Aller au contenu

Messages recommandés

Shoum    9

[Premier constat : Keuwah ? J'ai une poignée de gardes, une palanquée de fragiles pirates et mon seul Lieutenant n'a que 4 PV, alors que j'ai 4 persos survoltés face à moi :horreur:. Ça va être chaud pour ma pomme.

Deuxième constat, de la part du joueur ayant Conan : ok, c'est quoi ma deuxième arme pour pouvoir me servir d'ambidextrie ? Rien ? Par Crom !

Troisième constat du même: pourquoi le texte d'ambiance dit que je râle car je dois porter une armure alors que je n'en ai pas dans mon équipement de départ ?

Quatrième constat, de moi : ah, mais les portes sont vachement plus dures à ouvrir, ça va pas être si simple pour eux...
Cinquième constat : c'est cool de pouvoir utiliser des persos peu utilisés jusque là !]

 

Nos Héros rentrent dans la forteresse sans frapper, à part sur le pauvre Pirate placé à l'entrée par le méchant créateur du scénar. Ils ont la fougue de la jeunesse et se dépensent sans compter. Ils délaissent l'aile nord où se trouve Baal-Pteor et foncent au sud. Plusieurs sorts rageurs et quelques jets de dés calamiteux plus tard, ils sont fourbus mais 3 d'entre eux ont dépassé le hall et sont dans la pièce en bas des escaliers.

Hélas pour eux, des pirates en maraude tombent à bras raccourcis sur le pauvre Taurus, qui exténué par sa débauche d'énergie, n'a plus trop l'énergie de se défendre et subit quelques estafilades.

Le premier coffre fouillé est une semi-déception pour les Héros, puisqu'il renferme une armure, alors que Conan cherche désespérément une autre arme. Ils progressent un petit peu vers l'escalier qui monte à l'étage, mais pas beaucoup car certains Héros se sont arrêtés pour souffler un peu.

Les impudents pirates qui ont fait des misères à Taurus sont promptement occis.

Baal-Pteor avance sinon, accompagné de sa garde prétorienne qui peine à suivre le même rythme qu'eux. Si les Héros délaissent son chemin, il ira à leur rencontre à l'étage, en passant par l'autre escalier.

Conan jubile, il a trouvé une hache dans le second coffre fouillé et fait déjà des plans sur la comète sur le hachis d'ennemis qu'il s'apprête à concocter. Pélias est dans une mauvaise série par contre : ses sorts sont plus que poussifs et il a eu à subir une vilaine blessure de la part de gardes venus intercepter les Héros. Taurus n'est pas beaucoup plus efficace dans l'ouverture de portes. Amboola est particulièrement adroit par contre : ses coups sont moins brutaux, mais plus précis et de nombreuses têtes de pirates et de Gardes roulent à ses pieds.

Baal-Pteor ne se presse pas plus que ça, il sait qu'il a le temps et qu'il finira par atteindre les Héros et les étrangler un par un, surtout cet arrogant Cimmérien dont les gens osent prétendre que sa force rivaliserait avec celle de l’Étrangleur de Zamboula.

Alors qu'ils pensaient avoir fait place nette et s'apprêtent à se diriger, pour moitié du groupe vers les cellules et pour l'autre vers l'impressionnant Colosse vêtu d'un pagne qui s'avance d'un pas arrogant vers eux, les Héros sont surpris par une patrouille de gardes qui les prend à revers en surgissant d'un couloir. Taurus souffre de nouvelles estafilades et se sent de plus en plus faible en raison du sang qu'il a perdu et qui macule maintenant le sol de cette forteresse maudite. Pélias a également subi la morsure de l'acier de plusieurs hallebardes et remercie intérieurement son anneau magique qui lui donne encore la force de pratiquer la magie (avec une efficacité toujours aussi fluctuante cela dit). Conan fonce sur Baal-Pteor, mais son assaut mal coordonné est esquivé sans difficultés apparentes par Baal-Pteor qui parvient à se saisir du Cimmérien et commence à lui broyer la trachée. Amboola vient à la rescousse et parvient à blesser superficiellement Baal-Pteor, qui relâche un instant son étreinte.

Taurus, sans doute gêné par le sang d'une vilaine coupure au front qui lui coule dans les yeux s'escrime en vain sur la porte de la première cellule.

Conan, après avoir récupéré son souffle coupé et massé un instant son cou endolori repart à l'assaut de la montagne de muscles qui lui fait face. Hélas, il ne trouve de nouveau pas la faille et Baal-Pteor éclate d'un rire tonitruant. Amboola, profitant sans doute de la distraction, se faufile alors derrière lui et abat son sabre en un large mouvement de taille. Baal-Pteor, touché mortellement, s'effondre alors surpris et son corps s'effondre avec fracas dans la poussière du couloir.

Les Héros sont cependant inquiets car il ne leur reste plus beaucoup de temps avant que toute la garnison ne leur tombe dessus et ne fasse échouer leur mission. Amboola ouvre avec la clé récupérée sur Baal-Pteor le volet de la première cellule et bingo ! Le capitaine s'y trouve. Encouragé par quelques insultes bien senties de la part de Conan, et que la décence et la civilisation m'interdit de reproduire ici, Taurus arrive enfin à ouvrir la cellule et à faire sortir le Capitaine. Hélas, Pélias, tout occupé à indiquer le chemin de la sortie à leur cible, n'entend pas arriver un trio de pirates qui se faufile dans son dos et le percent de leurs sabres. Pélias s'effondre, bientôt rejoint par Taurus qui succombe aux assauts d'un garde. Conan se débarrasse rapidement de deux Gardes penauds de ne pas avoir couru assez vite pour sauver Baal-Pteor, mais hélas le temps fait défaut et Conan et Amboola sont surpris par l'arrivée soudaine de toute la garnison : leur mission est un échec. L'Histoire ne dit pas s'ils arrivèrent finalement à s'enfuir, en gardant en tête le souvenir amer de cette forteresse maudite où ils perdirent deux de leurs amis.

 

[HRP : Les Héros ont souffert pendant une bonne partie du jeu d'un manque de chance aux dés. Ça s'est un peu équilibré sur la fin, notamment sur le magistral coup de sabre d'Amboola, mais ça les a clairement handicapés. Ils ont toutefois convenu qu'ils avaient un peu foncé dans le tas comme des gros bœufs et que si c'était à refaire ils iraient se friter avec Baal-Pteor dès le début histoire de récupérer la clé.]

Franche réussite que ce scénario en tout cas, merci @tony

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pallantides    678
il y a une heure, Shoum a dit :

[Premier constat : Keuwah ? J'ai une poignée de gardes, une palanquée de fragiles pirates et mon seul Lieutenant n'a que 4 PV, alors que j'ai 4 persos survoltés face à moi . Ça va être chaud pour ma pomme.

Deuxième constat, de la part du joueur ayant Conan : ok, c'est quoi ma deuxième arme pour pouvoir me servir d'ambidextrie ? Rien ? Par Crom !

Troisième constat du même: pourquoi le texte d'ambiance dit que je râle car je dois porter une armure alors que je n'en ai pas dans mon équipement de départ ?

Quatrième constat, de moi : ah, mais les portes sont vachement plus dures à ouvrir, ça va pas être si simple pour eux...
Cinquième constat : c'est cool de pouvoir utiliser des persos peu utilisés jusque là !]

 

Premier constat : oui, ça va être chaud pour ta pomme !

Deuxième constat : je crois qu'il y a une hache dans les coffres, sinon tu piques les armes de Taurus ou Amboola.

Troisième constat : parce que c'est "Conan mercenaire" et que sur son illustration, il porte une armure !

Quatrième constat : "Conan le serrurier", Sprague de Camp l'a jamais écrit celui-là ?!
Cinquième constat : je suis d'accord avec Serge, Chrissssine, fais pêter la poire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shoum    9

@Pallantides : il s'agissait surtout de chouineries habituelles d'avant-partie, où chaque camp essaie de se plaindre que le setup avantage clairement l'autre camp (afin de préparer les arguments de mauvaise foi d'après défaite), il ne faut pas les prendre au sérieux, nous en tout cas on ne le fait pas.

Deuxième constat : oui, je parle de la hache après, mais je ne jette pas la pierre ou l'orbe explosif au joueur ayant fait cette remarque, car même si ça fait partie de l'équilibre du scénario, je ne crois pas qu'un seul joueur ait été ravi de commencer un scénario avec une seule arme alors qu'il dispose de la compétence ambidextrie.

Troisième constat : cf plus haut

Quatrième constat : Sprague de Camp n'avait pas besoin de l'écrire, c'est carrément dans le canon howardien :
" I went across the roof until I came upon a trap- door which was fastened with an iron bolt that went through it and was locked on the inside. I was forced to hew the bolt in twain with my sword—' Conan - Le Dieu dans le sarcophage (The God in the bowl)

Cinquième constat : pas compris. La référence me fait penser aux sketchs des Guignols dans les années 90 sur Serge July, Christine Ockrent et un troisième larron dont le nom m'échappe.

Modifié par Shoum
mention
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pallantides    678

Ha LOL ! J'ai sans doute oublié de placer qqs smileys, car mon message ne se voulait absolument pas au 1er degré.

Pour le cinquième constat, tu as parfaitement compris (le 3ème larron avec July et Ockrent était Philippe Alexandre). Et je vois que tu cites REH...Cool, le plan d'asservissement des masses du père Louinet est en marche.

 :fascination:

 

Pour rester sérieux et parler du jeu, il est vrai que plutôt de chouiner, les joueurs devraient plutôt réfléchir à une stratégie valable. Certes Conan ne commence pas avec deux armes, mais rien n'empêche un autre personnage de lui donner dès le début son arme pour qu'il bénéficie d'ambidextrie et commence le massacre. Les données de départ n'étant pas cachées, les héros savent, en outre, qu'il y a un orbe et une hache à récupérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×

Information importante

Conditions générales & politique de confidentialité