Aller au contenu

https://the-overlord.com/FilesMonolith/BGCC2_Banniere_TO_Annonce.png

https://the-overlord.com/Images/Soir%C3%A9e%20Flavien.png

MaiBzh

Team
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par MaiBzh

  1. Version 1.0.0

    133 téléchargements

    Enquêtant sur l’existence et les propriétés de différents métaux disséminés à travers la planète depuis des millénaires, Batman découvre un portail ouvrant sur un anti-multivers ; des dimensions parallèles où l’Histoire a déraillé et où des Chevaliers Noirs terrifiants ont supprimé les membres de la Ligue de Justice. Aujourd’hui, ces derniers décident d’envahir notre dimension Figurine Batman Qui Rit, présente exclusivement dans le Coffret Batman Métal d'Urban Comics (marché français). ---------------------- While investigating the properties of various metals scattered across the planet, Batman discovered a portal opening to an anti-multiverse--a parallel dimensions where history has been altered and terrifying Black Knights have eradicated the members of the Justice League. Today, they have decided to invade our dimension. Batman Who Laughs miniature, included exclusively in Urban Comics' "Coffret Batman Métal" (for the French market).
  2. MaiBzh

    Batman 2019

    Save the date !
  3. Livret de règles Voir le fichier Version (quasi) finalisée du livret de règles. Contributeur MaiBzh Soumis 20/12/2018 Catégorie Règles  
  4. Voir le fichier Aide de jeu - Mythic Battles : Panthéon 1.5 [non finalisée] Version non finalisée de l'Aide de Jeu de Mythic Battles : Panthéon 1.5, en cours de relecture. Contributeur MaiBzh Soumis 07/03/2019 Catégorie Règles  
  5. Bonsoir à tous, Dans la dernière update Kickstarter, l'ancienne version de certains des dashboards s'est glissée en lieu et place des nouvelles. Toutes nos excuses pour la confusion. Notre très chère plateforme Kickstarter étant réticente à publier aujourd'hui, c'est sur The Overlord que nous postons donc cette fois. Vous trouverez donc dans cette update la version finale de l'ensemble des dashboards retravaillés dernièrement. La version anglaise est par ici. Merci pour votre vigilance et à bientôt, Maïwenn pour L'Equipe Monolith
  6. Voir le fichier Player Aid - Mythic Battles: Pantheon 1.5 [non finalized] Non finalized version of the Mythic Battles: Pantheon 1.5 Player Aid, currently being proofread. Contributeur MaiBzh Soumis 07/03/2019 Catégorie Règles  
  7. Voir le fichier Rulebook - Mythic Battles: Pantheon 1.5 [non finalized] Non finalized version of the Mythic Battles: Pantheon 1.5 Rulebook, currently being proofread. Contributeur MaiBzh Soumis 07/03/2019 Catégorie Règles  
  8. Version 1.0.0

    172 téléchargements

    Version non finalisée de l'Aide de Jeu de Mythic Battles : Panthéon 1.5, en cours de relecture.
  9. Voir le fichier Livret de règles - Mythic Battles : Panthéon 1.5 [non finalisé] Version non finalisée du Livret de règles de Mythic Battles Panthéon 1.5, en cours de relecture. Contributeur MaiBzh Soumis 07/03/2019 Catégorie Règles  
  10. Claustrophobia 1643 - Le livret de règles Voir le fichier Version finale du livret de règles de Claustrophobia 1643. Contributeur MaiBzh Soumis 17/08/2018 Catégorie Règles  
  11. Version 1.0.0

    160 téléchargements

    Version finale du livret de scénarios de Claustrophobia 1643.
  12. Voir le fichier Claustrophobia 1643 - Le livret de scénarios Version finale du livret de scénarios de Claustrophobia 1643. Contributeur MaiBzh Soumis 30/01/2019 Catégorie Scénarios  
  13. MaiBzh

    Claustrophobia 1643 - Le livret de règles

    Version Version finale

    1 436 téléchargements

    Version finale du livret de règles de Claustrophobia 1643.
  14. MaiBzh

    Claustrophobia 1643 - Le livret de règles

    La version finale, telle que vous la trouverez dans votre jeu, vient d'être uploadée. Bonne journée !
  15. MaiBzh

    Claustrophobia 1643 - The Rulebook

    Version Final

    854 téléchargements

    Final version of the Claustrophobia 1643 rulebook.
  16. MaiBzh

    Claustrophobia réédité par Monolith

    Et un autre unboxing où on voit un peu mieux !
  17. MaiBzh

    Concours Couleurs de Zeus

    La 2ème édition du concours a débuté !
  18. Pas encore ! On vous tient au courant dès que possible.
  19. MaiBzh

    Bonne année 2019

    Toute l'équipe Monolith vous souhaite une excellente année 2019 ! Qu’elle soit comblée de jeux, de victoires et de moments partagés. Aux commandes des dieux et des héros comme des démons et des vilains, cette nouvelle année s’annonce captivante. Rencontrez l'équipe et jetez un oeil sur notre parcours 2018/2019 : https://tinyurl.com/yd58xl4e Avec un clin d’œil spécial à la communauté francophone The Overlord, où les nombreux échanges sont précieux et constructifs. Longue vie au forum !
  20. Après le livret de règles, le livret de missions, lui aussi dans sa version quasi finale.
  21. MaiBzh

    Bonne année 2019

    L'araignée qui tisse une toile comme celle-là a quelques soucis :D. Ceci dit, rien de normal dans les araignées Marvel :D. Mais non, pas de clin d'oeil à Spiderman !
  22. MaiBzh

    Bonne année 2019

    On fait les voeux et l'épiphanie en même temps. On a planqué une fève.
  23. MaiBzh

    Bonne année 2019

    Il n'est pas sur la carte, mais pour autant il est bien là ! Bien vu :).
  24. MaiBzh

    Bonne année 2019

    Et tous nos voeux d'abondance pour cette nouvelle année, du coup !
  25. MaiBzh

    Martin Grandbarbe - L'interview

    Fin 2018, il est venu se rafraîchir les idées pendant quelques jours en Bretagne. Nous n’allions évidemment pas manquer l’occasion de lui poser quelques questions ! Martin Grandbarbe est un des plus grands peintres de figurines français, de renommée internationale et aussi humble qu’il est talentueux. Nous avons eu la chance de pouvoir faire appel à lui pour peindre plus de 150 de nos figurines sur les jeux Conan, Batman : Gotham City Chronicles, Mythic Battles : Pantheon, Claustrophobia 1643 et maintenant Mythic Battles : Ragnarök. Suivez-nous et découvrez-en un peu plus sur ce peintre de figurines hautes-en-couleurs. Comment t’es-tu formé à la peinture de figurines ? Je me suis formé tout seul jusqu’à mes 18 ans, en peignant chez moi avec les moyens du bord… et sans Internet ! Quand j’ai commencé professionnellement, chez Rackham, j’ai eu une formation plus efficace avec des pros et des collègues qui créaient une vraie émulation. Avant cette période, mon père m’amenait dans des salons à Paris, où je demandais directement des retours aux peintres. Ensuite, j’y ai travaillé 8 heures par jour, avec l’objectif de m’améliorer constamment. C’est là que tout a commencé à aller très vite. Comment as-tu réussi à faire de ta passion une activité professionnelle ? C’était un peu un concours de circonstances. Je n’avais pas du tout prévu d’en faire mon métier. C’était une passion qui me faisait rêver quand je regardais les vitrines. Un jour, j’ai eu le déclic après avoir passé des heures devant les vitrines d’un salon. Je me suis dit que si certains arrivaient à faire d’aussi belles peintures… pourquoi pas moi ? Ensuite, les choses se sont enchaînées : je revoyais les mêmes personnes, qui me faisaient des retours. On a fini par me proposer une période d’essai au sein du studio. Comme je ne savais pas encore ce que j’allais faire professionnellement, étant élève plutôt moyen et rêveur, j’ai saisi l’occasion. Ça s’est bien passé et je n’ai jamais arrêté depuis. J’ai beaucoup travaillé et eu de la chance, en fait. Comment transmets-tu tes connaissances ? J’organise de temps en temps des stages de peinture pour donner les clés pour avancer dans le bon sens. On se retrouve avec plein de personnes qui ont des niveaux différents et pas toujours le même temps à consacrer à la peinture. Il faut s’adapter à chaque personne qui est là, pour les aider à repartir avec la bonne réflexion. Pour tout le reste, ce n’est pas sorcier, ça viendra avec le travail. Par la suite, je suis content de voir régulièrement le travail d’anciens stagiaires sur les réseaux sociaux. Il y a aujourd’hui une dizaine de peintres de figurines en studio en France. Est-ce toujours possible d’en vivre ? C’est faisable, mais il faut se battre car il n’y a plus beaucoup de place. Ça dépend du nombre de studios et de leurs demandes. Je suis le seul à travailler pour Monolith pour l’instant par exemple. Mais si les choses vont dans le bon sens, peut-être qu’il y aura plus de place dans le futur ? Pour ma part, je me débrouille car j’ai toujours l’inquiétude de bien faire mon travail. Je me remets tout le temps en cause car je ne suis jamais satisfait. J’espère juste que mes clients soient contents. Que ferais-tu si tu ne faisais pas de la peinture ? Si j’avais persévéré dans les études, je me serais peut-être intéressé à la vie animale et aux insectes. Mais pour ça, il faut être sérieux ! Ça m’aurait plu, aussi. A quoi ressemble ton quotidien de peintre de figurines ? Je me lève tôt tous les matins pour aider tout le monde à sortir du lit. Quand tout le monde est au travail ou en cours, je travaille. J’alterne avec quelques pauses. C’est une activité solitaire, mais je socialise de temps en temps sur les réseaux sociaux ! On est face à son bureau et on se dit qu’il faut finir. On ne peut pas passer trop de temps sur ce qu’on fait, mais suffisamment pour que ce soit bien. Tu travailles en musique. Qu’écoutes-tu pendant que tu peins ? J’écoute de tout ! Du vieux rock, du hip-hop anglais… et j’adore les BO de films, qui me permettent de me canaliser. Sans musique, ce serait plus compliqué. Créativement, de quelle liberté disposes-tu quand tu peins pour une commande ? Prenons l’exemple de Monolith qui est mon plus gros client. J’y suis totalement libre et on ne m’a jamais imposé quoi que ce soit. Je suis par contre toujours le cahier des charges pour respecter l’ambiance de chaque jeu. Certains jeux comme Batman : Gotham City Chronicles sont sous licence : on donc doit respecter les codes couleurs prédéfinis. Mon point de départ, ce sont toujours les illustrations. J’essaie de traduire sur les figurines l’ambiance et les couleurs que j’y retrouve. Le but étant qu’il y ait une cohérence sur le projet, des illustrations aux figurines peintes. Les illustrateurs se sont embêtés à créer des couleurs : c’est donc respecter leur travail que d’y prêter attention. Comment as-tu connu et commencé à collaborer avec Monolith ? C’est chez Rackham que j’avais rencontré Erwan, où il était peintre de figurines. Et ma copine travaille chez Asmodée et connaît Erwan Hascoët et Frédéric Henry. Celui-ci avait entendu parler de mon activité et lui a demandé si je ferais un essai pour Monolith, à l’époque du jeu Conan. Ça n’a pas arrêté depuis ! Sur quoi travailles-tu en ce moment ? Je viens de finir les figurines de Claustrophobia 1643 pour Monolith. Vont suivre des peintures pour la suite de Batman : Gotham City Chronicles et pour Mythic Battles : Ragnarök. De quel travail de peinture es-tu le plus satisfait ? Pour un éternel insatisfait, c’est compliqué ! Mais je dirais Batman : Gotham City Chronicles. Je me suis mis une pression immense sur le dos : ça existe depuis longtemps et les fans connaissent l’univers sur le bout des doigts. Hors de question de me rater sur les couleurs. Sous des apparences simples, c’était vraiment complexe. C’est le projet qui m’a le plus marqué. C’est aussi le projet sur lequel j’ai préféré travailler. J’adore les figurines du jeu, qui représentent une transition, avec leur style très tranché qui va bien avec le côté comics et des figurines avec des beaux volumes (elles sont assez grandes et ont du mouvement). Le travail desquels de tes homologues admires-tu ? J’ai beaucoup d’admiration pour les peintres de Games Workshop. Qu’on aime le style ou pas, leur technique est très compliquée et ça doit être assez éprouvant. J’aime aussi beaucoup le travail de Robert Karlsson, qui est un super peintre et quelqu’un de très sympa. Je citerais aussi Sébastien Picque et un autre copain qui peint des statuettes tirées de licences d’animation japonaise : Guillaume Hémery. Il m’a toujours épaté. Et pour finir, Allan Carrasco, qui fait un très beau travail. Le travail de quels sculpteurs apprécies-tu le plus, en tant que peintre mais aussi que joueur ? Je citerais mon vieil acolyte Stéphane Simon. C’est le sculpteur chez qui j’ai peint le plus de figurines, car il a collaboré sur pas mal de projets sur lesquels j’étais aussi missionné. Je lui peins aussi une partie de sa gamme personnelle. A côté, j’adore peindre le travail d’Arnaud Boudoiron. Ses volumes, notamment sur Batman, sont complexes. C’est sportif de pouvoir accéder à l’arrière des capes ! Un conseil pour ceux qui débutent ? Ne pas avoir peur ! Se jeter à l’eau. C’est un hobby, fait pour le plaisir, se détendre, se changer les idées. Ce n’est pas grave si on rate : on se lance et au pire on recommence. Y a-t-il un travers dans lequel ne pas tomber quand on peint ? Se prendre pour le roi du monde ! C’est un petit milieu où on peut vite avoir la grosse tête. Je continue à rester admiratif… mais du travail seulement ! Qu’as-tu toi-même appris/maîtrisé récemment ? En exerçant ce métier, on se retrouve assez souvent dans de la répétition. On réutilise ses vieilles recettes. Le plus difficile est de se réinventer, notamment face à la réalité du quotidien. J’ai aussi appris que ce n’est pas facile de travailler seul ! C’est différent de la vie en studio. Que fais-tu quand tu ne peins pas ? Je m’occupe de la maison ! Et je peins aussi pour moi. Quel joueur es-tu ? Je suis juste content de jouer avec des figurines peintes et de jeter des dés ! Quelle peinture a meilleur goût 😉 ? Prince August ! Ce sont les plus neutres. Encore merci à Martin que vous pouvez retrouver sur son Facebook. Pour le plaisir des yeux, quelques figurines en plus pour Mythic Battles : Pantheon :
×

Information importante

Notre site web se sert de cookies pour vous garantir la meilleure des navigations. En poursuivant votre visite, vous confirmez que vous acceptez ces cookies. Notre politique sur les cookies comporte d'autres clauses. Politique de confidentialité