Jump to content

Search the Community

Showing results for tags '1 joueurs'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Community
    • News
    • Natter
    • Kickstarter & cie
    • Grands mythes et petites histoires
    • Contests
    • Achat, vente, échange, bons plans.
    • IRL
    • Website and forum
  • Futurs projets
    • Conan, KS 2020
    • Mecamorphosis
  • Batman
    • Batman: Gotham City Chronicles
    • Home-made unofficial scenarios
    • Rules
    • Embellish Batman
    • Gallery
  • Claustrophobia 1643
    • Claustrophobia 1643
    • Home-made unofficial scenarios
    • Rules
    • Embellish Claustrophobia 1643
    • Gallery Claustrophobia 1643
  • Mythic Battles: Pantheon
    • Mythic Battles
    • Home-made unofficial scenarios
    • Rules
    • Embellish Mythic Battles: Pantheon
    • Le champ de bataille
    • Gallery Mythic Battles: Pantheon
  • Conan
    • Around Conan
    • Home-made unofficial scenarios
    • Rules
    • Embellish Conan
    • Gallery
  • Other games
    • Board games
    • Role playing games
    • Video games
  • Les beaux bruns tenebreux ET BARBUS!'s Sujets
  • Les Blonds imberbes's Sujets
  • Kickstarters Anonymes's Vous aussi vous pledgez trop ?

Categories

  • Batman
    • Resources
    • Software
    • Rules
    • Official scenarios
    • Wallpapers
  • Claustrophobia 1643
    • Resources
    • Software
    • Rules
    • Official scenarios
    • Wallpapers
  • Mythic Battles: Pantheon
    • Resources
    • Software
    • Rules
    • Official scenarios
    • Wallpapers
  • Conan
    • Resources
    • Software
    • Rules
    • Official scenarios
    • Wallpapers

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Town.


About Me


Batman


MB: Pantheon


MB: Pantheon 1.5


Conan

Found 13 results

  1. Je l'avais au chaud depuis un moment, il était temps de partager tout ça! Comme, j'ai toujours un pied (aussi leger que celui d'Achille, certes) dans le Sombre Millénaire, je vous présente mon épreuve du feu pour le jeu d'escarmouche Kill Team. c'est un jeu pour 2 à 4 joueurs, basé sur le moteur de règle de la V8 de Warhammer 40000. A ma connaissance, c’est la deuxième incarnation de ce jeu. La première, sortie en 2016 et compatible avec la V7, était plus un mode de jeu avec peu de figurines qu’un jeu à part entière. Si on compte Shadow war armageddon, on peut même dire que le Killteam version 2018 est en fait le troisième jeu d’escarmouche dans l’univers 40k. Bref, passons sur l’historique pour nous intéresser au jeu en lui-même. Il appartient à la catégorie « spécialiste », en clair, c’est un jeu dont les mécanismes sont plus fins que pour les principaux jeux Games Workshop et dont la cible est plutôt des joueurs expérimentés. J’avoue, j’ai certaines attentes quant à la qualité de ce jeu. Mes premiers pas : lecture du manuel de jeu. Le livre de règles est un gentil pavé de 200 pages environ, broché en couverture souple. Il contient une partie background, un descriptif rapide du principe de jeu, les règles, les scénarios pour jouer suivant les désormais classiques modes de jeu de GW (Jeu égal, jeu narratif et jeu libre), les « listes d’armées » pour les 17 factions de l’univers 40k, et quelques pages d’annexes présentant les fiches de jeu et le résumé des règles. La présentation est claire et propre, avec quelques jolies photos. Pour les habitués de la marque, rien de renversant donc, on est dans ce que l’appellerais la qualité standard GW. En ce qui concerne leu fluff, c’est raccord avec la V8, à savoir que l’on va retrouver les éléments récent, introduits par Games dans son univers (les Primaris, la Death Guard, le Sombre Impérium …). L’action du jeu se déroule dans le secteur Vigilus, qui attire mystérieusement tout les belligérants de la galaxie. Vient ensuite la lecture des règles. Pour les phases de jeu, là encore, on est en terrain connu : phase d’initiative, phase de mouvement, phase psychique, phase de tir, phase de combat et pour finir, phase de moral. Quelques particularités font pourtant leur apparition. Par exemple le déroulement du jeu est semi alterné : les joueurs réalisent chacun, par ordre d’initiative, leurs mouvements, puis à la phase de tir les échanges se font de manière alterné. Même chose en phase de combat. Déjà, on sent plus de dynamisme que lors des parties ou chaque joueur réalise l’ensemble de ses actions, l’autre joueur « subissant » en attendant patiemment son tour. Je continue au rayon des nouveautés, avec la phase de mouvement, où le joueur peu choisir de préparer son combattant pour lui donner un avantage lors de la phase de tir, plutôt que de le déplacer ; ou encore lors des mouvements de charges, ou le joueur à le de simplement riposter en état d’alerte ou de replier sa figurine de 3 pas. Nouveauté aussi au moment des tests de moral, qui s’il est raté, rend la figurine « secouée » ce qui aura pour effet de la rendre inactive pour le tour suivant. Et nouveauté toujours pour la gestion des pertes. En effet, une figurine dont les PV sont réduits à 0 n’est pas obligatoirement retirée du jeu. A la place, le joueur effectue un jet de « trauma ». En cas de réussite, la figurine récupère un point vie, est subit une blessure légère (qui à un effet sur ses performances, tout de même) et continue la partie. Chaque figurine peut subir jusqu’à 3 blessures légères avant d’être retirée du jeu. Le rythme alterné et toutes ces petites subtilités rendent le jeu plus tactique que son ainé. Personellement je suis assez content de cette direction qui me rapproche un peu de mes bons souvenirs du Rogue Trader de ma jeunesse (ok, il manque toujours la phase d’ordre, mais ça aussi, ça viendra un jour). La composition d’unité, la stratégie et le placement peuvent enfin avoir une incidence dans un jeu Games Workshop. S’ajoutent ensuite à tout ça une liste de subtils modificateurs (de distance, de couvert, de moral) dans les phases de tir et de combat, ainsi que la possibilité d’utiliser des « stratagèmes » parfois spécifiques à un personnage ou une faction et le jeu prends une réelle profondeur, assez inattendue pour de « petit » jeu. A noter qu’il existe aussi un mode campagne, sommaire mais efficace, qui une fois associé au système de progression d’expérience, permet d’envisager la progression des équipes de joueurs, renforçant encore l’aspect narratif du jeu. Bonne nouvelle là aussi, Games ne renouvelle pas l’erreur commise avec l’antique Mordheim ; il ne sera donc pas nécessaire de modifier les figurines entre deux parties une fois les points d’expérience comptabilisés. Ouf ! Passons au gros morceau : comment crée t on sa Kill Team ? Et bien surprise pour moi, c’est la plus grosse partie du livre de règles. J’avais bien compris que le jeu permettrait de jouer une petite bande de soldats envoyés derrière les lignes ennemies, en mode 12 salopards, mais je suis tout de même impressionné par le processus de création d’une unité de combat, qui va finalement assez loin, en termes de règles et de fluff. En effet, si la Kill Team est décrite dans la fiche d’ordre (nombre de figurines, leur équipement, le coût en points,…), chaque personnage doit également avoir sa propre fiche de jeu. C’est sur ces fiches que sont comptabilisées, entre autre, les blessures et les points d’expérience de chacun des membres de la Kilteam. Alors, non, la création d’une killteam personnalisée n’est pas très compliquée, mais oui elle demande du temps. Pas de panique cependant, la partie du livre consacrée à la constitution du groupe de guerrier est vraiment bien conçu et guide le joueur pas à pas. Donc, une fois sa faction favorite choisie, le joueur détermine de quels types de soldats elle sera composée. Là, si le choix des troupes, en variété, est plutôt limité (de 1 à 5 suivant les factions), le jeu introduit la notion de leader et de spécialistes pour donner du « volume » à chaque commando. Car une Killteam doit être menée par un leader et comprendre jusqu’à 3 spécialistes. Si le leader est toujours un peu générique, en termes de compétences, les spécialistes, eux, peuvent être sniper, médic, scout, expert en communication ou en démolition. Chacune de se spécialité donnant accès à des stratagèmes spécifiques et à un arbre de compétences dédié. Le choix d’intégrer un sniper plutôt qu’un expert en combat change du tout au tout les possibilités tactique de chaque killteam. Autant dire que les possibilités et les combinaisons sont nombreuses, et que chaque joueur trouvera l’équipe adaptée à son style de jeu. Pour les joueurs qui trouveront cette phase de création trop fastidieuse, Games Workshop a pensé à tout en proposant des groupes de combat préétablis pour les factions les plus populaires de son univers (fan de space marines tu y trouveras ton bonheur, mais disciples des grey knights tu risque d’être déçu…). Ces boosters fournissent une set de figurine sur grappe, un livret de fluff pour apprendre à connaitre sa killteam et ses motivations, des marqueurs, les fiches de personnages et les stratagèmes spécifiques (uniques et plutôt nombreux), et enfin une grappe de décor complémentaire. Ceux qui choisirons le « clef en main » seront quand même bien gâtés ! Le jeu propose donc beaucoup de possibilités tactiques, mais ce n’est pas encore fini. La zone combat gagne aussi un rôle actif avec ce jeu, car suivant le terrain choisi, des règles additionnelles (et optionnelles) s’ajoutent encore. Elles cadrent par exemple l’existence de tunnels, de mines, ou d’éléments de décors particuliers à chaque zone de combat. Ce qui permet, lors de chaque partie, d’avoir une expérience jeu différente suivant que l’on combatte en zone urbaine ou dans la jungle. Des packs de terrain, appelés killzones sont/seront disponibles, avec leur livret de règles spéciales. Notons que les « gros » starters déjà parus (mention spéciale pour les box Rogue Trader, qui propose, en plus d’un croustillant easter egg, deux clans vraiment exotiques) proposent chacun deux killteams antagonistes préétablies et une killzone. Pour une centaine d’euros, la boite est très complète (c’est plutôt intéressant vu qu’habituellement, games propose des boites moins exhaustives pour ses jeux de bataille). Ok, mais en fait elles ressemblent à quoi les partie de KillTeam ? Et bien, je dirai, fatalement à du Warhammer. C'est-à-dire qu’il y a tout de même un certain nombre de jet de dés et de contre jets de dés. Malgré tout la partie est assez rapide. Une bonne gestion du décor fait aussi que le jeu ne se résume pas (comme les tournois 40K) à des fusillades d’un bout à l’autre de la table (et que le meilleur au dès gagne). Il me semble aussi que le côté combo de la mort qui se retrouve régulièrement dans les listes d’armée de 40K et AOS est un peu atténué ici. Finalement il me plait bien ce Kill Team ! 😄 Que dire de plus ? Que le jeu compte déjà deux extensions de règles, une pour ajouter un commandant/héros à sa Killteam. Le commandant sera alors la pièce centrale de la bande avec des capacités vraiment hors norme. La secondes extension, baptisée élites, introduit quant à elle des unités spéciales comme les terminators ou les Flash Gitz Orks. Au final que penser de ce jeu ? Sur le papier comme sur la table de jeu, du bien. Les parties sont plutôt rapides et nerveuses. Ce qui permet d’en enchainer plusieurs dans une après midi (et pourquoi pas envisager une campagne). Les règles sont foisonnantes, mais au final on utilise toujours un peu les mêmes combos avec une killteam donnée, donc on se perd pas en cours de partie. L’apprentissage est assez progressif et la marge de progression est plutôt importante. Poue peu qu’on y accroche, le jeu est rééllement pensé pour s’inscrire dans la durée (moyennant additifs via le White Dwarf, la bonne vieille méthode, quoi). Il n’a pour moi pas de défaut majeur, sinon que je pense qui convient finalement assez mal à l’application en tournoi (WH40K est là pour ça). Pour moi, ce jeu s’adresse aux fans de l’univers de warhammer 40000 et de la Black Library, aux joueurs de 40k qui veulent jouer des parties rapides tout en jouant avec leur armée fétiche, et aux nostalgiques d’Inquisitor (pour le côté narratif et plus simulationniste). En tout cas je suis converti.
  2. L'Ombre de Kilforth : un Jeu de Quêtes Fantastiques : Boite de base et extensions en français. Le premier tirage du jeu en édition française et le premier set d’extensions pour l'Ombre de Kilforth, le Jeu de Quêtes Fantastiques! Il s'agit de la réédition d'un jeu de carte fantasy, a l'occasion de la sortie de 3 nouvelles extensions. Le succès de cette réédition permet la sortie d'une VF. (C'est aussi pour cette dernière raison que j'en parle ici) Le jeu est soit solo, soit coopératif, soit PVP. Il s'agit d'un jeu d'exploration et de progression dont la finalite est l'elimination d'un boss. A suivre de près ici : Moste
  3. Un nouveau jeu de Sandy Petersen le créateur de Cthulhu Wars (entre autres..). Jeu coopératif où l'on incarne les derniers défenseurs de l'humanité contre les hordes infernales. Les figurines sont bien baroques voir dérangeantes. Je conseil de télécharger le fichier pdf des règles pour se faire une idée des différents plateaux de jeu qui pour le coup sont originaux (même si il ne sont pas encore tous présent dans le KS pour l'instant) https://www.kickstarter.com/projects/1816687860/planet-apocalypse?ref=user_menu
  4. J'ai essayé le premier scénario de la campagne des Titans cet après-midi et j'ai quelques hésitations sur la manière de l'aborder quand on joue seul. A deux joueurs: Je suppose qu'on doit faire une main pour le joueur qui contrôle Zeus, une main pour celui qui contrôle Athéna mais fait-on une une pioche commune? En solo: Est-ce que j'ai une main unique ou une main pour chaque Dieu? Pioche unique j'imagine. La règle dit "après chaque tour de joueur, Typhon s'active", est-ce que si on joue à deux, ça veut dire "après le tour de chaque joueur" ou "après que les deux joueurs aient fait un tour"? J'ai trouvé ce scénario extrêmement difficile, je serais curieux de connaître vos feedbacks et stratégies,
  5. Le truc régressif... J'ai commencé le XIème opus de la série sur PS4. Un truc auquel je ne jouais pas étant plus jeune puisque j'étais un peu le cul entre deux chaises ou générations question consoles et jeux video. J'ai toujours été accro, mais à la maison c'était... compliqué, sans l'être. Bref, je suis presque passé directement à l'Amiga 500 (et ensuite PC) avec sa pléthore de jeux crackés échanges de disquettes, etc. Pas vraiment besoin de console, donc. Même s'il m'arrivait de faire des nuits Mario kart chez des potes ou un Shinning Force, je n'ai réellement eu de console que lorsque ma copine a emménagé chez moi avec sa PS2 et ses piggyback de Final Fantasy (Hérésie !) à une époque où j'étais focalisé sur Counter et Morrowind. Ce n'est donc pas un truc de nostalgie puisque je n'ai pas grandi avec le panthéon des Mario, Sonic et autre Link. Même si j'ai un goût fortement prononcé pour les Dragon Ball (pas leurs JV de baston, par contre), je n'associe pas non plus vraiment les deux malgré akira toriyama. Cependant il y a dans ce design un truc qui me capte, au point que j'ai failli acheter une DS pour prendre les anciens DQ. J'ai d'ailleurs un Super Dungeon Explore, boutique + KS + leur dernier KS en attente.... longue l'attente. A 45 balais passés, c'est quelque chose qui m'interroge. Mais je n'aurais peut-être pas sauté le pas sans avoir eu des enfants. Sais pas ? Quoi qu'il en soit, pour Dragon quest XI, si j'ai été un peu surpris au début par les combats traditionnels façon Tactical RPG classique - Car les kkes pauvres aptitudes de départ ne permettent pas de faire grand chose et m'ont fait douter de l'intérêt - Ça change par la suite. Le groupe s'étoffe et les capacités se multiplient. Rien d'inconnu. J'ai commencé la série par DQ Builder (sur demande de ma fille) qui a un système plus plateforme et attend le suivant avec impatience et le retour du printemps, certainement. Un cours passage sur Blue Dragon, aussi. Mais si l'histoire reste d'un classicisme absolu qui est aussi une marque du genre, c'est aussi super bien fait et plaisant. les graphismes sont magnifiques et l'on attend de découvrir les prochains environnements et rencontres. Des combats peut-être un poil faciles, mais je n'en suis qu'au premier tiers. Un petit plaisir en solitaire qui sera certainement trop court... Comme disait la jeune mariée.
  6. 1 à 4 joueurs - Difficulté facile - Boite de base "Dans ce scénario, Conan et ses compagnons doivent maintenir en vie 12 tours la prêtresse de Mitra contre des vagues de pictes qui assaillent le petit village." Sujet original sur BGG: https://boardgamegeek.com/thread/1714370/new-soloco-op-scenario-drums-doom Synopsis : Unis par le shaman assoiffé de sang Zogar Zag, les tribus pictes ont traversé la Rivière Noire et ravagent les provinces frontalières de Conajohara. Le fort Tuscelan est tombé, et son embrasement entraîne des volutes de fumées noires qui s’élèvent au Nord comme un phare de désespoir. « Le fort est condamné » grogne Conan à ses compagnons, en observant la colonne de fumée, « il faut que nous prévenions les colons, sinon les pictes pourraient traverser la rivière Tonnerre et prendre Velitrium avant que les gens ne sachent ce qui s’est passé! » Se dépêchant vers le Sud, Conan et ses amis sonnent l’alarme auprès de la première colonie qu’ils trouvent. N’ayant pas le temps de ramasser provisions ou trésors, les colons paniqués fuient pour sauver leur vie. Alors que les village se vide de ses habitants, le son de tambours battants annonce l’arrivée d’un groupe de guerriers pictes. « Nous devons leur donner autant de temps que possible! » Conan s’écrie, indiquant à ses compagnons de se préparer à se défendre contre la horde approchante. Conan sent une main se poser sur son bras, et se tournant, aperçoit une femme vêtue de la tenue des prêtresses de Mitra. « Je connais une incantation qui repoussera ces sauvages », entonne la prêtresse, « mais le rituel prendra du temps. Protégez moi jusqu’à ce que je finisse l’incantation! ». Conan hoche la tête en signe d’approbation, sans mettre en doute la déclaration de la jeune femme. En tant que fils d’un peuple sauvage et superstitieux, le barbare ne souffre pas du scepticisme intellectuel des hommes plus civilisés. Se réfugiant au centre du village, la prêtresse entonne sa psalmodie. Conan et ses amis préparent leurs armes alors que les guerriers couverts de peintures de guerre et hurlants encerclent le petit hameau... Télécharger les tambours du destin 1 to 4 players - Difficulty easy - Corebox "In this scenario Conan and his friends must protect a priestress of Mitra for 12 turns from waves of picts that assault the small village" Synopsis: United by the bloodthirsty shaman Zogar Sag, the Pict tribes have swarmed across the Black River and are ravaging the frontier province of Conajohara. Fort Tuscelan has fallen, and the black smoke of its burning rises to the north like a beacon of despair. “The fort’s doomed,” growls Conan to his companions, eyeing the billowing column of smoke, “We’ve got to warn the settlers, or else the Picts may cross Thunder River and take Velitrium before the people know what’s happened!” Hastening south, Conan and his friends sound the warning at the first settlement they find. With no time to gather provisions or treasures, the panicked settlers flee for their lives. Even as the villagers flood out of the village the sound of beating drums announces the arrival of a Pict war-party. “We must buy them time!” Conan shouts, directing his fellows to prepare their defenses against the oncoming horde. Conan feels a hand at his elbow, and turning sees a woman dressed in the livery of a Priestess of Mitra. “There is an incantation that can drive back these savages,” intones the Priestess, “But rite will take time. Protect me until I can finish the invocation!” Conan nods quickly, accepting the woman’s audacious declaration without question. The son of a wild and superstitious people, the Barbarian does not adhere to the intellectual skepticism of civilized men. Taking refuge at the center of the village, the Priestess begins her chant. Conan and his companions ready their weapons as the howling, painted warriors encircle the tiny village…. Download the Drums of Doom
  7. Bonjour, Voici mon premier puzzle rédigé pour MBP. C'est quoi un puzzle ? C'est comme aux échecs, on part d'une situation donnée afin de trouver l'unique solution permettant de résoudre le problème. Une sorte de casse-tête en plus fun (y du MBP dedans !) On peut donc chercher tout seul, sans avoir forcément besoin du jeu. Il suffit de connaître les unités. Déjà 4 personnes sur FB ont trouvé la solution. Le Défi du Sphinx Bon jeu. nota : il y a aussi une énigme à résoudre
  8. Bonne année 2018 à vous qui lisez ceci! Pour bien commencer cette nouvelle année 2018, mon petit argonaute de fils et moi avons entamés la campagne en mode coopératif contre l'IA du Compendium, Contre les Dieux. Nous avons ouvert les hostilités en jouant le scénario 1, La raison par la force sur la carte du Styx. Voici un petit rapport de notre lutte épique contre Hadès et sa clique infernale dans notre quête contre l'énooorme et méchant titan Atlas. Les photos prisent avec mon téléphone de la partie sont bien pourries mais bon c'est pas comme si on pouvait y voir grand chose dans les enfers ... Les Nouveaux Argonautes prêts à franchir le Styx pour se concilier les faveurs du Dieu de la mort à grand renfort de baffes. Hadès et ses sbires. C'est parti! Au tour 1, les Argonautes et Hérakles quittent l'esquif de Charon (qu'ils ont dut tabasser au préalable j'imagine pour lui piquer sa barque) et mettent pied à terre dans des ruines. Le tirage de l'IA est vraiment à notre avantage, le Cerbère trottine pour monter la garde auprès de son maître infernal. Celui-ci s'avance furieux de cette intrusion des mortels dans son royaume, il court, enjambe une crevasse et se retrouve à une zone d'Hérakles et des Argonautes. Tour 2. Jason et le Lion de Némée s'élancent et attaquent le Dieu des enfers protégé par les ruines. Ils infligent 3 dégâts à Hadès. Hadès déclenche sa fureur sur Jason et inflige 2 dégâts au chef des Nouveaux Argonautes. Cerbère bondit et rejoint son maître prêt à le protéger. Tour 3. Toutes nos cartes d'unités sont à nouveau disponibles. Hérakles attaque la zone désormais saturée et tente d'attaquer à son tour Hadès mais Cerbère s'interpose avec son talent de Gardien. Le chien des enfers en est pour ses frais, il encaisse un point de dégât mais surtout est projeté par l'assaut du demi dieu à une zone de distance. Ce qui permet au Lion de Némée de se jeter à nouveau toutes griffes dehors sur Hadès et la bête lui inflige 1 point de dégât. Hadès attaque à nouveau Jason protégé par les ruines, affaibli le Dieu échoue dans son attaque. C'est alors que les Artilleurs infernaux entrent dans la danse. Ils avancent dans une crevasse et peuvent jeter leurs globes explosifs sur la zone contenant Jason, le lion et ... Hadès! Les projectiles fusent et explosent. L'attaque de zone à 4 dés de la troupe est résolue. Jason s'en sort indemne, le Lion de Némée encaisse 1 dégât réduit à 0 par son pouvoir Peau du Lion et Hadès, malheureux prend 3 points de dégâts! Ouaw! Tour 4. Jason ôte le dernier point de vie d'Hadès d'un coup d'épée bien placé. Victoire des Nouveaux Argonautes !!! Des Spartiates nous rejoindrons dans notre lutte et Hadès, vaincu, nous soutiendra dans les difficiles événements à venir. Une bonne partie, sympathique. Le système dans ce mode de jeu est agréable et est simple à gérer. Mon fiston c'est bien amusé et moi aussi. Nous avons eût de très bon tirage dans l'activation des unités de l'IA, Hérakles a éjecté le Cerbère avec succès au bon moment et mon fils et moi tenons à remercier chaudement les Artilleurs infernaux qui ont grandement affaiblis Hadès en lui infligeant 3 blessures, un coup d'éclat qui leur coûtera cher par la suite, je n'imagine même pas le sort que leur réservera le Dieu des morts ... Nous avons hâte de jouer le scénario suivant et de voler au secours d'Athena.
  9. Hello, je vous soumets un scénar solo de ma conception, je l'ai testé une dizaine de fois pour arriver à cette configuration. Il est moyennement difficile, il nécessite les kushites, et les scretch goals. si vous n'avez pas les kushites mais que vous êtes hyper motivés, vous pouvez trouver leurs tuiles en téléchargeant l'Editeur de maps pour scénarios et en fouillant dans les dossiers "Skelosaddon" et "SkelosSG". Je trouve que les règles de mécanique solo de l'overlord sont simples à comprendre et à jouer mais je suis le seul à avoir pratiqué donc je suis preneur de retours et de suggestions ! scénario ici : PDF créé avec conan scenario.com, par contre, je n'ai pas réussi à trouver les tags pour solo, c.a.d 1 joueur (mais 3 héros) contre un overlord IA
  10. Scénario réalisé pour le concours de la Saint-Valentin 1 ou 2 joueurs (contre I.A) - Core box + plateau forteresse - Difficile (3 corbeaux) Télécharger : Roi & Reine de l'évasion.zip Voici ma participation, ma femme a particulièrement aimé tester et re-tester ce scénario donc c'est déjà une grande satisfaction pour moi je compte sur votre aide pour améliorer l'explication de l'I.A (exercice plus difficile à l'écrit). Vos remarques de tests sont les bienvenus. avez-vous réussis ? où mourrez-vous ? points forts / points faibles ?
  11. Scénario vu sur le groupe Facebook "Les Aventures de Conan" ; très bon groupe que je recommande par ailleurs. Je me permets de le poster ici (avec autorisation de l'auteur) afin de contribuer à la centralisation des scénarios fan-made, surtout qu'il a l'air assez intéressant en tant qu'expérience solo. Il a été réalisé avec l'excellent éditeur en ligne de @tet2brick Conansolo_Dufondduncachot.pdf
  12. Voici ma première contribution. Ceci n'est pas un scénario d'escarmouche à proprement parlé mais un "défi" pour 1 joueur incarnant les Héros. L'Overlord jouant toujours de manière optimale, l'enjeu pour le joueur est de trouver le moyen de l'emporter. Si vous trouvez le moyen de gagner merci d'indiquer la méthodologie en utilisant les balises "spoilers" pour éviter de gâcher la recherche aux autres. Défi : Solstice d'Hiver Bon jeu.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy