Jump to content

Bandes-dessinées / Comics / Manga


Foussa

Recommended Posts

Le 26/10/2022 à 20:33, madcollector a dit :

Il semblerait donc que le traitement subit par Johns (c'est MA lecture des choses, à ma connaissance Johns ne s'est pas exprimé dessus) l'au poussé à préparer sa sortie de chez DC pour créer un nouvel univers chez Image.

Geoff Johns a donc décidé de me faire passer personnellement pour un diseur d'âneries, puisqu'une fois fini son Flashpoint Beyond il enquille sur un nouvel évènement qui relance Stargirl et la JSA. Tout en finissant de publier Junkyard Joe chez Image.

 

Du coup part-il ? Reste-t'il ? On dirait un chat devant une porte ouverte.

Si j'essaie de lire ça de mon canapé (et donc je vais encore tomber à côté), je dirais qu'il a posé un ultimatum à DC, qui a réussi. Avec l'arrivé de Jace Fox en Batman, de Jon Kent en Superman, de Yara Flor en Wonder Girl, il semblerait qu'une partie des plan initiaux autour de la 5ème génération de héros DC ait finalement été recyclée, que Bendis soit aux oubliettes... et que le climat soit redevenu favorable pour Johns.

 

Wait and see.

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Reckless 5: comme dit au dessus, pas besoin de commenter :D Ils on meme réussi a innover (encore) avec le récit en parallele du 4!

Deadly Class 12: c'est la conclusion de la série et je peux vous dire tout le bien que j'en pense, une série dans laquelle les personnages se détruisent, c'est excessif dans le mal etre et les mafias, Yakuza gangs en tout genre. Les persos sont caricaturaux en restant humains et l'esthetisme d'ensemble les rends presque proches. Je ne m'attendais pas a cette conclusion mais je l'ai bien aimée.

image.png.393f37c1953aafbeb7bc5b89dfa2ccb6.png

Gideon Falls: j'ai relu avant de les mettre en carton, la créativité narrative graphique est toujours epoustouflante, l'ambiance et l'univers horrifique intense des premiers chapitres ne tient pas la longueur et la densité d'une lecture d'un coup. En gros, en lisant de temps en temps, le plaisir de me replonger dans l'ambiance et le mystere était vraiment bon, il y avait les effets wahoo des planches, mais en relisant, je me suis un peu ennuyé ...

 

Maintenant, je vais essayer de ne pas spoiler et donc tout mettre en caché, mais j'ai rattrapé mon retard, je peux dire que je trouve 90% des X-Men de Hickman vraiment vraiment moisi :( (je ne pense pas qu'on soit beaucoup a tout lire ici mais je serais curieux d'avoir d'autres avis)

Révélation

L'idée de base d'une civilisation ultime qui s'affranchit des codes sociétaux et impose sa vision, c'est de base un peu renier ce que j'aimais chez les X-Men et ce reve d'intégration humain/mutants, mais ce sont "mes" X-Men et c'est personnel, donc je saurais passer outre: il aurait pu utiliser ce reve pour y arriver mais enfin... c'est bon d'etre surpris.

Mais p... c'est aussi bon de pouvoir se projeter dans les histoires, le nombre de personnages augmente de maniere exponentielle avec Arrako, les dimensions magiques, les extra terrestres qui sont inventés pour les X Men (parceque les séries cosmiques n'en avaient pas assez!), meme en lisant bout a bout, impossible de garder trace des pouvoirs/histoires des uns des autres s'ils ont daignés etre introduits. Et comme les personnalités des héros ont tellement changé, c'est impossible de se sentir "chez soi", d'avoir des reperes de souvenirs positifs auxquels s'accrocher (oui, au bout de 35 ans, on s'attache aux persos, on les suits comme une famille).

Le seul perso qui a pas trop changé, c'est Logan, mais il n'apparait quasi plus, et il y a 4 versions/clones/fils/fille qui diluent vraiment la puissance visuelle de ses histoires. Visuellement, Xavier et son casque sont hideux, cela me donne envie de fermer le bouquin a chaque fois.

 

et ils jouent plus au baseball ou au basket... 🤨 mine de rien, ces pauses fraicheurs et ces épisodes familiaux de transition, j'aimais bien

 

Bon il y a un peu de positif a mes yeux: la qualité éditoriale de la revue VF, c'est dense, qualitatif et complet. Le niveau artistique est cool, il y a de belles planches et quelques nouveaux costumes que j'ai vraiment bien aimé. Une ou deux  miniséries sont au dessus du lot, la partie économique avec le club des damnés est mieux que le reste, Kitty Pryde est le seul perso de l'univers qu'ils ont réussi a améliorer a mes yeux.

rant over

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Deadly class, outre le soin général apporté à la "bande son", j'ai eu l'agréable surprise de voir Jawbreaker avec l'album Dear You mis en avant, voire même encensé (la séquence sur le bateau de pêche). Vu comment j'avais poncé ce cd y'a 25 ans et comment personne le connaît, ça m'a fait plaisir.

 

Et pour la série, à part le personnage principal qui oui-ouine trop (dans la première partie avant le... diplôme), j'ai bien aimé et j'avais hâte de la finir.

 

Quant à Reckless, c'est du BruLips, c'est imparable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Aerth a dit :

Et pour la série, à part le personnage principal qui oui-ouine trop

C'est ce que je considere comme caricatural, c'est tellement extreme qu'on sent que Remender  a appuyé sur ca a l'exces pour une raison, c'est brillant mais je te rejoins que cela ne le rends pas agréable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La déchéance d'un homme, de Junji Ito

 

La Déchéance d'un Homme tome 1 - Bubble BD, Comics et Mangas

 

Une série en 3 tomes, issue d'un roman de Osamu Dazai paru en 1948.

 

Une oeuvre pour adulte, très dure et âpre, sur la vie d'un homme. Une vie faite de drames, de vices et turpitudes, et de femmes.  De dépression. 

On n'est pas dans le divertissement léger, et je pense même qu'il faut être dans une bonne disposition psychologique pour lire cette série. 

Bon j'ai adoré, c'est le type de lecture qu'on oublie pas de sitôt. Le trait de Junji Ito, je le trouve toujours aussi marquant également. 

 

Link to comment
Share on other sites

En cette période de Noël, je ne sais pas pourquoi je me (re) plonge dans Valerian et Laureline. J'avais lu qqs tomes dans ma jeunesse, mais jamais dans l'intégralité.

Eh bien c'est vachement bien 😁

Beaucoup de thèmes marquant de la SF abordés a une époque où l'homme n'avait pas encore marché sur la lune.

Couv_289621.jpg

 

J'ai investi dans les intégrales, avec qqs interviews de Mézières/Christin/Besson faîtes a l'époque du film de ce dernier (ah, voilà pourquoi je le replonge dedans : pour oublier le film, et désespérer en imaginant ce que ça aurait pu être 😒).

Au passage, la série animée, c'est pas extra, mais ça se regarde (dispo sur youtube) :

 

 

 

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Elle est très bien cette collection intégrale des Valerian.

Je me souviens qu'à les lire à la suite, j'avais ressenti le changement de style, l'affinage du dessin, la recherche du ton avant que les deux auteurs ne trouvent leurs marques et leurs touches personnelles pour en faire ce que c'est devenu. Ouais de la bonne SF humaniste à l'ancienne au charme indéniable.

Bonne lecture.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Synthese de mon rattrapage manga (motivé par les tatouages de @SentMa):

Chainsaw man - pas sur de continuer, pas emballé par le début: ni les persos, ni le dessin n'est pas a mon gout

Vinland saga - j'en suis a la moitié, c'est tres bon, bon équilibre contenu historique/intrigue

Demon Slayer - je comprends complétement son succes, la construction de l'intrigue est claire, les perso excessifs comme il faut et l'univers intéressant

One Piece - du rattrapage en anglais, le haut du panier mais il y a des passages chiants

Yawara - merci @Edrahil, je ne pensais pas que je rentrerais dans un manga sur le judo féminin, toute la famille adore

Mariage/les gouttes de dieux - il faut aimer le vin et la bouffe, je suis toujours dedans

Gleipnir - rajouter les collegiennes en culottes n'apporte rien, dommage, le reste est bien

Boruto - la suite de Naruto, un peu mieux que le début mais c'est quand meme pas top

Master Keaton - du classique Urasawa que je rattrape, il n'y a vraiment rien a jeter dans ce qu'il a fait

Asadora! - toujours Urasawa, il y a du Kaiju et une héroine intéressante mais c'est plus mou que ses autres séries

Kaiju nr8 - mon préféré des prods récentes, enjeux intéressants et persos cools

Jujutsu Kaisen, Attack on Titan - les enfants suivent mais je n'ai pas démarré, je n'arrive pas a les mettre en haut de la pile de lecture

 

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

  • Team Monolith
Il y a 7 heures, Barbi a dit :

Synthese de mon rattrapage manga (motivé par les tatouages de @SentMa😞

Chainsaw man - pas sur de continuer, pas emballé par le début: ni les persos, ni le dessin n'est pas a mon gout

Vinland saga - j'en suis a la moitié, c'est tres bon, bon équilibre contenu historique/intrigue

Demon Slayer - je comprends complétement son succes, la construction de l'intrigue est claire, les perso excessifs comme il faut et l'univers intéressant

One Piece - du rattrapage en anglais, le haut du panier mais il y a des passages chiants

Yawara - merci @Edrahil, je ne pensais pas que je rentrerais dans un manga sur le judo féminin, toute la famille adore

Mariage/les gouttes de dieux - il faut aimer le vin et la bouffe, je suis toujours dedans

Gleipnir - rajouter les collegiennes en culottes n'apporte rien, dommage, le reste est bien

Boruto - la suite de Naruto, un peu mieux que le début mais c'est quand meme pas top

Master Keaton - du classique Urasawa que je rattrape, il n'y a vraiment rien a jeter dans ce qu'il a fait

Asadora! - toujours Urasawa, il y a du Kaiju et une héroine intéressante mais c'est plus mou que ses autres séries

Kaiju nr8 - mon préféré des prods récentes, enjeux intéressants et persos cools

Jujutsu Kaisen, Attack on Titan - les enfants suivent mais je n'ai pas démarré, je n'arrive pas a les mettre en haut de la pile de lecture

 

Vinland Saga, j'aime beaucoup aussi, malgré un 1 arc je trouve un peu longuet, on est à la fin du manga si ce qu'a dit l'auteur est vrai il devrait rester 2-3 volumes à sortir(on sait jamais avec les mangakas^^)
Chainsaw man à l avantage se lire super vite, j attends quand même la suite. Plus pour l'univers que l'histoire en elle même.
Demon Slayer est une vraie tuerie , un peu à l'instar de HxH l'auteur a une histoire raconté et il s'y tient sans 50 histoires parallèles, et un nekketsu avec un nombre de volumes "normal" cela fait du bien.  
One Piece, même si j'aime bien, je trouve ça très inégal. Certains arcs c'est presque une punition à lire, et j'ai toujours du mal avec les scènes de combat que je trouve très brouillonnes.  À une époque Oda disait qu'il voulait faire le plus long Shonen en termes de volumes, par exemple Dokaben un des plus longs à un truc comme 200 volumes.
SNK il faut absolument lire, au moins pour se faire une idée, il y a des passages qui resteront comme  un classique des mangas de cette époque.
Si tu aimes toujours autant Kaiju N8, va faire un tour du coté de Rooster Fighter, du Kaiju avec un Coq, c'est totalement barré et vraiment sympa à lire.
Jujutsu il y a de bon moment, pareil on devrait pas être loin de la fin , mais ça reste assez classique.
Les Gouttes de Dieu, j' ai toujours hésité à le lire, l'arc final de 26 volumes me décourage un peu.
Urasawa rien dire c'est toujours bon.

Moi en ce moment je me refais les Death Note, la Black édition est vraiment agréable à lire et ça reste un de mes Suiri préférés avec Monster.
Ao Ashi un manga de foot à la limte de Seinen , plus axés stratégie que tir de l'aigle, pour l'instant 14 volumes en français, 30 au japon avec un parution en cours.
Et je rattrape mon retard sur Kingdom, et c'est vraiment incroyable, des planches à tomber, une histoire haletante dans la Chine Ancestrale.

 

Edited by Lug
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Lug a dit :

Chainsaw man à l avantage se lire super vite, j attends quand même la suite. Plus pour l'univers que l'histoire en elle même.

J'aime bien perso, mais vraiment parce que c'est complétement con...

On me parlera du sous-texte qui dénonce "la pauvreté et jusqu’où les gens sont prêt a aller"... mais non, c'est juste l’excuse sur le premier tome. C'est juste une surenchère débile et débilisante.

 

C'est juste marrant.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Team Monolith
il y a 9 minutes, SentMa a dit :

J'aime bien perso, mais vraiment parce que c'est complétement con...

On me parlera du sous-texte qui dénonce "la pauvreté et jusqu’où les gens sont prêt a aller"... mais non, c'est juste l’excuse sur le premier tome. C'est juste une surenchère débile et débilisante.

 

C'est juste marrant.

Je dis pas que c'est mauvais, cela fait le taf entre deux Seinen déprimant. ;) On est d'accord sur la surenchère. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En dernières lectures imagées j'ai ceci :

 

American Ronin Tome 1    American Ronin (avec un T1 mais aussi présenté comme un stand-alone... mais avec une fin à l'histoire finie... mais ouverte) de P. Milligan et ACO.

 

Résumé éditeur : “Il n'y a plus de guerres et la démocratie est une illusion. Désormais, le pouvoir est entre les mains de corporations qui se livrent une guerre secrète pour dominer le monde. Leur arme numéro un : des agents génétiquement modifiés et entraînés depuis l'enfance à se dévouer tout entiers à leur corporation. Mais un de ces agents réussit à se libérer de ses chaînes psychiques, et décide de combattre le système. Un seul "Ronin" peut-il tout changer ?

 

J’en avais parlé lors d’un apéro bd. Pour revenir dessus, nous sommes ici en présence d’un techno thriller d’action dystopique qui nous apparaît à la lecture, tout à la fois “si loin si proche” de ce que deviennent nos sociétés régies par les grandes sociétés et les technologies.
On suit donc un ancien agent (American Ronin) qui s’est rebellé de son ancien employeur (une agence) et décide de s’en venger. Ces agences se sont dotées de personnel surentraîné qui leur servent tout à la fois de garde du corps, tueur à gage, espion… Un personnel très efficace dans ses attributions car ce dernier a la capacité en obtenant des traces d’ADN des cibles, d’entrer en empathie totale avec elles, comprenant aussi bien que celles-ci leur psyché, pouvant même aller jusqu’à les manipuler. 
On suit cette lutte de l’ombre tout le long du comic où un autre American Ronin est mandaté pour arrêter notre rebelle. L’intrigue s’étoffe pour nous permettre d’englober cette dystopie et mieux la comprendre ; dans l’ensemble, cet ouvrage s’avère fort distrayant.
Et j’ai beaucoup apprécié le cadre, l’intrigue et l'originalité du lore. Son idée de départ et son exploitation est d'ailleurs sa force.

 

The Plot, T2 : 1674   The Plot T2 : 1674 de J. Hixson et T. Daniel (série complète en 2 tomes).

 

Résumé éditeur : "Pour échapper à son sinistre héritage et protéger ses neveux, Chaise Blaine n'a plus le choix : il doit trouver un moyen de détruire la maison et toutes les horreurs tapies en ses murs... mais les fantômes du passé n'ont pas dit leur dernier mot. Alors que la tempête fait rage à Cape Augusta, les secrets de famille se réveillent et menacent de tout engloutir. Chase, MacKenzie et Zach Blaine semblent condamnés à payer les erreurs de leurs ancêtres…

 

Typiquement le genre de diptyque à lire à la suite pour les juger. Fondamentalement j’ai plutôt bien aimé. Au rayon des griefs, j’aurais toutefois tendance à reprocher à ce type de bouquin une forme de manque d’originalité. Je m’explique. Quasi toujours, j’ai l’impression d'avoir affaire à une histoire qui prend racine dans le passé où il va y avoir des flash-backs, les personnages sont toujours un peu les mêmes, les interactions d’antagonistes toujours un peu pareilles, et ce petit côté promotionnelle “vous allez frémir d’horreur”, beeeeeen oui mais non ! Y a toujours une intrigue qui veut la jouer sur plusieurs plans pour expliquer son fantastique et ça me les fait tous se ressembler ces récits horrifico-fantastiques. 
Ceci étant, ce The Plot est plutôt pas mal mais à lire à l’occasion.

 

Reckless: L'envoyé du diable   Reckless - Éliminer les monstres   Reckless T1 et T2 de E. Brubaker et S. Phillips.

 

Je vais utiliser le bot Brulips c’est très bien. Fin.

 

RIP T5 - Fanette - Mal dans la peau des autres   RIP T5 - Fanette - Mal dans la peau des autres de J Monier et Gaet's.

 

Je ne développe pas, pareil qu’au dessus : c’est très bien. Plus qu’un tome pour conclure la série.

 

Adabana - Tome 1   Adabana - Tome 2   Adabana - Tome 3   Adabana T1/2/3 de NON (série complète en 3 tomes).

 

Résumé éditeur : “La tranquillité d'une petite ville japonaise, recouverte de neige, est brutalement perturbée par un meurtre odieux. Le corps démembré d'une lycéenne du nom de Mako Igarashi, est retrouvé près d'un lac. Bientôt, Mizuki Aikawa, élève au même lycée que la victime, revendique les faits auprès des forces de police locales. Cependant, alors qu'elle relate les événements, le doute s'invite progressivement dans la tête de ses avocats. Quels lourds secrets Mako et Mizuki partageaient-elle ? Voici le récit d'une lutte au coeur des ténèbres de l'âme humaine et de ses perversions.

 

Gros coup de cœur pour moi. C’est lors d’un Apéro BD que Lug évoquant un autre manga, Mon mari dort dans le congélateur, qu’en faisant des recherches je suis tombé par ricochet sur ce Adabana.
Des faits sordides, des personnages troubles, une histoire bien charpentée, une enquête qui s’appuie donc logiquement sur cette histoire tout aussi passionnante, des points de vue différents qui s’entrecroisent pour laisser apparaître vers la fin la vérité… n’en jetez plus, pour moi c’est une petite pépite sur laquelle on tombe parfois dans nos listes de lectures.

Je conseille vivement.

 

Le Serpent et le Coyote version couleur   Le Serpent et le coyote de Matz et P. Xavier (histoire complète en un tome).

 

Résumé éditeur : “USA, 1970. Joe se balade en camping-car dans les grands espaces du Far West. Il y fait des rencontres : un petit coyote, pour commencer, mais aussi des gens plus ou moins bien intentionnés ? des voyous locaux, des agents du FBI, un U.S. Marshal, d'anciens amis plus ou moins fréquentables... Mais qui est vraiment ce bon vieux Joe ? Ceux qui croisent son chemin ont tendance à voir leur espérance de vie se réduire dangereusement…

 

C’est la couverture qui m’a attiré. Simplement. Ça tient parfois à peu de chose. Et j’ai bien fait parce que j’ai passé un très bon moment de lecture. Après je ne suis jamais bien déçu avec ces auteurs aux commandes.
J’ai aimé ce road movie à tendance chasse à l’homme où plusieurs parties aux motivations différentes viennent s’enchâsser : le personnage principal, les autorités et la mafia. J’ai aussi aimé cet aspect cinéma des seventies dans l’ambiance qui s’en dégage. Le cadre, les motels, les grands espaces… Ça m’a bien embarqué. Mais aussi j’ai aimé que cela prenne appui sur des faits réels, et notamment la naissance du programme de protection des témoins mis en place par le FBI dans ces années-là.

En définitive une chouette bd : propre nette efficace. De la bel ouvrage.

 

A Couple of Cuckoos T04   A Couple of Cuckoos T05   A couple of cuckoos T4 et T5.

 

Le genre de série manga que je considère comme un petit bonbon qu’on suce de temps en temps. Je la suis sans déplaisir, mais peut-être qu’à choisir, j’aurais eu tendance à plus regarder l’animé qu’à acheter les mangas si je devais m'y mettre aujourd’hui.

Sinon ce A couple of cuckoos c’est le cahier des charges classique des mangas de ce type. Ça se lit sans surprise, c’est agréable, sympatoche, ça fait le job quoi !

 

J'oublie peut-être des trucs que j'ai lu ; mais ça faisait un moment que je n'étais pas revenu ici me livrer à cette exercice de rétrospection.

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Apéro BD du 11/01/2023 en petit comité. J'ai même réussi à me taire un peu au début. Mais pas longtemps. Après j'ai rattrapé le retard.

on a une apparition rapide de @Nicowa mais c'était fugace, tu clignes des yeux et tu le perds.

 

On a parlé de :

 

- les illustrations de Jean-Louis Mourier sur les cartes de Citadelles (première édition)

- l'école emportée

- Mon mari dort dans le congélateur

- The Bone Orchard mythos, par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino. Un graphic novel très Lovecraftien, une mini-serie plus Stephen-Kingesque en cours de parution. Si vous avez aimé Gideon Falls et Die, foncez.

- Un peu de Lobo chez DC, et son étrange popularité au Brésil

- le retour de Special Strange par les tarés d'Organic Comics

- Cabot-Caboche

- Comment ranger sa collection : BDGest payant, GCStar open-source

  • Like 2
  • Thanks 2
  • I'm Joker! 1
Link to comment
Share on other sites

Hier je me suis fait virer du lit conjugal parce que je riais trop fort en lisant le 2e tome de Quai d'Orsay:(

 

Sinon un truc que j'aimerais bien voir réédité c'est l'intégrale de The Far Side. Je ne crois pas qu'il y ait une édition facile à trouver à un prix convenable actuellement. Peut-être me trompé-je...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 11/01/2023 à 20:34, madcollector a dit :

- Comment ranger sa collection : BDGest payant, GCStar open-source

 

J'utilise BDGEST depuis une dizaine d'années, j'ai râlé au début pour le coté payant mais bon... Je me dis que des personnes travaillent pour garder le site/appli/truc en fonctionnement (et je pense qu'il faut arrêter avec le tout gratuit tout le temps ^^).

 

J'ai renouvelé pour 3 ans (48€ je crois) ce we ^^.

 

J'avais fait un écart avec un truc (bubleqqch) mais je n'ai pas aimé le changement. Au début tout gratuit et du jour au lendemain, tu passes payant quand tu as plus de 100 ou 300 bd... (ce qui arrive très vite), il y a peut être un peu de mauvaise fois mais c'est pas forcement gênant !

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui ont ratés l'information, ( @Nicowa ? ) la seconde vague des comics de poche :

 

NOMAD-2-e-VAGUE-POCHE.jpg

 

La liste détaillée :

 

  • Joker de B. AZZARELLO & L. BERMEJO – 5,90 € – 136 pages
  • Superman Red Son de M. MILLAR, K. PLUNKETT & D. JONHSON – 5,90 € – 152 pages 
  • Kingdom Come de M. WAID et A. ROSS – 5,90 € – 224 pages
  • Batman Curse of the White Knight de S. MURPHY – 7,90 € – 256 pages
  • Transmetropolitan Tome 3 de W. ELLIS & D. ROBERTSON – 7,90 € – 296 pages
  •  Y, le dernier homme Tome 1 de B.K. VAUGHAN & P. GUERRA – 7,90 € – 256 pages
  •  Y, le dernier homme Tome 2 de B.K. VAUGHAN & P. GUERRA – 7,90 € – 320 pages
  • V pour Vendetta de A. MOORE & D. LLYOD  – 9,90 € – 352 pages
  • Fables Tome 3 de M. BUCKINGHAM & B. WILLINGHAM – 9,90 € – 376 pages
  • Justice League Tome 1 de G. JOHNS, J. LEE & I. REIS – 9,90 € – 328 pages

 

 

C'est disponible depuis aujourd'hui et ça s'ajoute aux precedents :

 

  • Batman La cour des hiboux – Première partie de S. Snyder & G. Capullo – 5,90 € – 176 pages
  • Batman La cour des hiboux – Deuxième partie de S. Snyder & G. Capullo – 5,90 € – 176 pages 
  • Flashpoint de G. Johns et A. Kubert – 5,90 € – 176 pages
  • Killing Joke & L’homme qui rit de B. Bolland, A. Moore, E. Brubaker & D. Mahnke – 5,90 € – 128 pages
  • Batman White Knight de S. Murphy – 5,90 € – 224 pages
  • Transmetropolitan Tome 1 de W. Ellis & D. Robertson – 7,90 € – 304 pages
  • Transmetropolitan Tome 2 de W. Ellis & D. Robertson – 7,90 € – 320 pages
  • Watchmen de A. Moore & D. Gibbons  – 9,90 € – 416 pages
  • Fables Tome 1 de M. Buckingham, L. Medina & B. Willingham – 9,90 € – 400 pages
  • Fables Tome 2 de M. Buckingham & B. Willingham – 9,90 € – 416 pages
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy