Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je reposte ici mon avis mis sur TricTrac que je complète encore un peu à propos de l'initiation que je suis en train de faire avec mon fils. Si jamais vous avez des partages d'expérience à faire sur le sujet, ça m'intéresse. (j'ai la core box+pandora+manticore+compendium)

 

******************

Le jeu a déjà eu son lot d'éloges et autres critiques. Je tiens ici juste à partager avec mon expérience avec mon fils de 7 ans.

 

En période de confinement, le nombre de jeux auquel je pouvais jouer avec mon fils tout en étant challengé intellectuellement était assez limité. Du coup, on s'est lancé dans l'apprentissage de Mythic Battle sans se mettre de pression. On avait déjà fait quelques parties de Okko(le vieux de Hazgaard) avant et globalement, nous jouons beaucoup à tous types de jeux ( Noé, Bonhanza, Schotten Totten, Deep Sea Adventure, Ice Cool, Croa, Les trois petits cochons, Magic Maze Kids, My Little Scythe, Santorini, Gagne ton papa, Zombie Kids evolution, etc).

 

Je n'étais pas très serein (le jeu me semblait quand même technique pour lui) mais ça valait le coup de tenter.

- On a commencé par le scénario d'intro pour éviter le déploiement et sans les talents la première partie. Pour équilibrer un peu, je lui ai donné 3 cartes art de la guerre en bonus.
- Deuxième partie, on a ajouté les talents. À ce stade, il avait toujours du mal à saisir que les dés non utilisés correspondaient à +1 et pas + la valeur du dé.
- Troisième partie on a ajouté des unités pour monter un peu en puissance (toujours les même équipes de base) je lui ai ajouté un bonus de 2 points de recrutements en lui donnant Cerbère et en prenant Atalante. Globalement, une plus grosse statistique de victoire pour moi, mais les parties sont restées tendues à chaque fois.
- Ensuite on a ajouté le déploiement
- On est montés progressivement à 18 points de recrutement (il avait le choix entre Ulysse et Léonidas, il a choisi Ulysse en premier) avec toujours la même équipe pour chacun (Arès, hoplites, achille, cerbère, Ulysse pour lui), toujours l'avantage en carte art de la guerre (2 bonus) et en point de recrutement (1 ou 2) (mon camp à 16 ou 17 points : Zeus, hydre, chiens des enfers, atalante, léonidas et spartiates en option en fonction de la carte). On a fait une tentative à égalité de point de recrutement mais ça a été trop facile pour moi (j'avais pris Lycaon).
- Ensuite, on a changé de carte et je lui ai redonné deux points de recrutement d'avance pour compenser. Sur une dizaine de parties, il doit être à 2-3 victoires et deux trois parties très serrées ou il a perdu sur un ou deux petits choix/jets de dés ratés.
- on reste en pool fixe d'unité, ça nous permet de bien optimiser/comprendre notre pool et d'éviter trop de variations brusques de stratégies/talents/pouvoir tout en gardant un temps de mise en place très correct (la durée est variable, mais rangement compris, ça prend en général 1h15-1h30, un peu plus sur des parties très serrées)

 

 

Au bilan, c'est très positif :
- il s'intéresse à la mythologie grecque,
- je ne m'ennuie pas du tout et je transpire jusqu'au bout (il m'a totalement roulé dessus sur une partie qui a duré 15 minutes)
- il en redemande.

 

Depuis une semaine, on a changé de jeu mais Mythic Battle l'intéresse vraiment et on s'amuse bien ensemble. Cela demande du temps et je module les avantages au fur et à mesure pour équilibrer en fonction de ses progrès qui sont très visibles (il a compris l'intérêt de ne pas envoyer son dieu en solo au milieu de mes unités, ne pas taper tout le temps, jouer la course aux omphalos,, utiliser bloqueur) et on voit que les débriefing de partie le font vraiment progresser. De même, je l'aide en cours de partie en lui rappelant quelques règles (il oublie souvent les pouvoirs d'Ulysse) ou en lui glissant deux trois conseils stratégiques en cours de partie quand il fait des choix trop peu judicieux. Il y a un vrai plaisir à jouer pour tous les deux. Les figurines n'y sont pas pour rien (le petit frère de 4 ans et demi connait maintenant une partie du bestiaire grec). Bref, que du bonheur si on prend le temps de monter le jeu en complexité au cours des parties et si la difficulté est modulée pour rendre les parties équilibrées. Je pense qu'après une dizaine de parties, il commence à avoir une bonne autonomie sur un pool d'unités qu'il a appris à connaître. On voit que la variété des unités fait qu'on est encore très loin d'avoir exploré tout le jeu (pour l'instant, pas de phase de recrutement bien trop complexe à gérer). Sur le plan personnel, alors que je ne pensais pas continuer sur la gamme, ça me fait tout de même réfléchir sur les campagnes à venir pour d'autres panthéons.

 

Pour résumer : un jeu où tout le monde s'amuse et en redemande, ça s'appelle juste un bon jeu !

***************** 

une dizaine de parties décrites ci-dessus avec 2 ou 3 victoires du fils pour 7 du père environ.

7/5 : victoire du fils / Dieu / Styx B (+2 PR, +2 AdG) - victoire large pour lui

8/5 : victoire du fils / Dieu / Styx A (+2 PR, +2 AdG) - très serré et épique

9/5 : victoire du père / Dieu / Styx A  (+2 PR, +2 AdG) - (serré : 3 omphalos pour le fils)

10/5 : victoire du père / Omphalos / Styx A (+2 PR, +2 AdG) - serré, changement d'unité (on a tous les deux troqué un héros et une troupe pour d'autres)

11/5 : victoire du père / Omphalos / Ruines de l'olympe A (+2 PR, +2 AdG) changement d'unité (Dieu+monstre pour d'autres)

12/5 : victoire du père / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) partie ultra épique ! et victoire peut-être due à une erreur de déplacement de ma part. 

14/5 : victoire du père / Omphalos / Styx A (+2 PR, +2 AdG) victoire nette, même pool

15/5 : victoire du père / Dieu / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) victoire nette, nouveau pool (renouvellement partiel de son côté, intégral du mien)

16/5 : victoire du père / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) victoire très étriquée après une partie épique et très stratégique qui a duré facilement 2h/2h30

19/5 victoire du père / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) victoire mais bonne partie du fils qui exploite bien ses unités, partie rapide et dynamique.

20/5 victoire du fils / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) victoire nette avec changements de quelques unités (dieux surtout)

22/5 victoire du père / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) unités inchangées, mauvais choix stratégiques du fils

25/5 victoire du père / Omphalos / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) unités inchangées

28/5 victoire du père / Omphalos / Labyrinthe de Minos A (+2 PR, +2 AdG) unités inchangées, pas de chance aux dés pour le fils

29/5 victoire du père / Omphalos / Labyrinthe de Minos A (+2 PR, +2 AdG) 4 omphalos à 3

30/5 victoire du père / Dieu / Labyrinthe de Minos A (+4 PR, +2 AdG) 0/3 pour les omphalos, compos totalement renouvelées

2/6 victoire du fils / Dieu / Ruines de l'Olympe A (+3 PR, +2 AdG) 0/2 pour les omphalos, changement de dieu pour lui

2/6 victoire du fils / Dieu / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) 0/0 partie brutale et 0 omphalos absorbée

9/6 victoire du fils / Dieu / Styx A (+2 PR, +2 AdG) 2/0 Omphalos, erreur de déplacement en faveur du fils

9/6 victoire du père / Forfait / Ruines de l'Olympe A (+2 PR, +2 AdG) 1/1 omphalos 

Edited by Eolindel
  • Like 9
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, partie sur le Styx à l'instant, il vient de me rouler dessus en me tuant Zeus sans même utiliser Arès pour ça (et moi à peine une omphalos absorbée) ! On va en refaire une en utilisant le déploiement A au lieu du B pour la carte. S'il me rebat trop facilement une deuxième fois je ré-équilibrerait dans l'autre sens.

  • I'm Joker! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j’allais citer @LoMas qui joue avec ses enfants de 10 et 7 si ma mémoire est bonne.  Et qui ne gagne pas toujours, loin de la !

 

C’est cool de voir que nos chères têtes blondes apprennent si vite. 
 

De futurs enragés 😁

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet après-midi, nouvelle partie ou ça a été très tendu avec victoire du fils par KO sur la mise en place A du Styx (on jouait avec la B jusqu'à présent).

 

On avait 3 omphalos chacun et Arès n'était pas non plus au top de sa forme en fin de partie (4 PV après être descendu à 3). Il a bien utilisé Gardien avec les hoplites et Cerbère ce qui m'a coûté la victoire (à un moment je pensait que ça allait passer pour moi). Bref, c'était vraiment sur le fil du rasoir et assez épique avec de jolis retournements de situation.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, c'est mon épouse que j'initie... ça compte ? 😄

 

On s'est lancé dans "La vengeance ou la Gloire" qui est taillée pour ça. Mais parfois, les règles spé des scénarios... Ouch. 

 

 

En tout cas, pour quelqu'un qui déteste les jeux 1v1 et les jeux de figs stratégiques, elle commence à vraiment accrocher - comme quoi, ce jeu a vraiment "le truc en plus" : règles simples et riches à la fois (en plus du contexte et de la qualité du matos).

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Victoire pour moi aujourd'hui. C'était encore serré : mon fils avait 3 omphalos et n'était pas loin d'avoir son quatrième. J'ai un peu mieux utilisé les projections pour déblayer le terrain et pouvoir attaquer son Dieu. Vu qu'on a l'air pas mal équilibré comme ça (des victoires serrées de part et d'autre sur plusieurs parties) je lui ai proposé d'éventuellement changer quelques unités au sein de notre pool. (des troupes probablement, je le vois mal lâcher cerbère : il a bien compris l'avantage lié à cette unité 😃). Mais sur la partie, il a su faire plusieurs mouvements stratégiques intéressants (quelques moins bons aussi) mais encore une fois, on voit vraiment la progression !

 

Je met à jour le premier post avec une chronologie des parties pour avoir une trace des victoires défaites sur le long terme.

 

@Pirouette Pour la campagne, j'ai hésité, mais avec un enfant, il me semble plus difficile d'équilibrer les deux camps : les règles spéciales rajoutent de la complexité et trouver comment équilibrer le tout sans dénaturer, c'est chaud. Mais avec un adulte, le côté campagne me semble effectivement plus intéressant pour maintenir la motivation.

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux lui proposer de choisir ses unités (même si ce n'est que sur des critères esthétiques), il pourra prendre celles qu'il aime tout en devant respecter la limite des 18 PR.

Ça permettra aussi de découvrir d'autres facettes du jeu et de réfléchir à d'autres façons de gagner, c'est-à-dire, de progresser...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On vient de changer un peu :

- il a troqué Ulysse et les hoplites contre Eurytos et les amazones 

- j'ai troqué les chiens des enfers et Leonidas contre Hector et les argonautes

 

On a bien vu une physionomie totalement différente : il m'a canardé à longueur de partie  et de mon côté, je l'ai bloqué avec 3 omphalos sur ma case et hector qui faisait le mur de troie. 

 

Cerbère m'a projeté quasiment tout le monde dans le marais où eurytos et les amazone m'ont canardé de plus belle.

 

AU final, victoire aux omphalos pour moi avec seulement deux points de vie restant. Pour lui, le manque de carte AdG par rapport à avant (-2 en perdant Ulysse) s'est ressenti. Mais il a eu des bons jets de dés avec cerbère pour me projeter avec souffle brûlant. Et de mon côté j'ai usé patriarche sur la fin qui m'a transformé 3 hector en 3 cartes AdG, ça a fait du bien !

 

La partie est restée serrée donc c'est bien.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Eolindel a dit :

On vient de changer un peu :

- il a troqué Ulysse et les hoplites contre Eurytos et les amazones 

 

 

Eurytos est une des unités les plus fun à jouer si tu la déploies vite -et efficace- , bon choix de sa part !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, on a échangé monstre+ dieu donc :

- cerbère + Arès -> dragon de colchide et aphrodite

- hydre + Zeus -> Hélios et lion de Némée

 

Victoire du père aux omphalos mais avec Hélios qui n'avait plus que 2 points de vie et Aphrodite qui avait 2 omphalos « sécurisées » et 1 absorbée.

 

Hector a défendu vaillamment la quatrième omphalos nécessaire avec Mur de Troie en attendant une reconstitution de la pioche le temps qu'Hélios arrive. Eurytos a criblé de flèches le dieu soleil avant de frôler une visite du Styx sous les coups de griffes d'un lion de Némée en furie. 

 

Partie plus serrée mais j'ai dû lui dire de se précipter sur les omphalos pour m'éviter une victoire trop facile, il l'a très bien fait et j'ai eu un peu chaud sur la fin, heureusement qu'Hélios était bien entouré avec Hector et les argonautes qui ont tous deux gardiens (la zone étant saturée, mur de troie ne bloquait plus les attaques)

 

Il s'est très bien habitué au changement d'unité (mieux que je ne pensais). ça fait que toutes les unités ont été intégralement renouvelées sur deux parties et on va rejouer avec ce pool la prochaine partie pour qu'il le maîtrise mieux. Mais la rotation progressive pour éviter de tout changer dun coup est une bonne idée, je pense qu'on va continuer comme ça.

 

Pour les rotations d'unité, on regarde sur le site http://mythicbattles.decksforge.com/#/home (dieu bénisse le créateur de ce site @meanwhale !) pour étudier un peu les unités, c'est carrément plus simple que de tout sortir. Pour l'instant, on les fait à PR équivalent dans le même pool d'unité (unité de type X à Y PR -> autre unité de type X à Y PR).

Edited by Eolindel
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin, mes fils sont en train d'écouter l'histoire de Pénélope et Thésée 😇, donc MBP sert bien à donner goût aux jeunes pour cette période ! 

  • Care Bears 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, partie épique au possible :

d'un côté (fils) Aphrodite, dragon de colchide, eurytos, achille, amazones

de l'autre : hélios, lion de némée, atalante, hector, argonautes

 

Début de partie, atalante et le lion de Némée collectent des omphalos et les rapportent à Hélios, pendant ce temps là, les unités adverses se massent au centre de la carte et commencent à faire pleuvoir une pluie de flèches sur les argonautes. Hector assure une position imprenable avec mur de troie. Atalante et le lion sont missionnés pour aller chercher deux omphalos supplémentaires et les rapporter, ils s'arrêtent à distance et protégés par les ruines au moment où le dragon de colchide fait une entrée fracassante en se positionnant sur leur case et les bloquant (le lion perdant son talent..) ils sont cloués au sol et ne peuvent plus rejoindre leur dieu. 

 

Sous la pluie de flèches, les argonautes se font rappeler à tours de bras mais au bout d'un moment, Achille parvient à faire plier la défense et fait une attaque héroïque en infligeant 3 blessures au dieu. De l'autre côté, plus le choix, il faut rendre de la mobilité au lion et Atalante, tout le monde s'y met et commence à le blesser doucement mais sûrement. Hélios prend deux trois coups au passage. Il fait quand même une attaque plus qu'héroïque en exterminant le dragon avec pas moins de 4 blessures en un coup sur une défense de 7 ou 8 !  Pour se venger, Atalante meurt sous les flèches d'un Eurytos rageur et lâche son omphalos.

 

Ce faisant, Hélios s'expose aux coups d'Aphrodite et des amazones, il est alors contraint à faire une manœuvre de contournement pour se placer à distance et se cacher derrière les ruines. Il peut quand même absorber sa troisième omphalos. Plus qu'une à absorber, mais avec seulement quelques points de vie ! Hector et un argonaute bloquent le passage mais se font sérieusement amocher par Achille qui déploie toute son énergie et son talent dans le combat. Il finit par venir à bout d'Hector, fidèle à sa légende.

 

Le lion de Némée en profite pour arriver voir son Dieu et une carte art de la guerre permet à ce dernier de saisir l'omphalos au vol alors que le couperet s'apprêtait à tomber une nouvelle fois.

 

La partie la plus épique depuis le début et de loin ! Il y a tout eu : des jets de dé de fou des deux côtés, des rebondissements dans tous les sens, une victoire serrée et franchement juste (en écrivant le compte rendu-je me suis rendu compte que j'ai peut être fait une erreur sur un déplacement avec Hélios qu'il ne pouvait pas faire et ça peut largement avoir fait pencher la balance en ma faveur) Mon dieu que le dragon de Colchide fait mal ! S'en sortir alors qu'aucune de ses unité n'a projection est un vrai calvaire ! J'ai passé un grand moment de jeu, honnêtement, peut être un des meilleurs moment tous jeux et parties confondus ! J'en suis ressorti avec la banane pour toute la fin d'après midi et soirée.

 

La revanche s'annonce sous les meilleurs auspices ! 

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent, sur quelle carte?

tu as fait une coquille dans les équipes avec le lion de nemee!

prends nous des photos!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le camp d'Hélios se déploie rapidement, le lion de Némée part en solitaire récupérer l'omphalos sur les escaliers, pendant ce temps là, les troupes se déploient dans la crevasse. Atalante va collecter l'omphalos au centre du plateau, Hector et les argonautes sur la grosse zone à 6 et Hélios utilise collecteur de Gemme pour récupérer une zone des marais sans y mettre les pied (super pratique !) Ça fait 4 omphalos sécurisées mais il reste à les apporter au dieu pour qu'il les absorbe. Pendant ce temps là, Eurytos tente de blesser le Lion mais sans franchir l'épais pelage qui le protège.  Atalante courre jusqu'à son dieu qui absorbe une première Omphalos puis une deuxième dans la foulée. Le reste du camp d'aphrodite avance prudemment mais sans beaucoup attaquer. À un moment, la défense d'Hector ploie sous les coups et Achille en profite pour s'infiltrer, il blesse sérieusement le dieu soleil avec 3 blessures en un unique coup. Celui-ci absorbe tout de même sa troisième Omphalos avant de faire un repli pour éviter la menace du dragon de colchide qui plane. Plus qu'une mais Eurytos continue de viser le dieu (protégé par les argonautes) Pendant ce temps là, Hector est au plus mal face à Achille mais il survit tout de même. Pendant la cohue, le lion de Némée contourne le rocher pour rester à couvert, il finit par courir sur Hélios pour lui donner sa dernière omphalos. Il ne lui restait plus que deux points de vie.

 

Styx A, même pool d'unité que précédemment.

 

Victoire pour moi plus facile, au final, il n'a pas pu utiliser du tout le dragon de Colchide ce qui l'a forcément lourdement défavorisé. Même si j'étais juste en PV sur la fin, je n'ai jamais été vraiment sur la défensive ou inquiet. Les parties se ressemblent et je ressent le besoin de faire tourner plus les unités ou de changer de carte. Il m'a dit qu'il voulait changer sa compo d'équipe (ne pas forcément avoir dieu+monstre+ 2 héros + troupe) on va sûrement essayer de se faire une compo dans la soirée. Au final, je pense que c'est la variété de cartes qui va me faire regretter de ne pas avoir pledgé sur les extensions (pas du tout le surplus d'unités). Vu que j'ai un all-in Conan, je vais peut-être voir ce que je peux faire pour ré-utiliser les cartes dans MBP. 

 

Je vais aussi peut-être lui ajouter une carte AdG pour augmenter ses stats de victoire et le maintenir motivé vu que je reste sur une série de victoires.

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, changement de composition :

- pour lui : Aphrodite, Achille, Heracles, Minotaure, Guerriers des enfers

- pour moi : Athéna, Ulysse, Atalante, Griffon, Amazones, Hoplites

 

Un déploiement sur trois front : Ulysse et les hoplites sur la gauche, le griffon au centre et Atalante sur la droite. Rapidement cette dernière collecte une omphalos tandis qu'Hercule s'avance au centre et menace de son aura toutes les cases environnantes. Aphrodite s'avance sur une Omphalos au centre, mais subit une première attaque du griffon, s'ensuit un combat acharnée entre celle-ci, le griffon et Heracles qui entre dans la danse, pas de projection pour éloigner le volatile de la belle Déesse.   Les hoplites commencent un contournement tandis que le minotaure les charge pour les bloquer. Atalante et les amazones tirent sur la déesse pendant que les gardiens des enfers tardent à arriver. Finalement, il se prennent une attaque dévastatrice du griffon qui les envoie ad patres en une seule attaque. Aphrodite est couverte de blessures ce qui ne la rend plus irrésistible et vulnérable. Heracles déblaye les amazones en un coup également mais n'est pas encore au niveau d'Athéna. Le renouvellement de pioche lui permet de mettre en place sa stratégie : rester à belle distance d'Héraclès et envoyer Atalante et le griffon en finir avec sa rivale légendaire.  

 

Une partie sans grande tension, on sentait qu'il a dû apprendre à maîtriser ses unités. Ma compo full stratège a bien aidé pour venir à bout d'Aphrodite (10 cartes AdG soit deux de plus que lui malgré son bonus de +2). Le griffon a joué sa part belle dans la victoire (contre attaque sans carte d'activation, ça permet de bien aider !) et la partie a failli tourner avec les guerriers des enfers et leur talent gardien. Comme il n'avait plus de carte art de la guerre, il n'a pas pu faire de rappel des troupes, mais s'il avait pu le faire, j'aurais passé un très sale quart d'heure par la suite je pense (le griffon était agonisant et c'est lui le plus puissant de mon pool). Pas de projection et que le griffon avec bloqueur face à plusieurs unités avec Bloqueur et Projection, ça rajoute du challenge sur le placement. Le renouvellement de la pioche m'a aussi permis de prendre 8 cartes en main d'un coup et a plié la partie (3 athéna + pléthore de cartes AdG). Le match retour devrait être beaucoup plus serré. 

 

Pour les compositions, on a fait ça en amont sur decksforge. (ce qui a engendré des petites erreurs par la suite, j'ai l'impression que le site n'est pas en 1.5)

 

Sur la photo, il y a la situation à la fin, Heracles n'était pas avec Achille mais dans la case en dessous du griffon entre les ruines et les arbres.

IMG_20200515_193147.jpg

Edited by Eolindel
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Achille n’a pas eu l’air d’avoir beaucoup d’impact!

Avec son deck plus fin et la quantité de décors à projeter, j’aurais parié contre Athena ;)

 

ce que je fais avec mon fils, il choisit sa première main et mélange ensuite 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, comme dit plus haut, je pense qu'il doit mieux maîtriser ses unités mais qu'il est intrinsèquement plus puissant : il peut contrer toutes mes unités avec les siennes (entre bloqueur sur Heracles et le Minotaure / Achille qui a escalade donc qui peut aller chercher les amazones et atalante sur les rochers) et il tape BEAUCOUP plus fort tout en ayant Heracles et Achille qui sont des tanks sur patte. Là, il s'est beaucoup trop exposé avec Aphrodite plein centre seule alors qu'Achille et Heracles sont beaucoup plus lents. Mais dès qu'il en mettra un ou les deux en garde du corps, je vais morfler je pense : ce sont des grosses menaces pour mes unités et s'il les place comme sur la photo, ils sont à une case de 5 omphalos donc ils peuvent à tout moment venir écraser une de mes unités qui s'y aventurerait pour de la collecte.

 

J'ai un avantage initial de mobilité mais qu'il peut exploser avec ses bloqueurs et le minotaure. Mais vu la série de victoire en cours, il faut se mettre du challenge. Cette partie, je voulais tenter de jouer le kill d'Aphrodite pour voir à quel point c'était possible ou pas, mais pour ça il faut beaucoup de cartes art de la guerre. J'ai hésité à mettre campé à la place d'Ulysse dans ma compo pour avoir une unité un peu plus robuste qui puisse ne pas se faire projeter ou echidna à la place d'Ulysse et une troupe pour densifier un peu aussi.  

 

Là, j'ai tout de même eu de la chance au dés et il a mal joué ses cartes art de la guerre (s'il faisait rappel des troupes, le talent de gardien des guerriers des enfers redonnait du souffle à Aphrodite et ses brutasses me mangeaient en pop-corn) avec Héracles qui n'a quasiment pas tapé et Achille non plus. Mais bon, il a renouvelé ses unités, pour lui, on voit qu'il y a un vrai apprentissage. La dernière fois qu'on avait changé et que ça avait donné la partie épique, il m'a dit qu'il avait passé son temps de repos de l'après-midi à réfléchir à sa stratégie en amont en plus de l'expérience de la veille. Je pense qu'il a besoin d'une partie pour avoir un début de feeling et un débriefing avant de commencer à jouer à fond sa composition. 

 

En tout cas, la carte des ruines de l'Olympe est vraiment bien pour jouer avec lui : pas mal de choses possibles sans trop de subtilités.

 

 

Edited by Eolindel
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense comme toi, l'erreur de ton fils, ça a été d'envoyer Aphrodite au front très tôt dans la partie... Son dieu, il faut en prendre soin, le jouer prudemment. Dans ce contexte, ton objectif de gagner en tuant le dieu adverse était la meilleure stratégie.

Il y a eu combien d'Omphalos absorbés dans chaque camps ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Eolindel a dit :

Zéro chez moi et une ou deux pour lui.

Ok, vu combien il en restait sur les plateau, ça devait être 2.

Ça fait un argument de plus pour ton choix stratégique. Ton fils contrôlait les omphalos, ça aurait été dur pour toi de les lui reprendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle partie très serrée avec une seule modification : j'ai pris Campé à la place d'Ulysse pour éviter la débandade par manque de puissance.

 

On commence classiquement avec un déploiement sur toute la largeur de la carte pour l'équipe d'Athéna alors qu'Aphrodite masse ses troupes au centre. Le griffon, Campé et Atalante se dépêchent de ramener une omphalos à Athéna avant qu'Héraclès et Achille ne soient positionnés. Le griffon s'approche d'une troisième mais le minotaure fait une première charge qui le blesse sans plus Pendant ce temps Achille fait une attaque en profitant de l'aplomb lors de laquelle il extermine la bête ailée sans sourciller (4 blessures en un coup, une esquive aurait bien aidé). Pendant ce temps là, Aphrodite a pu sécuriser quelques omphalos et clairement on sent la tension monter d'un cran car la quatrième omphalos va être très difficile à aller chercher. Athéna utilise ses talents de stratège pour tout de même aller  dans la zone du minotaure collecter sa quatrième Omphalos. Vu qu'il n'y était plus, il revient dans la zone avec une charge dévastatrice qui pulvérise les hoplites et les envoie valdinguer tout comme Athéna qui doit lâcher l'omphalos tant convoitée. Elle voit ainsi sa manœuvre voler en éclats !

 

Aphrodite sécurise doucement ses trois omphalos, Hercule ayant projeté Atalante qui tentait de faire main basse sur la précieuse pierre. Elle est salement amochée au passage et se retrouve quasi inopérante. Tout va se jouer sur la septième et dernière omphalos. Campé arrive à la prendre (et ne peut pas se faire projeter) mais Athéna se retrouve maintenant à une position diamétralement opposée et aussi bien Campé qu'Athéna sont exténuées par leurs efforts (plus de carte activation avant la fin de la pioche). Athéna se retrouve à la merci d'Héraclès, Achille se repositionne également. Les hoplites font alors une défense héroïque sous les coups de boutoir du minotaure (qui les charge puis les projette). La zone est quasiment tout le temps saturée, ce qui permet à Hercule et Aphrodite de pouvoir attaquer sans se déplacer. Le fils de Pasiphaé et ses cornes bloque Athéna et ses vaillants défenseurs, empêchant ainsi Campé de pouvoir entrer sur la zone de la déesse et donc toute absorption. La défense plie mais ne rompt pas (on attend la fin de la deuxième pioche) et Atalante fini par faire une attaque en catimini depuis la forêt sur le minotaure et l'achève (Athéna et les hoplites ne s'étant pas laissé faire). Héracles prend alors la relève, Achille s'approche également dangeureusement, la déesse sait qu'il va falloir se dépêcher pour espérer gagner, la guerre d'usure l'affaiblissant énormément (Campé et Athéna n'ont plus que quatre points de vie chacune). La reine scorpion a tout de même pu se mettre sur la zone adjacente de la déesse d'où elle peut faire une projection sur Hercule (avec son dard après une première attaque sans projection) qui se retrouve alors sur sa zone. Cela l'éloigne d'Aphrodite et le place sur une zone un peu plus grande pour éviter la saturation. Athéna se déplace à son tour vers la gardienne du tartare avant d'en être empêchée par le héros aux douze travaux. Hercule, fou de rage, ne perd pas de vue son objectif en attaquant Athéna, Campé joue son rôle en encaissant les coups à sa place. Les filles sont au plus mal avec seulement deux point de vie pour Campé et une Athéna bien vulnérable.  Le crépuscule tombe sur le champ de ruine lorsque la déesse en surgit auréolée de toute sa puissance après avoir absorbé sa quatrième omphalos sur une pioche chanceuse.

 

  

IMG_20200516_192654.jpg

IMG_20200516_204818.jpg

IMG_20200516_212221.jpg

 

Pas la partie la plus épique (même si elle l'a été!), mais la plus stratégique avec trois tours de pioche avant d'arriver à sa conclusion, bien 2h/2h30 de partie. Les unités ont vraiment visité toute la carte en long en large et en travers et j'ai eu très très chaud à partir du moment où le minotaure m'a fait des projections après sa charge (idem lorsque j'ai perdu le griffon en début de partie en deux tours, je l'ai eu mauvaise). J'ai passé une bonne demi-pioche à subir les assauts répétés sur la partie gauche de la carte. Bref, très bonne partie dont la durée souligne la qualité, je pense qu'on en refera une avec ce pool pour regarder ce que ça donne dans d'autres situations.

- Perdre le griffon sans possibilité d'esquiver m'a beaucoup embêté au début, mais la conversion de 2 cartes d'unité morte en carte AdG m'a bien servi sur la fin pour rappeler les troupes quasiment à chaque tour.

- C'est les hoplites avec Gardien qui m'ont évité la défaite. Ils sont vraiment utiles en tant que troupe (les amazones ont elles été totalement transparentes). 

- Il aurait peut être dû essayer de me tuer Campé ou l'intercepter plutôt que d'essayer de s'acharner sur Athéna et les hoplites mais il a tout de même très bien joué et ce n'est pas passé loin du tout pour lui,

- il a souffert d'un petit manque de cartes art de la guerre sur la fin pour me lâcher une grosse attaque sur Athéna. (J'ai dû l'aider un peu pour éviter qu'il fasse une ou deux erreurs à quelques moments ).

- Et clairement, sans Campé, je pense que j'aurais été très mal. Le fait de ne pas pouvoir être projetée face à trois unités avec ce talent permet de ré-équilibrer les choses tout en comblant mon manque de puissance.

 

La troisième partie devrait être en sa faveur maintenant qu'il maîtrise mieux sont pool. Il y a eu une vraie amélioration avec un minotaure qu'il a joué quasiment à la perfection. Je pense qu'il a encore à améliorer un peu son usage d’Héraclès et bloqueur (il n'a pas non plus utilisé le décor mais n'était jamais sur une case ou dans une position très favorable pour ça). S'il fait ça, ça devrait suffire à faire pencher la balance en sa faveur.

Edited by Eolindel
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy