMO : J’ai fumé un joint une fois, et je me suis pris pour un oiseau.

LAURENT BAFFIE : Ça a fait pareil à Mike Brant.

Voilà, ça se lit très vite et  donne la banane pour la journée. Moi j'ai bien aimé

 

Voilà, merci de m'avoir lu😁

  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je suis tombé la dessus grace a @Popoff

https://fr.ulule.com/la-foire-de-letrange/

a la fois le concept et le type d'histoire me tente fortement, quelqu'un a lu les premiers? des avis?

 

Sinon, meme si je ne suis pas venu en parler, grace a vous, j'ai enfin lu La horde du contrevent et c'est en effet une superbe claque, j'aimerais tellement qu'il soit traduit pour le faire partager a mes potes ici. J'étais en plus dans un cadre idéal: randos quotidiennes en haut des falaises venteuses, dans le froid de l'hiver de la cote nord anglaise, top!

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

De mon côté j'avance doucement mais sûrement dans mon Kirbysphere.

Les références de l'ami @Xavier Fournier sont pointues ! J'apprends énormément de choses sur le début de carrière du King.

A mon avis, un ouvrage pour les lecteurs "experts" de comics, qui ont déjà entendu parler du Shield, du Fighting America and co.

 

En bonus track, le King à la plage, avec short de luchador et cigare sec. C'est homme EST Ben Grim

EtEJU5KXYAEiQXi.jpg

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Barbi a dit :

Je suis tombé la dessus grace a @Popoff

https://fr.ulule.com/la-foire-de-letrange/

a la fois le concept et le type d'histoire me tente fortement, quelqu'un a lu les premiers? des avis?

 

Sinon, meme si je ne suis pas venu en parler, grace a vous, j'ai enfin lu La horde du contrevent et c'est en effet une superbe claque, j'aimerais tellement qu'il soit traduit pour le faire partager a mes potes ici. J'étais en plus dans un cadre idéal: randos quotidiennes en haut des falaises venteuses, dans le froid de l'hiver de la cote nord anglaise, top!

J’ai participé à la campagne où il y avait le flic zombie de notre ami @Popoff. Je l’ai adoré : c’est complètement décalé voire un peu barré. Ça se lit tout seul et bien sûr c’est très bien écrit, avec un ambiance pulp très bien retranscrite. 
J’en ai attaqué un deuxième sur les 5. C’est pas mal. Style direct et dynamique. Ça se lit bien aussi. Si tout est de ce niveau, que du bon !

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Barbi a dit :

Je suis tombé la dessus grace a @Popoff

https://fr.ulule.com/la-foire-de-letrange/

a la fois le concept et le type d'histoire me tente fortement, quelqu'un a lu les premiers? des avis?

 

Je n'ai pas encore lu tous les derniers mais je suis tombé dedans dès la première "saison" (j'ai rejoint plus récemment les Écrivaines Extraordinaires dont je n'ai pas encore reçu les œuvres) : les plumes et les ambiances sont variées donc tout ne plaira pas forcément mais toutes les histoires sont généreuses et foutraques et le plus souvent c'est des bonnes surprises.

De bons petits romans courts, décomplexé mais un peu plus que "juste du pulp", bref à mon goût ça mérite d'être découvert, soutenu et de continuer d'exister !

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Sokoben a dit :

J’ai participé à la campagne où il y avait le flic zombie de notre ami @Popoff. Je l’ai adoré : c’est complètement décalé voire un peu barré. Ça se lit tout seul et bien sûr c’est très bien écrit, avec un ambiance pulp très bien retranscrite. 
J’en ai attaqué un deuxième sur les 5. C’est pas mal. Style direct et dynamique. Ça se lit bien aussi. Si tout est de ce niveau, que du bon !

Hey, merci @Sokoben, tu es le premier à me faire un retour dessus ! Et positif, en + !!! :x

Je ne peux pas vous conseiller sur les autres, j'ai juste commencé celui des luchadores. NB, l'auteur a aussi commis bien des jdr (Humanidyne, etc.)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 19/02/2021 à 10:32, madcollector a dit :

De mon côté j'avance doucement mais sûrement dans mon Kirbysphere.

Les références de l'ami @Xavier Fournier sont pointues ! J'apprends énormément de choses sur le début de carrière du King.

A mon avis, un ouvrage pour les lecteurs "experts" de comics, qui ont déjà entendu parler du Shield, du Fighting America and co.

 

En bonus track, le King à la plage, avec short de luchador et cigare sec. C'est homme EST Ben Grim

 

 

Je pense que le Lone Rider est sans doute un peu plus "hard" à l'allumage. Le Shield ou Fighting American, c'est du super-héros, les informations sont fournies. Mais les premières pages sur un cow-boy masqué et un gnome télépathe, je pense que c'est la vraie barrière à franchir 😉

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Brian de Palma   Brian De Palma de Leonardo Gandini.

 

Bouquin qui synthétise le parcours, l'approche, les influences, la technique (...) du cinéaste Brian De Palma. Quand on aime le cinéma c'est toujours très intéressant de lire ces ouvrages. Je suis toujours amusé que cela tienne parfois à si peu de chose qu'une personne embrasse une voie professionnelle qui ne lui était pas forcément destinée. C'est pareil pour tout le monde me direz-vous. 

Une collection qui fait le job pour avoir une vision d'ensemble de l'oeuvre d'un cinéaste mais qui en fonction de l'auteur peut s'avérer plus ou moins intéressant et riche en anecdotes et analyses pertinentes. Celui sur Quentin Tarantino est par exemple bien meilleur.

 

La vie rêvée des chaussettes orphelines   La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille.

 

Résumé éditeur : "En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d'angoisse à l'idée que le drame qu'elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.  

Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n'a qu'un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins... étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde.

La jeune femme ne s'en doute pas encore, mais les rencontres qu'elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l'art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu'à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler la vérité sur son passé ? "

Je déplore toujours à la lecture de ce genre de résumé l'aspect tellement marqué par le style : la comédie romantique ou le drame romantique. On croit toujours deviner l'histoire avant même d'en lire le roman. Mais finalement c'est le reflet d'une certaine réalité de toute façon. C'est un genre très codifié.

Pour avoir un certain penchant pour ce genre de lecture, je dois dire que 95% c'est de la daube (pour mes propres goûts) et que les 5% restants que je juge très bien, faut les dénicher dans cet océan de médiocrité gnangnan. Le corollaire c'est que j'en lis très peu ; quand j'ai trouvé un titre bon, cela le rend encore plus précieux à mes yeux. Bien sûr pour une personne pas sensible à ce genre, cela restera toujours gnangnan, mais pour moi qui ai nécessairement une hiérarchisation qualitatif du genre dans la tête je classe Marie Vareille dans le bon.

Ici avec ce roman, elle s'essaie au drame mâtiné de comédie plutôt qu'à la comédie sentimentale pur jus. Ca change et elle s'en tire bien. Est-ce que c'est original ? Non pas forcément. Mais elle agence tout ceci de manière efficace, distrayante et son style rend la lecture très agréable. C'est toujours des bons moments de lecture. Une lecture de détente en somme.

 

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Me revoici  après un petit moment car je me suis attaqué à la lecture d'un gros livre  (843 pages) écrit en  assez petit. mais d'abord pour m'échauffer, j'ai lu ça :

Petit-Zob pète les plombs de Bernard NUSS :

Le pitc41EKZsd-21L._SX195_.jpg.5098915885afe5d4ca015ae33df73f4d.jpgh :

Comment naît un serial killer ? Comment un homme à qui tout semble réussir peut-il d’un coup sombrer dans une folie assassine ?
Quand le passé de Petit-Zob, qu’il pensait révolu, resurgit soudainement devant lui, tout bascule.
Pour l’inspecteur Alex Troudunowicz, cette affaire va devenir un poison. Car ce serial killer qui laisse sans complexe traîner empreintes et ADN se révèle insaisissable. Et aussi parce que le nouveau commissaire principal, un apprenti politicien complètement ridicule, est un véritable abruti.
De son enfance extraordinairement sordide à sa cavale meurtrière, l’histoire de Petit-Zob fait froid dans le dos…

Mon Avis : On va pas ce mentir, c'est son titre "accrocheur" qui m'a fait me pencher sur ce livre. La lecture est plaisante est rapide  même si certains passages sont  assez glauques ( cela concerne la première partie) : l'auteur ne nous épargne rien du passé de "petit-zob"   (inceste et autres joyeusetés) et on est clairement mal à l'aise mais  la 2ème partie du livre (l'enquête) contrecarre cette partie sombre  et on se surprend à sourire pleinement avec  le nouveau commissaire principal arriviste qui ne cesse de mettre des bâtons dans les roues de ses enquêteurs par son incompétence.

Au final j'ai bien apprécié.

 

Ensuite j'ai attaqué mon gros pavé  :

Jonathan STRANGE & Mr NORRELL de Susanna CLARKE

Le Pitch : Pour CVT_Jonathan-Strange-et-Mr-Norrell_761.jpeg.2ee0e6abc87390df5b39393b593ba14c.jpegMr Norell, la magie est une science exacte. Elle s'apprend dans les livres, doit être réservée à une élite (lui, en l'occurrence), ne s'utilise pas à tort et à travers. Homme hautain et individualiste, il arrive à Londres pour offrir ses services à la Cour royale. En cette Angleterre du début du XIXe siècle, la situation est inquiétante : un certain Napoléon sème le bazar dans toute l'Europe. Jonathan Strange va devenir l'apprenti de Mr Norrell. Fantasque, avide de connaissances, il est l'inverse de son maître. Porté sur l'expérimentation et la confrontation avec le monde, il est partisan d'une démocratisation de la magie. S'engage alors une série d'aventures où les deux hommes opposeront méthode et caractère, sous l'aile fantomatique du roi Corbeau, le plus grand magicien que l'Angleterre ait connu. La magie s'épanouit-elle dans les vieux grimoires ou dans le livre ouvert qu'est la vie, telle est l'interrogation que soulève cet immense livre.

Mon Avis : J'ai été rebuté par le style d'écriture que je trouve  un peu lourd . De plus l'histoire peine à démarrer et pendant les 200 premières pages, je ne savais par ou l'auteur voulait en venir. En faisant des recherches, j'ai découvert que  Susanna CLARKE est historienne  de métier et cela se sent. Je n'ai pas la culture nécessaire pour  saisir les nombreuses références du livre ni pour démêler le vrai du faux (car elle  intègre certains évènements des guerres napoléoniennes  à son livre et attribue certains  hauts faits de ces évènements à ses magiciens). L’avantage toutefois des gros livres c'est que comme on passe du temps avec leurs personnages, on s'attache à eux  et  à la fin de la lecture, j'ai eu un pincement au coeur de devoir en  quitter certains.

Révélation

surtout que tous n'ont pas vraiment  une fin heureuse

Donc pour résumer, content de l'avoir lu  mais je ne sais pas si je lirais d'autres livres de Mme CLARKE

 

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Il y a 12 heures, Xavier Fournier a dit :

Sorry, sur celui-là chacun fais son texte, je serai bien incapable de te dire ce qu'il y aura dans le segment d'Alex, en dehors de l'intitulé 🙂

j'aurais du mettre cote a cote alors ;) pour nous, on les aura a la suite !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

ma lecture de chevet en ce moment:

 

625748202_lecturedechevetavril.thumb.JPG.410bc731b384d14e70fc8343e24af49e.JPG

 

Arsène Lupin, "comme tout le monde" en ce moment.

 

C'est marrant,  l'écriture est assez simple pour un manuscrit du début du 20eme. Il y a quelques tournures "d'époque", mais dans l'ensemble ça pourrait avoir été écrit cette année.  Je ne connaissais que le Lupin de Georges Descrières, l'original est finalement autant un détective qu'un cambrioleur. Un gars sympa (malgré son obsession pour le larcin) qu'on aimerai bien avoir comme copain!

La mise en page est un peu particulière (grandes marges et grands caractères) et les livres suivant sont un peu chers (10 euros), mais je pense que je vais en acheter d'autres.

 

Mythologie Viking, c'est un peu la version pour noob des légendes nordiques. Ecrit par Neil Gaiman, c'est un gage de qualité.  en fin d'ouvrage un petit lexique des divinité et héros des neufs mondes.

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Je remonte ce topic même si un instant j'ai hésité a poster dans la rubrique JDR :

 

 

 

https://www.hachette-collections.com/fr-fr/collection-donjonsetdragons/

 

Hachette propose donc la double collection de romans "Royaumes oubliés" & "Lancedragon" pour une 60aine de tomes au total.

Perso, bien qu'ayant encore les tomes de Drizzt datant des années 90, je prends pour ma 12ans, grande lectrice.

  • Like 2
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Mes dernières lectures romanesques que voici :

 

Je veux manger ton pancréas   Je veux manger ton pancréas de Yoru Sumino.

 

Lu le roman Je veux manger ton pancréas après avoir vu en début d’année l’animé. C’est comme souvent dans le cas de ces adaptations manga-light novel- animé (l’ordre peut être parfois différent) très fidèles d’une version à l’autre. Y a des nuances et des choix narratifs divergents certes, mais c’est globalement une déclinaison similaire du matériau de base.
Le résumé c’est : “Sakura est une lycéenne populaire et pleine de vie. Tout l'opposé d'un de ses camarades solitaires qui, tombant par mégarde sur son journal intime, découvre qu'elle n'a plus que quelques mois à vivre... Unis par ce secret, ils se rapprochent et s'apprivoisent.”
La version roman apporte finalement des certitudes sur les sentiments des protagonistes, là où dans l’animé nous n’avions que de très fortes présomptions. Je dois redire que c’est très fidèle mais je me demande si j’aurais autant apprécié en n’ayant pas vu le dvd avant (?) J’avais, en le lisant, à nouveau sous les yeux l’animé qui m’avait tant plu il y a peu. Du reste, lecture très plaisante et rapide : des personnages et des situations communes, mais qui sait jouer sa propre petite musique originale sur cette base très drama larmoyant.

 

Les Lames du roi - L'Intégrale   Les Lames du Roi - L'Intégrale de Dave Duncan.

 

Un bien beau bébé que cette intégrale de pas loin de 1000 pages, écrit petit et qui occupe bien son lecteur :)
Voici le résumé de quatrième de couv’ : “Il est un fort, sur la lande, où l'on envoie les enfants rebelles : le Hall de Fer. Quand ils en sortent, bien des années plus tard, ils sont devenus les meilleurs épéistes du royaume. Un rituel magique les a assignés à la protection d'un égide : le roi lui-même ou une personnalité de son choix. Ils le serviront jusqu'à la mort au péril de leur vie, qu'ils le veuillent ou non. Ils sont les Lames du roi.
Cette intégrale se compose de trois romans. Chacune est très différente des autres. Centrées sur des personnages différents, des époques différentes, des lieux et intrigues en apparence décorrélés les uns des autres, c'est au long cours que l’on voit sous nos yeux s’unifier toute cette richesse narrative qu’a mis en place l’auteur pour prendre du sens et de l’ampleur. C’est un roman qui peut captiver mais qui n’est pas nécessairement tourné vers l’action je dirais. C’est très axé politique et intrigues de “cour”. Les Lames du Roi font beaucoup penser à l’ordre des mousquetaires ; l’adjonction de la magie (en petite touche maline) fait paraître ce roman comme une sorte de cousin de Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel aussi. Ça vous situe le truc.
En définitive, Ces Lames du Roi valent le coup de lecture pour qui sait vers quoi il s’achemine : une grosse lecture qui prend du temps, l’acceptation d’être troublé par les temporalités différentes déployées, mais pour au final être embarqué dans une grosse saga.

 

Le Noël d'Hercule Poirot (Nouvelle traduction révisée)   Le Noël d'Hercule Poirot d'Agatha Christie.

 

Que dire de ce Noël d’Hercule Poirot ? Franchement on n’est jamais déçu avec un Hercule Poirot d’Agatha Christie. En tous cas, moi, c’est le cas. C’est redoutable d’efficacité. Toujours un très bon moment de lecture. Je ne m'attarde pas plus, on connait tous la recette.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

lectures de cet été

 

1hlumiere.thumb.JPG.026ad9a7a0b2380770babc4a933a25e8.JPG

 

J'ai mis la main sur quelques livre de la collect 1 heure lumière chez Belial. la collec' regroupe des textes inédits, rares, ou re traduits, d'auteurs de SF et d'anticipation contemporains. 

Personnellement c'est inégal -mais, comme beaucoup de choses, la lecture, c'est affaire de goûts, donc l'avis est purement subjectif- mais m'a permis de découvrir des auteurs, et d'en voir d'autres sous un angle nouveau. chaque volume se lit assez vite (150 pages en moyenne, au format "un peu moins que poche") et ça n'encombre pas dans la valise. 

 

donc, pour amateur d'aventures insolites et de découvertes, c'est le moment de se faire plaisir.

 

Lectures de la rentré:

collecclassique.thumb.JPG.b9edd86a43bc097aa57c8574b883c599.JPG

 

Après les kegendes Viking et Arsènes Lupin -sans oublier la collection je ne sais plus quoi à l'eau de rose- RBA se lance dans la collection "Les Maîtres du Fantastique". Collection qui regroupe les poids lourds du 19eme et  20eme siècle en matière de littérature fantasique. Stocker, Shelley, Lovecraft, Wells, Poe,... autant de pionniers et de précurseurs dont les œuvres manquaient à ma bibliothéque.

Alors, passons sur le styles, c'est écrit comme au siècle dernier, mais, comme avec Maurice Leblanc, on n'a finalement pas vraiment fait beaucoup mieux ou plus original depuis. 

C'est assez troublant de voir comment les bases de la SF d'aujourd'hui sont tout naturellement posées -comme une référence pour les générations futures-

 

La reliure est belle, comme pour les "grands livres" de mon enfance -j'avais une collection Jules Vernes dans le même style- et chaque volume est accompagné d'un feuillet de commentaire.

 

Pas indispensables, mais probablement essentiels...

 

Lecture de Demain:

primalpha.thumb.JPG.0e65347d03496c1dc77c85dafbe980db.JPG

 

Le 41éme millénaire, en littérature, c'est pour moi une vrai énigme. J'ai grandi avec un pied à cette époque et à chaque lecture, c'est toujours mitigé. Je n'ai jamais vraiment été transporté. alors, oui, il y de vrai bon livres, avec Deathwatch -à l'ambiance 12 salopards dans l'espace- ou l'Heure du Loup et du plus poussif -Indomitus-

 

Le pire, c'est le traitement de certains auteurs pour des personnages phares du jeu. J'ai parcourru certains tomes de la serie Primarch en me disant "Non, mais, c'est ce co##ard le général de mon armée!!!" 

Bref, d'un manière générale, ce n'est pas du tout le panthéon, ou l'univers que j'ai imaginé sur ma table de jeu, et ce malgré la présence de tout les codes de Warhammer à chaque page.

 

J'ai décidé de donner sa chance à Mike Brooks. 

 

Verdict prévu en fin d'année.

 

 

 

 

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Petit passage en librairie (par manque de temps et de rangement je me discipline sur les achats, mais j'aime bien flâner malgré tout) et sur quoi tombé-je ?

Révélation

image.png.c62a96167b0761e33c5d9c17a6f00bd5.png

 

C'est pas une sortie de la semaine mais ça reste une nouveauté quand même. Je ne sais pas (encore) exactement ce qu'il y a dedans mais bigre ! quels dehors. Lavez-vous les mains avant et après bien sûr, pandémie de grippe, toussa toussa, mais vraiment je vous invite à tâter l'objet si vous en avez l'occasion : de la texture, du vernis... y'en a un qui a manifestement tapé dans l'oeil de son éditeur ^^

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Terminé hier Jam, deuxième roman de Ben "Yahtzee" Croshaw après Mogworld.

 

Le pitch : Travis se réveille tard, pour découvrir que Brisbane est recouverte d'une couche d'1,5m de confiture à la fraise. Mais lorsque ladite confiture dissout son colocataire, il réalise qu'il fait partie des rares survivants d'une apoconfiturecalypse. Avec son autre coloc Tim, Don le voisin startupper cynique et Angela l'étudiante en vidéojournalisme, ils partent à la recherche d'autres survivants en faisant attention à cette confiture qui semble réagir à leur présence.

 

S'en suivent 300 pages de rebondissements, de tensions entre communautés de survivants, de répliques ciselées et de situations cocasses.

 

J'avais déjà évoqué Croshaw avec son "Will save the galaxy for food", j'aime beaucoup son style d'écriture léger et humoristique. Malheureusement il n'a pas l'air traduit en VF, sauf erreur de ma part. For shame.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Petit retour après chamboulement du calendrier de lecture. 

 

Le 16/09/2021 à 21:20, razorspoon a dit :

primalpha.thumb.JPG.0e65347d03496c1dc77c85dafbe980db.JPG

 

Le 41éme millénaire, en littérature, c'est pour moi une vrai énigme. J'ai grandi avec un pied à cette époque et à chaque lecture, c'est toujours mitigé. Je n'ai jamais vraiment été transporté. alors, oui, il y de vrai bon livres, avec Deathwatch -à l'ambiance 12 salopards dans l'espace- ou l'Heure du Loup et du plus poussif -Indomitus-

 

Le pire, c'est le traitement de certains auteurs pour des personnages phares du jeu. J'ai parcourru certains tomes de la serie Primarch en me disant "Non, mais, c'est ce co##ard le général de mon armée!!!" 

Bref, d'un manière générale, ce n'est pas du tout le panthéon, ou l'univers que j'ai imaginé sur ma table de jeu, et ce malgré la présence de tout les codes de Warhammer à chaque page.

 

J'ai décidé de donner sa chance à Mike Brooks. 

 

Verdict prévu en fin d'année.

 

Alors, ce Brooks n'est pas si mal.

 

La collection "Primarch" est en moyenne plus accessible que le reste de la Black Library.  Sans recommander "La Tête de l'Hydre" comme un indispensable, on y pas un très bon moment, et ça se lit assez vite et sans mal.

 

Là, j'attaque Conan Doyle.  😁

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

j'avais parlé de ma fascination quasi obsessionnelle pour "L'Appel de Cthulhu" dans le sujet dédié, mais la publication la semaine prochaine de "La Montagne Hallucinée" dans la collection des Maîtres du fantastique me renvoi à mon obsession Primaire.

 

J'ai lu la nouvelle pour la première fois en 1996, au édition Pocket, dans un recueil anthologique où le texte était joint à des œuvres de Derleth, Bloch, Long et... Howard. J'avoue n'avoir pas tout lu. Mais ce Cthulhu... Il a exercé sur moi comme un authentique et véritable appel.

J'ai relu au moins 10 cette version avant l'entré dans les années 2000. Comment un auteur du début du siècle pouvait il "overploter" le lecteur à ce point? en moins de 50 pages -imprimées serré, c'est vrai- Lovecraft soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponses. La trame reste claire, malgré le style alambiqué de Lovecraft, pourtant, j'ai toujours cette sensation étrange que beaucoup de choses se produisent -et continuent de se produire- hors champs.

La nouvelle est un concentré de pur génie. On y suit l'investigation du petit neveu Gamell Angell -sans pour autant qu'il soit nommé...- sur une histoire rocambolesque de culte impie avant de basculer "par procuration" dans l'horreur avec le journal du second quartier maître Johansen. c'est tellement fluide, qu'on croirait lire un article de presse. Aujourd'hui encore, je me demande dans quelle mesure il ne s'agit pas d'un écrit biographique...

 

Oui, à la lecture de ce texte, on est sur le fil ténu qui sépare la réalité de la fiction. Depuis, j'ai acquis 4 éditions "simples" du textes, dans 2 traductions de l'œuvre originale. Je devrais mettre la main sous peu sur une VO. Ainsi peut être arriverai je à mettre le doigt sur ce chainon manquant qui me perturbe, sur l'essence même de la voix de l'auteur. Car hélas, oui, contrairement au souhait d u neveu Angell, ce texte est tombé "sous mon oeil."

 

Note: il serait bon que le cinéma s'empare de cette œuvre, comme il s'est emparé de King Kong, Dracula, La Créature de Frankenstein ou  l'Homme invisible. D'abord, ce serait rendre justice à HP Lovecraft, ensuite, avec une bonne mise en image, c'est un film passionnant qui se déroule dans ces pages et pour terminer -provisoirement- ce serai probablement l'adaptation la plus courageuse depuis Dune -celui de Lynch Ndrz- car malgré les quelques 50 pages, l'histoire va tellement plus loin.

 

DSC02783.thumb.JPG.d4e58cd84db4ae34289bddef54a2aaef.JPG 

 

Sinon, au chapitre des lectures sympas, je ne peux que recommander "Symbiose" de Camille Salomon. Récit haletant dans un Paris steampunk mâtiné de magie (un Shadowrun début 20eme en quelque sorte), où le jeune enquêteur Octave Cinib part à la poursuite d'un sérial killer surnaturel à la veille de la grande exposition internationale. Intrigues, rebondissements au programme pour un livre dont le côté "french touch" apporte un charme unique.

 

A lire sans retard.

 

symbiose.thumb.JPG.e1f38cde4a4d2d3c0552022ff01a2762.JPG

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy