Jump to content
Barbi

Batman - des spécialistes comics dans l'équipe !

Recommended Posts

Serait-ce un jeu Monolith à licence sans les spécialistes pour consolider l'aspect narratif du jeu ?

@Fred Henry souhaitait intégrer des pointures de l'univers Batman dans le développement du jeu, et c'est donc pour ça que lors de Paris est Ludique, une table s'est retrouvée amputée d'un joueur au bout de 3/4 d'heure ... Alex Nikolavitch, traducteur historique de Batman venait découvrir le jeu, mais il fallait discuter de l'ensemble, et profiter que @SentMa soit là aussi pour poser les bases, d'où la partie écourtée ...

@Xavier Fournier, journaliste comics, co créateur de Comic box, nous avait mis en contact quelques semaines avant, mais festival BD oblige, Xavier ne pouvait pas être là.

 

Ces deux références pourront accompagner les scénaristes pour que l'univers soit cohérent, tout en créant aussi du contenu rédactionnel pour qu'on puisse comprendre les différents persos dans chaque réalité (quelle Barbara Gordon se frittera le plus avec le Joker ?), répondre à nos questions sur l'univers ici même et diffuser la sainte parole vers un public orienté plus BD que jeu,.

 

L'équipe prend forme, il manque quelqu'un installé aux US, là, c'est Fabrice Sapolsky qui rentre en scène, autre co- fondateur de Comic Box, maintenant installé à New York et auteur (Spider Man noir, ça vous parle ?). Il participera aussi aux discussions, mais plus sur la partie anglophone.

 

Voili voilou, je les laisse se presenter et à vous de les interpeller à bon escient, :concentration:

 

http://www.xavierfournier.com/

https://fabricesapolsky.com/

http://nikolavitch-warzone.blogspot.co.uk/

 

On pourra replacer le sujet dans la section bla-bla si besoin, pour l'instant je poste là afin que les petits nouveaux puissant intervenir.

 

PS: moi, dans l'histoire, je ne suis qu'un ancien libraire BD qui ai demandé à des copains communs de faire les entremetteurs :) gros lecteur de comics et joueur ...

Edited by Barbi
coquilles, faut pas écrire trop tard !
  • Like 6
  • Thanks 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je répondrai quand j'aurais fini de me rouler par terre dans un bouillon de bonheur!! C'est méga bon tout ça! Les scénaristes vont pouvoir les harceler pour valider les pitchs?! ^^

@SentMa, tu devrais permettre de pouvoir liker plusieurs fois un poste!!! :peur:

  • Like 3
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment excellent d'avoir de fins connaisseurs de l'univers DC / Batman sur le forum. 

 

Bienvenue à eux ! 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment super de voir débarquer des experts sur le projet  (et merci à @Barbi pour ses talents de go-between). Ça dit bien à quel point monolith ne cherche pas juste à faire un jeu sur batman, mais LE meilleur jeu sur batman.

On ne peut décidément qu'applaudir ! :x

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Foussa a dit :

C'est vraiment excellent d'avoir de fins connaisseurs de l'univers DC

 

A ne pas confondre avec l'univers DTC.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Xavier Fournier a dit :

Enfin "fins", je sais pas si cette réputation résistera à notre humour lourdingue :-)

 

Welcome et pas d’inquiétude là dessus !!! La preuve @Roolz présente le niveau général :D

 

il y a 8 minutes, Roolz a dit :

 

A ne pas confondre avec l'univers DTC.

 

Vala ça c'est fait ^^ .. suivante 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aussi, c'était clairement un appel a la lourdeur. Donc j'ai répondu à l'appel. Forcément.

Désolé.

 

Pour revenir au sujet (+/-), question aux experts:

Je suis un gros fan de Frank Miller. Mais quelque chose m'interpelle.

Comment se fait-ce que sa qualité de scénars et de dessin se dégrade dramatiquement ces dernières années?

Vieillesse? Drogue? Flemme? Trop de pognon? Un peu de tout?

Si je compare par exemple à Mignola ou Moore, eux gardent un top niveau, alors que Miller périclite grave (cf. The Master Race).

 

Edited by Roolz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alex Nikolavitch a dit :

Hop, salut à tous, content de voir que le projet fait autant plaisir à vous autres qu'à moi !

 

j'essaierai d'être digne de l'honneur qui m'est fait, tout ça, 

 

Bienvenu à toi. J'espère que tu as apprécié ta demi-partie à PEL.

Si tu veux savoir comment elle s'est terminée, c'est là :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Roolz a dit :

Aussi, c'était clairement un appel a la lourdeur. Donc j'ai répondu à l'appel. Forcément.

Désolé.

 

Pour revenir au sujet (+/-), question aux experts:

Je suis un gros fan de Frank Miller. Mais quelque chose m'interpelle.

Comment se fait-ce que sa qualité de scénars et de dessin se dégrade dramatiquement ces dernières années?

Vieillesse? Drogue? Flemme? Trop de pognon? Un peu de tout?

Si je compare par exemple à Mignola ou Moore, eux gardent un top niveau, alors que Miller périclite grave (cf. The Master Race).

 

Alors, Frank Miller, c'est compliqué. pour moi, le pic de qualité du bonhomme se situe entre Daredevil 191 (l'épisode de la Roulette Russe) et Batman Year One. On a un auteur qui est dans des portraits d'une justesse folle et qui se pose des tas de questions sur ses contemporains.

Après, il s'est durci dans ses idées (il est dans la même mouvance politique que Steve Ditko, un truc qui s'appelle l'objectivisme, et qui est assez raide idéologiquement, ultralibéral sur le plan économique et ultraconservateur sur le plan sociétal) à mesure qu'il vieillissait. s'il reste un narrateur et un graphiste hors pair sur Sin City, on voit bien que le scénar est plus convenu, qu'il pastiche Mickey Spillane (encore un type un peu réac) (après, j'adore lire Spillane et ses personnages qui pensent avec leurs poings, mais voilà, faut pas être dupe du discours) et après, la maladie l'a esquinté. Miller est actuellement en rémission d'un cancer, et vu l'état dans lequel il était il y a trois ans, je suis assez admiratif de le voir aussi combatif aujourd'hui.

 

La différence avec Moore, c'est que Moore s'interroge aussi beaucoup plus sur le média BD en tant que tel et continue à essayer des trucs, à expérimenter (Black Dossier, mais certains épisodes de Providence, aussi).

 

Voilà, tout ça très vite dit, on pourrait assez facilement nuancer ce que je raconte là, mais voilà, Miller est un type qui est parti de positions ambigues (sur le premier Dark Knight, déjà) et qui s'est radicalisé ensuite, notamment avec le 11 septembre, traumatisme aussi fondateur chez lui que le braquage dont il avait été victime dans sa jeunesse à New York.

  • Like 5
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK merci !

C'est pas tant la radicalisation qui me "dérange", je peux me distancier. Si c'est réac mais bien exécuté, OK. Mais ça a atteint un point ou c'est devenu tellement simpliste, même narrativement et graphiquement... Y'a plus rien qui sauve.

Par exemple 300 c'était très réac, mais j'ai bien aimé. Là je pense que j'ai atteint ma limite avec Master Race (réac, pas trop de fond, juste un peu de forme vu que c'est pas lui qui dessine) et surtout Holy Terror (ultra-réac, zéro fond, et Dieu que c'est laid :)).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Roolz a dit :

Aussi, c'était clairement un appel a la lourdeur. Donc j'ai répondu à l'appel. Forcément.

Désolé.

 

Pour revenir au sujet (+/-), question aux experts:

Je suis un gros fan de Frank Miller. Mais quelque chose m'interpelle.

Comment se fait-ce que sa qualité de scénars et de dessin se dégrade dramatiquement ces dernières années?

Vieillesse? Drogue? Flemme? Trop de pognon? Un peu de tout?

Si je compare par exemple à Mignola ou Moore, eux gardent un top niveau, alors que Miller périclite grave (cf. The Master Race).

 

 

Hello. The Master Race n'est pas entièrement une oeuvre de Frank Miller. C'est écrit en collaboration avec Brian Azzarello. De la même manière une bonne partie de la prod attribuée à Mignola est en fait supervisée par Mignola mais écrite par d'autres. Ce qui fait que pour ma  part j'aurais du mal à juger de la "santé" des écrits de l'un et de l'autre, sachant que ce qu'on lit n'est pas vraiment leur production. Dans le cas de Moore, il vient de passer plusieurs années à écrire son roman Jérusalem. Donc il a drastiquement réduit son activité comics.

 

Je crois aussi que tous autant qu'on est, quand on lit le Batman de Miller, on a tendance à croire qu'on lit LE Batman classique, que par automatisme on veut rentrer dans le rang et voir en lui un perso admirable. Alors que le Batman de Miller, c'est un perso façon Dirty Harry (dans le premier film) ou c'est comme Marv dans Sin City. Quand on lit Sin City, on comprend qu'on peut suivre les aventures de Marv sans forcément avoir bcp d'admiration pour lui. On aimerait pas vraiment se retrouver dans le même bar ou dans la même bagnole. Ca craindrait sec. Et le Batman de Miller, à bien des égards, c'est consciemment un Marv qui porterait la batcagoule. Dans Year One,  Miller alimentait d'ailleurs les rapprochements avec le cinglé de Taxi Driver. Je dis pas qu'on est obligé d'aimer le Batman de Miller. Mais que c'est une erreur de le lire en se disant que Miller veut qu'on admire ce type. Il est très critique envers lui et la société en générale. C'est le coup de "ce n'est pas le héros dont nous avons besoin, c'est le type qu'on mérite". Quand tu lis son All-Star Batman And Robin The Boy Wonder en comprenant que c'est pas le Batman de Neal Adams (et je dis ça, j'ai fais l'erreur au début) mais Marv avec une cagoule, ça change toute la tonalité du truc.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Xavier Fournier a dit :

 

Alors que le Batman de Miller, c'est un perso façon Dirty Harry (dans le premier film) ou c'est comme Marv dans Sin City.

 

On est bien d'accord :).

On pourrait aussi comparer à Judge Dredd, en pas drôle.

Edited by Roolz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ou encore Lobo. Ces gars-là, t'es pas supposé leur donner une médaille.

Maintenant pour rebondir sur ce qu'en disait @Alex Nikolavitch plus haut, bien sûr que le trauma du 9/11 a joué un rôle et qu'en fin de compte c'est un petit bonhomme qui a peur. Je crois aussi que quelque chose qui a contribué à sa sale réputation c'est un post à la ramasse qu'il avait publié où il parlait des gens du mouvement Occupy. Ce serait n'importe lequel d'entre nous qui posterions un post con sur les réseaux sociaux (et tout le monde le fait à son tour, parfois plus qu'à son tour) que ça partirait dans la masse. Là c'est un people alors ca a pris une importance de guedin, c'est resté dans les mémoires. Objectivement des auteurs de comics comme Jim Steranko ont posté bien pire, bien plus de fois. Mais bref, sur la base de sa réputation, je pensais que le Miller était un être acerbe, finalement quand j'ai fini par le rencontrer je suis tombé sur un gars super gentil et curieux (là franchement je m'attendais à voir débarquer Marcel Beliveau m'expliquant que c'était pas le vrai Miller et que c'était pour la caméra cachée), un peu surpris des réactions qu'il génère. J'ai l'impression qu'Holy Terror lui a servi de soupape et qu'une fois ce truc sorti de son système, il est redescendu d'un cran en termes d'hystérie politique. La plupart des gens que je connais qui l'on rencontré avant et après me disent à peu près la même chose.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ici à ce que j'ai lu tout ça pour me faire mon idée, je sens qu'aurais plus un rond pour le début du KS!! Hahaha!

Bien intéressants ces points de vu sur ceux qui se cachent derrière les couv'!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le père Jean-Marc Lainé (auteur d'un bouquin très intéressant sur Miller) a été impressionné aussi par le bonhomme en live. Même malade, quelqu'un de très intense dans son rapport au monde.

 

Et après, il faut lire les moments où Miller fait de l'humour, certains passages de Give Me Liberty, Lance Blastoff, des trucs comme ça (certains passages du premier Dark Knight, aussi, d'ailleurs). On s'aperçoit qu'il a un côté sale gosse très marqué, très mauvais esprit.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Xavier Fournier a dit :

Oui, ou encore Lobo. Ces gars-là, t'es pas supposé leur donner une médaille.

Tiens j'ai justement emballé avec amour ce WE tous les Lobo et Marshall Law (j'ai la totale des 90's en version US). 

Je me les relirai après le déménagement.

Marshall Law dans le genre anti-héros c'est vraiment super bien écrit, avec de la profondeur, des références à chaque case, etc (je fais abstraction des 2 ou 3 crossover one-shot qui sont plutôt anecdotiques).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

Our website uses cookies to guarantee you the best navigation. By continuing your visit, you confirm that you accept these cookies. Our Cookie Policy has other terms. Privacy Policy