Pallantides - The Overlord Jump to content

Pallantides

Members
  • Posts

    830
  • Joined

  • Last visited

My games

  • MB: Pantheon
    God Pledge
    Bundle Typhon
  • Conan
    Boite King
    Strech Goals
    Stygie
    Nordheim
    Khitai
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Les Hommes Noirs
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Pack de portes
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Démon de la Terre
    Pack aventure
    Dragon
    Yogah de Yag
    Xavier Colette Box
    Brom Box
    Paolo Parente Box
    Livre de Campagne

Recent Profile Visitors

2,565 profile views

Pallantides's Achievements

Proficient

Proficient (10/14)

  • Reacting Well Rare
  • Conversation Starter Rare
  • First Post Rare
  • Posting Machine Rare
  • Very Popular Rare

Recent Badges

1.9k

Reputation

  1. Patrice m'a confirmé son bon usage de la serpe cimmérienne lorsque la chose était encore en projet chez Bragelonne. N'ayant pas vu le produit fini de près (ou en grosse résolution), je ne sais pas ce qui a été retenu au final, mais la vue d'ensemble laisse effectivement présager qu'on est sur une map à la Howard, c'est à dire centrée sur les royaumes hyboriens, comme lui les avait dessinées. Les cartes originales de Howard, ainsi que l'essai "L'Âge hyborien", sont également reproduits dans la tome 1 de Conan "Conan le Cimmérien" publié à l'origine chez Brage', puis au Livre de Poche en VF.
  2. Conan le Cimmérien : L'Heure du Dragon - Scénario : Julien Blondel / Dessin : Valentin Sécher - repoussé au 01/12/2021. Conan le Cimmérien : Xuthal la Crépusculaire - Scénario : Christophe Bec / Dessin : Stevan Subic - annoncé le 12/01/2022.
  3. Oui, oui, je ne prétends pas le contraire et j'écoute des tas de trucs, c'était juste pour souligner que le "fonk" c'est pas ma "vibe"... Je pense que ce qui aide beaucoup ces prises, c'est qu'avant même la technique personnelle de chacun (pas irréprochable d'ailleurs...), on s'est toujours pris la tête à donf - dans le bon sens du terme - sur 2 trucs : le son et le temps. - Ces bandes ne rendront pas justice au son, mais sincèrement, on ne se pointait jamais en branchant le bordel comme ça venait et feu avec tous les potards dans le rouge ! Cela nous a d'ailleurs pris du temps, mais on a sans cesse peaufiner le truc jusqu'à obtenir une unité qui correspondait grosso-modo à ce qu'on avait en tête. Basse, batterie, mais surtout les guitares pour qu'elles sonnent presque pareil sans pour autant qu'on puisse les confondre, quand bien même elles devaient aligner des riffs identiques. Et cela s'entend d'ailleurs sur ces prises. Les deux gratteux avait des gros corps Marshall, utilisaient essentiellement des Gibson, même si je ne me souviens plus de ce qu'ils avaient en pré-amp et autres effets...Tout cela n'étant pas tant dans le but d'enregistrer que de jouer sur scène. - Pour le temps, on va dire que j'enfonce une porte ouverte, mais là c'était vraiment jusqu'à l'écoeurement, en se disant que même si on manquait de technique, jouer "carré et propre" serait toujours un avantage. Et du coup on bossait pour que tout soit carré, carré et encore carré : chaque riff, le moindre break ou changement de tempo...On décomposait tout et on bossait tout séparément avant de ré-assembler.....et on recommençait. Au final, même avec une sono moyenne ou une captation bancale, on arrivait à rester propre grâce à la cohérence de notre son et la cohésion de la zic'...et quand tu fais ce genre de musique (bruit pour beaucoup), ça fait clairement la diff avec d'autres groupes qui se posent moins ce genre de questions. Cela recoupe en tout cas ce que tu dis sur l'approche qu'avaient tes potes.
  4. Oui t'as loupé ca : Ton analyse sonne juste. On était, de toute façon, sous influence et tout était fait pour que le son et les compos sonnent dans la veine des groupes que tu cites, mais en essayant de varier et d'articuler les riffs (dans la limite de notre technique à l'époque) parce qu'on était autant fan de trucs hyper lourds que de trucs hyper rapides (du heavy jusqu'au death). Et, effectivement, tout le (peu) de fric qu'on avait passait dans le matos...
  5. Holala de patacaisse ! Bande de p'tits graisseux et de p'tites graisseuses !!! J'étais complètement passé à côté de ce fil (et de celui de Roolz du coup...). Bravo les gars et grosse nostalgie, car je me reconnais tout à fait dans le trip du Garage Band d'avant l'ère numérique alors que je martelais les fûts tel "Animal" du Electric Mayhem Band (les plus vieux sauront de qui je parle). Je viens squatter ici (si tu me le permets @razorspoon), parce que ça fleure bon le métal ! Ceci dit, total respect à @Roolz et ses enregistrements super pro, même si la musique funky ou fusion n'est pas forcément mon genre (sauf si rattrapée par le métal comme Mordred, Infectious Grooves, Mindfunk...), parce qu'effectivement, il y a 30 ans de ça pour réaliser des enregistrements de qualité, il fallait sortit la thune et direction un studio. Sinon quand t'avais 18 balais, pas un rond devant toi, mais avec beaucoup d'envie, une totale inconscience et pas trop de recul sur le monde de la musique, tu te démerdais pour faire ton truc dans ton coin en essayant (si possible ) de pas te faire entuber. Parce qu'entuber les musicos en France, ça a toujours été un sport national....ceci dit, je ne suis plus trop versé là dedans, du coup les choses ont peut être évoluées positivement. Mais foin de balivernes et autres billevesées, on était jeune, on était fou, on vivait dangereusement (quand je repense à nos week-end, je me dis que je n'y survivrais pas aujourd'hui) et avec du matos emprunté à droite à gauche, un coup de pouce de potes bossant dans le milieu du son, tu faisais tes propres prises et mix. Et à l'arrivée, ...ahem, bonjour le travail !!! Bref, voici un peu de mon binz de l'époque (tout début '90) enregistré "live en studio" comme on dit sans les relents de bière et de sueur. Seuls les soli et les voix ont été posés à posteriori. C'est récupéré de bandes qui ont un peu morflé et rien n'a été nettoyé et/ou retouché. Si la batterie a du mal à sortir de la mêlée c'est parce qu'on avait pas assez de pistes pour tout capter (du coup hormis caisse claire et grosses caisses, c'est une captation globale pour le reste des fûts et les cymbales). Pour le reste c’est du métal orienté heavy/thrash avec chant grunt et tempi très variés, car non, nous ne passions pas notre temps à n’envoyer que des missiles à 200 bpm ou plus. Âmes sensibles et puristes du son, vous êtes priés de vous abstenir. Pour les autres c'est jouable, si vous n'êtes pas dérangés par les turpitudes de gamins énervés, mais qui au moins ne martyrisaient que des instruments et pas leur prochain... Pour ce morceau, intitulé Alone in The Dark, c’est du tempo lent et je ne me souviens plus de la source d'inspi...(mais on était avant le jeu vidéo pour ceux qui se poseraient la question et le groupe Testament avait déjà un morceau intitulé comme ça sur son 1er album). 01 Alone In The Dark.mp3 Pour celui-là, on est sur du mid-tempo et je me souviens que l'inspi venait de l'excellent bouquin d'Edward Bunker intitulé, justement, No Beast So Fierce. 02 No Beast So Fierce.mp3
  6. Jouons un peu... En ce qui me concerne ça donne : "Docteur Poivrot" et vous ?
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy