Jump to content
Sign in to follow this  
razorspoon

Quoi ma gueule? Ou comment aborder la peinture d'un visage.

Recommended Posts

Je l'avais promis depuis un mois ou, deux, et bien la voici, ma petite recette pour les visages! ;)

 

Le visage, c’est un point focal essentiel de toutes les figurines, sans exception (ou si peu), la grande difficulté est de rendre un minimum d’expression, afin de rester crédible, sans forcément atteindre des sommets de précision (du moins pour les plus petites échelles).

De toute façon, la peinture d’un visage est un incontournable dans la peinture de figurines !

 

Tou d'abord,  le choix des teintes. J’ai choisi comme base générale, le ton chair LB, mais je dispose d’une palette assez large de carnations. Pour les peaux les plus sombre, j’attaque les à plats avec de la terre de sienne naturelle, plus rarement avec de la terre d’ombre. J’ai également des tonalités alternatives, plus rouges (ratskin flesh GW) ou plus « ternes » (kislev flesh GW) ou des tonalités de peau « spéciales » (dans les violets avec warfiend grey GW, slaanesh grey GW ou le vert podork maison) pour les peaux « de monstre ».

 

teinte10.jpg

 

Les photos qui vont suivre sont en mode hyper macro, dans une optique pédagogique. Comprendre par là, que ce qui prime, c’est la lisibilité des coups de pinceaux, plus que l’absolue précision du tracé (je suis de toute façon assez loin d’être le meilleur peintre du monde, donc je compense au mieux mes carences techniques en jouant sur la perspective, l’échelle, et les gros contrastes ;))

 

Donc, dans un premier temps, je vais aborder la peinture « rapide », en 4 étapes, d’un visage. Une méthode applicable à la totalité des figurines, et particulièrement adaptée à la peinture de masse. Dans un second temps, je vais approfondir la méthode, en donnant un niveau de détail supérieur, ce qui sera plus adapté à la peinture d’un personnage principal.

 

Je commence donc par passer plusieurs couches (au minimum 2, 4 pour un personnage unique ou sur les grandes tailles) de ton chair LB, afin d’obtenir un à plat de départ « solide ». Une fois sèche, je passe un lavis de reickland fleshshade GW. L’application du lavis est relativement abondante, mais j’apporte un soin particulier lors du passage du pinceau afin de bien mettre en valeur le travail du sculpteur. Je reprends ensuite ma teinte de base, que je dilue jusqu’à obtenir une texture proche du glacis. Là, je marque les reliefs (nez, ailes du nez, arcades, front, pommettes, joues, menton et maxillaire inférieur). Et pour l’étape finale, j’éclaircie ma teinte de base avec de blanc de titane LB, et je dépose des touches sur la pointe et l’arrête du nez, les ailes, les pommettes, les arcades et le front, je délimite également le menton et le maxillaire.

 

5943f7f578e40_visageConanAtons(1).thumb.JPG.529a0f14beef27562a447eea7a401b19.JPG

 

Pour illustrer mon exemple, j’ai choisi la figurine de Conan Général, pour le jeu Conan de Monolith édition. Je trouve que c’est un très beau visage pour une échelle en 30. Elle propose une expression très intéressante.

 

Voici plusieurs exemples de visages peints avec cette méthode. J’ai particulièrement travaillé le tirage de ma peinture. Il m’arrive même de diluer ma teinte de base en glacis est de gérer les éclaircissements uniquement par transparence, avec la superposition de couches successive de ton chair.

 

5943f81521d77_visagestabletopexemples(1).thumb.JPG.9ef131da823cfe7437fc53b5d6515641.JPG

 

Et deux exemples avec les détails en plus.

 

5943f838255ed_visageConanAtons(3).thumb.JPG.10f0cef92b91d1c16c22c9c56eae1d33.JPGVisagearcher.thumb.JPG.f3e8fe86e13900399269a5dbc1b565c3.JPG

 

Tiens, c'est encore Conan! ;)

 

 

Maintenant, pour la réalisation d’un personnage particulier, approfondissons la méthode. J’utilise pour mon exemple un visage issu d’une grappe de Space Wolf Citadel.

Au départ c’est toujours la même chose, 2 à 4 couches de ton chair LB en à plat de base, avec une peinture plutôt diluées. En principe, dans la grande majorité des cas 2 couches sont suffisantes. La première remplie les creux, la seconde unifie l’à plat.

 

5943f85f50175_pasapasvisages(3).JPG.89930215b2bfe07dee8a78badf99aefe.JPG

 

Une fois mon à plat de départ totalement sec, j’attaque l’ombrage avec du reikland flesh shade. Pour un meilleur contrôle de mon premier lavis, je le dilue légèrement, soit avec une goutte d’eau déminéralisée, soit avec une goutte de flow aid Liquitex (et souvent avec un mélange des deux, au dixiéme). Cet première couche d’ombrage délimite les volumes et marque les creux. J’ajoute ensuite une teinte profonde (ici du brun van dyck Amsterdam, mais la terre d’ombre brulée LB, le rhinox hide GW, ou même de l’agrax earthshade GW fonctionnent très bien à cette étape) à mon lavis, et je le passe le plus précisément possible autour du nez, dans les orbites, autour de la bouche, et sur le front, afin de marquer les lignes les plus profondes du visage, et de révéler l’expression générale. Pour terminer, je redessine les lignes du visage avec ma teinte de départ (ton chair LB).

 

5943f872b8e4a_pasapasvisagesombrage.thumb.jpg.8cfe61de965ecda5038d26f8da29076a.jpg

 

Pour les éclaircissements, comme précédemment, je dilue mon ton chair LB afin d’obtenir quasiment un glacis. Je repasse les lignes que j’ai redessiné à l’étape précédente (nez, front, arcades, pommettes, bouche, menton et maxillaires) afin d’affiner au mieux mon dégradé. J’éclaircie ensuite ma teinte avec du blanc et je dépose des touches sur l’arrête du nez, les arcades, les rides du front, les pommettes les lèvres et le menton. On peu ensuite éclaircir encore la teinte et accentuer le dégrader avec des touches peinture encore plus fines, afin de contraster encore les reliefs. Pour finir, je réalise les détails (yeux, dents, cheveux…) et voilà un visage plutôt expressif !

 

5943f87e4bb5f_pasapasvisageseclaircis.thumb.jpg.eba44c64b86e298fa9642a045d41128f.jpg

 

Par la suite, on peut décider de donner plus de tempérament au visage, en joutant des rougeurs (qui exprimeront une émotion, des tuméfactions, un essoufflement,..) ou une pilosité, afin de renforcer le caractére du personnage.

Je choisi de présenter la réalisation d’un barbe de 3 jours.

 

Pour cela je délaye un peu de nuln oil GW dans ma teinte de base jusqu’à obtenir un glacis de « chair grisé », puis je l’applique sur le menton les joues et sous le nez. Ensuite, je redessine les contours de la bouche et du menton avec un mélange de ton chair et de blanc titane LB. Le résultat est à la fois assez discret et plutôt parlant.

 

barbeglacis.thumb.jpg.992ea9ea10de5e7ef561882aa829e477.jpg

 

Comme exemple supplémentaire, le visage de ma vieille version de Leman Russ, fraichement repeint.

 

5944034f16a64_Russvisage(1).thumb.JPG.48811969215109a1021f8648cd3a665a.JPG

 

Et quelques visages pour Zombicide.

 

5943f89100997_exemplesvisagesmedgrade(2).thumb.JPG.4d5839e8b6a4c18e36e2094257ede017.JPG5943f8940cf26_exemplesvisagesmedgrade(1).thumb.JPG.6ef99a8cc2c6e6d0473be72338cfa1ab.JPG

 

Voilà pour les visages humains. Je vais plancher sur des têtes de monstre pour la rentrée de septembre.

 

 

 

  • Like 13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très sympa ton tuto !

c'est vrai que c'est toujours une moment délicat quand on s'attaque au visage d'une figurine (et je vois que je suis pas à côté de la plaque dans ma façon de faire xD)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui sympa. Merci pour le partage. 

Après ça se fait pas trop mal quand le visage est bien sculpté, mais c'est plus dur sur un visage sans relief. Ceci dit, tu donnes les clés pour y arriver (mais ça demande de l'entraînement!!!). 

 

Bravo en tout cas, tes visages sont super chouettes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce post ! Très intéressant !

 

Par contre, tu pourras nous donner quelques détails en plus sur ta manière de faire les yeux ?

 

Ça reste,ma hantise, et je me retrouve à retoucher encore et encore, quand j'arrive à un résultat potable j'ai l'impression que c'est juste un coup de bol... :cp_precis:

 

Je suis preneur de détails sur le pinceau et la dilution de la peinture à utiliser. J'ai beaucoup de mal à gérer ces paramètres et je maitrise très mal le dépôt de peinture sur les pupilles !

 

Merci encore !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les yeux, c'est toujours le passage sensible, je les gardes invariablement pour la fin.

 

Le départ est toujours le même: peindre l'oeil en noir. Après il y à deux écoles:

 - soit il faut peindre une surface blanche, à la manière d'un dégradé, sur la base noire, afin de simuler l'oeil entouré des cils, puis ajouter en suite la pupille (de la coleur que l'on souhaite). c'est cette méthode que j'utilise le plus souvent.

 - soit il faut peindre avec du blanc 2 petits triangles sur la surface peinte en noir, afin de délimiter à la fois le tour de l'oeil et la pupille.

 

à noter que, lors de la réalisation des yeux, je gardes toujours à portée de main un pinceau sec qui me sert à "laver" la peinture quand je fais des loupés. Et je l'utilise assez régulièrement! O.o

 

Pour le pinceau, tous les visages que tu vois ici ont été réalisés avec un pinceau traceur (poils long 15 à 18 mm) en 0

 

Pour la dilution, j'utilise une peinture aseez peu diluée, sauf pour des regards particuliers où il faut reteinter les pupilles ou passer un certain nombre de filtres pour donner de l'éclats ou de la profondeur. mais à cette échelle, c'est plutôt ardu à réaliser!

 

l'échelle 30 ne se prête par spécifiquement à la peinture des yeux. personnellement, je trouve que les grandes tailles (70 et plus) sont bien plus adaptée. Si tu regarde, en début de mon post, je résente des figurine, dont les yeux ne sont qu'un ombrage. pour la peinture "de masse" suggerer les yeux paur un ombrage peut être suffisant, et évite pas mal de prise de t^te.

Edited by razorspoon
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tuto est super :) je vais suivre ces étapes pour le visage d'afari

 

Perso pour le fond de l'œil, je le passe au lavis de noir plutôt qu'une peinture noire, c'est plus simple à rattraper quand le pinceau dérape (c'est toujours de la faute du pinceau)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ami Darren Latham avait publié ce chouette tuto. A la demande de GW, il devait fermer sa chaine, mais au final elle est encore là.

Enjoy.

Monsieur ....

 

Madame ...

 

 

 

Merci @Barbi d'avoir relancé le sujet, je n'avais pas vu ce topic :) 

Edited by Renand
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne saurais trop vous recommander la chaine Patreon de Dimitri https://www.patreon.com/Dim69/.

Vous y trouverez 3 tutos "exclusifs" sur la peau dont 2 dédiés aux visages. Masculins d'un coté, féminins de l'autre.

 

C'est en français, et le contenu est vraiment top.

Sa chaine Youtube est quant à elle ici https://www.youtube.com/channel/UC8B8WMy0pfSHHw38pLfCdxA/videos

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy