Jump to content

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Leduendas a dit :

 Vu comme ça l'unité est hyper sensible a l'attaque de zone, donc prévoir un zoneur en face et voila. 

Bah, justement... pas si sûr...

Attaque de zone : "L'attaquant choisit une unité cible [...] et résout l'attaque contre cette cible de la même manière que pour une attaque normale"

De ce que je lis, si on cible les Grées... on a -2 dés à l'attaque quand-même (oeil des Grées).

 

Première question : -2 pour toutes les attaques de l'attaque de zone ou juste contre les Grées (je pense que c'est juste contre elles - mais je n'ai pas de preuve)

Deuxième question : si on a un monstre avec elles... On paie un AdG pour toute l'attaque de zone ou alors juste pour l'attaque qui cible ce monstre (avec possibilité donc d'attaquer les autres unités de la zone sans payer d'AdG) ?

 

Je ne sais pas si ça a été FAQé quelque part. Invocation du @kpitaine-crochet

Share this post


Link to post
Share on other sites

NOuvelle partie aujourd'hui sur le labyrinthe de Minos en travers. Il a beaucoup d'unité avec escalade, mais ça ne m'a pas empêché de gagner aux omphalos. Il a plutôt bien joué, mais pas de bol du tout aux dés : énormément de dés blancs sur le deuxième assaut ce qui l'a clairement pénalisé. Toutes mes unités étaient sérieusement amochées  en fin de partie et c'est au final Atalante qui m'a sauvé la mise. Je pense qu'il a effectivement un déficit de mobilité mais que ça n'a rien d'insurmontable non plus.

 

On a tous les deux découvert la carte qui a beaucoup plus de zones que les autres. Encore une fois, je trouve le gameplay très différent des deux autres (styx et olympe). On va sûrement rejouer dessus pour mieux maîtriser la carte et peut-être un peu de changement d'unités pour commencer à renouveler notre pool.

 

Edit : par rapport aux posts précédents, j'ai l'impression qu'il y a deux écoles : ceux qui ne font pas de modification pour pousser leurs enfants à se surpasser au prix de beaucoup d'échecs (mais d'une plus grosse satisfaction au bout en cas de victoire) et ceux qui cherchent à avoir un équilibre en terme de statistique de victoire (clan dont je fais partie même si à la relecture des résultats, le déséquilibre reste là). C'est assez rigolo de voir les deux approches.

 

Personnellement, j'ai adopté la deuxième stratégie pour garder un challenge intellectuel élevé de mon côté et du fun pour lui. Mais d'un autre côté, malgré des statistiques de victoire encore nettement plus élevées de mon côté, je pense ne pas augmenter trop le déséquilibre car je le sens quand même à chaque fois dans la course (et très autonome en terme de stratégie même si je continuer à lui expliquer les différentes options avec les choix possibles). Plus ça va, plus je pense qu'il ne tire pas suffisamment profit de ses cartes art de la guerre en piochant spécifiquement des cartes dans son deck plutôt que deux quitte à ne pas avoir exactement ce qu'il cherche.

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Eolindel a dit :

Plus ça va, plus je pense qu'il ne tire pas suffisamment profit de ses cartes art de la guerre en piochant spécifiquement des cartes dans son deck plutôt que deux quitte à ne pas avoir exactement ce qu'il cherche.

Je pense qu'il suit le fil de sa stratégie (j'ai besoin de telle unité puis celle-ci,... Donc il me faut cette carte activation que je n'ai pas en main), sans réfléchir à une autre possibilité (inverser l'ordre d'activation dans sa stratégie). Il manque un peu d'adaptabilité.

Les deux manoeuvres sont utiles dans des cas différents, selon le nombre de possibilités d'activations et le contenu de sa main.

 

Suggestion d'entraînement : limiter le nombre de fois (3 ou 4) où il peut choisir la carte de sa pioche (ne pas l'interdire pour ne pas le braquer). Et pour qu'il accepte plus facilement, tu devras te mettre toi aussi une contrainte ou lui donner un autre avantage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, victoire 4/3 pour moi. Il n'a pas collecté une omphalos et ça m'a permis de lui chiper et l'apporter à Perséphone à l'autre bout du plateau avec le gryphon. J'ai pris le parti de lui blesser python rapidement pour éviter qu'il m'empêche de collecter. Atalante a bien joué son rôle de collecteuse rapide et Campé m'a permis d'affaiblir significativement python avant de continuer avec le Gryphon pour qu'il ne bloque plus la collecte. Le gros des combats a eu lieu en haut et j'ai attendu le déploiement d'Héraclès pour  déployer Perséphone sur le demi plateau opposé.

 

Il a globalement pas mal joué (campé est morte, il a bien utilisé Heracles, absorbé des omphalos), mais sa petite erreur stratégique lui a coûté la partie. Gryphon et son pouvoir d'unité volante est super pratique sur cette carte pour faire la navette haut/bas : en un coup j'étais quasi sur Perséphone et hors de portée de ses unités.

 

J'ai appliqué la variante proposée par Shika en le limitant à 4 possibilités sur la partie de faire la manœuvre pour piocher une carte dans son deck sur la partie. Sans le restreindre, ça l'a incité à l'utiliser moins souvent.

 

On a déjà pris le temps de faire nos équipes pour la prochaine partie, ce sera :

- Hermès, Orion, Orphée, Achille, Satyres, Egisthe pour lui

- Artémis, Minotaure(pour le jouer sur le labyrinthe de Minos :) ), Jason, Hoplites et Lycaon pour moi. 

IMG_20200529_153850.jpg

IMG_20200529_160046.jpg

IMG_20200529_160259.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Eolindel a dit :

J'ai appliqué la variante proposée par Shika en le limitant à 4 possibilités sur la partie de faire la manœuvre pour piocher une carte dans son deck sur la partie. Sans le restreindre, ça l'a incité à l'utiliser moins souvent.

C'est bien ce que je souhaitais obtenir 😉

Alors, qu'en as-tu pensé ? Est ce que ses choix étaient faits à bon escient ? Et ton fils ?

Il y a 16 heures, Eolindel a dit :

On a déjà pris le temps de faire nos équipes pour la prochaine partie, ce sera :

- Hermès, Orion, Orphée, Achille, Satyres, Egisthe pour lui

- Artémis, Minotaure(pour le jouer sur le labyrinthe de Minos :) ), Jason, Hoplites et Lycaon pour moi. 

Je ne suis pas sûr que ce soit des bons choix. Hermès ne me semble pas facile à jouer et Artémis est assez forte.

Attention aussi, normalement les Satyres ne sont utilisables qu'avec Pan (ça encore c'est pas trop grave) et Artémis vient avec ses chiens (là c'est plus embêtant, elle a un pouvoir qui n'est actif que lorsqu'ils sont sur le plateau).

 

Et merci pour ces compte-rendus réguliers, j'adore suivre votre progression.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Shika a dit :

C'est bien ce que je souhaitais obtenir 😉

Alors, qu'en as-tu pensé ? Est ce que ses choix étaient faits à bon escient ? Et ton fils ?

Ça ne l'a pas plus dérangé que ça et ça lui a permis de voir qu'il pouvait avoir directement la bonne carte plus une autre. Donc c'est plutôt pas mal pour inciter. Après, c'est clair que c'est purement pour l'apprentissage. Car la pioche spécifique, perso, je m'en sert surtout pour piocher spécifiquement mon dieu sur la deuxième pioche et pouvoir absorber de l'omphalos à gogo. (ou dans la nécessité absolue). Ta remarque précédente était tout à fait pertinente et c'est pour ça que j'ai décidé de l'appliquer. Là, ça le force à un peu plus de souplesse dans sa stratégie et c'est très bien à ce stade de son apprentissage.

 

il y a une heure, Shika a dit :

Je ne suis pas sûr que ce soit des bons choix. Hermès ne me semble pas facile à jouer et Artémis est assez forte.

Attention aussi, normalement les Satyres ne sont utilisables qu'avec Pan (ça encore c'est pas trop grave) et Artémis vient avec ses chiens (là c'est plus embêtant, elle a un pouvoir qui n'est actif que lorsqu'ils sont sur le plateau).

C'est à voir, Hermès et sa grosse mobilité sur un plateau avec autant de zones que le labyrinthe, ça me semble intéressant à jouer, on verra. Pour Artémis, on va voir, mais effectivement, c'est un dieu assez fort sur cette carte. Mais bon, vu les handicaps que je me met, je ne sais pas trop ce que ça va donner au global. Pour les satyres, merci de me l'avoir précisé, on verra ce qu'il en dit. Sur le principe, ça me va qu'il les prenne. 

 

Pour les compos, il regarde un peu ce qui lui plaît, je lui montre un peu les points forts et faibles de son équipe et après on fait des petits ajustements en fonction de ce qui lui plaît ou pas et de ce qu'on voit en partie et en situation.

 

il y a une heure, Shika a dit :

Et merci pour ces compte-rendus réguliers, j'adore suivre votre progression.

Merci, j'avoue que c'est agréable de laisser un trace sur le forum de l'apprentissage commun et d'avoir des retours comme le tien. Clairement, notre partie de MB:P fait maintenant partie des moments qu'on attend impatiemment tous les deux dans la journée et faire un petit compte-rendu est sympa car ça force à faire un débriefing et une réflexion sur la partie qu'on vient de jouer. (Même si ma femme est un peu gavée des discussions sur les talents et pouvoirs des unités de MB:P ainsi que des discussions « mythologie grecque » au repas :) ).

Edited by Eolindel
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Partie du jour, victoire pour moi au dieu mais il avait 3 omphalos absorbées et moi zéro.

 

Au début, les troupes se massent en haut et Lycaon en bas. Pour éviter toute tentative de victoire aux Omphalos, Orion et Egisthe viennent attaquer l'homme loup et l'éliminent en deux coup de cuillère à pot. Artémis en profite pour commencer à canarder Hermès. Il se replie et Orphée en profite pour chanter ses sérénades à la belle et à Jason. Pour éviter que la déesse se pâme devant l'artiste, tout le monde attaque l'homme à la lyre et finit par en venir à bout. Orion arrive pour s'attaquer à la déesse et le minotaure profite de sa position dominante pour continuer à blesser Hermès qui est en zone rouge mais survit grâce à l’absorption des omphalos. Les hoplites participent à l'attaque depuis le surplomb et Artémis achève le dieu messager depuis son poste d'observation.

 

Une bonne partie ou il a mal placé Hermès, ce qui a permis au Minotaure de le blesser alors que s'il avait bougé avant, son dieu aurait été à l'abri et la puissance de frappe d'Orion lui aurait permis d'inverser la vapeur. Les satyres n'ont même pas été déployés et il a manqué de gardiens. Du coup, on changera peut-être pour mettre les gardiens des enfers ou une autre troupe. 

 

Orion est vraiment balèze Lycaon a été massacré vraiment rapidement. Et Orphée est une vraie plaie, la prochaine fois, je m'en occuperais sûrement plus rapidement pour éviter qu'il me pourrisse autant la vie. J'ai épuisé ma pioche très vite, ce qui l'a empêché de trop user caducée qu'il a encore trop peu utilisé je pense. De mon côté avoir les hoplites et artémis qui tirent est bien pratique. Et il y a un gros déséquilibre de cartes art de la guerre, 11 pour lui contre 5 ou 6 pout moi (le bonus aggravant le déficit). Il veut jouer sur ruines de l'Olympe la prochaine fois.

 

EDIT : pour les troupes, on met en général les unités sur leur carte sauf une pour éviter d'avoir une carte surchargée et on enlève au fur et à mesure de la carte pour les points de vie.

IMG_20200530_174745.jpg

IMG_20200530_181513.jpg

IMG_20200530_182443.jpg

IMG_20200530_182428.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve également qu'Hermès est difficile à jouer. A part sa mobilité et ses 5 cartes d'activation, il est plutôt faible (attaque neurasthénique, défense moyenne) et son pouvoir Caducée est assez difficile à placer efficacement. Bref, un dieu pour joueur expérimenté à mon avis. On a tendance a le faire courir partout pour qu'il ramasse des omphalos mais de ce fait, on l'expose et il prend souvent cher. Il me semble qu'il a mourru dans beaucoup de parties où je l'ai joué ou vu jouer.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, quand tu utilises ce dieux, tu as intérêt à avoir des unités qui vont bloquer les unités adverses. En ce qui me concerne, j'ai plutôt un dieu statique et des unités très mouvantes pour aller chercher les omphalos et les ramener. L'inverse d'Hermès, mais qui correspondent aux pouvoir d'Artémis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle partie, on s'est rendu compte qu'Orion valait en fait 4 PR au lieu de 3 (vu sur decksforge) et j'avais oublié 1PR quelque part, donc en fait la dernière partie était à +4 PR +2AdG. Et comme on a vu le souci pour Orion un peu tard, celle-ci était à +3 PR +2 AdG. Du coup Hermès -> Pan pour lui et Jason -> Heracles pour moi. 

 

Un déploiement rapide et trois omphalos rapidement collectées pour le clan d'Artémis qui utilise sa belle vélocité. En face, c'est plus attentiste mais menaçant avec Egisthe qui tente de prendre Héraclès par surprise, malheureusement pour lui, il est chaleureusement reçu par le héros aux douze travaux qui le blesse sérieusement et le rend inopérant sur une cas excentrée. Première menace sérieuse éliminée. Le minotaure se place pour collecter une autre Omphalos, mais Pan utilise ses talents de grimpeur hors-pair pour lui faire des blessures sérieuses alors que Lycaon aussi s'est fait sérieusement blessé par des argonautes en verve. Tout le monde se replie pour faire bloc mais sans s'amasser de peur de paniquer face au dieu flûtiste. Orphée approche et entonne quelques notes suffisantes pour mettre une chape de plomb sur ses adversaires. La menace étant trop prégnante, Héraclès puis aphrodite l'expédient ad patres (ou plutôt voir Chiron). Mais la déesse fait un mauvais choix en se plaçant avec le minotaure pour absorber l'omphalos Orion en profite pour la bloquer et lui asséner des coups de boutoir puissant. La zone est saturée et son talent de bloqueur piège la chasseresse qui se fait subitement attaquer de toute part sans possibilité de se protéger avec les hoplites. Elle finit donc par succomber sous les coups d'un Achille dominateur qui sonne la fin de la partie pour la déesse à l'arc. 

 

Clairement, un mauvais placement qui m'a trop exposé et l'écart de 3 PR s'est bien fait ressentir sur cette partie. Il a eu de bons jets qui m'ont rapidement mis en difficulté avec le minotaure et Lycaon qui étaient quasi hors-jeu dès la moitié du premier tour de deck. Il n'a eu des cartes Orion que très tard ce qui lui a permis de le placer hyper opportunément et de l'activer plein de fois rapidement et donc de faire très (très) mal. Mon mauvais placement était justement dicté par le Minotaure qui n'avait plus qu'un PV et je ne voulais pas trop perdre les omphalos. Orion est super puissant avec son gros déplacement et la menace de Pan et son attaque panique rajoute des grosses contraintes sur le bloc défensif.

 

Du coup, la prochaine partie, il est parti pour remplacer Orion par Diomède. Avoir un tueur de dieu et un tueur de Héros en plus de la peste Orphée risque de me faire tourner en bourrique. Il va falloir que je peaufine ma stratégie. 

 

En tout cas, une bonne partie de sa part et il a bien su profiter de mon erreur stratégique. Il est effectivement bien plus économe en pioche de carte particulière et du coup ça lui fait faire des coups plus difficilement prévisibles.

IMG_20200602_173451_1.jpg

IMG_20200602_175556.jpg

IMG_20200602_175956.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle partie aujourd'hui, hier je me suis trompé : il remplace Achille par Diomède, j'ai donc face à moi tour à tour un tueur de dieu, un tueur de monstre et un tueur de héros. Facile.

 

Pour commencer, l'équipe d'Artémis fait un déploiement prudent mais Egisthe vient rapidement au contact pour blesser Atalante, la coéquipière de Jason esquive mais il y perd des plumes lorsque Héraclès se rappelle à son bon souvenir. Artémis s'occupe du coup de grâce à bonne distance.

 

Pendant ce temps, Diomède et Orion s'approchent de la déesse et le Minotaure fait une charge un peu précipitée qui n'a pas beaucoup d'effets. Orphée s'en mêle pour charmer Héraclès qui se retrouve bloqué, puis c'est au tour d'Artémis (par deux fois). Pendant ce temps là, Orion meurt sous les coups du minotaure et d'Héraclès, puis c'est au tour d'Orphée décidément bien embêtant, Diomède est pour sa part bloqué par Héraclès avec les argonautes ce qui protège la déesse. Pan en profite alors pour faire paniquer les hoplites et Artémis à tour de bras. Elle finit par succomber sous la terreur du dieu flutiste.

 

Une partie tendue et super où je réussit à lui éliminer 3 unités mais où j'ai cruellement manqué de cartes art de la guerre. J'ai été bloqué par ça sur toute la fin (moitié de la première pioche et jusqu'à la fin) car Orphée m'avait posé deux jetons sur Artémis et un sur Héraclès (du coup, pas de rappel des troupes, et pas de possibilité d'activation pour la déesse). Il a aussi très bien joué Pan et Panique qui est super pour finir un Dieu comme il l'a fait depuis l'autre bout du plateau (malgré le bonus défensif des arbres - pour nous, c'est une attaque à portée). ET pour parachever le tout, il a fait des beaux jets de dés qui m'ont bien fait mal, même si la partie n'a pas été jouée dans la finesse : 0 omphalos absorbée pour les deux camps.

 

IMG_20200603_113537.jpg

IMG_20200603_113856.jpg

IMG_20200603_120313.jpg

IMG_20200603_121315.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles parties aujourd'hui, équipes inchangées, mais sur le styx pour la première partie.

 

Déploiement central dans la crevasse pour l'équipe d'Artémis, un peu plus dispersé chez Pan. Egisthe arrive rapidement sur Hercule avec la ferme intention de le blesser, il y arrive mais en est pour ses frais lorsque le héros montre son désaccord. Diomède et Orphée rentrent dans la danse pour blesser la déesse bien protégée par ses hoplites tandis que Pan use et abuse de sa musique enchanteresse pour les affaiblir. Orphée devient dangereux et est donc éliminé conjointement par Héraclès, Artémis et les hoplites.  Egisthe en est également pour ses frais rapidement : on ne laisse personne traîner derrière avec ce potentiel. Orion arrive alors mais via un mouvement illicite (il passe par la case d'Héraclès sans s'arrêter alors que c'est une unité ennemie) et en profite pour blesser la déesse assez gravement. La zone est saturée et elle se retrouve bloquée sans possibilité de rappeler les hoplites. Tout le monde s'acharne donc sur le chasseur de monstres pour finir par en venir à bout. Diomède étant aussi de la partie, elle se retrouve fort mal en point avec une unique point de vie. Orion finit par succomber à ses blessures et elle en profite alors pour se replacer à bonne distance. Pan décide malgré tout un coup de panique qui viendra à bout de la déesse chasseresse.

 

Clairement, j'ai été très très gentil avec le déplacement illicite d'Orion, sans ça, je pense que je gagnais assez facilement. Je le lui ai bien dit (on aurait pu revenir en arrière vu qu'on s'en est rapidement rendu compte) ça a rallongé la partie un peu et remis du piquant au détriment du plaisir de jouer. 

 

 

 

 

IMG_20200609_134919.jpg

IMG_20200609_135916.jpg

IMG_20200609_140539.jpg

IMG_20200609_141308_1.jpg

IMG_20200609_142544.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Match retour sur les ruines de l'Olympe, je viens de faire une CR, mais gros bug donc la flemme d'en refaire un plus romancé.

 

Artémis était bien protégée dans le bosquet, Egisthe blesse Atalante qui finit par mourir sous la panique après avoir ramené son omphalos à Artémis. Egisthe et Diomède sont incapacités par Artémis et Héraclès respectivement (0 mouvement) puis Orion subit la foudre du rideau défensif et finit par mourir aussi. Abandon par forfait, il en avait marre.

 

Je pense qu'il lui a manqué un peu plus d'assauts coordonnés pour utiliser à plein sa puissance de frappe. Il en avait vraiment marre sur la deuxième partie (trop de concentration trop longtemps) donc je ne retenterais pas le coup. Face à la puissance, la protection dans le coin du bosquet avec le rideau défensif a bien aidé avec Héraclès qui a pu anéantir les menaces une à une par la suite.

 

On a fait les compos pour nos prochaines parties : 
pour lui Hadès, Circé, Agammemnon,Tityos Hyppolyte et les hoplites
pour moi : Apollon, Basilic, Achille, Autolycos, Echo, Guerriers des enfers.

 

Je passe à 17 PR car mon manque de puissance pousse fortement à la chasse à l'Omphalos au lieu d'équilibrer un peu plus les deux stratégies possibles.

IMG_20200609_144256.jpg

IMG_20200609_144942.jpg

IMG_20200609_150935.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a fait pas mal de nouvelles parties même si le fiston ne gagne pas depuis un bon moment (je reste sur 9 victoires, mais il avait enchaîné 3 victoires d'affilé avant). 

 

Ce soir, on a fait une partie sur le styx :

Arès, cerbère, Achille, Orphée, hoplites, artilleurs

Hélios, lion de némée, Campée, Lycaon, guerriers des enfers (toujours 16 points versus 18+2 AdG bonus)

 

Il est venu amocher mon lion de némée, Lycaon a collecté quelques gemmes, puis cerbère est venu lécher le pelage du Lion qui a du fuir mais a pu l'attaquer depuis le haut du rocher pour lui infliger 2 blessures. Orphée en a profité pour se faire fumer par Hélios et Lycaon après avoir tenté deux trois accords sur le loup. Pendant ce temps là, Arès est venu taper Hélios, Campée était bloquée dans un coin par les artilleurs et Achille. Et pour le coup, j'ai commencé à transpirer : il était très bien placé et me bloquait bien. Cerbère est venu en soutien sur Arès mais pas de bol pour lui, Lycaon a fait un coup critique phénoménal avec un lancé de 6 dés qui a donné 5 dés relançables et un 4! C'était largement assez pour les 4 blessures nécessaires pour le finir et ça a été le point de bascule de la partie. Ensuite, la partie s'est déroulée vers sa conclusion vu qu'il avait perdu cerbère et orphée. Ça c'est quand même joué 4 omphalos à 3. Et à mon avis, il a juste mal utilisé les hoplites qui n'ont pas assez protégé cerbère puis Arès dans la partie. (après, la carte n'était pas à mon avantage vu que j'ai beaucoup de monstres et j'ai très peu de cartes AdG ce qui est compliqué pour lutter contre Orphée)

 

Bref, encore une bonne partie où je me suis bien amusé. Ça me rend d'autant plus impatient pour la campagne de MBR.

 

Prochaine partie, on change les équipes, ça faisait 3-4 parties qu'on avait gardé les mêmes unités.

 

Edited by Eolindel
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as peur qu’il en ait marre de perdre, vous pouvez commencer la peinture ensemble pour faire autre chose autour du jeu et ensuite jouer avec ... les autres membres de la famille pourraient même être tentés ;)

merci pour ces super comptes rendu!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu sa patience et sa minutie, la peinture, c'est pas le truc à faire. (j'ai peint les hoplites, je suis en train sur Arès, Léonidas et les spartiates, mais c'est en standby depuis un ou deux mois..)

 

On va surtout changer les équipes. Mais sur la partie d'hier, il a fait de très bon coups et il a bien réfléchi sa stratégie, je lui ai dit pour continuer à le motiver. Sur les deux trois parties d'avant, il avait vraiment moins bien joué, on voit qu'avoir diminué la fréquence des parties a aussi un peu diminué son entraînement. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle partie hier:

- Zeus, arachnée, thésée, léonidas, spartiates, amazones

- Arès, cecrops, jason, atalante, hoplites, guerriers des enfers

 

J'ai commencé sur le bord gauche tandis que zeus était plutôt bord droit, arachnée a très rapidement amené deux omphalos au dieu du tonnerre grâce à sa mobilité redoutable. Pendant ce temps là, Arès est allé taquiner Léonidas et a fait une manœuvre de contournement pour bloquer les omphalos derrière sa ligne de front.

1608018690569.jpg.dcd94ff886b8fba19c7f75492a64e624.jpg

1608018690561.jpg.9b8ab468671caa6cca648441e133b88f.jpg

1608018690545.jpg.aa8fa0dba5ed0355fefd3aaf669a6202.jpg

 

Cela a permis de sécuriser 5 omphalos et de gagner ensuite.

 

Partie très défensive avec une belle tripotée de gardiens (Jason, guerriers des enfers, hoplites, léonidas, etc..). Il n'a pas assez utilisé Zeus et sa foudre pour me pulvériser sur la grosse case centrale, mais c'était la partie de prise en main de nos équipes respectives. Idem, il a sous exploité les projections pour nettoyer le «gardiennage», par contre, il a bien exploité arachnée qui est une unité assez sympa et assez intéressante pour un coût raisonnable. Pas trop de chance aux dés pour lui non plus avec Thésée qui a fait de petit jets alors que c'est une belle machine de guerre.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy