Jump to content

Pallantides

Members
  • Content Count

    703
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1,433 Excellent

My games

  • MB: Pantheon
    God Pledge
    Bundle Typhon
  • Conan
    Boite King
    Strech Goals
    Stygie
    Nordheim
    Khitai
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Les Hommes Noirs
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Pack de portes
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Démon de la Terre
    Pack aventure
    Dragon
    Yogah de Yag
    Xavier Colette Box
    Brom Box
    Paolo Parente Box
    Livre de Campagne

Recent Profile Visitors

1,476 profile views
  1. @keerka Ha oui je me plais bien là ! Bravo, très chouette.
  2. [Ce post devrait plutôt figurer dans la section Conan - Conan en général] Il est important de préciser que cet extrait est issu d'un ouvrage - bien plus descriptif que purement critique - datant de 1983 : "La canción de las espadas : fantasía heroica en Robert E. Howard ", l'une des toutes premières études sur Howard en espagnol, de Javier Martín Lalanda, spécialiste de la littérature fantastique et traducteur des histoires de Solomon Kane en espagnol. Ce qui est évoqué dans cet essai a donc été très, mais alors très, largement dépassé en termes de nouvelles connaissances et d'analyses aujourd'hui, que l'on parle de Conan ou de l'oeuvre globale de Robert E. Howard, d'autant que plus que les sources principales utilisées par Lalanda à l'époque étaient "The Last Celt" de Glenn Lord, "The Annotated Guide to Robert E. Howard's Sword & Sorcery" de Robert Weinberg, "Literary Swordsmen & Sorcerers" de Sprague de Camp et les 12 Conan de chez "Lancer Books" !!! Le bouquin mélange donc allègrement ce qui est d'Howard et ce qui ne l'est pas, sachant que le bonhomme a aussi "complété" en espagnol les récits inachevés de Salomon Kane (comme Ramsey Campbell en anglais et G. Luddaz en italien). Il y a donc énormément d'infos à prendre avec des pincettes...même si l'effort reste très louable à l'époque. Du coup, cet extrait peut être utile à ceux qui s'intéresseraient à l'Âge hyborien au sens large (pour de "l'univers étendu" comme on dit), mais si les cartes sont effectivement sympas, elles brassent par contre toutes les infos issues des réécritures et pastiches de l'oeuvre originale. my two cents
  3. L'illustrateur américain James Rey Sanchez travaille comme illustrateur de livres pour enfants. Il a travaillé dans le domaine de l'animation en tant que freelance, et a l'intention de s'aventurer dans le monde des jeux. Fan du Cimmérien, il s'est adonné à ce petit exercice, un ABC pour aider vos enfants à apprendre en s'amusant pendant cette période de confinement.
  4. @Xav' @Vinciane Je partage vos avis, d'ailleurs si je suis pourtant un immense fan du Cimmérien, je pense que c'est bien le système BoL qui est le plus adapté pour faire tourner ce genre d'aventures. Et je vais même ajouter que si vous voulez jouer dans l'Âge hyborien de Conan, on a pas vraiment besoin de tonnes de suppléments décrivant le monde - avec Howard tout est pseudo-quelque chose (pseudo viking, pseudo égyptiens, pseudo perses...etc) - du coup il est facile de faire beaucoup avec un peu d'infos (ou d'images d'Epinal) glanées à droite ou à gauche (et Internet est bien pratique pour ça). J'ajoute que c'est la politique de Ludospherik qui dans BoL décrit juste l'essentiel de l'univers en laissant de larges pans à inventer ou accommoder à l'initiative des MJ/ joueurs, mais s'applique à fournir des scénarios (dès le livre de base), dans le 1er supplément et maintenant une campagne dans le second supplément. Comme souvent, c'est surtout de bons scénarios ou de campagnes qu'on a le plus besoin. De toute façon, la sortie de toute la gamme déjà développée par Modiphius en VF reste suspendue au résultat de ce financement.
  5. Voici quelques images issues de FaceDeBouc, trouvées sur le fil dédié aux Barbares de Lémurie (càd, le jeu de rôle Barbarians of Lemuria). Elles ont été réalisées par Stéphane Sabourin :
  6. Jeu de rôle Conan : lancement de la campagne Ulule le MARDI 17 MARS à 16H L'info en provenance de TricTrac Interview - Funforge (Conan Rpg en français)
  7. Tu as dû bien t'amuser pour compiler tout ça, mais c'est très intéressant comme démarche, au delà (et ça c'est déjà bien cool en-soi) des kits "prêts à l'emploi" livrés avec cette réflexion. Good Job 👍
  8. Du coup je remets à jour mon message qui date de quelques pages et concernant mon humble opinion sur le sujet : En préambule : Il est bien évident qu'une telle collection ne pourra pas plaire à tout le monde du fait des équipes différentes qui bossent sur chaque adaptation. Difficile d'obtenir seulement des chefs-d'oeuvre....,mais du coup, on peut être sûr qu'il n'y aura pas que des plantades non plus. Ce multi-traitement permet en tout cas un éclatement bienvenu de la vision "frazettienne" (ou encore "buscemaienne") à un moment ou Robert E. Howard et "son" Conan reviennent sur le devant de la scène. Et puis cette appropriation européenne n'est pas pour me déplaire non plus. Mon top 3 au moment présent de l'instant auquel je vous parle : - Bah oui, le meilleur tome, le voici..."La Fille du Géant du Gel". Le traitement de Recht dynamite littéralement tout ce qui a été fait auparavant sur cette histoire, même si son adaptation n'est pas littérale. Il a capté ce feeling qui fait des écrits de REH un truc si particulier et nous pond une oeuvre magistrale dotée d'une esthétique impressionnante. C'est violent et sensuel, cruel et fantastique, c'est...fichtre ! J'en perds mes mots, quelle claque ! - Pour "Au delà de la Rivière noire", pas de souci, c'est du solide. Une très, très bonne adaptation (surtout que je suis toujours exigeant sur celle-là, c'est ma nouvelle préférée de Conan) dont j'adore le trait (ha ces Pictes !), le découpage et la mise en couleur (ça c'est de la forêt). Un des meilleurs tomes de cette collection pour l'instant. - "Chimères de fer dans la clarté lunaire" - Je viens de le dire qqs lignes plus haut, excellent traitement de Virginie Austin pour une nouvelle qui ne fait pas habituellement partie du haut du panier de la production howardienne, comme quoi.... Deux vraies surprises : - En ce qui me concerne, j'étais très dubitatif sur le traitement graphique de Pierre Alary sur "La Reine de la Côte noire" et au final, il m'a mis sur le cul avec son incroyable sens du cadrage/découpage. Son style fonctionne carrément sur Conan et, du coup, son adaptation est très intéressante par rapport à ce qui a déjà été fait. Un tome que j'apprécie beaucoup et qui me semble novateur. - Le traitement de JaeKwang Park sur "Le Peuple du Cercle noir" que je trouve très bon, bien en rupture avec ce qui existait jusqu'à présent. Voilà une adaptation qui aurait méritée qqs pages de plus à mon goût. Une demi-surprise : - Je n'étais pas certain d'être emballé par le traitement de la nouvelle "Les Clous rouges" en me basant sur quelques visuels entraperçus, et finalement, tout comme pour "La Reine de la Côte noire" je me suis surpris à apprécier cette version, même si je ne suis pas fan du trait (surtout des personnages), alors qu'il y a pourtant qqs belles perspectives et tableaux dans la cité. Une demi-déception : - J'attendais beaucoup (peut-être trop !) du tandem Brugeas/Toulhoat dont je surkiffe depuis le début "Le Roy des Ribaud". Et leur vision du "Colosse noir" ne m'a, au final, pas complètement transporté. Il y a d'excellentes choses, dont les scènes de bataille (rien d'étonnant quant on connait certaines de leurs expérimentations sur Le Roy), mais il manque, à mon goût, un brin de folie à leur adaptation pour qu'elle me botte complètement le cul. Une vraie déception : - C'est sur l'adaptation de la "La Citadelle écarlate" que je suis le plus réservé pour l'instant. C'est pour moi le moins bon tome. Le moins bon graphiquement, le plus "plat" (comprendre le moins audacieux) et surtout, comme beaucoup l'ont déjà souligné, sa mise en couleur est d'un fade ! Elle est complètement ratée.
  9. Tu dois confondre avec Le Royaume des Mémères ?!
  10. Pas d'ambiguïté ! P. 7 du livret des Héros où est décrite la fiche de perso :
  11. Non, même pas ! REH a toujours fait de ses Pictes (des Âges thurien et hyborien ou de l'époque romaine) des êtres furtifs, trapus et noueux, mais de petite taille et à l’allure physique disgracieuse. Ils ont la peau mat (mais sont des hommes blancs) et les yeux noirs. Et comme dit plus haut, avec un particularisme pour les Pictes de l'Âge hyborien avec des caractéristiques physiques plus proches de celles traditionnellement associées aux populations indiennes d’Amérique du Nord. Mais tous ont un point commun demeurant, conformément à la vision de Robert E. Howard, des barbares vivant en dehors des frontières de la civilisation. Ceci dit, pour ceux qui manifestement s'interrogent et pour être plus précis que Matt John, Brule n'a pas exactement le physique attribué habituellement par REH aux Pictes : - Le Royaume des chimères : "C’était un guerrier aux hanches fines et au torse bombé, de taille moyenne, puissamment bâti et, comme tous ceux de sa race, mat de peau. Au milieu de ses traits résolus et immobiles, ses yeux insondables et hardis étaient posés sur le roi". Même chose pour Bran Mak Morn, même s'il semble en être pourtant plus proche : - Robert E. Howard : "Bran Mak Morn n'a pas changé au fil des ans ; il est exactement comme il est apparu dans mon esprit : un homme à l'allure féline, de taille moyenne, aux yeux noirs impénétrables, aux cheveux noirs et à la peau sombre". - Les Hommes des ténèbres : "Je distinguai vaguement un homme mince aux cheveux foncés, qui m'arrivait à peine aux épaules et qui pourtant semblait aussi souple et puissant qu'une panthère.[...]Tant dans son allure que dans ses traits, il ne ressemblait pas plus aux Pictes que moi, et pourtant il y avait en lui une certaine parenté évidente avec ces derniers."
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy