Astuces écolos (ou pour les économes ...) - Page 2 - Natter - The Overlord Jump to content

Astuces écolos (ou pour les économes ...)


Recommended Posts

  • Replies 151
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Déjà dire "ne pas acheter un truc fabriqué en Chine" (ou juste hors EU) c'est mort à court/moyen terme: 1- La désindustrialisation enclenchée depuis plus de 20 ans ne va pas s'inverser demain. Mê

Le carburant sert aussi aux ambulances, aux générateurs des hôpitaux et des chantiers BTP d'infratructure, aux transports publics => enjeux de société Le tourisme aéronautique permet de rappro

Je me suis rendu compte qu'on est pas mal a faire gaffe, réfléchir et trouver des astuces pour réduire notre empreinte écologique sur le fofo. On est bien d'accord, la clé principale est de consommer

Posted Images

il y a 18 minutes, GroG a dit :

Si nous arrêtions le poisson pendant un an la mer pourrait être sauvée.

Il y a beaucoup de choses qui pourraient être sauvées.

Mais sauvez les océans sans se préoccuper du réchauffement climatique, ca mène à la cata.

Résoudre le problème du réchauffement climatique sans se préoccuper de la biodiversité, ca ne sauve pas la "planète".

Résoudre le problème de la biodiversité (qui inclue les océans, mais pas que), sans résoudre le problème du cycle de l'azote, c'est la cata.

etc...

 

En fait, le problème que nous avons est systématique et global. Il traduit simplement l'emprise de l'homme  sur la planète. Cette emprise est trop forte, et cela se traduit par une destruction des océans, des sols, de l'atmosphère, de la biodiversité...

 

Il y a 9 limites planétaires identifiées, et nous en avons enfoncé 4, sachant que le réchauffement climatique n'est pas dans les 4 (c'est vous dire la cata).

Vous pouvez consulter wikipedia, ou un site de khmers verts affilié à LREM...

https://ree.developpement-durable.gouv.fr/themes/defis-environnementaux/limites-planetaires/concept/article/presentation-du-concept-des-limites-planetaires

 

On en revient donc à la première phrase de ce post :

 

Il y a 18 heures, Barbi a dit :

On est bien d'accord, la clé principale est de consommer moins

 

Qu'est ce que cela traduit : consommer moins, c'est réduire notre emprise sur la planète. C'est donc la clé. Mais lorsque l'on réalise l'ampleur de cette réduction, on commence à avoir peur... Sans compter que nous ne sommes pas maître d'une bonne partie des choses !

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, razorspoon a dit :

Mais franchement, mon téléphone, il est fait pour téléphoner rien d'autre...

C'est ce que je disais avant.

Et puis j'ai passé 2 ans en déplacement pour le boulot. Et là la connexion internet m'a sauvé : j'ai pu postuler à un boulot près de chez moi, envoyer les documents nécessaires et démissionner depuis le téléphone.

Link to post
Share on other sites

Pareil que les autres. A part mon truc gratuit pour enlever le chlore de la flotte, j'ai pas de secret particulièrement original.

Acheter moins de merdouilles, ne pas changer de téléphone/PC/télé/bagnole toutes les 5 minutes, réparer des trucs (ou les faire réparer si on ne sait pas), etc. Avant de réparer, entretenir ses objets/appareils régulièrement (un truc jamais entretenu, par définition ça tombe en panne).

Acheter le pinard en cubi (trouver des choses à peu près buvables est un challenge, cependant).

 

Ah si. Pour certains objets, au bout d'un moment il faut quand même se poser la question de changer (même si ça peut sembler contre-intuitif). Par exemple la conso électrique de beaucoup d'appareils a radicalement diminuée en  5-10 ans (ça peut aller jusqu'à -80%), et la performance a souvent augmenté (ou est restée idem, au pire). Donc un truc neuf (ou occasion récente) choisi avec discernement pourra être assez vite vertueux niveau impact.

Edited by Roolz
  • Like 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, GroG a dit :

Ce post est très inintéressant. Je rajouterai un point que je ne vois que trop rarement quand on parle d'écologie : c'est la destruction des océans, certes par les pollution plastique, mais surtout par la sur pêche.

Moi je ne mange plus de poisson ou de produit de la mer car dans un avenir très proche la mer sera morte et c'est la base de tout notre éco système.

Le s gens se focalisent sur la viande, c'est bien je ne dis pas, mais ce n'est pas le combat le plus urgent.

Nos océans se meurent à vitesse grand V dans l' indifférence la plus totale.

Si nous arrêtions le poisson pendant un an la mer pourrait être sauvée.

Comme développé plus haut, c'est malheureusement global et dénigrer les autres efforts ne fait pas ralentir le résultat final. A noter également que quand on dit que la planete est en danger, c'est faux: c'est la survie des humains sur terre! Un nouvel écosysteme sans nous se développera sans probleme !

 

Concernant le point (important) que tu soulevais, j'avais lu des papiers intéressants qui au contraire évoquaient des solutions intégrant l'exploitation de la mer comme proposition: avec des "forets" d'algues géantes pour capturer le CO2 et redévelopper la faune dedans tout en étant partiellement comestible. Cela pourrait apporter de la nourriture sans augmenter les surfaces agricoles tout en impactant le réchauffement climatique. Il y a évidement encore plein de points a travailler mais l'axe est intéressant.

Pour la faune a court terme, les zones litorales sans peche (quand elles sont bien protégées/fliquées) fonctionnent vraiment bien, j'espere que ces initiatives vont se développer et que le braconnage un peu plus puni.

 

https://www.nationalgeographic.co.uk/environment-and-conservation/2019/08/seaweed-forests-can-help-fight-climate-change

 

Je suis moins convaincu par la partie "algue" pure qui ne génere pas d'écosysteme, mais les recherches sont quand meme intéressantes.

https://www.nature.com/articles/474S015a

https://core.ac.uk/download/pdf/39669356.pdf

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Barbi a dit :

Concernant le point (important) que tu soulevais, j'avais lu des papiers intéressants qui au contraire évoquaient des solutions intégrant l'exploitation de la mer comme proposition: avec des "forets" d'algues géantes pour capturer le CO2 et redévelopper la faune dedans tout en étant partiellement comestible

Les algues pourraient aussi servir à produire du biocarburant, mais ça soulève d'autres problèmes en cas d'exploitation industrielle (forcément vu les enjeux).

 

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/algocarburants-bilan-agrocarburants-53532/

 

Sans compter le risque, en cas de mutation, d'une variété invasive (façon sargasses) qui pourrit tout l'écosystème.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, madcollector a dit :

Les algues pourraient aussi servir à produire du biocarburant, mais ça soulève d'autres problèmes en cas d'exploitation industrielle (forcément vu les enjeux).

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/algocarburants-bilan-agrocarburants-53532/

Sans compter le risque, en cas de mutation, d'une variété invasive (façon sargasses) qui pourrit tout l'écosystème.

C'est en effet développé dans les articles, surtout les deux derniers (je n'avais pas de sources FR, dsl) et ces microalgues qui commencent a etre utilsées le sont en effet que pour focaliser sur un seul point :( sans regarder l'écosysteme.

 

Pour reparler Compost

vous le savez surement tous, mais les agrumes, n'hésitez pas, meme si les lombrics ne les aiment pas trop, ce n'est pas assez pour les y mettre, cela moisi assez bien et si coupé et pas sec, en 3 semaines, c'est décomposé.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

c'est comme le bioéthanol. Sur le papier c'est une super idée, mais dès qu'il y a des enjeux industriels, la cadence de production salope les idées les plus révolutionnaires.

On en revient à la logique de décroissance.

Edited by madcollector
  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Bah on a déjà de base du mal a prendre du recul quand il s'agit de gagner un bénéfice immédiat et fugace. Alors monter une entreprise qui peut rapporter gros... 

 

Le problème des enjeux environnementaux c'est qu'ils ne sont envisagés que par quelques bourgeois citadins de classe moyenne sup qui ont

- du temps a perdre pour s'informer

- les moyens économiques de choisir

- le temps et l'Energie de faire

 

La liste est loin d'être finie mais vous voyez déjà où je veux en venir. Ca ne doit pas nous empêcher de continuer chacun comme on a décidé de le faire, d'aller dans le bon sens. Même si c'est vain, même si on sait qu'on fait "tout ça de mal pour si peu de mieux". Dans la société y a quelques activistes qui ont besoin de remuer, un peu plus de gens qui agissent un peu a leur niveau et l'immense majorité du monde qui a bien trop de mal a survivre pour avoir le temps de se poser la question.

 

J'avais regardé un cours d'accueil a science po ou un truc comme ça... où le mec expliquait qu'avec l'industrialisation, la puissance de travail disponible ramené a la puissance de travail d'un homme faisait que nous vivions comme si nous avions 2000 esclaves a disposition ( dans des régions comme la notre, pas partout dans le monde). Et c'est juste une moyenne ça, imaginez les fortunes... Comment on pourrait accepter de perdre 2000 esclaves?

Sans crise majeure, pas de changement (Fondation).

 

(c'est un peu décousu mais phoque! )

Edited by Leduendas
  • Like 5
Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Leduendas a dit :

Comment on pourrait accepter de perdre 2000 esclaves?

C'est le point !

 

On peut d'ailleurs ne pas accepter. L'issue sera juste plus beaucoup plus beaucoup plus douloureuse ! (cf le film Astérix et Cléopâtre)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Leduendas a dit :

J'avais regardé un cours d'accueil a science po ou un truc comme ça... où le mec expliquait qu'avec l'industrialisation, la puissance de travail disponible ramené a la puissance de travail d'un homme faisait que nous vivions comme si nous avions 2000 esclaves a disposition ( dans des régions comme la notre, pas partout dans le monde). Et c'est juste une moyenne ça, imaginez les fortunes... Comment on pourrait accepter de perdre 2000 esclaves?

Ce doit être Jea-Marc Jancovici je suppose. Ce n'est pas 2000 mais 200 (ce qui est déjà beaucoup). Mais c'est une moyenne ; en France ce serait plutôt 600. Il dit aussi que, pour tenir les enjeux de 2°, il faudrait dès maintenant encaisser l'équivalent d'un covid supplémentaire tous les ans (-5% par an environ). Autant dire que, s'il n'y a pas un changement majeur de paradigme, on n'y arrivera jamais.

  • Like 3
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Nekhro a dit :

Autant dire que, s'il n'y a pas un changement majeur de paradigme, on n'y arrivera jamais.

d'où la question, qui est prêt ? (sans préjuger du fait que nous ne sommes pas aux commandes de 90% des choses)

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Arzok a dit :

d'où la question, qui est prêt ? (sans préjuger du fait que nous ne sommes pas aux commandes de 90% des choses)

En commençant par ne pas acheter des produits en plastique fabriqués en Chine où l'électricité est produite massivement au charbon (sans parler des rejets de solvants), puis acheminés par bateaux et camions diesel à travers tout le globe...

Alors qu'il y a la campagne MBR.

Nan mais ça va pas ?

  • Like 1
  • I'm Joker! 1
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, madcollector a dit :

Alors qu'il y a la campagne MBR.

C'est bien l'axiome de départ: tous les efforts sont bons, et complétement arréter de vivre est impossible donc autant choisir et assumer ses priorités!

Arréterais tu de faire importer de l'ananas pour tes pizzas? :D

  • Haha 3
  • Care Bears 1
Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Arzok a dit :

d'où la question, qui est prêt ? (sans préjuger du fait que nous ne sommes pas aux commandes de 90% des choses)

C'est mon postulat de base...

Sincèrement, je pense que c'est foutu à moyen/long terme pour ce cycle culturel ci. On se prendra un mur et la planète se relèvera.

Pas forcément par manque de volonté de notre part (même si...), tout simplement parce que les enjeux sont entre les mains d'entités autrement plus puissantes, même qu'une large somme d'individus. Et que changer cela, c'est changer tous les rouages. Et d'un autre côté, une grande partie de la population n'a tout simplement pas le loisir de se préoccuper de l'environnement, ni même de conditions de vie quand il s'agit d'avoir un toit et de mettre kke chose dans l'assiette.

 

Donc, je ne fais pas spécialement attention tout en ayant une consommation plutôt réduite. j'ai dû prendre l'avion 5 fois dans ma vie, acheter une paire de pompes en 5 ans, pareil pour les fringues (mais j'ai une tenue au taff, donc ça aide). J'utilise pas mal de vinaigre pour remplacer des produits ménagers. de l'électro-ménager de plus de 10 ans, etc. Ce n'est même pas une question d'économie, juste que j'essaie de faire aller les choses jusqu'au bout de leur vie.

Mais chacun voit midi à sa porte.

 

En truc qui aide à réduire la conso, c'est faire les courses moins souvent. généralement c'est 1 semaine sur 2. mais je ne suis pas trop produits frais... à part le pain.

  • Like 4
Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, madcollector a dit :

Alors qu'il y a la campagne MBR.

La question est pertinente. Jusqu'où aller ?

Mais souvent, on n'a pas les données pour trancher. Quel est le bilan carbone de MBR ?

Et quel serait le bilan sociétal sans jeux de société ?

 

Si je devais mettre une priorité dans le pétrole, je l'utiliserais pour produire des jeux de société, pas des avions (dis le mec qui habite à Toulouse...).

Parce que les jeux de société font aller la "société" dans la bonne direction, contrairement à la voiture ou au tourisme de masse !

 

Le seul hic que je trouve, c'est de savoir si les ouvriers des usines produisant MBR (ou Conan ou tout autre jeux) sont de vrais ouvriers, ou des simili esclaves...

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Arzok a dit :

Parce que les jeux de société font aller la "société" dans la bonne direction, contrairement à la voiture ou au tourisme de masse !

Le carburant sert aussi aux ambulances, aux générateurs des hôpitaux et des chantiers BTP d'infratructure, aux transports publics => enjeux de société

Le tourisme aéronautique permet de rapprocher les cultures, répartir les richesses, et (c'est mon avis) réduire les risques de guerres => là aussi enjeu sociétal

 

Tout est compliqué, et encore une fois question de curseur. Il n'y a pas que des mauvais bagnoleux contre des gentils cyclistes.

Il y a surtout des gens responsables et d'autres qui s'en "balek" complètement, qui ne pensent qu'à aller en Thaïlande se faire bronzer pour manger des poulets frites comme à la maison et balançant leurs emballages derrière eux.

  • Like 7
Link to post
Share on other sites

ah si un truc que j'avais entendu : stocker du papier, c'est stocker du CO2. donc lisez des livres et ne les brûlez pas !

Le bitume aussi, apparemment...

 

il y a 4 minutes, Arzok a dit :

tourisme de masse !

Il suffit de pas grand monde pour que ça prenne tout de suite des proportions... Et sans forcément bcp de voyages par personne.

 

Le truc avec lequel j'ai vraiment du mal pour des pays moins développés, c'est de leur imposer des restrictions sur des excès dont on a profité jusqu'à maintenant. voir des catastrophes climatiques que l'on a nous mêmes provoquées. Comme par exemple la désertification en Afrique par la sédentarisation obligatoire de peuplades culturellement nomades. frontières, etc.

  • Like 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, madcollector a dit :

Le carburant sert aussi aux ambulances, aux générateurs des hôpitaux et des chantiers BTP d'infratructure, aux transports publics => enjeux de société

Banco, on utilise le carburant QUE pour ca ! Je signe tout de suite.

 

Le problème, c'est la voiture individuelle, les maison individuelles (ou collectives) mal isolées... Rarement les équipement collectifs (sauf les autoroutes bien sur !)

Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Arzok a dit :

Banco, on utilise le carburant QUE pour ca ! Je signe tout de suite.

J'avais un pote encarté dans un parti écolo, qui voulait interdire les centre-villes aux voitures (edit : évidemment il habite en centre ville).

Sauf que le jour où sa nana a été mutée à 80km, ben curieusement il a pris un diesel pour ses aller-retours quotidiens.

 

On a bien vu lors du premier confinement : retour des canards en ville, retour des dauphins à Venise...

Si déjà on télétravaillait plus, il y aurait moins de véhicules en circulation (même si oui, je sais, les serveurs ne tournent pas à la poudre de perlimpinpin mais au nucléaire). Et là, la balle est dans le camps des entreprises, qui sont frileuses.

 

Si le télétravail était mieux fiscalisé, les entreprises y auraient davantage recours. Mais ça veut dire payer pour compenser ce manque à gagner par d'autre recettes. Ou faire des coupes budgétaires ailleurs. La plupart du temps c'est l'éducation, la recherche et la santé qui paient. Et après on pleure.

 

Bref, tout est question d'argent. Le jour où le "vert" est moins cher, tout le monde va s'y mettre.

Edited by madcollector
  • Like 1
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Leduendas a dit :

Le problème des enjeux environnementaux c'est qu'ils ne sont envisagés que par quelques bourgeois citadins de classe moyenne sup qui ont

- du temps a perdre pour s'informer

- les moyens économiques de choisir

- le temps et l'Energie de faire

 

La liste est loin d'être finie mais vous voyez déjà où je veux en venir.

Juste pour reprendre les poncifs et sans rentrer dans les détails, je ne suis pas dans la catégorie générique que tu décris, par contre pour les autres points, ce sont en fait des choix qui rentrent dans un cercle vertueux auquel on peut avoir acces quelque soit son statut:

savoir si on alloue son temps de cerveau disponible a la télé et diverses pubs écran ou a s'informer? est ce qu'on va commander un plat en regardant le juste prix ou cuisiner?...

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

C'est vraiment pas évident pour se "débarrasser" de la bagnole. il y a plein de paramètres à prendre en compte.

j'ai commencé à conduire il n'y a pas si longtemps. au moment des gamins, en fait.

Avant j'avais le permis, mais la région parisienne permet de s'en passer.

Mais quand il faut trimballer x packs d'eau et whatmilles cartons de couches vite fait le samedi, tu trouves une vieille caisse kke part pour aller au Carrouf qui est moins cher.

Ensuite, en bossant de banlieue à banlieue, avec les gamins à poser/chercher chez la nourrice, pas moyen de prendre les transports mal foutus.

Donc même si on aurait voulu s'en passer, difficile.

Aujourd'hui, j'habite plus loin et je bosse en plein Paris : Je prends les transports tous les jours. Et même en passant par des coins notoirement pas glop, c'est un vrai repos de l'esprit. le risque d'accidents en moins.

Est-ce que je pourrais me passer de bagnole pour autant ? non. même si je l'utilise peu, je ne suis plus près à me cogner tous les trucs à la force des poignets/mollets, les magasins sont carrément plus loin et c'est loin d'être plat.

Un collègue me disait que c'était un choix d'habiter plus loin... j'ai du mal à me retenir. en région parisienne, si tu veux loger 2 grands gamins dans un coin pas trop mal, tu n'as pas x solutions.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Helyss a dit :

Aujourd'hui, j'habite plus loin et je bosse en plein Paris : Je prends les transports tous les jours.

 

Pendant un temps, par pur civisme, je suis aller bosser en bus. J'étais content, je bouquinais au lieu de conduire. Sauf que pour faire 6km, je mettais 35 minutes au lieu de 5min en voiture. Sur un ligne dite à "haute fréquence", qui passe toutes les 15min.

 

Les métros toutes les 2min, on a pas ça dans les petites villes de province. Si tu habites à la campagne, tu as des bus toutes les heures (en heures pleines) pour rejoindre "la ville", puis un bus toutes les demi-heures une fois sur le réseau principal. Sans compter le temps de trajet.

 

Donc oui en province les gens prennent leur voiture individuelle. Parce qu'il n'y a pas que les franciliens qui perdent leur temps dans les transports.

 

Voir ma remarque plus haut : pour que les gens prennent plus le bus, il en faut plus, plus souvent. Et ça coûte de l'argent. Mais dès qu'on parle d'impots, les gens bloquent les rond-points. C'est une question de volonté de dépense publique et de courage politique et citoyen.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Helyss a dit :

C'est vraiment pas évident pour se "débarrasser" de la bagnole.

Non, ce n'est pas évident.

Et tout est fait pour que l'on ne puise pas le faire (ou rien n'est fait pour qu'on puisse le faire).

 

Ce qui est important, c'est de se rendre compte du cout que cela a.

On utilise une bagnole souvent pour gagner du temps. Mais il n'en est rien. C'est un leurre.

 

Par exemple, on évalue en gros en France le poids de la voiture dans le PIB à 30%. ca comprend la voiture, mais aussi les chirurgiens qui réparent les blessés, les pipelines, les raffineries...

Bref, on a gagné un peu de temps avec la voiture, mais en gros, on (la france en moyenne) travaillons 30% (1/3) de notre temps pour payer cette fameuse voiture.

Il est où le gain ???

Il n'y en a pas objectivement. Mais nous (attention, le nous est collectif, il concerne la nation) avons construit un système extrêmement polluant, et qui ne sert à rien. On pourrait avoir un système avec à peine 10% des voitures (ambulances, pompiers, plombiers...), travailler 30% de moins (soit à 70%, soit quand même 1.5 jours en moins par semaine), avoir le même niveau de vie, mais sans bagnoles individuelles. Entre les deux, mon cœur ne balance pas...

 

J ne critique pas les choix individuels, qui ne sont de toute facon souvent pas des choix, mais des contraintes extérieures. Mais c'est important de saisir l'absurde du système ainsi crée. C'est un début nécessaire pour imaginer autre chose.

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy