Jump to content

paulonium

Members
  • Content Count

    301
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

399 Good

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. bonsoir @Pallantides @Helyss Pour commencer je vais tout de suite casser une légende urbaine, Frazetta n'a lu aucun livre sur Conan. https://www.wired.com/2009/11/fantasy-art-has-arrived-franzetta-conan-cover-sells-for-a-million-dollars/ " The covers only rarely followed Howard's descriptions or story situations and when asked if he had ever read the books Frank recently replied, "I didn't read any of it. It was too opposite of what I do. I told them that. So, I drew him my way. It was really rugged. And it caught on. I didn't care about what people thought. People who bought the books never complained about it. They probably didn't read them." "Les couvertures ne suivaient que rarement les descriptions de Howard ou les situations de l'histoire et lorsqu'on lui a demandé s'il avait déjà lu les livres, Frank a récemment répondu : "Je n'ai rien lu. C'était trop contraire à ce que je fais. Je leur ai dit cela. Alors, Je l'ai dessiné à ma façon. C'était vraiment robuste. Et ça s'est fait. Je me fichais de ce que les gens pensaient. Les gens qui achetaient les livres ne s'en sont jamais plaints. Ils ne les ont probablement pas lus. " Et d'une manière générale les illustrateurs ne sont pas payés pour lire les livres qu'ils illustrent en couverture. C'est la grande confusion actuelle avec les fan art par exemple. C’est pour cela que j’ai écrit : le "trop bien" illustré de Sprague De Camp. Donc a t'il capté l'essence de Conan ? je pense que la technique qu'il travaillait à ce moment de sa carrière correspondait à "l'esprit" ou l’impression du monde hyborien. Mais n’était pas le Conan de Sprague de Camp, comme d’Howard, et de Marvel. L'image d’Épinal est ce dans le sens péjoratif ? Une nouvelle fois les comparés pour moi n'a pas de sens. Je n'étais pas aux USA durant cette période, je ne sais pas comment c'est bien vendu le livre, si c'est pour l'écrit ou bien grâce à sa couverture. Mon hypothèse, à cette période, il y a eu une scission entre ceux qui lisent les livres et ceux qui regardent les couvertures. Frazetta ne fait pas une image d’Épinal de Conan. Puisque la base de l'image d’Épinal c'est de magnifier ce qui existe déjà dans le réel et non en récit, comme glorifier l'empire napoléonien. Mais je commence à comprendre, il s’agit de la diversification des publications d’Épinal et de son monopole à l’époque du 19eme siècle. Mais en définitive, Je pense sincèrement que le terme est très mal choisi. J’ai l’impression que vous parler d’autre chose. https://fr.wikipedia.org/wiki/Image_d'Épinal Aujourd'hui, J’émets un doute sur l'efficience de la restauration de l'image du récit originel pour ce personnage. Je pense que la conjoncture actuelle n'est pas si bonne que ça pour ces romans, malgré les efforts certains, comme de la portée des illustrations aujourd’hui le concernant, pour cela je reposte l'entretien de Jean-Paul Gabilliet. https://journals.openedition.org/rrca/173?lang=en Mais je respecte ton enthousiasme pallantides. Concernant la réalité de l’existence des Hommes vis à vis des personnages fictifs. Je partage ton interrogation de comptoir Helyss. Je propose une réflexion en 2 temps Dans un premier temps la fameuse phrase du Conan dans le film de Milius, est ce que c'est le Conan d'Howard qui le dit, ou bien est-ce que c'est le sorcier qui lui prête ces mots ? Le film ne me trompe pas, c'est l'histoire d'un mec qui raconte qu'il a vu Conan et qu'il va nous raconter ses fabuleuses aventures. Je ne l'ai pas vu l'homme qui s'appelle Conan en vraie, j'ai vu la représentation d'un mec qui pourrait être Conan, donc je ne sais pas si cette phrase est vraie ou non. Comme je ne sais pas si ce qu'il dit sur la destinée de Conan à sa naissance est vraie ou pas. C'est le récit qui compte et non le bonhomme. De plus c'est l'essence même d'un récit mythique. CF. La bande dessinée de Slaine de Mills/Bisley le montre très bien, ukko fait un récit en partie bidonné des exploits de Slaine. En revanche J'ai lu des descriptions d’Howard qui me font penser que cette représentation physique de Conan par Arnold est plutôt juste : Je cite le passage donné par pallantides : Dans un deuxième temps, je ne pense pas que les Hommes de méditerranée des premières années du siècle après JC n’ont pas laissé des représentations de Jules Cesar au hasard. Sinon le délire ambiant de l'époque autour de cet homme eu été tout de même troublant, si il était juste une représentation d'un personnage fictifs comme les dieux grecs. Comme celui concernant Napoléon, il faudrait vraiment que les français fussent "totalement" fous pour figurer un personnage fictif en sculpture, peinture et surtout lui laisser un panthéon. En revanche je crois que la représentation de victoire notamment par le moyen d'image d’Épinal ont fortement marqué l'esprit en France. L'Homme a existé et les faits historiques qu'il a pu donner à produire sont mythifiés par la représentation en image de l'époque. Gengis Khan est, tout comme Napoléon, magnifié par ses exploits militaires. https://www.lhistoire.fr/gengis-khan-portrait-intime-dun-conquérant Pour le fun https://www.topito.com/top-personnages-historiques-peut-etre-pas-existe https://www.nationalgeographic.fr/sciences/un-francais-sur-10-pense-que-la-terre-est-plate pou rappel http://www.panorama-cinema.com/V2/article.php?categorie=9&id=623 je repasse plus tard
  2. merci Madcollector je post ici la version française disponible sur amazon/fnac AM Comment dessiner des comics FNAC Comment dessiner des comics
  3. trouvé sur la chaine webfox100 introduction 1 https://www.youtube.com/watch?v=f3y6k_vk_Vg&t=2s rendre les objets réels 2 https://www.youtube.com/watch?v=mf8WEpfFlRc la perspective 3 https://www.youtube.com/watch?v=pwQXnrHtjAM étudier le personnage 4 https://www.youtube.com/watch?v=bwy65NI01II dessiner le personnage 5 https://www.youtube.com/watch?v=z1FcgZ-7L5I le but du jeu : L'ACTION! 6 https://www.youtube.com/watch?v=OLx57FWCdz0 les raccourcis et la perspective pour dessiner des personnages 7 https://www.youtube.com/watch?v=YAoC-x-1Oko Dessiner la tête humaine 8 https://www.youtube.com/watch?v=gE868PdLb7k la composition 9 https://www.youtube.com/watch?v=j594K6rqX6k composer les cases d'une page de son comics 10 https://www.youtube.com/watch?v=HsOsSpfyq8s la couverture 11 https://www.youtube.com/watch?v=2OYinQBZk7Y l'art de l'encrage 12 https://www.youtube.com/watch?v=2H05IHhlS_o
  4. bonsoir, bon j'ai modifié le titre de la discussion j'ai pris le temps de faire le tour sur différents site lecture de vidéo et discussion sur le forum comme me le conseilla pallantides Et je suis tombé finalement sur A la lecture J’en suis sortie atterré par l'échange qui est resté courtois et argumenté ; et resté pantois sur les explications de pallantides qui pourrait se résumer sur sa dernière phrase que je site : " Ce que je veux dire, c'est que le vrai Conan n'a même pas eu le temps d'exister vraiment aux yeux du grand public et que c'est d'une sorte d'image d'Epinal dont s'est emparée la culture populaire. " Le personnage Conan n’existe pas, il n’a jamais existé et n’existera que dans la création d’adaptation ou la republication des récits de Howard. Le vrai Conan n’existe pas, car personne ne l’a vu ni entendu, seul Howard l’a imaginé et c’est là tout le problème. Pour être encore plus claire, Conan ne peut exister que s’il y a 2 facteurs fondamentaux : si une personne réelle a été témoins des exploits du personnage et les racontes et si une autre personne réelle a fini par rencontrer ce personnage devenu légendaire. Pour rappel je résume le processus qui a lieu depuis 80 ans et qui court toujours aujourd’hui : Conan est une création romanesque du fruit de l’imagination d’Howard, elle a été « converti » au besoin par Sprague De Camp. Et elle a essaimé des variations qui ont abouti à créer une forme archétypale d’un personnage fictif dénommé « le barbare ». Cette forme est aujourd’hui toujours dégrossie car elle englobe un nombre incalculable de variante, de version, d’adaptation aux différentes formes d’expression dans différent pays. Le "Conan" ne peut survivre que de cette façon, c’est bête mais c’est comme ça. Le faux procès qui est fait sur le film de Milius en est un parfait exemple : Adapté mot pour mot les récits d’Howard est tout à fait faisable mais ne tiendrait que sur 1h tout au plus, ou clairement s’il il fallait interpréter les descriptions d’après ma vision de ces récits dans un film. Il serait réalisé par Tarkovski est ce n’est pas péjoratif, Stalker pourrait être le parfait exemple de ce type de mise en scène posé et pas poseur. Ce que je veux faire comprendre, dans le film Conan le barbare, Milius utilise dès les première secondes une ruse narrative que tout à chacun a certainement utilisé dans la pratique du jeu de rôle. Un personnage fictif dit avoir rencontré un personnage légendaire et il va raconter « son » histoire. C’est Akiro le sorcier qui raconte l’histoire de Conan, son histoire, sa vision, c’est lui qui définit l’ordre de scène à l’intérieur de son récit. Et il le rappel plus tard lors de sa rencontre avec « son » Conan. Le spectateur valide cette version puisqu’il elle se déploie en même temps devant lui. Ce dispositif narratif est utilisé à foison dans les films hollywoodien (boulevard du crépuscule, casino, usual suspect, quand même c’est ce film qui démontre la manière de manipuler le public.) Après comment pouvez-vous, vous laissez berner comme ça ? Que ce Conan a pu dire la citation qui lui a de multiple fois été reproché cela n’a aucune importance puisque c’est quelqu’un qui vous raconte la vie de Conan. Et ça n’a aucune importance, puisque Howard n’a pas écrit le récit du mec qui a vu Conan. Dans les sociétés hétéronomes, cette façon de raconter à du sens dans les transmissions orales de récit ou de légende car elle a pour fonction d’enraciné la transmission des valeurs de la société. Le héros légendaire fait son apparition lors de rituel. Ce qui valide le récit transmis de génération en génération, et cela peu importe le type de récit. Pour le film cela apporte le sentiment que ce monde hyborien est bien issue de légende, l'effet est plus efficace qu'un intertitre "il était une fois, dans une galaxie lointaine". Donc ce dispositif narratif permet à Milius de se distinguer à la fois de la création de Howard comme de la conversion de Sprague De Camp et de l’adaptation de Marvel. Il se conforme dans un imaginaire contemporain encré dans son époque en 1980 pour représenter un Age du fer imaginaire, et plus personnel du réalisateur sur une version cinéma supposé de Gengis Khan. Et pour servir ce personnage il s’intéresse d’abord à dépeindre une ambiance. Et c’est ce qui fait toute la force du film. Ensuite concernant le choix d’Arnold. Je me demande encore l’intérêt de rappeler ses origines. Conan pourrait très bien être interprété par un moldave, un ouzbéque, ou bien un azerbaïdjanais puisque de toute façon personne ne l’a vu, seul Howard aura pu nous montrer clairement une personne qui aurait le physique de Conan, et je ne parle pas de la personnalité. Ce choix s’explique par la volonté de donner corps par l’image pour d'écrire la puissance, sans passer par des explications paraphraseuses interminables pendant le film du style : " - c’est qui ? - bah Conan ? - Ah bon le mec là c’est Conan ? - Bah oui !! - ah je le voyais plus comment dire…. ? - c’est-à-dire ? - bah plus comme le mec qui coupe les tête de poules avec ces mains sur la place du marché. - Tu parles de Gerard ? - ah bon il s’appelle aussi Gérard alors ? Euh oui mais non lui c’est Conan et pourquoi avec ses mains ? - bah ce n’est pas Conan qu’a tué le monstre à tête de poule dans le marias du père Boriasse ? - Ah oui dit comme ça, il pourrait ressembler à Gerard. Mais ce n’est pas Gérard, c’est Conan. - Ah bon et il ne l’a pas tué le monstre avec ses mains alors ?" Bref je pense que pour une adaptation, la meilleure façon de décrire Conan est de le faire raconter par un contemporain fictif de son époque hyborienne. Comme ça, cela ne choc personne puisque de toute façon c’est la version du gars qui l’a vu. Si je comprends le problème avec Frazzetta est qu’il a « trop bien » illustré la version de Sprague De Camp. Ce qui a eu pour effet de détruire la version originale de Howard. Qui elle doit être considéré comme la vraie. Et que dans le même temps, il a participé à forger une image dégradante du Conan en l’intégrant a une vision d’un barbare, violent et stupide. Est-ce bien cela ? L’utilisation du terme image d’Epinal, doit-elle être comprise ici comme étant péjorative ? Concernant la formulation d’image d’Epinal d’une façon générale dans les comics je l’appliquerai plus à Burne Hogarth pour tarzan et John Buscema pour Conan et encore ça ne correspond pas à grand-chose de tangible. Cela n’a même aucun sens, dans le cadre d’un marché de concurrence très forte à l’inverse de la situation des imageries d’Épinal de l'époque exerçant un monopole total. S’il faut expliciter le travail de Frazetta c’est qu’il est capable de décrire une situation comme tout bon illustrateur et donc construire des archétypes solides et durables. Cependant s’il était nécessaire de comparer maladroitement son travail à une image d’Epinal, alors j’emploie le terme « ambiance » d’Epinal. C’est pour cela qu’il est reconnu au-delà de son interprétation du cimmérien. Comme dans l’illustration la plus connu du héros, c’est cette manière picturale de faire ressentir une ambiance surpassant une surenchère de description et de détail. Il me semble, pour le moment, le vrai problème avec Frazetta est que les illustrateurs ont énormément de mal à égaler ses compostions et son travail pictural pour des illustrations destiné au livre de poche ou affiche de film. Même Mark Shultz n’est pas aussi efficace. Je suis étonné qu’il soit fustigé l’apport des illustrations de couverture de Frazetta. Je rappelle tout de même que les livres n’était pas vendu à l’époque hyborienne mais plutôt dans ce type de librairie. De 1960-1980 Comment à l’époque voulez-vous faire connaitre un roman de « fantasy » avec une couverture sans illustration ? Ça ne fait pas sens, avec une couverture agrémentée d’un titre et de quelques motifs pour ne pas donner à voir le personnage. Qu’elle eût été la cible commerciale ? Et de nos jours combien de vente s’il s’agissait d’un premier roman comme pour celui d’Howard si il avait publié aujourd’hui vu le nombre de publication rien qu'en France. Concernant la volonté de Monolith de vouloir rester dans l’esprit de la création d’Howard. Après l’échec de "beyond to monolith", je me suis demandé pourquoi avoir parachuté l’œuvre d’howard pour vendre le concept du jeu multi univers, alors que je comprends que le concept de « Conan by Monolith » est destiné à se cantonner sur les romans originaux. J’ai eu les réponses après l’entretien avec Pierre Ho , c'était finalement pour travailler en priorité sur la licence zombicide. Ok je comprend que ce mode overlord contre ovelrord n'apparaitra pas avant très longtemps. En aparté J’aimerai qu’il existe un entretien avec M.Louinet, M.Millius ou M. Stones pour discuter justement de ces variantes et des adaptations de ce personnage fictif plus ou moins populaire. Frazetta disparu il reste la vision de David Winiewicz. Enfin vous devriez remercier tous les jours une forme de culture populaire. Celle-ci a permis de faire subsister et incarner Conan. Sinon Il serait tombé clairement dans l’oubli. Qui se rappelle de Fantômas s’il n’avait pas été incarné dans les films multi rediffusé avec Jean Marais et louis de Funès, alors que les romans sont l’exact opposés des films, qu'elle importance de savoir si c'est le vrai ou pas car ce personnage subsiste grâce au film. avant de répondre prenez le temps de lire les références barbare et culture populaire. Merci
  5. il y a bien longtemps dans une émission oublié ils ont dessiné ensemble Burne Hogarth, avec une petite présentation de carrière John Buscema et un petit entretien Philippe Druillet et l'entretien fleuve (2012) par Jean Depelley en 4 partie 1ere , 2eme , 3 eme , 4eme partie
  6. petit détour vers la bd détournée la campagne ulule pour paul lamploix pour le 2eme épisode de la série https://fr.ulule.com/paul-lamploix-episode-2-lost-in-hierarchie/ le premier tome est amusant à lire malgré un ventre mou au milieu du récit. La monté en puissance du concept est, me semble t'il, frêne par le délire des auteurs. un autre virage : les iles d’Auvergne https://www.wbrecup.com/BE/beFR.html tiré du site "En 1991 après J-C, l’équipe de WB récup découvre l’épave d’un vaisseau stellaire dans un vallon du Livradois. Les soutes du bâtiment sont encombrées de très nombreux documents : manuscrits, manuels, textes scientifiques… Les analyses révèlent qu’il s’agit d’authentiques documents provenant de la planète Mer et datés des années 240 après la montée des eaux… Un long travail de fouilles, de restauration et d’édition commence alors…" Récit graphique construit autour des carnets de dessin d'un explorateur. L'édition c'est étalée pendant plus de 10 ans. C'est un peu une bd sous forme de manuscrit et un peu un roman graphique. J'ai eu du mal à resté captivé à cause de long moment de pause dans l'édition des ouvrages. Le récit démarre doucement avant de prendre une tournure romanesque après certaines découvertes, et la question se pose qu'est il arrivé à Imago?
  7. Bonsoir Une petite investigation sur 4 illustrateurs connus pour certaines illustrations dans le cadre de la science-fiction, avant de passer à autre chose de plus étrange. Tout d’abords John Berkey, peintre à l’acrylique entre le figuratif et l’abstraction, conçoit des vaisseaux spatiaux harmonieux et colorés. L’espace n’est plus un vide sombre et sans vie mais traversé par des vaisseaux fabuleux dessinant leur parcours dans des sillage de lumière intense et coloré. Les compositions sont magistrales entre le blanc du vaisseau, le bleu noir de l’espace et les couleurs saturées de la propulsion. https://www.rowsdowr.com/2013/03/23/beautiful-science-fiction-illustrations-by-john-berkey/ une petite affiche de film bien connu Ensuite Jim Burns, je laisse quelques images un site d’illustrations dédié aussi a d'autre artistes et Jim Burns http://www.alisoneldred.com/artistJimBurns.html j’apporte à votre attention celle-ci En plus d’être un très bon « livre dont vous êtes le héros », l’illustration de couverture me fascine et est captivante, le bolide est une perfection. Même si techniquement l’illustration fait plus collage de texture et d’environnement, la composition est juste. Ici la présentation du livre. http://www.bibliotheque-des-aventuriers.com/serie/defis_fantastiques/13_combattant_autoroute.htm une dernière illustration très connu (incontournable) dans le milieu du jeu de figurine https://ibb.co/S7Vz2MW Enfin De 2 illustrateurs français plus ou moins connu Manchu et Reno. Manchu pour son travail remarquable pour le jeu de rôle empire galactique. lien pour le jeu empire galactique (déjà posté ailleurs sur le forum) http://pixilivres.free.fr/ le blog http://manchu-sf.blogspot.com/2014/02/illustration-vente-christies.html un vaisseau d'un dessin animé Reno pour son dessin numérique détaillé et harmonieux visible sur la suite de la BD aquableue. son blog https://reno-pixellu.com/blog/ 2 démonstrations (j'évite de les regarder, ils est trop fort sur les outils numériques, j’atteindrai ce niveau à 60 ans)
  8. bonsoir, A partir de la description de ton problème, je pense à l’utilisation d'un vernis à retoucher dans la peinture à l'huile. Il se peut qu'enfin un produit soit mis en vente dans ce sens. AMMO propose une sous-couche transparente, qui dans la description du produit correspond a l'utilisation d'un vernis à retoucher. Evitant ainsi de refaire toute ta peinture. https://www.migjimenez.com/en/acrylic-colors/2383-one-shot-primer-transparent-8432074020417.html ci après le descriptif et son utilisation (en anglais)
  9. Un gros hommage à syd mead sans lui blade runner aurait été totalement différent. Illustrateur concepteur de design industriel au départ il à travailler dans le cinéma sur de nombreux film (blade runner, tron pour les plus connus) les livres sont quasi devenus inabordables mais à titre d'information https://www.amazon.fr/s?k=syd+mead&__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&ref=nb_sb_noss_1 les livres sentury 1 et 2 sont très bon mais les meilleurs sont kronteko et Kronovecta l'ensemble des illustrations sont toutes visibles sur le net. http://sydmead.com/ 2 artistes qui ont eu une influence indirecte dans la science fiction : 1 Pour passer dans la science fiction avec de la fantazy Chris Foss https://www.youtube.com/user/TheChrisFoss/videos Il a participé au projet DUNE de Jodorowsky je m’arrête plus spécifiquement sur une production oublié sortie dans les année 80 qui m'a marqué dont a fait partie Chris Foss. Il s'agit de 4 livres d'illustration de Steward Cowley, les Vaisseaux de l’espace vous pouvez ici en lire une critique pertinente. https://space-nation.org/blog-feed/ Et ici les 4 livres sortie en France https://www.bedetheque.com/BD-AUT-Stewart-Cowley-Vaisseaux-de-l-espace-de-l-an-2000-a-l-an-2100-132087.html Comment mesuré l’influence de Chris Foss dans la mesure où à part Star wars peu de film de sf fantaisiste sont sortie après 80. Il faudra regarder plus tard du coté du japon. 2 Pour prolonger John Harris. Je pense que l'influence de Harris est plus facilement remarquable lorsque l'on compare avec le travail des concepts de décors de film. Il n'est bien sure pas le seul à le faire dans se domaine. mais il marque une consentante dans une pratique de l'illustration très impressionniste. il y a peu de détail mais un travail de composition approfondi et recherché avec de belle composition dynamique. Avant d'aller plus loin petit présentation d'un livre de référence par et pour les illustrateurs contemporains. spectrum édité par flesk (attention site très dangereux pour la carte bleue) Pour la petite histoire j'ai commencé au début du numéro 1 au 11. J'ai arrêté par la suite et gardé 2 numéros. Car au fil des années malgré la qualité réelle des illustrateurs ; les ornements, motifs, compostions reviennent trop souvent. Cependant il permet de voir où en est l'illustration contemporaine publiée aux états unis dans les revues spécialisées, couverture de roman, bd, les institutionnels, concept artistique de tout bords jeux vidéo ou cinéma. Etc et cela pour tout type de technique.
  10. petit rappel de l'illustrateur Pascal Blanché présenté plus haut par @Foussa 2 vidéo une sur le travail de construction du personnage en 3d et... une autre sur la composition lumineuse
  11. bonsoir Ooook Je sais c'est pas évident. Car chacun d'entre nous avons nos habitudes de rangement. Avec l'aide de la batman box de lazerox : Peut elle aider à ranger toutes les figurines de la saisons 1 dans la boite héros? NON Dans les boites vilains et héros? NON idem pour la saison 2. Peut elle aider à ranger une partie des éléments de la saison 1 et 2 dans les boites de base vilains et héros de la saison 1. OUI c'est à dire dans mon organisation : tuiles vilains, héros du versus de la saison 1 dés cube d'énergie pion et jetons effets cartes gadget Saison 1 et 2 certains plateaux d'environnements qui sont stocké dans la boite vilain. les boites de figurines héros et vilains des boites de bases. les fiches des personnages de la saison 1 et 2.
  12. 😅 mince j'ai oublié d'écrire que : - les plateaux spécifiques d'environnement aux 2 extensions ainsi que les figurines le manoir Wayne et l'asile restent dans leurs boites. (ils en peuvent pas être stocké dans les boites de bases héros et vilains.) pardon pour l'oubli
  13. bonjour @Roolz Question très juste Oui pour une partie mais je vais précisé pour le "uniquement" car en l'état ce rangement va servir pour l'ensemble des éléments de la V1 (c'est sur) sauf pour les figurines : cubes jeton dés tuiles overlord tuiles héros pour le versus éléments de jeu de la batmobile La premiére fonction de cette insert va être de faciliter l'installation du jeu. Je l'ai choisi pour cette fonction en priorité, et pour garder les boites de bases de rangement des héros et méchant tout est indiqués dessus. Et les 2 plateau versus peuvent être ranger dans la boites héros. Je fait tenir les plateaux de jeu dans la boites vilains. Car J'ai toujours besoin de la la boite du plateau versus pour ranger les figurines de policier et de drone j'y range aussi le livret de règles et de scénario pour la V1 et V2. Par exemple je pense avoir fait une erreur en jetant les boites de rangement des figurines de Conan. Je trouve les mousses super efficaces. Mais le problème c'est qu'elles nécessitent de sortir l'ensemble du matériel, étant donné que leur premiére fonction est de tout caser dans un minimum de boite. La mon vrai gros problème c'est les figurines individuelles de la V2. L'idée commerciale est bonne mais pour les ranger et penser à les utiliser c'est pas évident.
  14. bonsoir @Omphalos Pour m'a part actuellement j'en suis très satisfait je poste demain la photo du rangement. tel qu'il est rangé dans la boite de base des heros. Il peut recevoir tout les éléments de la saison 1. En se qui concerne le rangement de la saison 2 je vais devoir faire un aménagement car trop de tuile. Cependant les jetons des méchant et les éléments peuvent y être rangé. En gardant le carton de rangement de figurines des héros cela ne peut absolument pas bouger ou se renverser. Pour finir j'ai pris aussi la mousse de feldherr pour la batmobile uniquement. Cela me permet d'y ranger tout les éléments la concernant.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy