Jump to content

Pallantides

Members
  • Content Count

    739
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1,524 Excellent

About Pallantides

My games

  • MB: Pantheon
    God Pledge
    Bundle Typhon
  • Conan
    Boite King
    Strech Goals
    Stygie
    Nordheim
    Khitai
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Les Hommes Noirs
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Pack de portes
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Démon de la Terre
    Pack aventure
    Dragon
    Yogah de Yag
    Xavier Colette Box
    Brom Box
    Paolo Parente Box
    Livre de Campagne

Recent Profile Visitors

1,725 profile views
  1. Salut les warriors, Après une tentative avortée chez Amazon TV, Conan revient chez Netflix Pour le meilleur ? hem...
  2. Alors selon moi, qu'est ce que l'image d'Epinal concernant Conan ? C'est l'amalgame d'informations écrites ou visuelles qui ne concernent pas le personnage original, mais qui sont fréquemment reprises ou citées pour le caractériser. Et comme énormément de gens connaissant Conan n'ont jamais lu les textes originaux, Conan est donc pour eux une sorte de "mash up" entres les images de Frazetta (mais qui n'est pas pour moi le plus responsable de cet état de fait), la Marvel, les jeux de rôle et l'archétype du barbare, et les films bien évidemment. Principalement et en vrac, le slip de fourrure (uniforme de super-héros attribué par la Marvel), le butor qui ânonne et dont la souplesse ressemble à celle d'un chêne autrichien (merci Schwarzy), le bourrin impitoyable qui ne jure que par le fait de pouvoir "Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes" (merci J. Milius), le gars décérébré qui se roule à poil dans la neige, combat sans armure et n'aime pas la civilisation (merci l'archétype du barbare dans les jeux de rôle), etc... Rien de tout cela n'est issu du personnage original, donc, oui, l'image d'Epinal c'est bien ce nouveau personnage dont la base est celle de REH, mais qui ne correspond pas à ses textes. Et je reviens sur Frazetta, car, comme l'a dit P. Sammon en son temps : Edit et pour l'anecdote, le visage de Conan est un mélange des trognes des acteurs Jack Palance et Charles Bronson. Beaucoup l'ont dit, Frazetta a su saisir l'atmosphère vénéneuse et viscérale des écrits de REH, sans oublier la touche érotique et il est, à mon avis, incontestable que les 8 peintures de Frazetta ont joué un rôle très important dans le succès des Lancer Books, même si c'est inquantifiable. Quant à cette histoire, je suis bien évidemment au courant : Il me parait cependant nécessaire d'aller au bout de l'histoire et de préciser tout d'abord que si ses illustrations sont si puissantes et impactantes c'est également parce qu'il y a mis tout son coeur. Frazetta est déjà un artiste connu à l'époque, mais pour Conan il reçoit des cachets bien supérieurs à ce qu'il touchait habituellement et en plus, Lancer lui permet de rester propriétaire de ses originaux. Pas étonnant qu'il ait mis "le paquet", comme le dirait ce grand philosophe du XXème siècle qu'est J.M. Bigard. Bref, si Frazetta s'est permis la citation que tu nous livres, c'est sans doute parce qu'à une époque, il a voulu prendre ses distances avec De Camp et Carter qui ont tenté de minimiser le rôle immense qu'il a joué dans le succès de la collection, insistant sur le fait que c'est bien le texte qui est le seul responsable de cette réussite. Du coup, remettons ta citation en perspective avec une autre citation de Frazetta issue de son site et qui entre en contradiction avec elle : Frazetta n'ayant jamais lu Howard ? Je n'y crois pas un instant. Edit : chacun est bien sûr libre de préférer le Conan de son choix (Films, BD ou textes de REH...), ne surinterprétez pas mes propos.
  3. Mais si, justement, Conan existe ! Il existe dans les nouvelles telles que conçues par REH. Alors là, je ne pige pas ? Frazetta a parfaitement capté l'essence sauvage et la nature violente du personnage et a largement contribué a sa notoriété, certes sur des bouquins aux textes caviardés, mais quand même...(combien se sont jetés sur les "Lancer Books" juste à cause de la couv' ? ...proportion qu'on ne connaitra jamais). Et les Lancer, même caviardés, ce sont plus de 10 millions de bouquins vendus. Ceci dit, cela reste "sa" représentation du personnage, forcément subjective comme toute tentative de donner corps à un personnage qui n'existe que dans des écrits. Par contre, penser que Sprague de Camp a sauvé de l'oubli le personnage de REH, serait une grave erreur, car d'autres souhaitaient déjà republier HOWARD dès cette époque (et il y avait déjà eu des republications partielles dans les années 50), parce que justement ses écrits sortent de l'ordinaire. Howard ne serait pas tombé dans l'oubli comme bien d'autres écrivains de pulp, parce qu'il se dégage quelque chose de ses écrits (et pas seulement Conan qui ne représente pas grand chose en volume dans son oeuvre). Si ce n'avait été De Camp, REH aurait été publié par quelqu'un d'autre....juste une question de temps. Alors certes aujourd'hui entre Frazetta, la Marvel ou les films, Conan ne sera pas oublié. Mais, perso, je n'ai aucun doute que même sans cela, il n'aurait pas été oublié. Quant à "l'image d'Epinal", fort heureusement la réhabilitation du personnage original va bon train depuis un dizaine d'années et gageons que cette dernière ne sera bientôt plus considérée que pour ce qu'elle est....à savoir une déformation du personnage d'origine.
  4. Incoming ! Le 23/09 chez vos dealers de bulles préférés...
  5. Salut les Souris-chauves, Je fais partie des gens qui furent bien emballés par la talentueuse direction artistique de Rafael Grassetti sur le jeu video God of War sur PS4. Le bougre s'est attaqué à Batman en s'inspirant de la série animée "Batman The Animated Series" et voilà le résultat : Batman vu par Raf Grassetti Et pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler de ce gars : Grassetti artstation
  6. Oui, triste nouvelle. Je réitère ici mon commentaire sur FdB : And the legendary team : Jean-Michel NICOLLET Patrice LOUINET François TRUCHAUD
  7. 04 novembre 2020 : Conan le Cimmérien : Le Dieu dans le Sarcophage - Scénario : Doug Headline / Dessin : Civiello Avec une image plus propre que celle figurant ci-dessus (version allemande). Et un nouveau Conan à venir en 2021... Conan le Cimmérien : Xuthal la Crépusculaire - Scénario : Christophe Bec / Dessin : Stevan Subic
  8. Kosmos dispose désormais d'un site internet totalement dédié. Que ce soit dit !
  9. @Olorin Désolé, j'avais pas vu - ou ne me souvenait plus - qu'elle figurait déjà par là....mais comme il ne parle pas que de BD, je me suis dit que cela pouvait intéresser pas mal de monde, car comme tu le soulignes, ce gars est vraiment cool. Il essaie toujours de répondre de manière intelligente et intéressante sans jamais être ni péremptoire, ni condescendant. Bref...qualité on vous dit.
  10. ...et forcément les gars comme nous écoutent ! Une interview pêchée sur le Youtube où AA parle de BD (la BD Kaamelott évidemment), mais également de jeu de rôle, d'inspiration, processus créatif, etc... Comme c'est Astier, forcement ça rime avec qualité.
  11. Un SG "upgrade miniatures" histoire de booster l'affaire sur les derniers jours :
  12. Je ne sais pas pour Civiello, mais pour Virginie Augustin cela a représenté deux ans de travail.
  13. C'est une habitude désormais, je remets à jour mon message d'origine concernant mon humble opinion sur le sujet au fur et à mesure des nouvelles publications : En préambule : Il est bien évident qu'une telle collection ne pourra pas plaire à tout le monde du fait des équipes différentes qui bossent sur chaque adaptation. Difficile d'obtenir seulement des chefs-d'oeuvre....,mais du coup, on peut être sûr qu'il n'y aura pas que des plantades non plus. Ce multi-traitement permet en tout cas un éclatement bienvenu de la vision "frazettienne" (ou encore "buscemaienne") à un moment ou Robert E. Howard et "son" Conan reviennent sur le devant de la scène. Et puis cette appropriation européenne n'est pas pour me déplaire non plus. Mon top 3 (sur les 9 tomes parus) au moment présent de l'instant auquel je vous parle : - Bah oui, le meilleur tome, le voici..."La Fille du Géant du Gel". Le traitement de Recht dynamite littéralement tout ce qui a été fait auparavant sur cette histoire, même si son adaptation n'est pas littérale. Il a capté ce feeling qui fait des écrits de REH un truc si particulier et nous pond une oeuvre magistrale dotée d'une esthétique impressionnante. C'est violent et sensuel, cruel et fantastique, c'est...fichtre ! J'en perds mes mots, quelle claque ! - Pour "Au delà de la Rivière noire", pas de souci, c'est du solide. Une très, très bonne adaptation (surtout que je suis toujours exigeant sur celle-là, c'est ma nouvelle préférée de Conan) dont j'adore le trait (ha ces Pictes !), le découpage et la mise en couleur (ça c'est de la forêt). Un des meilleurs tomes de cette collection pour l'instant et un Anthony Jean qui déboite de plus en plus au dessin ! - "Chimères de fer dans la clarté lunaire" - Alors là, on a droit à un excellent traitement de Virginie Austin pour une nouvelle qui ne fait pas habituellement partie du haut du panier de la production howardienne, comme quoi....Cadrage, découpage et mise en couleur sont impeccables dans un vrai respect du texte d'origine qui finalement se prête super bien à l'adaptation. J'aime vraiment beaucoup. Trois vraies surprises : - En ce qui me concerne, j'étais très dubitatif sur le traitement graphique de Pierre Alary sur "La Reine de la Côte noire" et au final, il m'a mis sur le cul avec son incroyable sens du cadrage/découpage. Son style fonctionne carrément sur Conan et, du coup, son adaptation est très intéressante par rapport à toput ce qui a déjà été fait. Un tome que j'apprécie beaucoup et qui me semble novateur. - Le traitement de JaeKwang Park sur "Le Peuple du Cercle noir" que je trouve très bon, bien en rupture avec ce qui existait jusqu'à présent - pour peu qu'on soit sensible à un trait "manga". Voilà une adaptation qui aurait mérité qqs pages de plus à mon goût pour restituer toute l'ampleur de la nouvelles et sa galerie de superbes seconds rôles. - Avec Gess, généralement c'est on aime ou on aime pas. Il n'y a guère de place pour l'entre-deux. Je ne suis pas un fan de son trait à la base, mais il m'a bien botté le derrière avec cette adaptation d'une nouvelle franchement pas terrible "Les Mangeurs d'Hommes de Zamboula", même si avec REH, il y a toujours quelques chose à sauver dans ses textes les plus médiocres (qui sont aussi souvent les plus commerciaux). C'est rythmé et visuellement impressionnant, les scènes d'action bien menées et la cité a un côté bien oppressant (accentué par le travail des couleurs monochromes). Par Crom, je suis charmé ! Une demi-surprise : - Je n'étais pas certain d'être emballé par le traitement de la nouvelle "Les Clous rouges" en me basant sur quelques visuels entraperçus, et finalement, tout comme pour "La Reine de la Côte noire" je me suis surpris à apprécier cette version, même si je ne suis pas fan du trait (surtout des personnages), alors qu'il y a pourtant qqs belles perspectives et tableaux dans la cité. Pour le coup, ce bon vieux Barry Smith conserve sa place sur le trône... Une demi-déception : - J'attendais beaucoup (peut-être trop !) du tandem Brugeas/Toulhoat dont je surkiffe depuis le début "Le Roy des Ribaud". Et leur vision du "Colosse noir" ne m'a, au final, pas complètement transporté. Il y a d'excellentes choses, dont les scènes de bataille (rien d'étonnant quant on connait certaines de leurs expérimentations sur Le Roy), mais il manque, à mon goût, un brin de folie à leur adaptation pour qu'elle me botte complètement le cul. Une vraie déception : - C'est sur l'adaptation de la "La Citadelle écarlate" que je suis le plus réservé pour l'instant. C'est pour moi le moins bon tome. Le moins bon graphiquement, le plus "plat" (comprendre le moins audacieux) et surtout, comme beaucoup l'ont déjà souligné, sa mise en couleur est d'un fade ! Elle est complètement ratée.
  14. Oaaah l'autre hé ! 😝 Tu m'as déjà rencontré...tu sais parfaitement que je ne suis qu'un fanboy.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy