Jump to content

Fredk_MB

Members
  • Content Count

    64
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

75 Neutral

My games

  • MB: Pantheon
    God Pledge

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ça donne envie de ressortir les pots et les figurines... ça tombe bien c'est bientôt l'hiver. Chapeau. J'adore ton Prométhée bichrome.
  2. De ce que je connais: La boite Hepaïstos rajoute 2 cartes avec la mécanique du feu/lave. Un dieu et des figurines intéressantes. Je n'ai pas encore joué les scénarios. Les cartes sont d'une violence extrême avec des drafts favorisant les unités avec projection ou des résistances au feu. La boite Héra rajoute également 2 cartes et la mécanique des objets. Divinité et figurines variées et intéressantes - 2 héros badass en version vétéran (donc doublons avec ceux de la boite de base). Une longue campagne. Les cartes sont assez différentes de celles dans la boite de base car la première comporte une immense zone centrale et la deuxième est truffée de zones humides avec un rocher central (ce qui rend les déplacements et la disponibilité des pouvoirs et talents vraiment compliqués) bref deux extensions qui rajoutent pas mal de contenu et de variation dans le plaisir de jeu. La boite des héros de Trojan est pas mal mais ne fait, au final, que rajouter des héros avec des pouvoirs/talents un peu spécifiques ainsi que deux scénarios. Surtout si tu veux créer des parties liées à Troie ou si tu adore un des personnages. Idem pour la manticore. Une superbe figurine avec un monstre assez balèze et un scénario. Dispensables donc à prendre absolument Je n'ai pas les autres. Œdipe et le sphinx m'attiraient pour le côté scénarisé de la confrontation. Les titans moins et les batailles navales ne m'ont jamais attirées (jusqu'à présent). Si tu n'es pas trop bricoleur, la Deluxe Storage Box peut aider grandement au démarrage et au rangement des parties. En conclusion: Héra pour le côté tactique, Héphaïstos pour le côté bourrin. Le reste à l'envie et suivant les finances.
  3. Beau boulot. J'aime vraiment tes teintes et nuances, plus naturelles que ce que l'on voit souvent sur ce genre de figurines. EDIT: Athena aux cheveux de feu par contre...
  4. Plus facile de peindre le soir en hiver aussi
  5. Voici enfin la figurine peinte par Martin Grandbarbe Si Monolith pouvait faire cette fig en résine transparente... Il y a plus de photos sur l'update 8 du Kickstarter.
  6. Juste le coût en AdG a disparu dans la version finale. Je regardai sur l'app (qui n'est pas mise à jour depuis des mois)
  7. Griffon reste super intéressant pour ses déplacements et le vol, cela ne fait aucun doute. Il est assez chiant quand il se bat également. Mais il ne contre-attaque pas gratuitement mais bien au coût d'un AdG au lieu d'une carte d'activation (si je me souviens bien de la dernière fois où je l'ai joué) - en gros il peut choisir entre l'esquive (vol) ou la contre-attaque pour un AdG. Mais je te rejoins bien: pour 3 points il est super balèze là où le phénix, pour un coût de 4, est très très délicat à utiliser à bon escient.
  8. Il y a plein de troupes qui sont assez bizarres voire inutiles en 1 vs 1 mais qui peuvent être marrantes dans des builds atypiques, nécessaires dans des scénarios ou carrément retorses dans parties 2 vs 2. Donc ça ne me dérange pas que certaines soient un peu louches ou faiblardes en apparence. Par contre les unités sur-puissantes sont un peu plus embêtantes. Le débat griffon/phénix... N'oubliez pas que phénix peut renaître de ses cendres alors que griffon casse sa pipe une fois pour toute. Oui ça coûte cher en AdG mais c'est un pouvoir qui peut vraiment pourrir l'adversaire.
  9. J'aime bien les débats car ils vitalisent la réflexion en général. Par contre aucun design en doit suivre un sondage ou le nombre d'avis sur ceci ou cela. Le design se fait par le créateur ou le petit comité de game designers, éventuellement inspiré(s) par le débat avec la communauté. EDIT: le plus gros problème de Leader c'est qu'il est très très compliqué à jouer au niveau des déplacements (avec un effet automatique de dispersion ou d'immobilité). Le leader activant une unité dans les environs me paraît plus intéressant car autorisant des mouvements de groupe ou des regroupements.
  10. On pourra toujours travailler à en créer. Vu que c'est du matériel annexe (pas une carte, ni un dashboard). @Oni60 : Oui il y a un (petit) peu de ça. Mais d'un autre côté ça insuffle une autre dynamique avec une exposition plus rapide pour la prise des omphalos. Donc souvent le gain des cartes de divinité est contrebalancé par les dégâts subis pour aller les chercher. Bref super tendu comme souvent avec MB:P
  11. Hep. Ai-je raté Ymir peint pas MartinG ? Ou bien est-ce pour plus tard ? (une soudaine envie de baver m'a pris, là, poum, alors je partage)
  12. Well, well... Dans la mesure où il faut de toute façon trier et réassortir toutes les cartes en fin de partie (sauf si vous êtes du genre à tout retaper en vrac dans le premier sac qui traine), je vois pas l'intérêt, personnellement. Maintenant le superflu devient vite indispensable 😎 Je vois un contre argument massif au dos différencié : le fait de savoir de quelle mythologie est la carte du dessus de ta pioche (ou de celle de ton adversaire). Pourquoi rendre le jeu mixte plus difficile qu'il ne pourrait l'être ?
  13. Il est prodigieusement horrible Et très romain... @Leduendas: Oui mais là où MB:P utilise un vide dans la mythologie grecque (on ne sait pas ce qui arrive/va arriver aux dieux et aux héros morts) et crée une histoire, Ragnarök doit trouver une alternative à une fin annoncée et entièrement détaillée dans la mythologie nordique. D'où ma remarque sur le retour d'Ymir, qui offre un champ de possible hors des textes existants. Une belle trouvaille qui ne me choque pas -- donc-- et qui fait continuité avec MB:P.
×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy