Aller au contenu

https://the-overlord.com/FilesMonolith/TO_Banni%C3%A8re_Monolith_20181123.jpg

guewen

Membres
  • Compteur de contenus

    494
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

510 Excellent

À propos de guewen

  • Date de naissance 23/04/1983

Mes jeux

  • Conan
    Boite King
    Strech Goals
    Stygie
    Nordheim
    Khitai
    Arbalétriers
    Valkyrie Vanir
    Chasseurs de sorcières Kushites
    Les Hommes Noirs
    Baal-Pteor
    Les Dragons Noirs
    Pack de portes
    Tigre à dents de sabre
    Loups géants
    Démon de la Terre
    Pack aventure
    Dragon
    Yogah de Yag
    Xavier Colette Box
    Brom Box
    Paolo Parente Box
    Livre de Campagne
  • Mythic Battles: Pantheon
    God Pledge

Visiteurs récents du profil

1 088 visualisations du profil
  1. Le chasseur et ça y est! Je peux jouer le premier scénario peint!
  2. Les molosses et les troglodytes coriaces:
  3. La série de troglodytes est terminée! Merci à Hélyss à qui j'ai honteusement piqué l'idée...
  4. Ça avance avec les éclaireurs! Faut encore que je travaille mes derniers réhauts en blancs... mais je finirai peut être par gagner en finesse!
  5. guewen

    [peinture] Brutes et éclaireurs

    Question motivation tu devrais faire tes socles au fur et à mesure! J'ai encore le souvenir douloureux d'une armée de 40 Space marines "terminés" que j'avais soclé après. Une galère... Bref, je fais toujours au fur et à mesure. Pour ceux là, j'utilise le skrag brown de citadelle avec un agrax shade (mais un strong tone ou tout lavis marron foncé fonctionne). Sinon bonne continuation et courage! Les démons ont moins de drapés à peindre!
  6. Un troglo en test avant le passage en série:
  7. De rien! J'admet que ça aide de voir d'autres modèles que ceux de Martin Grandbarbe. On perd moins de temps à se dire des "Ho putain comment qu'il a fait ça!" ou alors "ouais mais la même chose sans les 20 couches de glacis hyper maîtrisé ça donnera rien!" voire même "bon on va les laisser blanc et mettre un petit lavis et laisser les pros faire leur boulot". Maintenant qu'ils sont peints, je peux tranquillou retourner voir les beaux modèles et me dire "bon quand est-ce que t'échanges tes gros pouces contre un pinceau" ou alors "va falloir revoir la qualité de ta flotte parce que tes lavis on dirais de la pâte à modeler".
  8. Voilà les brutes! Beaucoup de tissus, de plis, de détails, mais rien de désagréable à peindre. Franchement, j'adore cette gamme!
  9. guewen

    le post à râler!

    Petite partie de Claustrophobia en amoureux ce soir. Le fils dort, je suis sûr de ma victoire ( surtout suite à la victoire écrasante des OD contre Nicowa ), on entame et BIM! Une première déculottée suivie d'une revanche où la victoire semblait à portée de main... et rebim! A la troisième défaite consécutive, c'est promis, je deviens mauvais joueur!
  10. Bien vu! Je suis en plein sur mes éclaircissements et j'avais loupé une lame et un ruban. Ton message m'a forcé à vérifier! Merci!
  11. Bien vu pour le métal, mais dans la vraie vie en effet, c'est le sel de guréande. J'en causais pas plus tard qu'hier avec un chasseur de trolls. J'ai une théorie personnelle non sourcée (c'est dire si c'est sérieux) au sujet de la surprotection des pieds et des chevilles dans la fantasy. Je pense que la fantasy moderne subit l'influence des animés japonais mélée à la mode des grosses chaussures compensées des gothiques des années 80 à 2000. Du coup on a de plus en plus de personnages qui doivent avoir de gros pieds pour faire imposant et donc des protections qui tendent à descendre. Il n'y a rien de choquant à voir dans final fantasy 9, un chevalier en short avec des soleraies en acier. De même on a un tas de personnages qui ont le bas mieux protégé que le haut (alors que les coups vont de haut en bas). Mais en vrai, Shiryu a plus la classe torse nu en gardant ses jambes d'armure qu'en caleçon en ayant son plastron. De même le frère rédempteur se promène avec ses chaussures en fer pour faire badass, parce qu'en vrai ça doit être une plaie pour marcher avec. Où alors c'est juste que les troglos sont tellement des merdes qu'ils attaquent toujours les mollets avec leurs dents.
  12. Les breloques en métal s’expliquent très bien pour moi. Sur des modèles de protections, on trouve souvent du cuir avec des renforts de métal aux endroits clefs. D'ailleurs une des brutes a un brassard renforcé avec des bandes de métal. Du coup, les brutes, ils se sont dit que si ils pouvaient en ramasser et se l'accrocher là où ça peut éviter un tranchant, un coup de griffe, une morsure, c'était gagnant! Mais vu que ce ne sont pas de bons armuriers avec la formation adéquate, ils collent des pièces partout au petit bonheur (quoique c'est localisé visage, jambes et torse), limite ça deviendrait pas une superstition de se coller des machins partout genre colifichets. Le frère rédempteur qui a accès à du matériel de qualité et n'a pas les mêmes superstitions n'en a pas lui. Ça me rappelle quand on avait fait nos armures pour du spectacle avec les copains. Les premières étaient pleines de pièces de métal inutiles, mal placées, mal formées pour faire cool ou parce qu'on pensait que ça servait. Résultat, armures trop lourdes, qui blessaient le porteur. Le deuxième modèle s'est basé sur des sources, les erreurs du premier modèle ont montré l’intérêt ou pas des différents éléments et on a pu avoir une armure plus fonctionnelle. Bref, des pièces partout c'est du boulot d'amateur, ce que sont les brutes de Claustro. Bref, pour moi chaque élément des figurines raconte bien une histoire.
  13. Je dois avouer que j'en avais un peu marre de peindre de la fantasy et du médiéval, mais là, la figurine renouvelle le plaisir. Je me retrouve dans mes jeunes années de médiéviste mais avec une figurine n'ayant rien d'historique mais ayant tout de cohérent et des inspirations réelles. C'est chaud à peindre, c'est long, mais qu'est-ce que c'est chouette! Les figurines me paraissaient trop chargées à première vue, mais en fait, chaque détail raconte une histoire. Bref, je suis comme un gosse à peindre ces superbes pièces. Chapeau aux illustrateurs et sculpteurs. Bref, voilà mon frère rédempteur: Je passe aux éclaircissements sur mes brutes. Eux aussi pètent la classe! Un fouillis de tissus, cuirs et métaux qui raconte en fait comment des loosers un peu baraques et démerdes se retrouvent à devoir récupérer le moindre bout de métal pour se protéger un minimum et comment le moindre bout de tissus doit être optimisé pour assurer sa survie. Bref, de la bonne dark fantasy pas réaliste mais cohérente. C'est dur, long ( no comment...) mais c'est chouette.
  14. guewen

    Peintre pour les noobs ?

    J'avais vu des figurines faites comme ça je sais plus où. Pour celles que tu montres, tu n'auras pas du tout ce rendu avec une simple sous-couche et un shade. J'ai peur qu'un blanc/gris fasse crade avec cette technique. Je te conseille plutôt une base en blanc cassé (army painter) et un shade plutôt sépia ou marron. Pour les démons, si tu pars sur du rouge, pars du même blanc cassé (ça t'éviteras d'acheter deux bombes) et shade en rouge. Quitte à remettre un shade brun foncé si tu veux assombrir une fois que c'est sec. C'est mes deux cents, t'en fais ce que t'en veux, en plus j'ai jamais essayé donc attends d'autres commentaires...
×

Information importante

Notre site web se sert de cookies pour vous garantir la meilleure des navigations. En poursuivant votre visite, vous confirmez que vous acceptez ces cookies. Notre politique sur les cookies comporte d'autres clauses. Politique de confidentialité