Bandes-dessinées / Comics / Manga - Page 67 - Natter - The Overlord Jump to content

Bandes-dessinées / Comics / Manga


Foussa

Recommended Posts

Pour en rajouter un autre de Millar, je garde aussi de Superior (2 tomes) du même Millar un TRES bon souvenir. 

 

il y a 20 minutes, Aerth a dit :

Sans en raconter trop, ça parle de "super-vilain" dans notre vrai monde à nous, sans super pouvoir.

 

Ouais j'aimais bien l'idée de Millar à l'époque, la manière dont il avait penser le truc : si Batman est le chevalier noir qui fait le bien, je vais créer un anti-héros tout en blanc qui fait le mal.

Link to comment
Share on other sites

Ma dernière fournée de mes lectures et découvertes.

 

Fear Agent - Omnibus   Fear Agent - Intégrale de R. Remender/T. Moore/J. Opena.

 

Grâce à teil lors d’un apéro bd, découverte pour moi de Fear Agent. Le moins que je puisse dire c’est que c’est vraiment une œuvre généreuse dans son histoire et son dessin.
Résumé éditeur : “Heath Huston n’est plus qu’un minable exterminateur d’extraterrestres au bout du rouleau. Mais lorsqu’il découvre par hasard une gigantesque conspiration visant à décimer toute l’espèce humaine, il se résout à poser la bouteille et à reprendre son rôle de pacificateur… lui, le dernier des Fear Agent.
Fear Agent emmène le lecteur dans des mondes sauvages et luxuriants peuplés de super-cerveaux en forme de méduses, d’hommes-singes agressifs et d’amibes intelligentes et belliqueuses, avant de revenir sur le front de la guerre de l’humanité contre un régime robotique avide de domination universelle !

Mais derrière toute cette générosité, j’ai trouvé ce comics mâtiné d’une profonde noirceur. Le héros est systématiquement au bout du rouleau psychologiquement, il s’en prend plein la mouille durant tout le comics ; il avance tant bien que mal vers des solutions dont les chances de réussite sont ténues, et chaque fois c’est pour qu’il s’en prenne encore un peu plus sur le râble. On a forcément de l’empathie pour lui mais ça plombe un peu l’ambiance.
Ce qui a éclairé ma lecture et m’a fait aborder cette intégrale différemment : c’est l’introduction de Rick Remender au début de l’ouvrage. Dans cette dernière, il explique tout simplement que Fear Agent est à considérer pour lui comme une œuvre de jeunesse, c’était une période où en tant qu’auteur de comics débutant, il en bavait professionnellement (manque de thune, manque de reconnaissance…), dans sa vie perso c’était bof également, et du coup, dans Fear Agent, il a mis beaucoup de lui et de ses frustrations de manière métaphorique. Gardant ce point à l’esprit, ça rend la lecture et l’expérience de lecture plus avisée et méta.

 

Yawara - Tome 5   Yawara ! T5 de N. Urasawa.

 

Je ne vais faire que me répéter de tome en tome avec Yawara ! Ce cinquième reste très bon : on suit notre jeune héroïne et son évolution avec un auteur qui sait nous faire ressentir pour Yawara, tout à la fois de la fragilité, et dans le même temps, une grande force en ce qui concerne le judo. On devine le “monstre de talent” qu’est Yawara à chaque fois qu’elle se livre à son art.

 

 

PUNCHLINE tome 1 EDITION CLASSIQUE (VF)PUNCHLINE tome 2 EDITION CLASSIQUE (VF)

Punchline T1 et 2 de B. Williams/M. Weldon (relecture du T1 à l'occasion de la sortie du T2).

 

Quand je lis Punchline, je me dis qu’il est toujours difficile de trouver sa ligne directrice sur le marché encombré du récit de super-héros. Mais en achetant et suivant Punchline je loue l’effort et soutien à ma façon cette démarche.
Punchline c’est l’histoire d’une ancienne super-héroïne qui a cédé ses pouvoirs à une jeune recrue et qui lui apprend désormais les rouages du métier de super-héros masqué. On suit un couple mentor/élève des plus classique en somme. Punchline fait penser à tellement plein de choses quand on le lit : c’est une mosaïque d'influences. 
Si le T1 posait le décor, les persos, un début d’intrigue (un premier tome quoi !), le T2 densifie tout ça, rendant l’histoire un peu plus passionnante (et dense) mais toujours avec ce sentiment d’être dans un maelstrom d’influences qui appelle un tome suivant pour préciser encore son idée. Parce que pour l’heure, je dois bien avouer, je ne vois pas bien où veut aller l’histoire principale.
Toujours est-il que si je pouvais être dubitatif avec le T1, le T2  me convainc plus et me fait plus apprécier et apprivoiser l’univers de ce comics indépendant.

 

Nailbiter - Tome 01 - Offre Spéciale: Le sang va couler   Nailbiter - Tome 02: Les liens du sang   Nailbiter - Tome 03: L'Odeur du sang   Nailbiter - Tome 04: La Soif de sang   Nailbiter T1/2/3/4 de J. Williamson et M. Henderson (série complète en 6T).

 

Résumé éditeur : “Buckaroo, Oregon, a donné naissance à seize des plus dangereux serial killers du monde. Cette ville nourrit l'obsession de l'agent Carroll, profiler au FBI, depuis que le dernier " boucher de Buckaroo ", Edward " Nailbiter " Warren, a été acquitté au tribunal et lui a filé entre les doigts... Comment une si petite ville a pu voir émerger tant de meurtriers ? Finch, agent à la NSA, doit rejoindre Carroll pour élucider cette énigme sur place. Mais quand il arrive, son ami a disparu. Et le seul qui puisse l'aider à le retrouver n'est autre que le diable en personne : Warren, le sinistre rongeur d'ongles, alias Nailbiter…
Après lecture des 4 premiers tomes de la série je suis vraiment conquis, par l’ambiance, l’écriture, les dessins, et l’intrigue. Cette même intrigue qui après 4 tomes sait tenir en haleine et garder l’attention du lecteur. Souvent j’ai pu reprocher ou au moins remarquer avec les livres "à enquête" qu’il est difficile de garder la force du premier tome, savoir ponctuer son récit de rebondissements, savoir continuer d’intriguer, de surprendre… Et Nailbiter pour l’heure y parvient très bien. Le plaisir de lecture au quatrième tome demeure le même qu’au premier. Il parvient à maintenir l’enquête à un haut niveau d’intérêt et de mystère. Le quatrième de couv’ parle d’une ambiance mêlant le mystère de Twin Peaks à l’horreur de Seven ; si je suis plutôt d’accord avec ça, je trouve que l’aspect mystère crapoteux me rappelle aussi par certains aspects la S1 de True Detective (pour vous donner une autre idée).
En résumé, j’ai adoré et vais me prendre les T5 et 6 qui me mèneront au dénouement de la série.

  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

Le 13/07/2021 à 15:42, martus a dit :

Ma dernière lecture comics :

de Mark Millar et de Olivier Coipel

Le Pitch : Cinq familles de magiciens ont prêté serment : celui de protéger les humains des créatures qui rôdent dans la nuit. Mais un ennemi a mis en place un plan implacable et se débarrasse des membres de l'ordre l'un après l'autre...

Mon avis : j'ai beaucoup aimé. L'histoire qui pourra paraitre à certains assez classique a bien marché avec moi et les dessins,... magnifiques!!! (en plus le dessinateur est français). Une adaptation en série Netflix devait voir le jour (et c'est vrai que pendant la lecture, je m'imaginais clairement certains passages en live) mais apparemment le projet est annulé. dommage. Je suis preneur si d'autres tomes doivent sortir !!!

 

La suite de la BD vient d'etre annoncé, dessinée par Stuart Immonen

https://icv2.com/articles/news/view/48822/image-announces-sequel-mark-millar-the-magic-order

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Derniers petits retours de lectures imagées.

 

Derniers rappels   Derniers rappels d'Alex Robinson (roman graphique en un seul volume).

 

Déjà lecteur d’Alex Robinson avant ce Derniers Rappels, je dois ce conseil de lecture à l’ami Aerth, il y a de cela, déjà quelques dizaines de pages sur ce fil.
Ici, si je dois vous parler de l’histoire comme j’ai l’habitude de le faire, je vous dirai qu’il n’y a rien de fou ni d’exceptionnel : Alex Robinson, ce sont toujours des histoires à hauteur d’homme. Quelque chose entre le quotidien banal, l’inattendu et la remise en question des personnages. Avec Derniers Rappels, cela ne déroge pas à cette règle. Toutefois l’originalité de ce dernier, c’est de nous présenter six personnages indépendants les uns des autres avec un chapitrage à rebours (du 50 au 1). Le but étant de montrer par le biais de l’histoire comment les vies des uns et des autres vont finir par se croiser et entrer en relation/collision. Très à la mode dans les années 2000, on pourrait dire que c’est tout simplement un livre chorale (-comme il y avait des films chorale à cette époque).
En bref c’est du Alex Robinson pur jus, très classique mais qui assure toujours le truc, façon tranche de vie. 

 

Death or Glory - Tome 2   Death or Glory T2 de Remender/Bengal.

 

Que je suis heureux d’avoir pu retrouver Glory dans ce second tome de la série. Ce deuxième et dernier tome de la série reprend là où on avait laissé les héros et s’achemine plein gaz vers la fin. Ce tome, c’est quasiment une seule et grande scène : je n’en dirais donc rien, pour ne pas divulgâcher la découverte.
Mais en tout cas, que ça fait plaisir ces histoires écrites sur peu de tome (ici deux) avec début-développement-fin ; ce sont de vrais petits bonbons de plaisirs à intercaler entre les séries que l’on suit au long cours.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je n'ai pas de vacances mais ma femme oui, et elle passe a Paris ... bilan, elle va pouvoir ramener les BD, voila la liste des achats prévus, il y a les séries que je suis plus pas mal de vos conseils (hors comics puisque je les achete ici), si vous voyez des titres que j'ai loupé alors que j'avais dit penser les acheter, n'hésitez pas a me dire.

Edit: j'ai oublié La Bombe, ce sera pour octobre ...

 

list achat BD 2020-21.xls

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Sur vos bons conseils j'ai chopé Kill or be killed. Plutôt sympa comme histoire en 4T.

J'ai également chopé l'intégrale de The Boys, je trouve qu'il y a un vrai interet à les lire même si on a déjà vu la série car c'est très différent et surtout c'est beaucoup plus trash 🔞

:)

  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Skarlix a dit :

Du bonheur the Boys et Kill Or  be Killed.

 

ça me fait penser que j'ai la nouveau comics the Boys à lire.


Malheureusement plus qu’un tome de l’intégrale vo de the Boys à lire et ce sera fini. Sniff. 
j’adore. Le même genre de choc que quand j’avais découvert Preacher.

 

par contre je suis curieux: qu’est-ce que ce nouveau comics the Boys?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, madcollector a dit :

Ca doit être Dear Becky, une mini-série à la fois suite et préquel

Me rappelle plus du titre, mais vue que c'est une suite/préquel, ça doit être ça.

 

Genre de série que t'achète parce que t'aime bien la série d'origine mais que t'arrive pas a te mettre à la lire de peur d'être déçus. :D

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Nordheimer a dit :


Malheureusement plus qu’un tome de l’intégrale vo de the Boys à lire et ce sera fini. Sniff. 

Perso j'ai trouvé la fin vraiment bâclée. Mais je suis peut être pas représentatif de la fanbase.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas pu prendre de vacances mais tout le monde est bien rentré... ;)

Edit: sur le volume, 2 bug avec des livres commandés dans 2 librairies ... pas si pire. 

Les ballades m'auront permi de trouver des anciens Sean Murphy que je n'avais pas lu: The Wake et Joe the barbarian.

Maintenant le plus gros challenge va etre de choisir et éviter le bing reading :)

 

20210830_162956.jpg

  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Je n'arrive pas a lire autant que je voudrais ... mais en bref, un gros merci pour Last Man, c'est en effet une super bonne série, Joe the barbarian, autant le dessin de Murphy est top pour se mettre dans l'ambiance, autant l'écriture bavarde de Morrisson m'a fait perdre le fil. Par contre, The wake de Snyder est vraiment bon, du post apo horrifique/scientifique. Un one shot également.

 

Je voulais aussi mettre en avant pour les lecteurs de franco belge le Spirou qui sort la semaine prochaine, il m'inspire bien :) Cauvin m'aura quand meme apporté énormément de bons moments et de souvenirs d'enfance, puis de grande enfance :)

 

242027360_4156564254442962_2724701474576036090_n.jpg

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Seven to eternity - Remender & Opena, chez Urban Indies / Image

On a déja parlé de a quel point Remender savait construire des univers et des trames sur lesquelles il savait ou il allait. Il a bossé beaucoup pour Marvel mais ses séries indé sont souvent réussies aussi. Ici, c'est une histoire en 4 tomes, de la fantasy avec tous ses exces et j'ai adoré ... et la conclusion l'amene meme a de nouveaux sommets.

La narration est menée par le personnage principal sous forme de mémoires donc le postulat de base est qu'il survit. Toute l'histoire s'articule autour de sa motivation pour sauver sa famille, avec un méchant bien méchant qui prends le controle du peuple par des marchés oraux ...

C'est tres beau, superbement construit et la conclusion arrive a surprendre malgré la quantité d'informations fournies en amont. C'est une performance d'écriture que je ne peux que saluer, en plus évidement de l'univers développé: entre le visuel des mondes traversés, les pouvoirs des différents acteurs. Je vous conseille vivement, et 4 tomes, vous ne vous enagez meme pas sur trop long :D

 

seven-to-eternity-15_4044041350.thumb.jpg.b285e9ba159b2751c5987c3d67fa8396.jpg

unnamed.jpg

3669569.jpg

Link to comment
Share on other sites

Le 14/07/2021 à 09:07, Edrahil a dit :

Pour en rajouter un autre de Millar

D'habitude Millar c'est plutôt agréable. Mais je n'ai pas du tout accroché à son Prodigy, et là sa suite de Jupiter's Legacy m'ennuie à mourir. Pourtant j'aime beaucoup le dessin de Tommy Lee Edwards d'habitude. Mais là il est passé au numérique visiblement, et ça casse la dynamique de ses compositions. Du coup on a du mal à suivre la narration.

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Nordheimer a dit :

Suite aux commentaires de ce groupe sur kill or be killed, j’ai acheté et dévoré. Un conseil d’achat d’autre chose par les mêmes auteurs?

 

Et un avis sur Invincible de Kirkman?

Invincible est vraiment bon, il pousse tous les clichés a fond et les explose, cela donne une BD de superslips pas de super héros ... Cela prendra du sens si tu lis :D par contre c'est long!

 

Pour la paire Brub/Philips, pas mal de ce qu'ils font est relativement indépendant dans le sens pas frustrant: tu peux lire juste un tome de Reckless, juste un de Criminal et voir sur quelle décennie tu accrocheras le plus ... mais bon, au final, tu risque surtout de tous les prendre, c'est vraiment le haut du panier en BD et le top en polar. Scene of Crime, complétement indépendant et leur premiere collaboration est tres bien aussi. Les autres séries sont en 3 ou 4 tomes et ont toutes des qualités indéniables, j'aurais du mal a les classer... Fatale, The fade out, sleeper (peut etre un peu en deca). En élargissant un peu, , Gotham Central est un bijou aussi.

Par contre, n'en enchaine pas trop, ou pas trop vite, tu vas finir soit a sauter d'un pont, soit LVL90 en misanthropie :D

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Nordheimer a dit :

Un conseil d’achat d’autre chose par les mêmes auteurs?

 

Je pencherai pour Scène de Crime pour son aspect lecture indépendante, pour également l'aspect première collaboration Brubaker/Philips, parce que pas cher aussi et enfin parce qu'avec cette lecture y avait déjà tout le décorum et l'ambiance typée polar bien à eux.

 

Contrairement à Barbi, pour moi les Criminal, c'est une grande saga qui se tient à travers le temps et je ne conseillerai pas forcément de piocher des volumes tellement pour moi tout se ramifie. 

Question difficile de toute façon : tous les Brubaker/Philips sont pour moi top et difficile d'en faire un classement. Suis tes goûts et ton envie.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Une petite revue

L'esprit du camp T1 et 2 de  Michel FALARDEAU

Le Pitch : Une adolescente est envoyée de force par sa mère dans un camp de vacances, où elle devra travailler comme monitrice tout l’été. Perdue en pleine forêt, entourée d’inconnus avec lesquels elle ne semble pas avoir d’affinités, Élodie considère déjà que ses vacances sont fichues… mais le camp du Lac à l’Ours lui réserve plusieurs surprises; un jour après l’autre, un groupe de petites rousses à l’imagination débordante, un mystérieux directeur de camp et une collègue attentionnée transformeront son séjour en véritable  aventure.

Mon avis : J'ai vraiment bien aimé cette histoire pour son ambiance (même si l'aspect fantastique pour moi est superflu), ses dessins et son humour. Mention particulière pour le lexique en début de chaque chapitre qui nous permet d'apprendre quelques mots et expressions canadiens ( Coudonc, enfarger, le fameux Tabarnack, etc). Je précise que l'histoire se termine avec le T2.

 

 

Couv_354199.thumb.jpg.e15a96bbfa28060dcfa513be5a76dba5.jpgPlancheA_303461.thumb.jpg.20547e52484a9f4b573f10e1705c52d6.jpg Couverture de L'esprit du camp -1- Tome 1

 
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 20/09/2021 à 16:40, madcollector a dit :

 là sa suite de Jupiter's Legacy m'ennuie à mourir. Pourtant j'aime beaucoup le dessin de Tommy Lee Edwards d'habitude. Mais là il est passé au numérique visiblement, et ça casse la dynamique de ses compositions. Du coup on a du mal à suivre la narration.

Je confirme. J'ai arrêté au #1 de Jupiter's Legacy Requiem, ça m'arrive très rarement. Y' a un truc (ou plusieurs) qui fait que c'est limite illisible. Economisez votre pognon, donc.

  • Confused 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Heureux de revenir à des lectures imagées diverses, surtout au regard de la pile de lectures que j'ai pu accumulée durant ma parenthèse lectures romanesques ;)

 

Sexy Cosplay Doll - Tome 5   Sexy Cosplay Doll - Tome 6   Sexy Cosplay Doll T5 et T6.

 

Relecture du T5 pour mieux enchaîner avec la découverte de ce T6 sorti il y a peu.

C’est du tout bon. C’est vraiment une série qui m’enchante vraiment par son approche bienveillante (et pourtant je suis un vieux cynique désenchanté). Les personnages sont dans les standards du genre oui c’est vrai, mais j’apprécie comment est croqué le personnage de la jeune héroïne très “nature peinture” sous son couvert artificiel. Elle n’est pas chichiteuse : elle est jolie, le sait mais elle semble ne pas en jouer et s’en moque. C’est au moins l’impression qu’elle me donne. Bien sûr on a droit à toutes les tergiversations habituelles des jeunes protagonistes et des situations archi-balisées des comédies romantiques mais l’univers du cosplay et l’histoire qui en découle est suffisamment originale pour que ce manga parvienne à avoir un charme particulier, qui le démarque de ce que j’ai eu l’habitude de lire.

 

The Promised Neverland T17   The Promised Neverland T18   The Promised Neverland T19   The Promised Neverland T20 (Fin)   The Promised Neverland T17/18/19/20 (dernier tome de la série).

 

Avec la lecture de ces quatre tomes me voilà arrivé au terme de cette série. J’aurais pensé plein de choses au cours de ma lecture : mon intérêt aura été une sorte de sinusoïdale. J’ai parfois reproché un aspect ronronnant à cette série avant qu’à chaque fois cette dernière ne réussisse à bien me remettre dedans. Sur les longues séries je suppose que c’est normal. Le tout c’est que globalement elle garde toute notre curiosité pour qu’on ait envie d’avancer. Et finalement le bilan est très positif, j’ai beaucoup aimé suivre cette série et la retrouver à intervalle régulier, d’autant que je ne suis pas forcément un lecteur de shõnen. Certains le savent.

 

Danger girl - Tir aux pigeons   Danger Girl - Tir aux pigeons.

 

Pourri. Non seulement le scénario est moyennasse mais en plus le dessin est très moche et étrange. Sur le papier on dirait des captures d’écran de vieux dessin-animés des nineties fait sur une TV cathodique. C’est ...étrange.  Bref c’est une très grosse déception qui ne vaut pas son prix. Je ne m'étends pas plus 😑

 

Nailbiter - Tome 05: Le Pacte du sang   Nailbiter T5 : Le Pacte du Sang.           Nailbiter - Tome 06: Sanglante vérité   Nailbiter T6 : Sanglante Vérité (dernier tome de la série).

 

Rares sont les séries qui savent garder un intérêt élevé chez son lecteur du premier au dernier tome : Nailbiter, pour moi, en aura fait partie. C’est ça qui m’aura le plus bluffé. L’enquête est passionnante, accrocheuse, les personnages tops et l’auteur sait les faire dialoguer et interagir avec savoir faire, tant et si bien qu’il en découle quelque chose de naturel qui nous ancre encore un peu plus dans l’univers étrange de ce comics.
Pour l’ambiance crapoteuse et malsaine qui s’en dégage tout au long de l’enquête, ça m’a rappelé la S1 de True Detective et le plaisir que j’y avais pris. Nailbiter est vraiment une série d'enquêtes que je conseillerai à l’avenir.

 

Gideon Falls - Tome 5   Gideon Falls T5 (dernier tome de la série).

 

M’y voilà à mon tour : lecture du dernier tome de Gideon Falls
D’abord je rassure tout le monde : aucun divulgâchage dans tout ce que je raconte ensuite, -seuls ceux qui l’ont lu pourront entrevoir mon ressenti.
Certainement que mon expérience de lecture sera différente lors d’une deuxième lecture, quand j‘enquillerai les tomes les uns après les autres. Pour l’heure, je suis arrivé au terme de la série et cette fin m’aura un peu déconcerté. Je crois que je m’attendais à autre chose. On dirait qu’il y a deux choses avec cette fin : certes c’est la fin de l’histoire pour les personnages mais ce n’est pas l’histoire de la fin que le lecteur (moi) attendait. Si l’histoire semble être finie pour nos héros, un peu plus de rationalité ne m'aurait pas déplu pour mettre fin à l'histoire pour moi lecteur. Et l’artifice final, je le trouve bof. C'est pour l'heure un ressenti qui pourra changer, évoluer...

 

Rayon : Comics (Super Héros), Série : Magnificent Ms. Marvel T3, Hors la Loi   Magnificent Ms Marvel T3 : Hors la loi.

 

Ce T3 est pour moi un bon cru. Bon cru parce que j’y ai pris du plaisir et que j’étais content de retrouver Kamala. Même si je le concède volontiers, ce n’est pas une intrigue de toute première fraîcheur (lue, relue et re-relue), l’alternance vie héroïque/vie privée m’a rendu cette lecture plaisante. Parfois certains tomes sonnent creux et vains avec les mêmes ingrédients, celui-ci non. Je suppose que c’est très subjectif ce genre de chose.

 


 

Le 25/09/2021 à 08:07, martus a dit :

Une petite revue

L'esprit du camp T1 et 2 de  Michel FALARDEAU

 

Commandé ! Je te ferai un retour sur ce fil comme d'hab' ;)

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Edrahil a dit :

Avec la lecture de ces quatre tomes me voilà arrivé au terme de cette série. J’aurais pensé plein de choses au cours de ma lecture : mon intérêt aura été une sorte de sinusoïdale. J’ai parfois reproché un aspect ronronnant à cette série avant qu’à chaque fois cette dernière ne réussisse à bien me remettre dedans. Sur les longues séries je suppose que c’est normal. Le tout c’est que globalement elle garde toute notre curiosité pour qu’on ait envie d’avancer. Et finalement le bilan est très positif, j’ai beaucoup aimé suivre cette série et la retrouver à intervalle régulier, d’autant que je ne suis pas forcément un lecteur de shõnen. Certains le savent.

 

oui, j'étais très enthousiastes au début de l'histoire:  j'avais trouvé très original cette ambiance prison break/steampunk dystopique. Puis... les démons, les pactes, tout est devenu un peu confus et plutôt convenu pour du shonen.

Pour moi, un certain nombre de raccourcis et une ellipse imposés par les impératifs éditoriaux. Dommage, il avait un tel potentiel avec ce Neverland.

 

J'ai passé un bon moment avec tout de même.

 

il y a une heure, Edrahil a dit :

Non seulement le scénario est moyennasse mais en plus le dessin est très moche et étrange. Sur le papier on dirait des captures d’écran de vieux dessin-animés des nineties fait sur une TV cathodique. C’est ...étrange

 

j'ai été trés surpris de revoir Abby et ses copines reprendre du service... s'agit il d'une réédition? (ça expliquerait la qualité moyenne de l'impression...)

J'achetais Danger girl en kiosque à l'époque. Mon petit crush, c'était Natalia (qui finalement n'était qu'une sale traitresse).

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy