Jump to content

Bawon Samdi

Members
  • Posts

    1,300
  • Joined

  • Last visited

My games

  • Conan
    Boite boutique
    Strech Goals
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Yogah de Yag
    Brom Box

Recent Profile Visitors

7,983 profile views

Bawon Samdi's Achievements

Proficient

Proficient (10/14)

  • Conversation Starter Rare
  • Week One Done
  • One Year In
  • Dedicated Rare
  • One Month Later

Recent Badges

2k

Reputation

  1. ah je me demandais justement ce que ça donnait. Je suis Franck Bonnet sur insta depuis un moment. C'est un régal de voir ses croquis et dessins mais je demandais si ça tenait la route en terme de scénar.
  2. Ah tien, Nota Bene en a même fait une courte vidéo:
  3. Le Monde et Glénat qui font un hors série sur les dieux nordiques. La couv': un viking à 6 doigts et casque à cornes devant une espèce de porte-conteneurs (et, accessoirement, c'est très moche) ? Vive l'IA et l'irresponsabilité éditoriale. Je sais, "on ne juge pas un livre à sa couverture" mais là, je ne suis quand même pas très confiant quant à la qualité du contenu... https://boutique.lemonde.fr/selection-de-fin-d-annee/2473-mythologie-nordique.html
  4. @Pallantides, tu as pu tester d'autres jeux de gladiateurs pour voir comment celui-ci se comporte par rapport aux autres ? j'avais joué à Jugula qui est très complet et prend en compte un grand nombres de facteurs mais il s'était avéré trop calculatoire et sans la moindre once de fun.
  5. Carrément plus fun (et moins cher) dans le genre, que ce soit le jeu en lui même que la customisation de petites voitures majorettes. Car Wars j'ai re-essayé il y a quelques années par nostalgie et c'est complétement indigeste. Mais c'était la vieille édition de Siroz, avec l'extension Turbocharger ... Peut-être que ça tourne mieux avec l'édition récente. Bon Gasland c'est bien mais c'est un jeu de fig. Pour le jeu de course sur plateau j'aime bcp Heat mais il n'y a pas d'armes par contre. Dans un style plus Mario Kart, je joue souvent à Rush & Bash avec mes filles. J'attends bcp aussi du jeu Rem Racers qui sortira en février (https://www.beastsofwar.com/board-games/corvus-belli-new-board-game-rem-racers/).
  6. Je ne sais pas trop où poser ça alors je tente ici vu que ça parle cinéma. C'est une chaine US qui traite essentiellement des phénomènes sociaux et politiques sous l'angle de la philosophie. ça parlait avant bcp de popculture et là ils commencent à y revenir avec cette vidéo sur les récentes débâcles qu'ont connu les films de superhéros et la gréve des scénaristes en tant que signes avant-coureur de ce que le capitalisme "data-driven" nous prépare. Enfin, c'est comme ça que je l'ai compris. Et j'ai pas vu GoG3 mais ça m'a bien donné envie d'essayer, rien que pour voir Elon Musk en High Evolutionary...
  7. Un retour sur mes lectures d'été. Histoires de moine et de robot par Becky Chambers Tome 1 : Un psaume pour les recyclés sauvages Tome 2 : Une prière pour les cimes timides Une/une moine et un robot font connaissance, cheminent et s’interrogent mutuellement sur leur rôle dans le monde. Ces deux tomes d’une même histoire se lisent très vite, quelques heures chaque, et auraient pu tenir en un seul volume. Ce fut pour moi une très bonne lecture d’été. Ça interroge notre rapport au monde et aux autres mais en toute douceur et bienveillance. Pas de conflits, pas de mystères ou d’énigmes, juste deux personnages cherchant des réponses à quelques questions existentielles. Plusieurs points m’ont plus particulièrement intéressé Tout d’abord, c’est ma première histoire que je lis en écriture inclusive. Le pronom « iel » est largement utilisé ainsi que quelques autres astuces pour gommer le genre des personnages non-binaires. Dont le robot qui, bien que fonctionnant surement avec quelque forme de 0 et de 1, n’a pas de genre. Ne confondons pas, il y a binaire et binaire ! Plus sérieusement, c’est très intéressant de voir l’invention de petits mots pour rendre compte de cette réalité comme par exemple « lea » à la place de « le » ou « la » : « il faut lea prévenir ». Ça fonctionne très bien la plupart du temps et apporte même beaucoup de poésie, en particulier quand « iel » est rattaché à un autre mot par une liaison « alors qu’iel arrivait à destination » ou « avait-iel bien pensé à toutes les possibilités ». J’adore. Lorsque le pronom est répété deux ou trois fois rapidement dans la même phrase j’ai par contre trouvé ça plus pesant et ça m’a sorti de l’histoire à plusieurs reprises. Peut-être s’agit-il d’une question d’habitude. Ensuite, la toile de fond est une société humaine réformée après avoir frisé l’extinction due à la surexploitation de la planète. Le propos est résolument écologiste. Les gestes quotidiens de recyclage, la cuisine, le travail, la construction des maisons, l’organisation de la société, le système monétaire… tout décrit un monde apaisé et respectueux de soi, des autres et de l’environnement. J’ai découvert ce courant littéraire récemment (on parle de solarpunk ou encore d’éco-féminisme) et ça change des futurs dystopiques ou post-apocalyptiques. Enfin, quand on me parle de robot et de fable écologique, c’est difficile de ne pas penser à toute l’imagerie de Miyazaki. On va ici plus loin que les machines du Château dans le ciel et c’est une forme de vie artificielle très intéressante que Becky Chambers a inventée. Leur mortalité choisie, les sensations laissées par les différents possesseurs des pièces qui les composent, leur absence assumée de but dans la vie… La trilogie de la Terre Brisée par N. K. Jemesin Tome 1 : La Cinquième saison Tome 2 : Les Cieux Pétrifiés Tome 3 : La Porte de cristal L'aventure dont vous êtes l'héroïne ! Une série de science fantasy où une planète constamment ravagée par des tremblements de terres et éruptions volcaniques condamne l’humanité à un combat constant pour sa survie. Des communautés très structurées et recluses s’entrainent et collectent les ressources pour faire face à la prochaine catastrophe. Depuis des centaines et des centaines d’années. Ça n’a pas toujours été ainsi mais il est impossible de garder des traces du passé quand tout est continuellement détruit puis reconstruit. Une fraction de la population dispose le pouvoir d’influer sur les forces telluriques : les orogènes. Ils cachent ce pouvoir car ils sont soit massacrés (quand ils perdent le contrôle ils sont dangereux pour tout le monde) soit envoyés dans une école pour être transformés en outil sous la constante surveillance de leurs Gardiens, des tueurs spécialement entrainés pour les éliminer. Vous êtes Essum, une orogène qui avait réussi à masquer sa condition jusqu’à ce vos enfants, qui ont aussi le pouvoir, fassent un faux-pas. Votre mari tue votre fils et enlève votre fille pour on ne sait où. En plus, un cataclysme sans pareil vient de se déclencher et l’humanité vit peut-être ses derniers jours. Mais ça n’a pas d’importance car trouver votre fille est désormais la seule chose qui compte pour vous. Si je dis « vous » c’est parce que le livre a la particularité d’être à la seconde personne, il vous parle comme si vous étiez l’héroïne de l’histoire. Et c’est incroyablement immersif. ✍ L'écriture est particulièrement soignée, il m’est arrivé plus d’une fois de relire un passage juste pour le plaisir. Les émotions complexes et conflictuelles qui traversent les personnages placés dans des situations étonnantes sont admirablement décrits. L’univers gagne constamment en épaisseur pour mêler habilement le destin de la planète à la trajectoire personnelle d’Essum et de sa fille. C’est un chef-d’œuvre😍
  8. En occurrence je ne vois pas trop le lien avec l'orientation politique du gars. J'y vois surtout un auteur qui s'estime floué sur les gains que se fait l'éditeur sur les produits dérivés de l'IP. Ce n'est malheureusement pas le premier dans ce cas. Chez Marvel, ils sont pas tous forcement heureux de devoir se contenter d'être invité à la première et de figurer au générique des films du MCU... C'est peut-être L'occasion de lire Public Domain de Zdarsky. 😎
  9. Ok bon bah ça me rassure. yapluka à se lancer, ça faisait un moment que j'avais envie d'essayer !
  10. Sur une brocante j'ai trouvé les 5 premiers tomes de l'intégrale Judge Dredd en anglais (couvertures souple, il me semble que l'édition française de Delirium est en dur) pour 40€. Sur le coup ça me semblait une bonne affaire. Vous validez ?
  11. C'est surtout les visages qui je trouve vraiment affreux. Peut-être s'en sortirait-il mieux si c'étaient des animaux.
  12. Oui c'était un plaisir de discuter avec lui.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy