Jump to content

Pallantides

Members
  • Content Count

    763
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1,573 Excellent

My games

  • MB: Pantheon
    God Pledge
    Bundle Typhon
  • Conan
    Boite King
    Strech Goals
    Stygie
    Nordheim
    Khitai
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Les Hommes Noirs
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Pack de portes
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Démon de la Terre
    Pack aventure
    Dragon
    Yogah de Yag
    Xavier Colette Box
    Brom Box
    Paolo Parente Box
    Livre de Campagne

Recent Profile Visitors

1,996 profile views
  1. Roy Thomas a expliqué en plusieurs endroits les coulisses des débuts de Conan à la Marvel et Paul Sammon a bien synthétisé tout cela : En fait, la Marvel était à cette époque à le recherche de nouveaux superhéros. Le staff recevait (et lisait) des quantités de lettres de lecteurs leur demandant d'adapter des trucs comme Tarzan, John Carter, le Seigneur des Anneaux, Doc Savage ou encore Conan (qui est un vrai succès de publication en poche à la fin des année 60' avec les fameuses couvertures de Frazetta). Sur l'insistance des lecteurs, Thomas lit Conan, mais n'était pas connaisseur de ce genre de littérature (même s'il était au courant du phénomène Conan/Lancer). Puis il rédige un mémo à Martin Goodman (éditeur de Marvel Comics) avec le soutien de Stan Lee en recommandant d'acquérir les droits d'un des personnages d'heroic fantasy publiés à l'époque et en utilisant les éléments propres à ce genre (protagoniste musclé, monstres macabres, méchants perfides et jolies femmes...). Goodman trouva l'idée sympa mais ne débloqua qu'une somme ridicule pour la réalisation de chaque numéro....Thongor (nouvellement créé par Lin Carter et bénéficiant également de couvertures de Frazetta) fut le premier héros envisagé. Ce genre de personnage, mi-Conan mi-John Carter, convenait parfaitement et, effectivement, Stan Lee et Roy Thomas pensaient que les droits de Conan seraient hors budget. Et puis pour l'anecdote, Lee préférait le nom de Thongor, ou aurait même souhaité acquérir les droits de Kull, trouvant ces noms "plus puissants" que celui de Conan. La négociation pour les droits de Thongor s'est enlisée et Thomas est alors entré directement en contact avec Glenn Lord ( à l'époque le premier et le plus important chercheur et érudit sur la vie et les écrits de Howard). Lord pensa qu'une telle publication pourrait apporter à REH bien des nouveaux lecteurs et hop, un accord fut finalisé. Bien que déjà scénariste réputé de la Marvel, Thomas ne souhaitait pas être scénariste sur la série (il n'était pas fan de ce genre littéraire), mais comme il avait promis un peu plus d'argent à Lord que ce que la Marvel avait prévu, il n'a pas eu le choix et s'est donc mis aux scénarios pour payer la différence sur son propre salaire.... Avec le recul, il est marrant de penser que Conan doit sans doute le début de sa gloire en comics au fait que Goodman ne voulait pas dépenser (trop) de fric dans un truc dans le genre. Et finalement on se retrouve avec les droits de Conan (et non pas Thongor), Thomas au scénario et un inconnu au dessin (Barry Smith), mais embauché parce que justement...pas cher. On sait tous ce qui s'est produit ensuite !
  2. @Pahul Salut, Tu dépenses une gemme par figurine alliée que tu souhaites activer (ex : tu souhaites activer deux alliés, tu dépenses deux gemmes). - Chaque figurine alliée peut être activée une seule fois par tour. - Chaque figurine alliée fonctionne comme les unités de l'Overlord : elle peut effectuer à chaque activation un mouvement gratuit puis une attaque, obligatoirement dans cet ordre (sinon le mouvement gratuit est perdu). - Tu peux dépenser des gemmes supplémentaires pour les alliés : une gemme par mouvement supplémentaire (dans la limite du mouvement gratuit), une gemme pour effectuer une relance, ou encore une gemme par dé Orange de défense.
  3. KING-SIZE CONAN #1 : BAGARRES ET HÉMOGLOBINE POUR LA FIESTA DES 50 ANS DE CONAN EN COMICS
  4. Inspiré, oui. Plagieur, je ne crois pas et depuis le temps ça se saurait non ? eMaginarock Sens critique Film exposure
  5. @paulonium Tout d'abord, merci pour les compliments : sornettes, litanie, non-sens,..., j'apprécie. Je vais être direct : très sincèrement, je ne comprends rien à ton propos ! Et ta volonté d'ensevelir tout ça sous une tonne de liens n'arrange rien. - Si tu es là pour le plaisir de gloser, alors je te laisse te gargariser avec ton délire sur le sens du mot "vrai" ou de "cliché/image d’Epinal" puisque tu sembles bien être la seule personne que ça intéresse. Depuis le temps que je parle de Conan ou d’Howard, c’est bien la première fois qu’on me la fait celle là ! - Si tu viens m’expliquer que je ne sais pas ce qu’est une FanFiction, voire que je dénie le droit à Conan d’exister ailleurs que dans les écrits de Howard, alors tu te goures dans les grandes largeurs et n’a rien compris à mes propos ou mon échange avec Bawon Samdi. Et d'ailleurs aurais-je accepté de bosser pour Monolith si j'étais dans cet état d'esprit ? Tu dis : Et tu balances que je falsifie tes propos ! Et bien j’en ai autant à ton égard, car je suis désolé ce que tu dis n’est pas vrai. J’ai toujours séparé les malversations de De Camp & Co et les adaptations, et je n’ai jamais dénié le droit à ce personnage d’exister en dehors des textes de REH. Il est dommage que le site robert-e-howard.fr n’existe plus, tu aurais eu là-bas tout le loisir de t’en rendre compte tant j’ai beaucoup parlé de Conan sous ses nombreuses itérations (Bd, films, jeux, etc.) Tu y aurais également trouvé le Conan the Cimmerian short movie soit dit en passant. Par contre, ce que j’ai toujours pointé du doigt, c’est le fait que lorsque quelqu’un s’intéressait à une version de Conan issue d’une adaptation, il n’avait pas les moyens d’aller démêler le vrai du faux concernant le personnage original puisque les textes tels que conçus par Howard n’étaient pas disponible. Je ne comprends pas moi-même ce qu’il y a d’incompréhensible là-dedans ! Puisque c'était bien ça le sujet d'origine. Tiens j’en remets une couche en citant P. Louinet dans sa thèse à venir (une petite mise en bouche, car je ne peux pas décemment en dévoiler plus) : ---------------------------------------------------- - Tu affirmes que mes propos seraient dépassés de 25 ans et que "nous ne sommes pas en 1990" ! Mais LOL !!! La publication des textes originaux concernant Conan ne date que de 2002 (par Wandering Star Books au UK) et 2003 (par Del Rey Books aux USA). Et c’est bien à cette date que pour la première fois les textes sont publiés à partir des bases les plus pures et qu'ils sont présentés comme Howard voulait qu’ils le soient. Du coup, les adaptations de Conan, qu’elles se veuillent proches du texte ou pas, étaient avant cette date basées sur des textes vérolés. Et c’est bien en cela que je dis que le personnage tel que conçu par REH n’a eu que peu de temps pour exister tel que réellement pensé par son auteur….sauf à disposer des Weird Tales. ---------------------------------------------------- - Tu pointes un problème de chiffrage sur mon "Beaucoup de gens...". Oui beaucoup ! Dis moi comment tu chiffres ça toi, puisque en l’an 2000 et à ton avis combien de personnes dans le monde entier et connaissant le personnage de Conan ont eu accès au vrai Conan (oui, oui je le remets là), c’est à dire aux textes originaux de Howard (et donc tirés de ses tapuscrits) ? Des millions de gens connaissent les peintures de Frazetta, des millions connaissent les bd's Marvel (au moins les versions de Barry Smith, Buscema ou Kane), et des millions connaissent les films (au moins celui de Mulius)….et parmi eux, combien ont lu ce qui s’approchaient le plus de la vision de l’auteur (à part ses tapusctits non publiés à cette date) et donc les Weird Tales ? - qui je le rappelle ne contenaient pas tous les textes et étaient parfois tronqués. Même à la louche, on est sans doute sur un rapport d'au minimum 90/10 ! ---------------------------------------------------- Tu dis : C’est le coeur du problème et ce que je ne cesse de te répéter. Comment parler de "l’ossature howardienne" (pour reprendre ton expression), aussi bonne soit-t-elle puisque les caractérisations par d’autres médias ne reposaient pas sur les textes originaux ?! Désormais et depuis 2002, ce n'est plus la même chose. ---------------------------------------------------- En quoi la locution "Conan le Barbare" est-elle géniale et plus vendeuse que le Cimmérien, ou Conan tout simplement ? Tiens, à toi de me le prouver du coup ! Parce qu’en 1954, le 5ème volume de l’édition cartonnée de Gnome Press (déjà porteuse des caviardages de l’oeuvre par De Camp) porte ce titre et pourtant cette édition ne s’est pas bien vendue (on parle en milliers d’exemplaires). Inversement, les palettes de livres de poche vendues par Lancer Books (et là, on parle en millions d’exemplaires) l’ont été sans qu’une seule fois n’apparaisse cette appellation ! Et pour ton info, c’est Martin Greenberg fondateur de Gnome Press qui a lancé l’appellation de "Conan le Barbare", nom par lequel le personnage est encore aujourd’hui le plus connu alors que Howard ne l’a jamais appelé ainsi ! C’est également Greenberg qui va lancer la malheureuse mode des titres en "Conan le …" en intitulant le 1er volume de l’édition cartonnée éditée par Gnome Press (1950) "Conan le Conquérant" (il s’agissait en fait de la publication de la longue nouvelle intitulée "L’Heure du Dragon"), et soit dit en passant, drôle de titre puisque Conan n’est jamais présenté comme tel par son auteur. Ce gimmick ridicule des titres en "Conan le Trucmuche" sera repris par la suite et poussé jusqu’au confins du ridicule par l’édition Lancer, puis tous les pasticheurs et ce jusque dans les années 90.
  6. Marrant ça ! Tentatives de modélisation de la tronche de Conan d'après les dessins de John Buscema...
  7. Conan le Cimmérien : Le Dieu dans le Sarcophage - Scénario : Doug Headline / Dessin : Civiello Sortie initialement prévue le 18/11/2020 et repoussée au 13/01/2021 Du coup, petit récap' à l'heure où on se parle : - Tome suivant à paraître (le 12ème) - Xuthal la crépusculaire : Bec / Subic - Annoncés : Une sorcière viendra au monde : Istin / Montaigne / Hérenguel L'Heure du Dragon : Blondel / Sécher La Tour de l'éléphant : Etienne Le Roux / Thierry Ségur Le Phénix sur l'épée : Mautalent / Boidin - restant (éventuellement) à adapter : Le Maraudeur noir Le Diable d'airain La Vallée des femmes perdues Le Bassin de l'homme noir Les Dents de Gwahlur
  8. Oui, ce ne sont pas les cartes qui manquent sur le net, dont certaines essaient de répertorier à peu près tout ce qui existe, que ce soit de Howard ou pas.
  9. SI on veut être précis, la carte que tu affiches est la carte réalisée pour le JdR Conan OGL de Mongoose publishing. La carte publiée par Monolith pour le jeu est une variation de cette map (les droits sur cette map pouvant être réutilisés avec la licence accordée par Cabinet), mais débarrassée de toute référence dont Howard lui-même ne serait pas le créateur. Si vous faites gaffe, la carte se nomme d'ailleurs "Conan's World" et non pas "The World of Hyboria" comme celle de Mongoose. Puisque vous parlez du Khitaï et de Vendhya, ces deux pays sont bien cités.
  10. Les PJ prétirés, issus de la partie de démonstration filmée pendant la campagne, sont disponibles sur le site de BBE.
  11. Je confirme, je plussoie, je like ! C'est du super taf !
  12. Oyez les troglodytes : Une superbe aide de jeu réalisée par Incal Noir et disponible sur le forum de BBE : Résumé_règles_Würm2 Elle reprend l'essentiel des règles sous forme de tableaux et a été relue et corrigée par Manu Roudier himself.
  13. Ha oui tant mieux, parce que je dois bien avouer que ça ma fait mal aux...yeux !
  14. Ils reprenaient les titres de l'édition Lancer Books... Et pour l'appellation de "Conan le barbare", si elle a été popularisée par la bd de la Marvel, elle est apparue la première fois en 1954 lors de l'édition cartonnée de Gnome Press :
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy