Jump to content
Daroul

Batman 42: The Forgotten Character: Gotham City Locales (Episode 1 of 2)

Recommended Posts

Bonjour, Gothamites.

 

Dans cette mise à jour informative, nous voulons vous présenter le processus de création des plateaux de jeu de Batman: Gotham City Chronicles. Nous partirons de la genèse de l'idée, jusqu'au plateau final que vous aurez entre les mains.

 

Nous avons déjà révélé un véritable panthéon de vos héros favoris du Bat-verse. Et bien sûr, vous avez aussi parcouru la galerie haute en couleur des vilains. Mais il nous reste à mettre en lumière le personnage le plus omniprésent de cette mythologie: Gotham City elle-même. Clairement, les héros et vilains restent les personnages principaux des histoires. Ils sont le "où" et le "comment". Mais les différents lieux de Gotham City où ces scènes se tiennent, sont tout aussi importants car ils définissent le "où" et le "quand".

 

Avec cela en tête, nous savions qu'il fallait accorder beaucoup de soin et d'attention à ces plateaux de jeu.

 

Voyons de plus près Jokerland, de l'extension Arkham Asylum, et vous verrez où nous voulons en venir.

 

La première étape dans la création d'un plateau est de décider du lieu qu'il représente. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour cela.

Il s'agit d'un plateau pour une extension thématique, le lieu doit donc être iconique, et il faut que son atmosphère soit différente du reste des environnements que nous avons déjà. Quand nous avons commencé à travailler sur Jokerland, tous les autres plateaux étaient déjà conçus (ceux de la boite de base, de l'extension Wayne Manor, et l'autre plateau de l'extension Arkham Asylum). De plus, le processus de création doit être guidé par la dualité entre Héros et Vilains.

 

The covers of Wayne Manor, and Arkham Asylum

Les couvertures de Wayne Manor et Arkham Asylum

 

Cette dualité est évidente sur les illustrations des couverture des extensions, et dans la façon dont les éléments sont arrangés dans les boites, et nous voulons garder le même feeling pour les plateaux de jeu. Donc, nous avons Wayne Manor d'un côté, et Arkham Asylum de l'autre. Et si nous avons la Batcave, nous devons aussi inclure le repaire du vilain la plus iconique de la galerie de criminels du Batverse.

 

La première étape s'achève, et c'était la partie facile.

 

Pour l'étape suivante, nous devons commencer à "sculpter" le plateau. Avec le lieu en tête, nous cherchons des références dans les comics pour mettre en forme l'atmosphère désirée et l'apparence du lieu. Et  "The Killing Joke" est l'histoire parfaite pour inspirer le cirque psychotique qu'est Jokerland.

 

You don't want the Joker as a tenant

Vous ne voulez pas avoir le Joker pour locataire

 

L'étape suivante nécessite l'utilisation d'un bon vieux crayon et de papier... Ou de Powerpoint, dans ce cas. Nous commençons avec un plateau simpliste, dessinons les formes les plus importantes et définissons l'espace avec les pièces, les couloirs et autres lieux importants.

Pour Jokerland, c'est à cette étape que nous vient l'idée d'ajouter des tuiles recto-verso pour rendre le plateau plus modulaire qu'à l'habitude. Ce petit changement multiplie les possibilités pour les mécaniques de jeu et la création de scénarios.

 

Nous finissons avec ce premier jet.

1: Helter Skelter 2: Booths 3: Empty spot (where the Batmobile can fit) 4: Ferris wheel 5: Fortune telling-like machines 6: Throne of dolls (yeah, Killing Joke all the way) 7: Pink elephant's spring game (because why not?) 8: Rail 9: Wagon 10: Ghost train

1: Toboggan 2: baraques 3: Espace vide (où la Bat-mobile peut tenir) 4: Grande roue 5: machine à prédire l'avenir 6: Trône des poupées (Oui, Killing Joke jusqu'au bout) 7: Eléphant rose mécanique (parce que pourquoi pas?) 8: rails 9: wagonnet 10: Train fantôme.

 

Cette ébauche est envoyée à notre artiste, Georges Clarenko. Et bien sûr, nous sommes assez sympas pour lui joindre quelques références pour titiller son imagination, et lui donner une idée de ce que nous aimerions voir dans les zones définies.

 

d02474457ab4164d66e1355b248f3f3f_origina

 

5d122f4b20026ba062aa4e4af3b7c362_origina

 

2acf8d00be3b7bbd8f20558b99a6cf50_origina

 

Concernant les tuiles recto-verso, Elles ajoutent encore plus de possibilités pour la création de scénario. Ainsi, le plateau peut changer encore plus en termes d'ambiance et de mécaniques.

Chaque côté d'une tuile représente un ou deux stands, qui ont été modifiés par le Joker pour lui permettre de... eh bien... tuer des gens. Chaque pièce a ses règles spécifiques - et nous ne voulons pas trop vous spoiler - mais si vous rencontrez des boites qui fuient, vous pourriez bien avoir un sourire jusqu'aux oreilles... A vie.

 

From the ideas...

De l'idée...

 

... to the art.

...Aux illustrations

 

Une fois ces lignes directrices envoyées à l'artiste, nous commençons une série d'échanges pour assurer que le plateau devienne aussi esthétique que possible, tout en maintenant les possibilités de gameplay que nous voulons.

 

Ci-dessous, vous pouvez voir quelques étapes de l'évolution du plateau:

3D elements are placed

Les éléments 3D sont placés

 

The very first textures are applied and 3D elements are modified

Les premières textures sont appliquées et les éléments 3D sont modifiés

 

3D Elements are validated and work continues on the textures

Les éléments 3D sont validés et le travail continue sur les textures.

 

A partir de là, nous n'interférons plus avec l'artiste, pour lui permettre de faire son travail comme il l'entend. George Clarenko fait équipe avec David Demaret pour cette étape:

 

The final artistic version without gameplay elements (areas boundaries, line of sight markers...)

La version artistique finale sans les éléments de jeu (limites de zones, marqueurs de ligne de vue...)

 

Ainsi s'achève  la première partie de cet article. A bientôt pour le prochain épisode !

 

 

 

 

Edited by Daroul
  • Like 3
  • Thanks 1
  • I'm Batman! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Besoin d'un petit coup de main pour cette mise à jour super intéressante: Je n'ai aucune idée de la façon dont je dois traduire "Overlays", ce qui m'embête un peu. Des idées ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Daroul a dit :

Besoin d'un petit coup de main pour cette mise à jour super intéressante: Je n'ai aucune idée de la façon dont je dois traduire "Overlays", ce qui m'embête un peu. Des idées ?

 

Ahah bonne question !

Tuile de masquage ? De recouvrement ? 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Overlay = Superposition 

 

Ex : "Superposez sur votre plateau de jeu, la tuile * représentant l'intérieur du bâtiment"

 

* chaque tuile est recto-verso

Edited by Monsieur H

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends maintenant bien mieux le principe des tuiles.

Au départ je pensais que cela se mettrait sur le côté du plateau de jeu (comme la batcave) mais avec la vidéo on voit bien que ça se superpose !

Excellente trouvaille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy