Pikaraph's Content - Page 5 - The Overlord Jump to content

Pikaraph

Members
  • Posts

    299
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Pikaraph

  1. @Greg : loin de moi l'idée de vouloir être blessant, c'était une boutade tirée d'un autre fil où l'auteur finissait par dire que les infos de la page 1 n'étaient de toute façon jamais lues ^^ Je te rejoins sur le fait que mettre 500 balles dans un jeu et avoir un silence de mort quand tu contactes les intéressés, ça fait mal au cul. Surtout quand tu as aidé au départ et que plus tard quand tu proposes de mettre le nez à nouveau, tu as juste un buisson qui roule et un peu de poussière qui se soulève. Pour moi, c'est pas du boulot. Heureusement que Monolith reprend le bébé et vu le traitement de Conan, pour moi tous les espoirs sont permis.
  2. Konix avait prévenu que personne ne lisait le premier post, j'aurais dû le croire !!
  3. Chépa... UrShulgi va repasser sur mon taf, il est sur le fichier ^^ Moi je me mate du Walking Dead, faut pas déconner !
  4. Alors on va reprendre les bases : la règle dit qu'une attaque de zone touche toutes les unités. Ensuite, en suivant la hiérarchie des règles, le pouvoir d'Aphrodite contredit cela en faisant d'Aphrodite une cible invalide si l'attaquant ne dépense pas une carte AoW, ceci est prioritaire sur la règle, donc le pouvoir s'applique et on ne tient plus compte de la règle de base pour résoudre cette attaque sur cette unité précise. Si Aphrodite avait été pétrifiée, son pouvoir étant considéré comme inexistant, elle aurait été attaquée sans avoir à dépenser de carte AoW. Le Pouvoir Irrésistible dit ceci : "Chaque fois qu'une unité veut attaquer Aphrodite avec une action ou un Pouvoir : l'attaquant doit défausser 1 carte AoW". On a précisé d'autres choses dans la réécriture des règles, entre autres que lors d'une attaque de zone, si une cible n'est pas valide, on l'ignore et on continue la résolution, puisque ce n'était a priori pas assez clair. On va aussi réécrire ce Pouvoir pour dire en substance : " Chaque fois qu'Aphrodite est la cible d'une attaque par un joueur, l'attaquant doit défausser 1 carte AoW, sinon Aphrodite ne peut pas être attaquée.' Si avec ça c'est pas clair...
  5. Arf... d'où ça laisse pas le choix ?! Une attaque de zone sur la zone d'Aphrodite est résolue, l'attaquant choisit dans quel ordre les unités sont attaquées. Il résout chaque attaque dans l'ordre de son choix, quand il arrive à Aphrodite, soit il paye sa carte et résout l'attaque, soit il passe à la cible suivante. C'est aussi simple que ça. Dans le cas où le contrôleur d'Aphrodite choisit de la protéger avec un Gardien, tant pis pour l'attaquant, la carte AdG est dépensée et maintenant il doit se faire le gardien. S'il y avait plusieurs unités ciblées nécessitant de payer une AdG pour pouvoir l'attaquer, il faudrait payer à chaque fois, la carte dépensée est liée à l'effet du pouvoir spécifique de chaque unité ciblée.
  6. Non, mais Bellerophon va être réécrit pour pas que ce soit le cas : si tu n'as plus de carte Bellerophon dans ton deck, tu ne peux pas l'utiliser. LE but est d'homogénéiser les choses en utilisant les mêmes règles pour tous les effets similaires, autant que possible.
  7. Oui, il y a pas mal de questions qui disparaissent si on tient compte des règles qu'on explique pour d'autres effets. On a encore une flopée de question pour l'ami Tony, après on devrait être pas mal.
  8. Si on ne prend aucun dégât quand on décide d'aller sur la lave, qu'est ce qui empêche d'aller sur une case de lave, de choisir d'être projeté dans la case de lave adjacente et ainsi de suite jusqu'à finir son mouvement sur une case normale ? A moins que cette projection volontaire dans la lave compte dans son mouvement. Tu ne peux pas t'arrêter dans une zone de lave, tu dois la traverser... si tu as suffisamment de points de mvt, sinon tu restes là où tu es. Et quand tu es projeté, tu choisis une zone où tu atterris qui n'est pas une zone de lave, c'est tout marqué !
  9. Si si c'est abordé : un pouvoir qui ne stipule pas une Portée ne touche pas une zone saturée = Méduse attaque dans sa Zone, pas à Portée 0, la différence est ténue mais elle existe et ça permet justement de limiter ce type d'interactions.
  10. Oui, j'ai noté cette question pour voir avec Tony et UrShulgi. Carrément, ça va permettre de jouer dans les règles de l'art
  11. Avec un peu de bon sens, effectivement on doit pas tomber loin ^^
  12. Ben c'est indiqué le pourquoi : la charge est considérée comme 2 actions simples, pas une grosse course de 2 zones, donc il peut pas traverser. On réécrira le dash bien proprement pour la charge afin de ne laisser aucun doute.
  13. salut, en attendant de vous proposer la FAQ en français, vous pouvez déjà regarder en anglais ici : https://boardgamegeek.com/thread/1937664/mythic-battles-pantheon-bggs-official-faq
  14. Mais ça se travaille (et surtout tu peux faire en sorte de créer des règles qui ne sont pas trop foutraques afin de rester dans un cadre qui ne produit pas ce type de problèmes... mais c'est moins fun) Et oui, les figs sont excellentes, et ce type de jeu nécessite cette variété.
  15. Concrètement, dans ton exemple, vu que c'est une attaque spéciale, elle ne profite pas des modificateurs numériques. Seule une attaque normale peut en bénéficier. Mais ce sera reformulé parce qu'on trouve que c'est effectivement à clarifier.
  16. +1 avec Garshell : il faut une LDV sur une zone adjacente pour pouvoir attaquer avec une attaque qui nécessite une LDV. D'où l'intérêt des murs qui bloquent les LDV et des frontières impassables qui devraient également préciser qu'elles bloquent les LDV.
  17. Perso ça me semble clair : Sa première action, pas les suivantes, une unité n'entre en jeu qu'une fois, après c'est du rappel pour celles qui peuvent être rappelées. Pour les différences entre la VF et la VA, oui j'ai remonté l'info sur TT et BGG. On va voir quelle est la règle voulue à l'origine pour corriger.
  18. Une preuve que les frontières concernent les unités volantes : Chaînes du Tartare : les unités non- volantes sans Escalade doivent terminer leur marche ou leur course dans la première zone dans laquelle elles pénètrent après avoir franchi cette frontière. Si les volantes n'étaient pas concernées par les frontière, la précision n'aurait pas lieu d'être.
  19. Je sais qu'on va peut-être difficilement avoir l'intention de l'auteur, mais sachant que les personnes ayant développé 2 des extensions, elles seront en mesure de nous dire ce qui est "rules intended", je pense que c'est important pour garder la cohérence de ce qui est déjà créé. Clairement, il y a eu pas mal de trucs dits lors des démos ou dans les vidéos qui ne sont pas ou plus valides et il va falloir remettre à plat pour pondre un doc clair net et précis.
  20. Les volants ignorent les effets de terrain, pas les frontières. Sinon ça change un paquet de trucs : par exemple un monstre volant pourrait passer à travers une cage du Tartare, alors que le but est justement de bloquer monstres et divinités. Effectivement, il va falloir bien préciser un paquet de trucs, surtout si le jeu est joué en tournoi. Maintenant que Monolith est seul aux manettes, ça va aller dans le bon sens : l'intérêt est de proposer un gameplay cohérent et équilibré. Il y a du boulot pour tout corriger, mais on va y arriver !
  21. Merci pour ton retour, je vais justement bosser avec Ur Shulgi pour répondre à toutes ces précisions. Attention : une frontière impassable est impassable pour tout le monde, les unités volantes n'y font pas exception : les volantes ignorent les effets de terrain, pas les frontières.
  22. Un truc en plus, ça peut être un truc tout simple (voir la campagne de reprint pour Nemo chez VPG? un ptit bosster de cartes ajouté). Mais je serais pas contre des unités en plus non plus hein ^^
  23. Effectivement, on s'est bien déchiré sur le topic FAQ BGG... maintenant ce sont des réponses qu'il nous faut ^^
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy