Jump to content

Recommended Posts

Voici ma deuxième "mini-campagne". Centrée sur les exploits des voleurs Taurus et Shevatas, elle est composée de 3 scénarios qui peuvent être joués dans n'importe quel ordre, et d'un scénario final, où les deux Héros seront cette fois en concurrence pour remporter le titre envié de Roi de la Guilde des voleurs.

Elle nécessite les SG mais aucune extension. Les scénarios sont de difficulté modérée à moyenne.

Voici le contexte, repris dans l'Introduction.

Malgré le froid qui s'est abattu sur la cité d'Asgalun, la Guilde des Voleurs a maintenu son célèbre concours. Tous les dix ans, il permet de désigner un successeur à la tête de l'organisation criminelle, dont les ramifications s'étendent dans tout le royaume. Les prétendants au titre de Roi des Voleurs affluent, mais après une sévère sélection, ils ne sont plus que quelques-uns à pouvoir briguer le trône. Les organisateurs les lâchent alors sur la ville, pour des épreuves, où il faudra montrer autant d'habilité et de discernement, que de chance et de courage. Qui remportera le titre ? Réunis en duo le temps de trois épreuves, Taurus et Shevatas fourbissent leurs armes en espérant bien remporter le morceau.

La campagne est composée des scénarios suivants :

- La bourse ou la vie ! (plateau de la taverne), dans lequel les Héros font les poches des invités et surenchérissent sur l'overlord afin d'attacher des alliés
- Rififi pour des vestiges (plateau de la forteresse), dans lequel les Héros tenterons d'investir discrètement un châtelet bien gardé afin de répondre au défi lancé par les maîtres de la guilde
- À l'abordage ! (plateau des bateaux), dans lequel les Héros mèneront l'assaut sur deux navires à l'ancre, chaque camp marquant autant de points que ses victimes
- Duel dans les ténèbres (plateau du fortin en ruines), dans lequel les Héros tenteront chacun d'être celui qui ramènera le plus grand nombre des 13 sceaux disposés par les maîtres de la Guilde dans des ruines parsemées de pièges mortels. Le gagnant sera désigné Roi des Voleurs et tous les coups seront permis !

Au cours de la campagne, on observera les règles suivantes :

- Les trois premiers scénarios peuvent se jouer dans l'ordre que souhaitent les joueurs (en cas de litige, la majorité l'emporte). Duel dans les ténèbres, en revanche, désignera le gagnant du concours et doit être joué en dernier.
- les Héros sont libres d'utiliser ou non l'équipement gagné dans les scénarios précédents
- chaque scénario gagné par les Héros permet à chacun de passer une gemme de la zone de Fatigue en zone d’Énergie disponible lors de la mise en place des scénarios suivants
- chaque scénario perdu par les Héros oblige chacun d'entre eux à passer une gemme de la zone d'Energie disponible en zone de Fatigue lors de la mise en place des scénarios suivants
- un Héros ayant toutes ses gemmes en zone de Blessures est mis hors de combat et quitte le plateau
- toutes les blessures disparaissent d'un scénario à l'autre
- les Héros peuvent additionner les scores obtenus sur chaque scénario pour mesurer leur réussite respective.

Les scénarios sont encore en test et sont susceptibles de subir des modifications.

Bonne lecture ! :P

Roi_des_voleurs_IntroductionV2.pdf

Roi_des_voleurs_BourseV3.pdf

Roi_des_voleurs_AbordageV2.pdf

Roi_des_voleurs_RififipourdesVestigesV2.pdf

Roi_des_voleurs_DueldanslesTénèbresV2.pdf

Edited by Popoff
Mise en ligne de la V3 de "La bourse ou la vie"
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, ça doit marcher aussi. Je n'ai pas la Brom box, mais c'est une bonne idée.

il y a 3 minutes, Bawon Samdi a dit :

Excellente idée de campagne en tout cas. 

Merci :) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, JabbaTheHatt a dit :

Quelle productivité!

Boarf... ça doit bien faire deux mois que j'ai pas publié de scénarios, quand même... ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Campagne très prometteuse :)

A la lecture des scénarios, quelques questions sur "À l'abordage" :

1) on compte comment les morts :

- ceux qui sont morts à la fin de la partie (bof bof... vive les renforts pour l'overlord...)

- chaque mort est compté au fil des tours et si une fig tuée reviens via les renforts et est retuée, çà compte 2 points :)

2) Quid des morts "accidentelles" : oups j'ai raté mon saut et je me vautré sur la glace ==> point à l'adversaire ou non ? (attention, si pas de points, les héros ont peut-être interêt à suicider leurs alliés pour empécher l'OL de marquer des points)

3) La phase entre chaque scénario est anbigüe (enfin pour moi) :

"...leur donne à chacun une gemme supplémentaire en zone d’Énergie disponible pour les scénarios suivants" = 1 gemme en plus sur le total (dsipo ou énergie) ou 1 gemme qui passe de dispo à fatigue en plus des 4 de fatigue initiale ?

4) Sans avoir joué, le rôle de l'OL doit être tendu entre prendre des renforts pour poutrer les héros et leurs alliés mais en offrant du coup de nouvelles cibles...

par contre coté héros c'est "en avant les gars, on ne peut compter que sur nous même !"... s'ils arrivent à faire 10 morts ils ne peuvent plus perdre...

 

Et sur  "la bourse ou la vie" :

5) L'évenement "Vive les mariés" est possible plusieurs fois ? si oui avec les mêmes "mariés" ? si non il faudrait le préciser :) 

6) L'événement "Amenez-moi ces deux lascars !" ==> 3 points de mouvement pour chaque garde ou à répartir sur l'ensemble des gardes ?

7) est-ce que Shevatas peut revenir vers les maîtres de guildes de Taurus et inversement ?

8) est-ce que les héros peuvent venir déposer des points de butin puis repartir en chercher d'autres ?

Voilà les quelques points obscures qui me viennent après une première lecture... (je n'ai pas vraiment analysé Rififi pour des vestiges, mais j'aime bien le postulat d'infiltration :) )

Edited by Ariochson
Coquilles
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta lecture !

Alors, tu as raison, il y a plusieurs points qui demandent à être précisés, et je les ajouterai dans les versions ultérieures.

Donc :

A la lecture des scénarios, quelques questions sur "À l'abordage" :

1) on compte comment les morts :

- ceux qui sont morts à la fin de la partie (bof bof... vive les renforts pour l'overlord...) Non non

- chaque mort est compté au fil des tours et si une fig tuée reviens via les renforts et est retuée, çà compte 2 points :)

Oui, c'est ça.

2) Quid des morts "accidentelles" : oups j'ai raté mon saut et je me vautré sur la glace ==> point à l'adversaire ou non ? (attention, si pas de points, les héros ont peut-être interêt à suicider leurs alliés pour empécher l'OL de marquer des points)

Pas de points pour les morts par accident. J'avais pas pensé aux OL suicidaires. Une solution pourrait être de supprimer la possibilité de saut (à cause du givre qui rend les appuis trop glissants par exemple...)

3) La phase entre chaque scénario est anbigüe (enfin pour moi) :

"...leur donne à chacun une gemme supplémentaire en zone d’Énergie disponible pour les scénarios suivants" = 1 gemme en plus sur le total (dsipo ou énergie) ou 1 gemme qui passe de dispo à fatigue en plus des 4 de fatigue initiale ?

Oui, c'est ambigu, je vais rectifier : c'est 1 gemme qui passe de dispo à fatigue en cas de défaite, et l'inverse en cas de victoire.

4) Sans avoir joué, le rôle de l'OL doit être tendu entre prendre des renforts pour poutrer les héros et leurs alliés mais en offrant du coup de nouvelles cibles...

par contre coté héros c'est "en avant les gars, on ne peut compter que sur nous même !"... s'ils arrivent à faire 10 morts ils ne peuvent plus perdre...

L'équilibre est encore à trouver, je pense. ça viendra avec les tests que je ferai dans les jours qui viennent (vive les vacances !)

 

Et sur  "la bourse ou la vie" :

5) L'évenement "Vive les mariés" est possible plusieurs fois ? si oui avec les mêmes "mariés" ? si non il faudrait le préciser :) Une seule fois, j'ai oublié de le préciser.

6) L'événement "Amenez-moi ces deux lascars !" ==> 3 points de mouvement pour chaque garde ou à répartir sur l'ensemble des gardes ?

Pour chaque garde.

7) est-ce que Shevatas peut revenir vers les maîtres de guildes de Taurus et inversement ?

Non, chacun ses maîtres, chacun son destin ;)

8) est-ce que les héros peuvent venir déposer des points de butin puis repartir en chercher d'autres ?

Oui, à leurs risques et périls. Je l'ai testé 2 fois, et c'est très tendu pour les Héros. L'acquisition (et le choix) d'alliés grâce à l'enchère est cruciale, surtout en début de partie. Les zones où sont les maîtres peuvent servir cependant de "base de repli", d'où les héros peuvent activer les alliés acquis pour gêner les figs de l'OL voire lui éliminer quelques sbires. Je vais d'ailleurs republier "La bourse...", avec des petits ajustements en faveur des Héros.

Merci encore de ton commentaire. :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après une séance de test sur "Rififi pour des vestiges" (j'ai pas été super inspiré pour le titre :P ), voici mes conclusions, ajoutées dans le scénario, lequel a été modifié pour être moins difficile pour les Héros :

La furtivité peut être un bon moyen de paralyser l'overlord, mais s'avère coûteux et limite le nombre de mouvements des Héros par la saturation de manipulation des Héros (3 pour Shevatas et 4 pour Taurus). Il faut donc savoir l'abandonner au bon moment, afin de profiter ensuite de la mobilité de Shevatas pour contourner notamment la menace représentée par Constantius. Dès que l'alarme est donnée, le Sorcier pourra également invoquer sur sa zone plusieurs gardes ; ne pas hésiter par conséquent à s'approcher de lui en mode furtif. Enfin, ne pas oublier que le compte-tours tourne. Les maîtres de la Guilde ont proposé là un défi à la hauteur de l'enjeu !

Petit CR de ma partie test de ce matin :

Shevatas se faufile discrètement jusqu'à la porte nord de la cour, et l'ouvre pour Taurus, qui file assassiner le garde, n'y parvient pas et manque ainsi provoquer l'alarme, Shevatas parvenant cependant à occire le garde in extremis. Gardes et archers, ignorant donc la présence des voleurs mais se doutant de quelque chose, s'approchent de l'antichambre du sorcier. Désormais guettés par 5 personnes, les Héros préfèrent se terrer dans la pénombre et reprendre leur souffle. Puis Constantius, abandonnant sa garde des cellules, monte sur le chemin de ronde, tandis que le sorcier, soupçonneux, se dote d'un halo de Set. Shevatas parvient alors à se faufiler sans être aperçu, puis ouvre la porte du bureau du Sorcier. Taurus réussit également à échapper à l'attention des gardes et archers, et se faufile discrètement jusqu'au premier vestige, puis échoue tristement dans sa tentative de le briser sous les yeux du sorcier. L'alarme est donc donnée. Les renforts apparaissent soudain à la porte de la forteresse : 4 gardes, qui foncent immédiatement sur Shevatas, resté sur le pas de la porte de la chambre du sorcier. Il est alors grièvement blessé et décide d'abandonner Taurus, en se faufilant entre les gardes jusque dans la cour, où il ouvre la porte sud, sous les flèches des archers. Taurus, après avoir bravement contré une attaque minable de Constantius puis repris à nouveau son souffle, parvient enfin à briser le premier vestige, avant d'être submergé par les gardes et de succomber sous les coups. Le sorcier, quant à lui, se téléporte à la poursuite de Shevatas, lequel progresse face à deux archers apparus en renfort par la poterne sud. Il parvient à briser un second vestige, mais est rattrapé par deux gardes, qui lui font rendre gorge. Nous sommes au tour 8, et les Héros ont échoué. Emprisonnés, mourants, dans les geôles du comte Darkan, ils sont discrètement exfiltrés dans la nuit par les maîtres de la guilde en échange d'un pot-de-vin, puis soignés par le guérisseur de la guilde. Le concours peut continuer...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez zou ! Je poste une première version du scénario final : ni troupes ni tuiles ni rivière pour l'OL, juste 13 pièges à activer dans chaque salle où se présentent les Héros...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Début de campagne hier soir sur l'épreuve, la bourse ou la vie.
Shevatas est resté à l'étage pour faire les poches et ouvrir les coffres tandis que Taurus jouait de malchance, loupant presque à chaque fois ses tentatives de pickpocket. Les gardes bossoniens vont très vite encercler Taurus, qui se retrouve acculé contre le comptoir, le capitaine vient pour le mettre au fer, Taurus se débat, mais ne trouve pas de faille. C'est avec l'appui de N'gora qui reconnait son ami de longue date dans une situation très délicate qu'il va finir par se débarrasser des gardes et tenter une esquivade de balourd. A grand coup d'épaule, il compte rattraper son retard sur le défi, taquiné par Shevatas, il prend  des risques et se retrouve une fois de plus coincé dans une pièce non pas par la garde mais par les compagnons de Bélit qui ont reconnu une vieille connaissance et viennent réclamer une petite partie de fight club en souvenir d'une histoire de chèvre .... bref
A la fin du neuvième tour, quand les maitre de la guilde des voleurs envoie leur moineau pour vérifier le résultat de l'épreuve, seul Shevatas est dans la chambre avec 4 maigre butin.
Taurus pestant et grognant plein de bave sur le sorcier venant de lui envoyer un sort de ralentissement.

Chouette partie ! les joueurs n'ont pas voulu utiliser d'alliés en début de partie, le regrettent sur la fin ! 
Vivement la suite


Je me suis permis de m'inspirer de ton scénario "à l'abordage" et celui de ripperjack "pour quelques lotus de plus" pour en faire une variante que nous jouerons la prochaine.
Merci beaucoup pour cette mini campagne, j'aime bien ce genre de format !
 

menace profonde.pdf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, merci de ce CR ! :sorcerer: il se peut que ce soit un brin trop dur pour les héros, il me faudrait + de parties pour peaufiner l'équilibre. Mais vous semblez déjà vous être bien amusé, c'est le principal ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en ai profité pour relire le scénario et modifier des petites choses, en faveur des héros (+ enlever un bout de phrase malencontreux qui traînait). V3 dispo dans un instant, du coup.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La relance possible sur le pickpocket c'est plus sympa en effet pour les joueurs !

Dans ton scénario, je ne vois que 4 coffres sur la map, 5 coffres sont indiqués sur les règles spéciales, et 6 objets prévus dans la pioche.

Du coup c'est flou :-) peux tu donner une précision ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, pad a dit :

La relance possible sur le pickpocket c'est plus sympa en effet pour les joueurs !

Dans ton scénario, je ne vois que 4 coffres sur la map, 5 coffres sont indiqués sur les règles spéciales, et 6 objets prévus dans la pioche.

Du coup c'est flou :-) peux tu donner une précision ?

 

En fait, c'est pas flou, c'est une erreur ! :P (comment ça, je suis distrait ?)

 

C'est bien 6 coffres, et j'en ai rajouté un dans le fichier corrigé à l'instant (18:20 ;) ).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

CR Rififi pour des vestiges :

Shevatas se faufile porte nord ouvre la porte, Taurus longe les murs, fond sur le garde se manque sur son attaque contre le garde en poste mais Shevatas réussi à éliminer le garde. Les deux se planquent dans l'ombre près du bureau du sorcier.

Le sorcier sentant des perturbations se teleporte sur le chemin de ronde, pendant que le garde en faction se dirige vers l'escalier menant au quartier de Darkan. Taurus ouvre la porte du bureau et détruit la relique pendant que Shevatas se paye un sprint sur la salle sud ouest, crochète la porte et assassine le garde agard.

Constantius ne tient plus en place, il fait les 400 pas, l'archet lui se dirige accompagné d'un garde en direction de la source des bruits entendus vers le bureau du châtelain.

Rien...

Y à un truc bizarre qui se passe quand même...

Les gardes et l'archer tournent et virent, mais les deux intrus sont malins, ils s'emploient à ne pas se faire repérer avec grand art !

Pourtant il s'en ai fallut de peu après une petite pause que Constantius tombant dessus par le plus grand des hasards... Il paiera de sa vie son silence.

Plus l'étau se ressert plus le temps défilé, l'alarme sera donnée au 8ème tour de danse sans pouvoir mieux faire...

 

Chouette scénario côté joueurs, la mécanique de furtivité est simple et donne des envies de ninja. Côté overlord, moins convaincu, la carte évènement à usage unique ne donne guère de compléments de jeu ou de stratégie.

L'overlord si l'alarme n'est pas donné, peine à trouver une dynamique, tout en sachant que si l' alarme est donnée les chances de survie des joueurs s'approchent du nul.

 

Pour resumé: chouette scénario dans la mini-campagne, il demande encore des ajustements pour qu'il soit plus dynamique pour l'OL et qu'il laisse une chance aux joueurs.

Je vais tenter différentes combinaisons que nous avons évoqués à la fin de la partie, et reviens vers toi pour te les proposer.

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le cr!! :x Je vais avoir + de temps maintenant pour revenir sur ces scénars. Tu as raison pour lOL, ça demande à être revu. 

Edited by Popoff

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy